Tag Archive | "Emilie BONNIVARD"

Loup: une étude prospective


Stéphane Travert, le ministre de l’Agriculture a annoncé une étude prospective sur l’avenir du pastoralisme en présence du loup lancée cet automne.
j’entends apporter des solutions à nos éleveurs », a déclaré le ministre en réponse à une question de la députée savoyarde Émilie Bonnivard « Les conclusions de cette étude pourront contribuer à l’élaboration du prochain plan national sur le loup pour la période 2018-2022 », a rajouté le ministre.

Et d’argumenter« Le pastoralisme est un atout  sur les plans touristiques, de la biodiversité et de  la filière agricole de qualité . Nous devons aussi apporter des réponses et des solutions aux éleveurs.  »
Stéphane Travert a également appelé à « sortir de l’approche comptable, du nombre de prélèvements mensuels qui embrase le débat public chaque année ». Mesures qui semblent inefficaces..

il souhaite aller vers une approche pluriannuelle sur cette question beaucoup plus fine et qui prend en compte l’intérêt de l’ensemble des territoires qui sont touchés »et il a promis que tous les acteurs concernés seraient consultée.

A noter que cette étude se fera en totale osmose avec le ministère de la transition écologique.

Affaire à suivre…

Catégorie loupCommentaires fermés

La Région investit 8,5 M€ pour la filière arboricole


Un Plan Fruits apportant une aide de 8,5 Millions d’euros à la filière a été lancé par la région.

L’aide est conséquente, et a été haussé de 4 millions par rapport à l’ancien plan mis en place. Mais c’est bien légitime quand on sait que la filière fruit représente 30 000 hectares sur la région, soit 20% de la surface dédiée au niveau nationale. La région Auvergne Rhône-Alpes se situe ainsi à la seconde place en France à ce niveau là, assurant à la filière fruit un rôle capital pour l’économie.

L’enjeu est donc de favoriser les investissements de modernisation et d’innovation. Des mesures de protection contre les aléas du climat sont également prévues. Enfin, un travail est prévu pour développer le commerce de la filière.

« Le maintien de la production arboricole régionale est capital si nous voulons garantir un revenu décent à nos agriculteurs et des volumes suffisants pour alimenter les entreprises » résume Emilie BONNIVARD, Vice-présidente déléguée à l’Agriculture.

Paul Savary

Catégorie Auvergne-Rhône-Alpes, agriculture, arboricultureCommentaires fermés

Politique ambitieuse pour la filière Forêt/Bois de la région


Sans titre

Catégorie - filière bois, forêt, région Auvergne Rhône-AlpesCommentaires fermés

Concours régional charolais: un nouveau chapitre s’ouvre..


A entendre les discours des officiels, des élus, à ressentir la mobilisation, très forte, des partenaires, on peut affirmer qu’un nouveau chapitre du concours régional charolais s’est ouvert en 2016…

En effet, Claude Rey, président du syndicat des éleveurs charolais, conforté par Jean Marc Vallet a relancé le projet de construire un bâtiment en dur sur l’espace, qui aujourd’hui est recouvert de chapiteaux.. Structures qui coûtent au bas mots environ 30 000 euros/ans.. » Nous en sommes à la 21ème édition, faites le calcul  » a soulevé l’animateur du concours Jean Marc Vallet..

Robert Duranton, vice président du conseil Départemental en charge de l’agriculture a rebondi en confirmant que ‘ » le département sera à vos côtés et travaille pour que l’agriculture iséroise soit reconnue.. On travaille au quotidien pour que les produits de notre agriculture soient dans nos assiettes.. Notre ambition première; que le pôle agroalimentaire voit le jour rapidement.. »

Emilie Bonnivard,  vice présidente du conseil Régional en charge de l’agriculture, a poursuivi en précisant:  » Oui l’agriculture est une priorité… On travaille par exemple sur le dossier des bâtiments d’élevage mais pas que »….Et de citer un projet phare: « celui de consommer des produits issus de notre région dans les lycées, structures publiques…, Oui l’idée « mettons Auvergne -Rhône-Alpes dans notre assiette  » n’est pas utopique… »

Elle a rassuré les  » charolais » :  » la région a été ces dernières années absente, ma présence ici vous rassurera, nous serons à nouveau à vos côtés lors des prochaines éditions de ce rendez vous incontournable pour votre filière.. »

Idée qui complète à merveille celle du conseil départemental de l’Isère qui a réussi à concrétiser, de façon officielle, celle du  » né, élevé, abattu et consommé en Isère. Cette opération sera officialisée début octobre grâce à une collaboration totale entre les éleveurs, l’abattoir du Fontanil, le conseil départemental de l’Isère et le groupe Provencia..

Emilie Bonnivard a soutenu cette initiative..Elle a été séduite par le process, très original, mis en place et s’est montrée très sensible au rôle joué par chacun des acteurs dont celui du groupe Provencia..

Groupe Provencia qui est partenaire, depuis plusieurs années du concours régional charolais.. Cette année encore plusieurs paniers garnis de produits régionaux, offerts au nom du groupe par Sébastien Férand et Fabien Constantini, directeurs de l’hyper Voiron et du magasin de Tullins ont ravi les éleveurs.. On ne mettra pas sous silence le gros lot, toujours offert par le groupe Provencia: un téléviseur dernier cri!

Oui il peut se mettre en place des partenariats intelligents, constructifs entre l’agriculture et la grande distribution.. Vous voulez des preuves…En voici une..

Gilbert PRECZ

Pour lire le palmarès:

Palmarès

Voici le déroulé de la remise des prix en image… Cliquer sur les photos pour les agrandir


Catégorie A la une, Département de l'Isère, foire de Beaucroissant, région Auvergne Rhône-Alpes, élevageCommentaires fermés

Région: renforcer l’aide à l’investissement dans les exploitations


Trois semaines après l’adoption d’un budget 2016 réorienté vers l’investissement avec +20%
en budget par rapport à 2015 et des économies de fonctionnement historiques, place à la
mise en pratique !
Emilie BONNIVARD, Vice Présidente à l’agriculture, à la forêt, à la ruralité, à la
viticulture et aux produits du terroir, a présidé le Comité de sélection des projets de
modernisation des bâtiments d’élevages, mesure majeure du Programme de
développement rural Rhône-Alpes.
Le nouvel exécutif régional traduit clairement dans ce Comité de sélection, sa volonté de
renforcer l’aide à l’investissement dans les exploitations en faveur de leur modernisation,
de leur compétitivité et pour de bonnes conditions de travail pour les éleveurs. Le Conseil
régional apporte, sur ce premier appel à candidatures, 3,1 M€ et consacrera en tout cette
année 4,6 M€ à cette mesure.
Près de 340 projets seront ainsi aidés par la Région, l’Europe, l’Etat et les Départements pour
un montant global de 13,9 M€. Ces projets consistent en des travaux dans les étables, des
stabulations adaptées, salles de traite modernisées. Elles touchent les filières d’élevage en
production laitière, de viande bovine, de volailles ou de porcs.
Comme le souhaitait Laurent WAUQUIEZ, Président du Conseil régional Auvergne Rhône-
Alpes, le soutien de la Région est en forte hausse puisqu’il s’élèvera à plus de 4,6 M€ sur ces
projets soit, 1,5 M€ de plus que l’an dernier. Mieux : un 2ème appel à candidatures sera lancé
à l’automne !
« Il est grand temps que la Région soit à la hauteur et soutienne enfin nos agriculteurs à
hauteur de leurs besoins» affirme ainsi Emilie BONNIVARD, rappelant la volonté de l’exécutif
de « faire de l’agriculture une véritable priorité ».
Les éleveurs investissent et la Région respecte son engagement à leurs côtés pour améliorer
à la fois la compétitivité des exploitations et les conditions de travail des agriculteurs.

Catégorie agriculture, région Auvergne Rhône-AlpesCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

septembre 2019
L Ma Me J V S D
« août    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+