Tag Archive | "Foire internationale de Grenoble"

C’est la foire de…


C’est la foire de la convivialité, de la famille, de la gastronomie.. Déjà, à deux jours du baisser de rideaux tous les exposants se montrent satisfaits et se disent prêts à revenir l’année prochaine.

C’est aussi la foire des jeux, ceux du cirque.. c’est la foire des spectacles,  de la télévision, de l’humour, avec la venue d’acteurs jouant dans les séries telles que mes chers voisins, plus belle la vie, scènes de ménages..  C’est la foire du sport avec la venue des joueurs  du FCG, des bruleurs de loup, du GF38.. C’est la foire de l’exotisme, de l’excellence avec la visite , l’espace d’une journée,  de Miss France tout simplement, en toute simplicité..

C’est aussi la foire de la solidarité avec la présence de plusieurs associations caritatives dont l’UNICEF, le téléthon, l’association soleil rouge qui organise des spectacles pour enfants hospitalisés au CHU de Grenoble..

C’est donc la foire de la gastronomie avec un large espace dédié aux métiers de bouches, à la restauration. On ne peut omettre de citer le stand tenu conjointement par les membres du syndicat des trufficulteurs de l’Isère et des confréries qui mettent en avant les produits fleurons de notre département, le Murçon, le St Marcellin, le bleu du Vercors Sassenage, la noix de Grenoble. Miss France dégustant et appréciant une huile de noix fraichement pressée..

A noter que ces quelques lignes ont été écrites quelques heures avant le massacre de Paris..

Gilbert PRECZ


Catégorie A la une, foires et fêtesCommentaires fermés

Une foire locale, conviviale


On nous l’avait dit…on y croyait sans trop y croire tout en y croyant.. La foire internationale de Grenoble 2015 allait marquer un tournant dans son attractivité…

Oui la foire de Grenoble a totalement changé de visage, accueille plus d’exposants, propose aux visiteurs de suivre un fil rouge…fait la part belles aux corps de métiers habituels avec comme guide le cirque.

Oui on a critiqué la foire de Grenoble car elle délaissait les produits locaux, oui on applaudi la foire de Grenoble, ses responsables, qui ont mis en place une attraction avec comme fil rouge les confréries de l’Isère.

Le Bleu du Vercors Sassenage, la noix de Grenoble, le Murçon et charcuterie de Mathéysine, le St Marcellin, la truffe et le safran de l’Isère, les vins des Balmes dauphinoises, les fromages du Vercors ont été mis à l’honneur lors de cette journée inaugurale et inutile de dire que les confréries, en tenue d’apparat ont fait le buzz… et ont offert à des milliers de visiteurs une dégustation des produits de l’Isère. Eh oui en Isère on a des produits AOC, AOP, IGP et surtout des bons produits, tout simplement..

Nous avons aussi apprécier l’espace sports avec la présence les clubs des bruleurs de loups, du FCG et du GF38.

La Métro profite de la foire pour communiquer sur le chauffage bois, ses avantages et surtout ses dangers..En un mot  » changez de poêle, pour changer d’air: la Métro vous aide grâce à la prime air bois..


Gilbert PRECZ

Catégorie A la une, foireCommentaires fermés

Antoine et Céline ont fait la foire!


Kuei! Pour cette nouvelle édition de la Foire internationale de Grenoble. Le thème de cette année nous projetait tout droit dans le monde des « Indiens d’Amérique ».

Derrière quelques tipis, un campement a attiré notre attention. Des Amérindiens discutent autour d’une table recouverte de toutes sortes de choses :  maroquinerie, outils, vêtements. Nous avons décidé de voir qui se cachait vraiment derrière tous ce maquillage. Nous avons été accueilli  très chaleureusement par …  des membres de plusieurs associations :

- Le clan des loups de la Nouvelle France : Groupe d’amis passionnés, cette association représente les Nations Abénaquise et Iroquoise ainsi que les coureurs des bois, colons et truchements français, durant la guerre dite de Sept Ans. Une personne est importante à leurs yeux, Jean-Vincent d’Abbadie plus connue sous le nom du Baron de Saint Castin. Français d’origine, il fût, par alliance, chef de guerre de la Nation Abénaquis et devint, lors de la mort du chef Madokawando, Grand Sachem des Pentagouët, statut très important pour ces Amérindiens.

Cette association a pour but la recherche historique des us et coutumes et des techniques artisanales, pour pouvoir reproduire le plus fidèlement possible le matériel et le quotidien de cette époque et l’expérimenter sur le terrain.

- ASSO Terre Rouge : Composée d’une dizaine de passionnés par la culture Amérindienne, cette association veut partager ses connaissances du peuple Amérindiens. Nous avons appris  que les membres de l’association ont eu l’opportunité de partir au Canada pour danser devant 40 000 personnes avec de véritables Amérindiens. Il a fallu 4 ans de dur labeur pour apprendre les danses. Les activités de l’association sont la représentations de spectacles de danses Pow Wow ainsi que l’installation des camps de reconstitution et aussi diverses expositions publiques.

Nous avons gardé un très bon souvenir de cette rencontre … spéciale et originale.

Après ce « séjour » en terre amérindienne, nous flânons de stands en stands. Notre attention fût attirée par celui du Conseil Général de l’Isère sur lequel s’agitaient deux cuisiniers. Nous avons découvert le chef Nicolas Bottero, chef du restaurant gastronomique, le Mas Bottero, en train de préparer des ravioles au roquefort et aux noix… de Grenoble naturellement! Et son second, Florian Poyet, quant à lui, concoctait de la truite au citron et aux câpres.

Alléchés par l’odeur divine qui se dégageait du stand, nous nous sommes arrêtés et avons découvert les fromages de la Coopérative laitière des Entremonts. Nous discutons avec son animatrice. Elle nous explique : « La coopérative regroupe 30 exploitation agricoles dans l’Isère et la Savoie. C’est ce groupement de producteurs de lait qui gère directement la coopérative. Plusieurs magasins vendent nos fromages et récemment un site de vente en ligne a été ouvert pour que la gamme, constituée de 6 fromages: Emmental de Savoie, Reblochon, Tomme de Savoie, Tomme des Beauges, Beaufort et le Chartreux, soient mis  à disposition de tous ».

Un peu plus loin, se présentait un stand coloré et aguicheur, celui de Cookme ! En grands amateurs de thé que nous sommes, nous ne pouvons résister à l’envie de sentir les différents parfums que propose l’étal.

Nous engageons la conversation avec l’agréable vendeur qui nous explique que cette entreprise familiale d’origine Annécienne, propose une impressionnante variété de thés, d’épices, de sels et sucres aromatisés mais aussi d’autres produits culinaires. Il nous confie «  j’aime la foire de Grenoble, foire importante dans la région ! »

Vers 19h, le camp des Indiens d’Amérique est en effervescence, curieux de savoir ce qu’ils nous préparaient, nous avons décidés de les suivre. Nous nous sommes retrouvés devant la scène pour assister à une démonstration de danse traditionnelle. Nous ne regrettons pas notre détour!

L’heure du repas étant arrivée, en route vers la gastronomie brésilienne. C’est au rythme du défilé Singer que nous avons dégusté nos assiettes ensoleillées.

Pour terminer cette journée bien chargée, nous avons fait une halte sur la stand de Grenoble Métropole où nous avons appris, de manière ludique, l’histoire de la communauté d’agglomération.

En bref, la Foire Internationale de Grenoble reste incontournable dans l’agglomération grenobloise avec des stands toujours plus divers et nombreux.

Cette journée aura été toute aussi dépaysante qu’enrichissante et nous attendons la prochaine édition de pied ferme !

Antoine Perrin et Céline Richard

Cliquer sur les photos pour les agrandir..

Catégorie foires/salonsCommentaires fermés

Que serait une foire sans eux ?


Le démonstrateur (qui peut se décliner au féminin) est un être à part : mi-comédien, mi-magicien. Il est là pour vendre des objets que l’on ne trouve que dans les foires, même si parfois, ils portent la mention « vu à la télé ».
Le démonstrateur exerce une véritable fascination : il vous parle des prouesses d’un balai, d’un produit à récurer, d’une poêle qui n’attache pas avec la même maestria que s’il expliquait les principes de la physique quantique.
C’est un art, c’est un one man show incroyable, répété des centaines de fois. C’est réglé comme du papier à musique : on peut les écouter pendant des heures et finalement, acquérir l’objet vanté.

A la foire internationale de Grenoble, les démonstrateurs sont regroupés à gauche du hall Jean Marandjan, certains viennent là depuis plus de 30 ans, et  représentent des domaines très variés.
Cette année, ils sont une cinquantaine et leurs produits toujours plus magiques et innovants.

P1190429

Petit tour d’horizon…

L’ustensile de cuisine est toujours très en vogue :

  • Les indispensables mandolines : admirez les copeaux de pomme de terre, les rapés de carottes, les frites, les étoiles de concombre, les lanières de courgettes ! Tout cela : à la force du poignet et sans électricité….
  • Mais, également, en vedette : toutes les poêles, sauteuses et faitouts où vous pouvez laisser frire des oeufs, couler du caramel ou griller du poisson, un petit coup de chiffon et la poêle est comme neuve !


Vous avez aussi les produits qui recolorent le cuir, les tapis en silicone qui permettent de fixer votre smartphone ou encore le tapis qui avale toutes les salissures. Sans oublier, les aspirateurs vapeurs, les fauteuils « massants », les capsules de café rechargeables … Bref, une véritable caverne d’Ali Baba.

C’est tous les jours jusqu’au 11 novembre à la Foire Internationale de Grenoble à ALPEXPO!

Catégorie foires/salonsCommentaires fermés

Les produits de l’Isère à l’honneur


La foire internationale de Grenoble attire toujours autant de monde, de visiteurs.. Il faut dire que les pôles d’intérêt sont multiples et variés. Ce mercredi se sont les produits isèrois qui ont été mis à l’honneur. En effet  l’espace du conseil général a connu une forte effervescence avec la présence des conseillers généraux: Christian Nucci, en charge de l’agriculture, Charles Galvin de la forêt, Annette Pellegrin conseillère générale du Trièves mais aussi Jean Claude Darlet, président de la chambre d’agriculture de l’Isère.

Chacun a reconnu que l’agriculture de l’Isère est dynamique.. que les agriculteurs produisent de la qualité, à l’état brut ou transformés.  » Notre département est une petite France en ce qui concerne la diversité de nos produits.. il ne manque que les produits de la mer… et de l’outre-mer » s’est félicité Jean Claude Darlet.. Des agriculteurs dynamiques qui vendent de plus en plus en direct, par les magasins de producteurs, une vingtaine répartis sur l’ensemble du territoire..

Une agriculture qui permet aussi de jouer un grand rôle dans l’entretien de l’espace, surtout en Isère, ou la montagne est très présente.. Une agriculture qui aide au développement du tourisme..

Cela n’empêche pas que l’agriculture subi des crises, c’est le cas pour les fruits, les pommes en particulier en ce moment..

Nous avons pu découvrir la qualité des produits de l’Isère avec la dégustation de produits aussi variés que la charcuterie, le Murçon en particulier, beurre truffé, fromages, fruits et jus de fruits, vins…

Dans l’après midi les chefs du nord Isère ont concocté, de bons petits plats, le syndicat des trufficulteurs de l’Isère a présenté la filière.. les joueurs de hockey de Grenoble, les fameux bruleurs de loups ont tenu eux aussi faire une halte au stand du conseil général de l’Isère..

A cela se rajoutera les spectacles présentés par les amérindiens.. invité d’honneur de cette édition de la foire internationale de Grenoble qui se poursuit jusqu’au 11 novembre.

Gilbert PRECZ

Catégorie A la une, agriculture, foires/salonsCommentaires fermés

Inauguration de la foire internationale de Grenoble..


Lors de chaque Foire le temps de l’inauguration est un moment fort, attendu et significatif.

Il témoigne de l’intérêt de nos élus et des personnalités locales influentes pour ce rendez-vous qui incarne le dynamisme économique de notre territoire.

Conduite par Claus Habfast, Président d’Alpexpo et de Catherine Calmels, Directrice Générale d’Alpexpo, en présence de Fabrice Hugelé, vice-président de la « Métro », d’Alain Cottalorda président du conseil Général de l’Isère, de Francis Gimbert, Président de la communauté de communes Le Grésivaudan, de Pascal Clouaire, adjoint à la mairie de Grenoble, de Pierre Meriaux conseiller municipal… la visite s’est déroulée ce mardi 4 novembre.
Nos élus et personnalités ont ainsi pu échanger avec des exposants ravis de la qualité de la foire aux  couleurs des Amérindiens, ils ont pu découvrir entre autres quelques merveilles culinaires et technologiques ainsi que les dernières tendances en matières d’habitat intérieur et extérieur.

Claus Habfast en a profité pour confirmer que cette foire marquait la réussite d’une année performante pour ALPEXPO, une année du renouveau. Il a réitéré toute sa confiance envers Catherine Calmels et son équipe réaffirmant l’importance de ce lieu emblématique pour l’économie de Grenoble et du territoire. « Nous savons désormais où nous allons, il faudra certes beaucoup travailler mais ALPEXPO est un équipement indispensable pour le rayonnement de notre ville. »

Dominique Verdiel, administrateur d’Alpexpo, a précisé que « la Foire est un événement ancré dans l’histoire de Grenoble. C’est un événement qui se tient très bien dans un contexte concurrentiel parfois difficile.  J’observe que tous les acteurs publiques et ceux du privé sont présents, ce qui est un signe encourageant, enfin je remarque le grand retour des concessionnaires automobiles, et pas des moindres : tout est en place pour une belle réussite. »

Enfin, Fabrice Hugelé, Vice-Président de la Métro, a rajouté: «  la Foire de Grenoble c’est un moment magique, un moment d’émotion avec des souvenirs d’enfance, quand nos parents nous guidaient dans les allées. Et puis, de par mes fonctions,  je note que c’est un vrai rendez-vous avec la diversité et l’innovation qui offre pendant 11 jours un regard optimiste sur le savoir-faire de nos territoires et au-delà. La Foire est une grande fierté ! »

Inutile de dire que certains espaces ont tenu la vedette, les stands de la Métro, du conseil Général de l’Isère, des trufficulteurs de l’isère, l’espace réservé aux amérindiens, invités d’honneurs de l’édition 2014…

Nous avons aussi rencontré Serge Papagalli.. » on est pas des quand même »…

Voici un diaporama photos de cette journée..

Cliquer sur les photos pour les agrandir..