Tag Archive | "filière lait"

La demande en produits agricoles de Rhône-Alpes filière par filière


La filière lait est portée par une demande mondiale durablement installée. Les exportations de fromage sont très dynamiques et les marchés des produits sous signe officiel de qualité se développent, même si la production mondiale est en hausse. L’ensemble des acteurs prépare un Plan Stratégique Régional afin de positionner la région Rhône-Alpes comme le bassin laitier qui compte au sud de la Loire.

• Répondant à la demande des opérateurs locaux, un plan de relance de l’engraissement a été bâti par la filière viande en s’appuyant notamment sur les démarches qualité (Label Rouge, AB, viande «Agricultures Rhône-Alpes»). Objectif : développer la finition des animaux traditionnellement nés en région, et jusqu’ici engraissés dans d’autres régions françaises ou européennes. Premier résultat : + 1900 bovins en 2013, objectif : 5300 en 2014.

• En ce qui concerne la viande d’agneau, le début de l’année est marqué par un manque de disponibilité en France et dans le monde.

• La volaille connaît le même phénomène notamment pour les produits sous signes de qualité comme l’AOP Poulets de Bresse et l’IGP Volailles d’Ardèche.

• La production viticole est globalement insuffisante pour répondre aux besoins du marché. Pour des raisons conjoncturelles, la récolte 2013 ayant été de faible niveau, mais aussi pour des raisons structurelles particulièrement pour les vignobles comme la côte roannaise, les côtes du forez, les vins du bugey, mais aussi l’IGP vins d’ardèche.

• Le marché de la pêche laisse aussi entrevoir de belles perspectives de développement. La stabilisation voire décroissance de la production dans certaines régions et l’ouverture de nouveaux débouchés vers l’Est ou en Amérique et une croissance de la consommation dans plusieurs pays, permettent de retrouver un équilibre sur les marchés. En abricot, il y a également des possibilités de développement et la région Rhône-Alpes entend bien assumer sa position de leader.

• Pour la châtaigne, en lien avec la reconnaissance AOP, il y a de très fortes demandes des transformateurs pour s’approvisionner en produits locaux.

• Les légumes sont aussi concernés. Il y a des opportunités en circuits courts mais également en circuits longs même si les marchés sont très volatiles. Il existe également des demandes des entreprises agroalimentaires qui recherchent des produits d’origine locales.

• Que ce soit en huile essentielle ou en herboristerie sèche, le marché des plantes à parfum aromatiques et médicinales 2014 semble plutôt porteur. La demande de production est forte et n’est pas satisfaite par les volumes actuels.

Catégorie agricultureCommentaires fermés

La Région vote 2,3M€ pour soutenir la filière


Ce matin en Commission permanente, les élus régionaux ont voté un nouveau Contrat régional d’Objectifs de Filière (CROF) pour l’ensemble des acteurs de la filière lait en Rhône-Alpes.

Doté d’une enveloppe de 2,3 M€, ce CROF présente une force inédite : il fédère tous les professionnels de la filière, tant les éleveurs de plaine affiliés au Centre régional interprofessionnel de l’économie laitière (CRIEL), que ceux des deux Savoie qui, en raison du relief montagneux, ont des problématiques différentes.

Ce résultat est le fruit de plusieurs années de travail et de concertation avec tous les acteurs de la filière. Ce CROF d’envergure régionale devrait permettre aux éleveurs d’être mieux équipés pour affronter la crise du prix du lait, et de rendre la filière plus compétitive et plus forte face à la concurrence.

En fédérant toutes les initiatives régionales, il tient compte des particularités de chaque territoire. Ainsi pour la collecte, des équipements spécifiques sont prévus en zones de montagne, plus difficiles d’accès. Pour la valorisation du lait, on tient compte également des écarts existant entre plaine, où l’on produit plutôt du lait de consommation, et montagne où le lait fait plutôt l’objet de transformation en fromage AOC.

Le CROF comprend également un volet biologique incitatif : sensibilisation des agriculteurs conventionnels, accompagnement technique pour ceux qui souhaitent faire le saut, équipements spécifiques comme, par exemple, des citernes compartimentées. Le volet de promotion a été détaillé selon les cibles : scolaires, prescripteurs (médecins, journalistes,…), grand public.

En plus de cette action structurante sur la filière, la Région Rhône-Alpes soutient des projets territorialisés, en production sous signe officiel de qualité, via les Programmes Intégrés de Développement Agricole (PIDA). Pour la filière lait, les PIDA déjà votés portent actuellement sur la Fourme de Montbrison et le Reblochon. Les PIDA mis à l’étude portent sur le Beaufort, la crème et le beurre de Bresse et la Rigotte de Condrieu.

Cette politique prend tout son sens en Rhône-Alpes où l’avenir de la filière lait semble passer par la valorisation de la production en produits à forte valeur ajoutée comme les fromages ou le lait biologique.

En plus des aides indirectes, la Région Rhône-Alpes apporte des aides directes aux agriculteurs qui, dans la filière lait, passent par le Plan de modernisation des bâtiments d’élevage : c’est 1,5 M€ chaque année. Dans ce cadre-là, le CROF voté ce matin bénéficiera en plus d’une aide régionale de 900 000 € sur 3 ans.

Catégorie lait/produits laitiersCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

juillet 2020
L Ma Me J V S D
« juin    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+