Tag Archive | "fête de la forêt et du bois"

Fête de la forêt et du Bois, le Grand Serre


La 8ème fête de la forêt et du bois s’est déroulée au Grand Serre sous un soleil radieux, même chaud.. Durant les deux jours différentes animations ont passionné le nombreux public. On a remarqué également de nombreux exposants touchant le monde du bois mais aussi ceux de l’agriculture, de la ruralité..

Le CHAMPIONNAT DE FRANCE DE COUPE DE BOIS SPORTIVE et le TROPHÉE DES GRUMIERS  ont bien entendu connu une forte influence.

Plusieurs conférences réservées aux professionnels mais aussi au grand public se sont déroulées durant les deux jours. Il a beaucoup été question de l’avenir de la filière bois.. Parmi les interventions nous avons retenu celle d’Henri Gras, président de l’Union des groupements de développement forestier  de l’Isère.

Il a présenté à l’auditoire la forêt privée..

La Superficie de la forêt française est de 16 millions d’hectares pour 3.500.000 propriétaires forestiers privés.
En Rhône-Alpes : 1,54 million d’hectares pour 450.000 propriétaires forestiers privés.
Cela représente 10.000 entreprises et 60.000 emplois directs.
En Isère : 178.000 hectares de forêts privées : 70% des surfaces boisées : 92.400 propriétaires forestiers privés.
Dans la Drôme : 241.000 d’ha de forêt privée 70 % des surfaces boisées : le nombre de propriétaires est hallucinant près d’un million !!

Les essences forestières se répartissent de la sorte:

- chêne : 22%
-  châtaignier : 17 %
- hêtre : 8 %
-  autres feuillus : 19 %
-  épicéa commun : 16 %
-  sapin pectiné : 8 %
-  autres résineux : 10%

Il a présenté l’UGDFI, son rôle

- L’Union Des Groupements pour le Développement Forestiers en Isère, l’UGDFI, est constituée par 8 Groupements pour un total de 1.600 adhérents.
1) Il soutien d’une manière importante (financière) les ASLGF en cours de constitutions ou existantes, dont l’objectif est de mobiliser la ressource.
2) Il sera porteur des CETEF départementaux,  ceci à fin de permettre à certains propriétaires privés de progresser dans l’innovation et de travailler avec la recherche.
3) Il va proposer, grâce au travail de ses groupements, un plan départemental de desserte forestière, un travail de contact avec les structures (CRPF — Chambre d’ Agriculture)..

Il a rappelé que l’UGDFI travaille en étroite concertation avec les les élus départementaux et Régionaux qui reconnaissent le travail des Groupements, ainsi que l’apport très positifs qu’ils peuvent apporter dans le cadre d’une nouvelle politique à la recherche d’une plus grande efficacité financière. »
«   l’UGDFI par la voix de son président à une préoccupation première c’est d’avoir une représentativité incontestable  » a t-il rajouté.

Aux partenaires que sont la région, les départements de la Drôme et de l’Isère, il faut rajouter les chambres d’Agriculture et bien entendu le CRPF. Henri Gras rappelant tout de même:  » Le CRPF a pour mission première de mettre en place des techniciens au service de tous les propriétaires forestiers privés. Ces derniers bénéficient donc de leurs conseils.
Aujourd’hui les restrictions budgétaires sont bien présentes avec pour conséquence un manque de techniciens. Ceci est dommageable pour les propriétaires forestiers privés qui ont l’impression d’être abandonnés. »

Le président de l’UGDFI a bien entendu paré d’avenir:

 » La gestion à la Papa est révolue ! »

Au cours de ces dernières décennies les bois ont été plus ou moins Jardinés. Il est vrai que beaucoup se chauffaient au bois (il y en a encore un certain nombre).
Puis les mariages, l’éloignement sur l’hexagone, les successions avec un nombre incalculable d’indivisions font que le morcèlement perdure !!
Des nouveaux propriétaires reçoivent des bois, mais les donateurs gardent l’usufruit !!! Sur deux têtes !!!

Il y a ceux qui ont pensé à la donner, cette forêt, aux enfants : parfait, mais en conservant l’usufruit sur deux têtes : quelle erreur !!!
Conséquence : les enfants ne se sont jamais senti propriétaires et la forêt ne les a pas vus.
Il y a ceux qui malheureusement peu nombreux (je ne cesse pour ma part d’enfoncer le clou à chaque fois que je le peux) ont fait donation à un ou plusieurs petits enfants (je rappelle que l’on peut donner à des mineurs, le notaire vous donnera la marche à suivre.

Il y a ceux qui ont pensé à la donner, cette forêt, aux enfants : parfait, mais en conservant l’usufruit sur deux têtes : quelle erreur !!!
Conséquence : les enfants ne se sont jamais senti propriétaires et la forêt ne les a pas vus.
Il y a ceux qui malheureusement peu nombreux (je ne cesse pour ma part d’enfoncer le clou à chaque fois que je le peux) ont fait donation à un ou plusieurs petits enfants (je rappelle que l’on peut donner à des mineurs, le notaire vous donnera la marche à suivre.

La forêt, la filière bois a un gros souci:  » le prix de vente est dérisoire. Par exemple: 120 euros dans les années 70 pour de l’épicéa payé aujourd’hui à peine 45 euro. C’est bien insuffisant pour replanter et entretenir pendant de longues années »

Henri Gras également abordé les thèmes comme les dessertes forestières:  » C’est  un des moyens de valorisation. Elles permettent un accès aux propriétaires forestiers, aux bûcherons et aux divers engins d’exploitation. » l’Assurance, la démarche PEFC:  » c’est faire de ses forêts de la gestion sylvicole durable en bon père de famille et permettre ainsi de pouvoir vendre ses bois. »…

Catégorie - filière bois, UGDFICommentaires fermés

Fête de la Forêt et du Bois : 3 et 4 septembre au Grand Serre


La Fête de la Forêt et du Bois 2016 aura lieu les 3 et 4 septembre prochains au Grand Serre

56a1d6_f3484fe2ef574877aa4869db6f4a3fa8~mv2_d_1240_1754_s_2

Organisée par l’Association Bonnevaux Chambaran et l’Association Drôme des Collines Forestière, la Fête de la Forêt et du Bois est l’occasion de participer à des conférences, tables rondes, ateliers pédagogiques, démonstrations et autres expositions sur les thèmes de la gestion des espaces naturels, l’exploitation forestière, la transformation et l’utilisation du bois dans les Chambaran des collines drômoises et iséroises, mais aussi dans les Bonnevaux.

Outre les nombreuses animations pour petits et grands (sculptures sur bois, balades en calèches, concours photo…) qui se dérouleront tout au long du week-end, la fête sera agrémentée, cette année, du CHAMPIONNAT DE FRANCE DE COUPE DE BOIS SPORTIVE et du TROPHÉE DES GRUMIERS !

De plus, l’essence emblématique du territoire, le châtaignier, et sa valorisation seront mis à l’honneur, tout comme l’artisanat et le commerce sur les massifs forestiers locaux.

(Entrée gratuite)

Programme

Samedi 3 septembre

1

Dimanche 4 septembre2

Catégorie - filière boisCommentaires fermés

8 éme fête de la forêt et du Bois 2016


Au cours des précédentes réunions sur l’organisation de la fête de la forêt et du bois qui aura lieu au mois de septembre 2016 sur la commune de Le Grand serre, il a été évoqué qu’il n’y aurait pas de bucherons en démonstration.

Il serait impensable d’avoir une fête de la forêt et du bois sans bucherons, c’est pourquoi les organisateurs ont œuvrés et informés l’assemblée au cours de la dernière réunion qu’une piste était engagée pour palier à ce manque.

C’est aujourd’hui certain les visiteurs pourront voir évoluer des bucherons, et qui plus est pas n’importe lesquels, puisque aujourd’hui les organisateurs annoncent le championnat de France 2016/2017 couplé à l’entraînement intensif de l’équipe de France de coupe de bois sportive, qui représentera la France aux championnats du monde en Pologne qui se dérouleront du 8 au 11 septembre 2016.

Equipe de france

L’équipe de France, comptant parmi eux des vices champions du monde de la spécialité (voir photo), est composée de gauche à droite de Yoann CAPARROS, Jean Michel PETITQUEUX et David DAUPHIN pour la catégorie séniors et Camille NOLLET pour la catégorie juniors.

Qu’est ce que la coupe de bois sportive ? C’est avant tout un sport géré par une fédération nationale la FNSMR (Fédération Nationale des Sports en Milieu Rural) puis au niveau international par la IALC (International Association Logging Championships).

Contrairement aux idées reçues, ce sport n’est pas du tout réservé aux hommes, puisque 3 ou 4 femmes pratiquent au niveau national. La meilleure d’entre elle, Amélie AUBRIOT, s’est classée parmi les 11 premiers au dernier championnat de France.

Ce championnat de France est quant à lui composé de 5 épreuves réparties en 3 secteurs, à savoir :

  • Secteur 1 : Epreuves de plateau (Changement de chaîne, coupe combinée et coupe de précision)
  • Secteur 2 : Epreuve d’ébranchage
  • Secteur 3 : Epreuve d’Abattage

C’est avant tout des épreuves de rapidité et de précision. Le record du monde du changement de chaîne est à ce jour à 8,43 secondes. Un membre de l’équipe de France est tout près de battre ce record, espérons que cela se fera au cours de la 8 éme fête de la forêt et du bois.


56a1d6_98ac6a4439e3496fa60af703bb0bb355

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce sport rendez vous sur le site internet de la Fête de la forêt et du bois :

http://feteforet2016.wix.com/fete-foret-2016

Il est à noter que l’organisation de ce championnat de France ne pourrait avoir lieu sans l’aide précieuse de la scierie Blanc de Marches qui nous mettra à disposition les bois nécessaires à l’organisation et au bon déroulement.

Catégorie - filière bois, forêtCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

décembre 2019
L Ma Me J V S D
« nov    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+