Tag Archive | "Emmanuel Macron"

Le salon de l’agriculture a ouvert ses portes…


Le salon de l’agriculture a démarré en fanfare… Très beau temps, vacances scolaires, il y avait foule ce week-end porte de Versailles ou les dizaines de milliers de visiteurs, dont de nombreux étrangers ont pu découvrir la ferme France.

Bien entendu les deux pavillons qui ont attiré le plus de monde ce week-end sont ceux des animaux et des régions de France..

Samedi, jour inaugural a vu la présence non stop du Président de la république entouré d’un service d’ordre impressionnant.

Emmanuel Macron est resté plus de 14 heures porte de Versailles, record battu! et n’a cessé de dialoguer avec les agriculteurs mais aussi les visiteurs..

il a plaidé pour une PAC réinventée plus écologique, organisatrice d’une agriculture offrant aux consommateurs une alimentation de qualité..Ceci en permettant d’offrir aux producteurs un  » filet » de sécurité en cas de crise sanitaire ou climatique.

Et d’argumenter « L’Europe agricole aujourd’hui est menacée de l’extérieur », notamment face aux grandes puissances comme la Russie, la Chine ou les États-Unis, et « de l’intérieur », et de marteler  « sans la PAC, les consommateurs européens ne bénéficieraient pas d’une alimentation accessible et de qualité ».

il est conscient qu’il y a  » trop d’agriculteurs en détresse » . Pour lutter contre cela il faut que les filières s’organisent d’avantage, se responsabilisent..

Le chef de l’État a enfin promis de « ne rien lâcher » sur les combats pour promouvoir l’agriculture française..

Echangeant avec des éleveurs, croisés dans les travées du Salon de l’agriculture, Emmanuel Macron a promis de « réguler » les populations de loup, estimées à 430 unités sur le territoire français. Il est fait état de 12500 brebis tuées par le loup en 2018..

Bruno Neyroud, président du Comité interprofessionnel du St Marcellin a  tenu à alerter le président sur les dérives que pourraient avoir les Organisations de producteurs commerciales au sein de la filière lait :  » il faut mettre des garde-fous.. Le lait est un produit qui ne vit que 72 heures… que se passe-t-il si un client nous fait faux bond,  » et de rappeler la sinistre histoire de l’URCVL..

Nous avons demandé au Président Macron de rendre visite a stand du Vercors , il nous a répondu avec le sourire: Je crains de ne pas avoir le temps..

Un stand du Vercors qui comme d’habitude a connu une effervescence totale avec la présence en particulier de Paul Faure Président de Vercors Lait mais aussi de la bande de jeunes  placés sous la bannière de graines d éleveurs..

Bien entendu le bleu a été apprécié, les villardes admirées..

Nous y avons rencontré en particulier la députée de la Drôme Celia de Lavergne accompagnée du Maire de Chatillon en Diois Erick Vanoni..

Une députée que nous avons retrouvé le dimanche matin au stand de la Drôme ou des animations culinaires autour de la noix de Grenoble, du Bleu du Vercors Sassenage et du St Marcellin étaient organisées..

Voici un déroulé de notre visite ce week-end au salon de l’agriculture.. Un salon qui verra l’Isère à l’honneur le vendredi 1er mars..






Catégorie A la une, foires/salonsCommentaires fermés

Le Président a  » occulté » le Vercors!


Le Président de la république, Emmanuel Macron, a passé entre douze et treize heures au salon de l’agriculture à Paris. C’était le jour d’ouverture du salon et inutile de dire qu’il y avait beaucoup de monde dans les allées..  Des visiteurs, dont de nombreux agriculteurs, des exposants, des de multiples filières, et ce jour là un service d’ordre impressionnant ..

Cela n’a pas empêché le Président Macron d’aller au contact à chaque fois qu’il l’a jugé nécessaire, tant auprès des syndicats agricoles, des éleveurs, mais aussi de personnes isolées qui l’ont interpellé sur le glyphosate, la nouvelle carte des zones défavorisées, et plus inattendu sur  l’avenir des cheminots..

Emmanuel Macron a donc passé sa journée au salon, a arpenté de nombreuses allées, a fait de multiples haltes.

On regrettera tout simplement qu’il a totalement occulté l’espace Vercors. Il aurait pu saluer les jeunes agriculteurs et éleveurs du plateau qui sont montés à Paris pour présenter les Villardes, le cheval de Barraquand, mais aussi le bleu du Vercors Sassenage qui fête les 20 ans de l’obtention de l’AOP, il aurait pu abordé les sujets tels que les difficultés d’exercer le métier d’agriculteur en moyenne montagne,  le développement des races de montagne,  l’agri et l’agro tourisme, l’avenir des stations de moyenne montagne…

Il aurait pu aussi découvrir le dynamisme de l’agriculture du Vercors et son avenir assuré par de nombreux jeunes nouvellement installés et par l’association graines d’éleveurs, ceci en dégustant une bonne Vercouline de façon très conviviale..

Il n’a pas pu ou voulu se rendre sur le stand du Vercors… il doit au Plateau une revanche..

En attendant voici quelques prises de la visite du Président au salon..

Catégorie foires/salonsCommentaires fermés

Passation de pouvoir à l’Elysée


Emmanuel Macron succède à François Hollande comme locataire de l’Elysée. Biassu en fait son actu..

1

Une des dernières information sous l’ère Hollande..

Fier bilan 05.05.17 réduit

Catégorie BiassuCommentaires fermés

Ne pas entraîner de baisses sur les prix payés aux éleveurs


Stéphane le Foll et Emmanuel Macron ont réuni  les représentants des producteurs agricoles, de l’industrie agroalimentaire et de la distribution afin de faire le point sur l’avancée des négociations commerciales et sur les initiatives en cours afin de soutenir les filières d’élevage en crise.

Cette réunion fait suite à la réunion organisée lundi 8 février entre le Premier Ministre et les enseignes de distribution, durant laquelle il a été acté la nécessité d’un travail collaboratif entre l’ensemble des maillons de la filière.

Au vu de la situation particulièrement grave dans laquelle se trouvent les éleveurs français, les Ministres ont indiqué très clairement aux entreprises de la distribution et de la transformation qu’il n’était pas acceptable que les négociations commerciales conduisent en 2016 à des baisses de prix pour les filières en difficulté, en particulier pour les produits laitiers, alors même que la majorité de nos concitoyens se déclare prête à les soutenir à travers leurs actes de consommation.

Ils ont annoncé qu’ils étaient prêts à durcir le cadre législatif si les négociations commerciales ne respectaient pas ces objectifs. D’ores et déjà les deux ministres lancent un audit de l’impact de la loi de modernisation de l’économie sur les filières lait et viandes.

Le Ministre de l’économie a rappelé la priorité donnée à la DGCCRF en matière de contrôle du déroulement des négociations commerciales, afin que toute pratique abusive soit immédiatement sanctionnée. Pour rappel, la loi pour la croissance, l’activité et l’égalité des chances économiques prévoit désormais la possibilité d’amendes allant jusqu’à 5% du chiffre d’affaire des entreprises concernées.

Les Ministres ont également présenté aux participants à la réunion le projet de décret portant sur l’obligation d’étiquetage de l’origine des viandes et du lait dans les produits transformés. Ce projet de décret sera transmis en début de semaine par le gouvernement à la Commission Européenne et au Conseil d’Etat comme prévu par les règlementations française et communautaire.

Un travail va être engagé avec les acteurs de la production, de la transformation et de la grande distribution sur la prise en compte des coûts de revient moyens agricoles dans les indicateurs utilisés pour la fixation des prix.

Catégorie agriculture, élevageCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

mai 2019
L Ma Me J V S D
« avr    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+