Tag Archive | "filière équine"

Le Commissaire européen saura-t-il redonner espoir à la filière équine ?


Communiqué de la coordination Rurale

Une délégation française composée des représentants du ministère du budget et de la profession équine : FFE, GHN, FNC, section équine de la Coordination Rurale se rendra demain à la Commission européenne.

Une lueur d’espoir…

Depuis de nombreux mois, la section équine de la CR et la FNEPE se battent d’arrache-pied pour que les centres équestres puissent continuer à appliquer le taux réduit de TVA.
Vendredi 13 décembre à 16h, Claire Juillet (Présidente de la section équine de la CR) rencontrera M. Algirdas Semeta, Commissaire européen à la Fiscalité, à l’Union douanière, à l’Audit et à la Lutte anti-fraude afin de débattre du dossier qui paralyse l’avenir de la filière équine.

La CR et la FNEPE plus que jamais force de propositions

La CR et la FNEPE espèrent pouvoir faire entendre au commissaire européen le bien-fondé de leurs propositions pour sortir les centres équestres de l’impasse. Elles fondent beaucoup d’espoir sur cette rencontre qui constitue certainement l’ultime issue pour apporter des solutions viables et durables à la filière.

Catégorie Union européenne, filière équineCommentaires fermés

Le Passage: les chevaux aussi


Les éleveurs équins sont présents  à Le Passage, aux côtés des éleveurs bovins venus en nombre participer au concours d’élevage. Au sein de Rhône-Alpes, deuxième région française en nombre d’équidés, l’Isère est un département en phase avec l’équitation.

p1000107.jpgp1000097.jpg

L’Isère se distingue au sein de sa région d’attache par le nombre de cavaliers licenciés en centres équestres. En juin 2007, près de 10500 Iséois ont payé leur licence de cavalier, soit environ 1% de la population départementale (la moyenne nationale est de 0,8% de la population). Mais ce chiffre peut être pratiquement multiplié par deux si l’on considère qu’il y a autant de cavaliers pratiquants non licenciés. On arrive ainsi à un pourcentage de 2% environ de la population. Les chevaux de selle (sport/loisirs) représentent deux tiers des équidés. Les chevaux de trait et les ânes (la randonnée à dos d’âne rencontre un beau succès) constituent le dernier tiers.

Le cheval, c’est un fait, est devenu « inutile », au sens où il n’est plus utilisé pour les travaux des champs ou en forêt. Pourtant, il reste indispensable à l’homme. C’est un « véhicule » idéal et non polluant pour les gardes des parcs naturels (dans le Vercors, par exemple), c’est toujours une véritable découverte pour les cavaliers en herbe, un compagnon et un partenaire pour les cavaliers émérites. Sur le champ de foire de Le Passage, le cheval a conquis bon nombre de jeunes visiteurs.

Catégorie élevageCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

avril 2020
L Ma Me J V S D
« mar    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+