Tag Archive | "Isère Tourisme."

Un nouveau gîte à St Guillaume..


St Guillaume est une commune rurale 300 âmes. Situé dans le Trièves au bas des falaises est du Vercors, le village  est situé à 700 m d’altitude. Le village de Saint-Guillaume est surtout connu pour son ensemble architectural typique du Trièves.

Claude Pion et son épouse possèdent une maison familiale située en face de la mairie..C’est un retour aux sources car entre temps Claude a effectué une carrière de militaire, puis a possédé une entreprise de transports et enfin un restaurant à Monestier de Clermont.  » Je voulais absolument passer ma retraite à St Guillaume « dira l’homme âgé aujourd’hui de 80 ans mais toujours bon pied bon oeil..

Son seul regret est que le domaine est coupé en deux et que la maison attenante est inhabitée, se détériore.. jusqu’au jour ou l’opportunité se présente: il peut la racheter.. Les époux Pion ayant déjà une idée derrière la tête: la transformer en gîte.  » Revaloriser ce patrimoine afin de le laisser en héritage à nos enfants était pour nous la solution idéale.

Très vite ils contactent l’antenne des gîtes de France Isère, avant même d’avoir acquis le bien! »

Lionel André, technicien se rend sur place.  » J’évalue la faisabilité du projet et j’en déduit rapidement que celui ci est totalement réalisable. Le gîte pourrait accueillir une famille de 5 personnes. L’emplacement est idéal, à quelques encablures des stations de ski, proche de multiples chemins de randonnée, à moins d’une demi-heure de Grenoble. C’est parfait pour une clientèle de toutes saisons mais aussi pour des ouvriers travaillant sur l’agglomération grenobloise.. »

Le projet étant cadré, les différentes démarches administratives sont lancées  » dont les subventions  et aides apportées dans le cadre de la rénovation de l’habitat dans le Trièves et également une subvention du Département via Isère Tourisme.

 » Nous avons suivi toutes les conseils de Lionel qui nous a beaucoup aidé pour bâtir notre projet et suivre le cahier des charges propre aux gîtes.  » Ce sera un gîte trois épis  avec un confort maximum  » précisera le technicien des gîtes.

Au rez de chaussée outre la pièce de vie il y aura  cuisine et salle de bains et à l’étage deux chambres… » Lionel nous a proposé de  faire également une pièce de jeu, de repos, ce sera fait.. »

Tout était en ordre mais restait l’essentiel: l’acquisition du bien.. Nous avions la parole du propriétaire mais.. » précise Claude Pion.

C’est fait et les travaux ont pu débuter en début de cette année.  » On espérait ouvrir pour ces vacances de Noël mais c’était prématuré..  » Il reste en effet ce que l’on appelle communément les finitions..  » Ça se fera sans doute au printemps 2017.. « 

Les propriétaires sont tout heureux de mener à bien ce projet  » qui n’aurait pas vu le jour sans l’aide des gîtes de France et de son technicien.. »

Voici le déroulé de l’opération en images..


Catégorie tourismeCommentaires fermés

Courir, pédaler et séjourner cet été en Isère


Avec près de 10 millions de nuitées touristiques réalisées de mai à octobre, l’Isère est une destination estivale reconnue propice aux activités de pleine nature.
Afin de guider au mieux les visiteurs dans la découverte des offres touristiques du département, Isère Tourisme vient de publier 6 guides et magazines dont la carte touristique du département, pour profiter pleinement de l’été en Isère.
Outils indispensables à la découverte des territoires isérois, ces magazines thématiques sont disponibles gratuitement dans les offices de tourisme du département.

Balades et randonnées

19 000 km de sentiers balisés et 1200 km de chemins de Grande Randonnée

Nouveau format, nouveau contenu, le magazine Balades et Randonnées, est une invitation à découvrir la randonnée sous toutes ses formes et sur tous les territoires de l’Isère. Randonnées avec des enfants, grandes traversées, balades thématisées, nuit en refuge, séjours itinérants à faire seuls ou accompagnés par un guide, le magazine s’adresse à tous les adeptes de nature et de randonnée.

Des sentiers de montagne du Vercors, de la Chartreuse, de Belledonne et de l’Oisans aux chemins plus doux des plaines et collines,  ils peuvent profiter de 9 000 km de sentiers balisés et inscrits au PDIPR (Plan Départemental d’Itinéraires de Promenade et de Randonnée), et de 1200 km des chemins de Grande Randonnée (GR®)

Pour bien préparer son séjour rando, le magazine répertorie les 24 cartes Balades et randonnées du département ainsi que les différents guides et topos de randonnées en Isère.

Cyclo tourisme et loisirs

21 boucles cyclotouristiques, près de 1 000 km d’itinéraires balisés.

Pour une balade à vélo en famille, ou pour partir à l’ascension des grands cols mythiques, pour une  journée ou pour plusieurs jours, le nouveau magazine cyclo a de quoi satisfaire tous les pratiquants. Il présente une sélection de parcours itinérants et les 21 boucles cyclotouristiques qui sillonnent les différents territoires de l’Isère.

2 Et pour chaque itinéraire sont associés des suggestions de séjour, de visites, de découvertes de sites patrimoniaux ou de spécialités locales, ainsi que toutes les informations pratiques nécessaires : distance, durée, difficulté, dénivelé…

Les parcours présentent des durées et des niveaux de difficulté très variés, ce qui permet une pratique selon le rythme et le niveau de chacun.

En complément des itinéraires, le magazine référence près de 250 hébergements touristiques (hôtels, gites, campings, chambres d’hôtes…) adaptés à l’accueil des cyclistes sur l’ensemble du territoire.

Pour retrouver l’ensemble des informations relatives au cyclotourisme en Isère : www.cyclo-alpes.com

Trail

9000 km de sentiers, 5 stations de trail

Un magazine entièrement dédié  à la pratique du trail en Isère.

C’est en Isère qu’en 2011, l’équipementier isérois, spécialiste du trail – Raidlight – lance, en Chartreuse, la première station de trail de France. Aujourd’hui le département compte 5 stations de trail en Belledonne-Pays d’Allevard, Chartreuse, Oisans, Vercors et à l’Alpe du Grand Serre et de grands événements, qui participent à la renommée du territoire pour cette activité.

3Pour la première fois, Isère tourisme publie un magazine entièrement dédié à cette discipline.

La brochure présente des idées de parcours au départ des différentes stations de trail, de nouveaux itinéraires, deux parcours en itinérance, des conseils pratiques adaptés à tous les niveaux, du débutant à l’expert, toutes les informations sur les grands événements trail de la saison. Les plus motivés pourront se mesurer aux autres trailers en participant au 1er challenge des stations de trail de l’Isère. Le principe est simple : pour être classé, il faut courir au moins une fois dans une des cinq stations de trail de l’Isère d’ici le 31 octobre. Tous les détails et modalités de participation sont indiqués dans le magazine.

Pour découvrir l’activité en famille tout en s’amusant, se perfectionner ou se préparer pour une compétition, un guide des séjours trail offre un grand choix de séjours que l’on soit novice ou pratiquant chevronné.

Campings, camping-cars et hébergements insolites

Plus de 160  campings et aires de camping-car et 30 hébergements insolites pour séjourner en Isère

Le magazine propose une découverte du département à travers 14 idées de séjours en itinérance pour découvrir les sites incontournables du département.

Des idées de visites patrimoniales, de promenades au bord de l’eau et le guide pratique de tous les hébergements insolites de plein air et des campings, complètent le magazine.

4Le guide des refuges 2016

38 refuges à découvrir

Utile et pratique grâce à son format de poche, le guide 2016 des 38 refuges gardés situés dans les massifs alpins de Belledonne, Vercors et Oisans-Ecrins, est réalisé en partenariat avec l’Association des gardiens de refuges de l’Isère.

Au-delà des informations relatives aux refuges – altitude, contacts, capacités, accès, périodes d’ouverture – il présente également une sélection de balades à faire au départ de chaque refuge. Que ce soit pour une escale sur un itinéraire ou un but de balade pour les randonneurs, toutes les raisons sont bonnes pour venir dans les refuges des Alpes de l’Isère.

Edité à 5 000 exemplaires, le guide 2016 des refuges est disponible dans les refuges, dans les offices de tourisme du département et à la Maison de la Montagne de Grenoble.

La carte touristique de l’Isère

La carte touristique de l’Isère est l’outil indispensable pour découvrir le département. Elle rassemble toutes les informations pratiques sur l’offre touristique du département, les contacts des offices de tourisme, les communes et sites touristiques. Très pratique dans son format de poche elle est plus adaptée aux déplacements.

Edité à 100 000 exemplaires elle est disponible dans les offices de tourisme du département.

5C’est en Isère !

Situé au cœur des Alpes françaises, l’Isère est un département propice aux escapades. Des bords du fleuve Rhône aux sommets des Ecrins, des villes aux campagnes, peu de territoires proposent une telle diversité de paysages et d’activités. Du nord au sud, d’est en ouest, l’Isère concentre une véritable richesse patrimoniale et culturelle à découvrir.

-  9000 km de sentiers de randonnée labellisés de sentiers de randonnées balisés labellisés PDIPR (Plan Départemental d’Itinéraires de Promenade et Randonnée)

-  1 Parc National : Les Ecrins

- 2 Parcs Naturels Régionaux, Le Vercors et La Chartreuse

-  Près de 100 Espaces Naturels Sensibles dont 11 sites remarquables

-  2 stations thermales : Allevard-les-Bains et Uriage-les-Bains

-  31 stations de montagne

-  Près de 100 musées et sites touristiques6

-  11 parcours de golf,

-  13 sites équipés de téléphériques ou télécabines d’été

-  7 grands lacs

-  5 stations de trail

Catégorie Département de l'Isère, tourismeCommentaires fermés

Venez goûter l’Isère au Salon de l’Agriculture à Paris


Salon International de l’Agriculture, du 27 février au 6 mars

La Chambre d’agriculture et le Département de l’Isère s’associent pour présenter les productions de qualité et les atouts touristiques de l’Isère pendant deux jours sur l’espace Auvergne Rhône Alpes (hall des régions). Ce sera les dimanche 28 et lundi 29 février.

- découvrez la Noix de Grenoble, cassage et pressée d’huile de noix,
- dégustez la Vercouline : le Bleu du Vercors Sassenage fondu,
- appréciez les Vins de l’Isère lors de dégustations et
- régalez-vous avec le Saint-Marcellin, récemment labellisé IGP, le beurre truffé de l’Isère..

Un Maître Restaurateur de l’Isère vous fera partager sa passion de nos produits isérois par
des dégustations d’amuse-bouches réalisés par ses soins.

Enfin, Isère Tourisme et Gîtes de France vous feront découvrir l’Isère touristique à
travers ses paysages et ses offres d’hébergement et des jeux concours vous attendent.

Concours Général Agricole
Le Salon de l’Agriculture, ce sont aussi des éleveurs, des producteurs et des artisans isérois fiers de leurs produits et de leurs animaux qui participent au Concours Général Agricole.

Les éleveurs :
Race Hérens : Idelon Bernard (Izeron),
Race Montbéliarde : EARL de Ternan (Gillonnay), GAEC de Sarapin (Panissage), GAEC du Dauphiné (Janneyrias),
Race Prim’Holstein : GAEC de Flévin (Champier),
Race Tarentaise : EARL de la Petite Forêt (Artas),
Race Charollais (ovins) : La Ferme Antonine (St Antoine l’Abbaye).

3 élevages présenteront des animaux en race bovine Villard de Lans : Lionel Gaillard (Méaudre), Laurence Gaillard (Corrençon) et le GAEC des Verts Sapins (Autrans).

Les produits fermiers :
• Yann Bresson (Lancey) pour son miel,
• le GAEC des Essarts (Plan) pour ses faisselles, Saint Marcellin et St Félicien,
• le GAEC Normand (Villard St Christophe) pour sa tomme du Grand Serre,
• le GAEC Ferme du Pic St Michel (Villard de Lans) pour sa bûche cendrée,
• la Ferme du Rival (Sardieu) pour sa charcuterie,
• le GAEC de Riquetière (L’Albenc) pour son huile de noix.
• l’EARL Noël Martin (St Chef), le Domaine Meunier (Sermerieu) et Chevalier Bayard (Pontcharra) en IGP
Vins de l’Isère
• René Julien, Marc Portaz (Chapareillan) et Chevalier Bayard en AOP Savoie

Les produits artisanaux :
• Produits laitiers : l’Etoile du Vercors (St Just de Claix) et la Fromagerie du Dauphiné (Têche)
• Liqueurs : Bigallet (Virieu), Cherry Rocher (Bourgoin Jallieu) et la Distillerie de Pied Menu (Beaurepaire)
• Viande : Boucherie au Boeuf Charolais (Grenoble)


Catégorie Département de l'Isère, agriculture, foires/salons, région Auvergne Rhône-Alpes, terroirs/gastronomie, tourismeCommentaires fermés

Concours départemental des villes et villages fleuris de l’Isère


Le palmarès du 57ème concours départemental des villes et villages fleuris de l’Isère a été dévoilé à Villard de Lans.

Cérémonie, très conviviale, présidée par Jean Pierre Barbier, président du conseil départemental, Chantal Carlioz maire de Villard de Lans, vice présidente du conseil départemental en charge du tourisme, de la montagne et des stations et de Christian Coigné, conseiller départemental du canton de Fontaine-Vercors.

2 CAR

Chantal Carlioz qui était également présidente du jury a rappelé que le concours 2015 a réuni 79 communes mais aussi des privés, des particuliers..  » Cela a demandé une forte implication des membres du jury qui ont du parcourir plus de 4000 kilomètres … »Elle a insisté sur la dimension humaine, intergénérationnelle mais aussi sur « la dimension de développement durable qui se dégage de cette opération et de l’embellissement de nos communes, paysages. Cela a un impact fort qui se répercute au niveau économique, touristique.. »

1 Ba

Jean Pierre Barbier a tenu à préciser que  » c’est Isère tourisme qui organise ce concours depuis 2006 et cette 57ème édition est marquée du sceau de la réussite. Une commune, quelque soit sa taille, qui joue la carte du fleurissement est une commune qui fait le choix de valoriser durablement son patrimoine naturel.. C’est aussi une commune qui propose un cadre de vie de qualité pour ses habitants et ses visiteurs, c’est aussi une commune qui génère du lien social..  » …  » Et c’est une commune qui offre une image, un environnement propices à une activité touristique et économique synonyme d’emplois. »

Le Président du département annonçant à la salle que le tourisme en Isère est un atout  » pas assez valorisé par le passé. Notre objectif est de mener une véritable politique touristique.. »

Et d’appuyer:  » cette campagne de fleurissement constitue un levier d’actions essentiel qui nous permet collectivement de renforcer encore plus l’attractivité de notre département. »

Il était temps de dévoiler le palmarès 2015.

En voici un extrait:

double cliquer sur la photo pour l’agrandir

Palmarès 2015 des communes lauréates

CATEGORIE 1 – Communes de moins de 1 000 habitants

1er prix – médaille d’or = Montcarra

2ème prix – médaille d’argent = Le Bouchage

3ème prix – médaille de bronze = St Pierre d’Entremont

CATEGORIE 2 – Communes de 1 001 à 2 000 habitants

1er prix – médaille d’or = Paladru

2ème prix – médaille d’argent = Biol

3ème prix – médaille de bronze = Champagnier

CATEGORIE 3 – Communes de 2 001 à 5 000 habitants

1er prix – médaille d’or = Claix

2ème prix – médaille d’argent = Saint Clair du Rhône

3ème prix – médaille de bronze = Vaulx-Milieu

CATEGORIE 4 – Communes de 5 001 et plus

1er prix – médaille d’or = Sassenage

2ème prix – médaille d’argent = Meylan

3ème prix – médaille de bronze = La Verpillère

CATEGORIE 5 – Communes de montagne

1er prix – médaille d’or = Vaujany

2ème prix – médaille d’argent = La Mure

3ème prix – médaille de bronze = Méaudre

Catégorie environnement, la vie des communesCommentaires fermés

 » Tous sur le web »


Isère Tourisme en partenariat avec les territoires et les filières (hôtellerie de plein air, Gîtes de France..), lance un programme de formation et d’accompagnement sur les compétences numériques pour les professionnels du tourisme.

tous

L’importance du numérique dans le secteur du tourisme est incontestable. Le web et les réseaux sociaux sont aujourd’hui des outils incontournables dans la gestion et le développement de l’activité des professionnels du tourisme.

En Isère, un diagnostic mené en 2015 a montré qu’une part importante des acteurs touristiques du territoire nécessite un accompagnement dans le développement de leur politique commerciale sur le web.

Principalement dédié aux très petites entreprises(TPE), le dispositif «TOUS SUR LE WEB» est construit en collaboration avec les filières et répond à des problématiques très opérationnelles.

L’idée n’est donc pas d’imposer un programme défini de manière unilatérale, mais au contraire, d’élaborer un dispositif collectif et mutualisé avec les filières, les territoires, les destinations touristiques afin de tenir compte des enjeux de l’économie locale et de multiplier les appuis locaux sous forme de «conseillers numériques».

L’ingénierie pédagogique et administrative du programme « TOUS SUR LE WEB » est réalisée en étroite collaboration avec Rhône-Alpes Tourisme.

«TOUS SUR LE WEB» est un programme qui s’étale sur 3 ans et s’adresse à un potentiel de près de 4000 entreprises du tourisme relevant des secteurs de l’hébergement, de la restauration, des loisirs culturels, sportifs, ou récréatifs.

Le dispositif s’articule autour d’un triptyque: sensibilisation, formation, accompagnement.

Quelques éléments clés qui ressortent du diagnostic mené dans le cadre de la mise en place de « TOUS SUR LE WEB »

Pilier de l’activité économique, le tourisme en Isère compte plus de 4000 entreprises dont 95 % de TPE -très petites entreprises.

Elles contribuent à la richesse touristique des territoires (hébergements, restauration, loisirs, services…) tout en affichant une certaine fragilité face aux nombreux défis à relever: adaptation aux évolutions du marché, réponse aux changements des modes de consommation, veille et anticipation de la concurrence… Autant d’enjeux nécessitant de faire les bons choix tant en matière de stratégie que d’outils, afin de maintenir leur croissance.

Le numérique, un enjeu stratégique

Parmi les enjeux inhérents au marché du tourisme, la maitrise du numérique est devenue incontournable pour soutenir le développement de l’économie et stimuler la croissance.

Selon une récente étude menée par la fédération nationale des comités régionaux de tourisme, 80 % des européens préparent leurs vacances sur le web et plus de 70 % réservent tout ou partie de leurs séjours en ligne.

Pour autant, il est noté une faible appropriation des technologies de l’information et de la communication-TIC par les TPE du secteur touristique.

Pour appuyer la définition de son projet, Isère Tourisme a réalisé début 2015, un diagnostic numérique auprès des TPE du secteur touristique de l’Isère :

- état des lieux numérique des entreprises iséroises,

- mesure de la performance numérique du triptyque stratégie marketing / communication / vente en ligne

- identification des besoins «métiers» en compétence numérique et de plans de formation nécessaire (en définissant des groupes de niveau en fonction des pratiques en cours d’usage).

Les résultats de ce diagnostic témoignent d’une faible appropriation des technologies de l’information et de la communication -TIC.

L’équipement en site web doit encore se développer

73 % des TPE iséroises ont un site web contre 98 % des PME ou grands groupes du secteur  touristique (type Pierre et Vacances, Club Med, Accor…).

Et l’obsolescence des sites existants est à souligner : 25 % ont plus de 3 ans d’existence, la durée de vie d’un site à vocation commerciale. 55 % des sites ne sont pas «responsives» (c’est-à-dire adaptés aux écrans des tablettes et smartphones).

Un résultat inquiétant lorsque l’on sait que 34 % des consultations tourisme et loisirs sur le web se font désormais sur une tablette ou un mobile.

Le recours aux pratiques de ventes en ligne doit être fortement amélioré

Seules 27 % des TPE iséroises pratiquent la vente en ligne sur leur propre site web, soit une fracture numérique très marquée avec les grands groupes dont 80 % commercialisent via leur site web et via d’autres circuits de distribution numérique.

Le diagnostic révèle également le faible taux de recours aux méthodes et outils numériques adaptés aux enjeux actuels, permettant de :

- augmenter la visibilité de son activité (référencement naturel, médias sociaux, etc.)

- élargir les cibles de clients pour développer les chiffres d’affaires et ainsi maintenir les emplois,

- se fédérer avec d’autres entreprises pour se renforcer face à la concurrence,

- développer des procédés de gestion

- clients performants.

Le maintien de l’activité économique et son développement passent par une meilleure appropriation  de ces techniques et outils digitaux par les TPE.

En savoir +: www.toussurleweb.com

Catégorie tourismeCommentaires fermés

Tunnel du Chambon: financements à hauteur de 1,831 millions d’euros


Vendredi 19 juin, en séance publique du Conseil départemental de l’Isère, le Président Jean-Pierre BARBIER a présenté un amendement sur le Tunnel du Chambon visant à voter le principe du financement des 1,831 millions d’euros destinés :

– à réparer le tunnel afin de permettre sa réouverture dans les délais prévisionnels espérés (1.4 M€),

- à organiser les dessertes de substitution par navettes pour les déplacements les plus urgents (231 000 €),

- à financer le plan de soutien à l’activité touristique de l’Oisans, sous la conduite d’Isère Tourisme (100 000 €),

- à financer le plan de soutien aux entreprises sinistrées du secteur. La gestion de ce fonds (100 000 €) sera confiée aux chambres consulaires.

Ce montant a été voté à l’unanimité.

Parallèlement, le Président a informé les élus de la situation, qui s’est considérablement modifiée ces dernières heures. Les experts ont en effet constaté hier une accélération du glissement de la partie haute du versant de 10 cm par jour, estimant qu’il était désormais quasi certain qu’à moyen terme, la zone représentant au minimum 100 000 m3 (soit 250 000 tonnes ou 10 000 camions) allait glisser et tomber dans le lac.

Mais au regard de l’incertitude liée au mouvement incontrôlable de la montagne, il a été décidé d’entreprendre dès que possible l’aménagement d’une piste de secours de l‘autre côté du lac. Durant ces dernières semaines, parallèlement aux travaux sur le tunnel, différentes études ont été entreprises afin de vérifier la faisabilité de cette voie, notamment sur la section de 400 mètres avec un éperon rocheux à franchir.

Cette décision ne remet bien entendu pas en cause les travaux entrepris dans le tunnel. Les travaux continuent. Les services du département de l’Isère et les entreprises en action sur le chantier vont tenter de gagner le contre-la-montre contre la montagne, espérant pouvoir stabiliser la cavité et poursuivre le chantier en cours jusqu’à son terme.

L’objectif est maintenant de réaliser cette piste dans les 4 mois, ce qui permettra de garantir un accès régulé. Malgré l’importance du coût de l’opération pour le Département (5 millions d’euros), il paraissait indispensable d’entreprendre cet aménagement afin d’assurer une solution pérenne aux besoins des habitants du secteur.

Le département de l’Isère est prêt. Le Président BARBIER a fait valider par l’assemblée départementale ce matin le principe du financement de ces 5 millions d’euros.

Les entreprises ont été sollicitées, et les travaux peuvent débuter très rapidement. Ne manque aujourd’hui que la validation de l’Etat qui doit autoriser le lancement de ces travaux dans des circonstances exceptionnelles, sans les nombreuses étapes préalables habituellement nécessaires.

Le Président BARBIER a interpellé le Préfet de l’Isère  à ce sujet.

Catégorie environnement, nature, questions d'actualitéCommentaires fermés

Tunnel du Grand Chambon: travaux d’urgence


Suite au constat de fragilisation de la structure du tunnel du Chambon situé sur l’itinéraire qui relie Grenoble à Briançon (RD 1091), le Département de l’Isère a décidé de réaliser des travaux d’urgence.

Ce jeudi 21 mai, Bernard Perazio, vice-président du Département de l’Isère chargé de la voirie et Jean-Paul Bonnetain, préfet de l’Isère ont reçu une délégation du « collectif Chambon » rassemblant les habitants des vallées traversées par la RD1091.

Soucieux d’apporter des réponses aux nombreuses interrogations des riverains, d’apaiser leurs inquiétudes et de leur garantir l’investissement total du Département et de l’Etat pour rétablir la situation, ils ont tenu à rappeler les points suivants :

– Le Département de l’Isère a adapté la solution technique de réparation du tunnel en réalisant une contre-voûte en béton armé. Le coût de l’opération est estimé à 1,5 M€ totalement pris en charge par le Département de l’Isère. Le planning prévisionnel conduit à une ouverture de la route le 10 juillet prochain.

- Pour faciliter autant que possible les déplacements des populations locales, le Département de l’Isère a missionné depuis le 1er mai un prestataire pour assurer des navettes lacustres de 7h00 à 19h00, 7j/7j à destination des locaux (scolaires, salariés, services à la personne), pour un coût de 55 000€ par mois.

- Le Département de l’Isère a sollicité l’Etat pour examiner la possibilité de la pose d’un pont flottant par l’armée.

- Le Département étudie la faisabilité d’une piste en rive gauche pour prévoir le rétablissement d’une circulation automobile locale.

- Les Présidents des Départements de l’Isère et des Hautes-Alpes ont sensibilisé les préfectures et chambres consulaires de leurs départements respectifs à la mise en place de soutiens en faveur des entreprises qui connaissent des difficultés du fait de la fermeture du Tunnel du Chambon.

Ils ont aussi demandé que les deux Régions compétentes en matière d’aide aux entreprises soient également mobilisées.

Une réunion s’est tenue le 20 mai à Grenoble entre les Vice-présidents en charge des routes, Bernard Perazio pour l’Isère et Marcel Cannat pour les Hautes-Alpes, le Vice-Président de la chambre de commerce et d’industrie de Grenoble Jean-Pierre Gillet et le Président de la chambre de commerce et d’industrie des Hautes-Alpes Jérôme Jarniac, en présence des services de la Préfecture de l’Isère.

-  le Département de l’Isère a demandé à son agence Isère Tourisme de travailler, en lien avec les socio-professionnels du tourisme de l’Oisans et l’agence de tourisme des Hautes Alpes, à une communication adaptée à la situation tant pour la période de fermeture qu’en préparation de la ré-ouverture du tunnel du Chambon.

Catégorie aménagement, tourisme, transportCommentaires fermés

Coffret Balades et randonnées en Isère


Le Conseil général de l’Isère, Isère tourisme et l’ensemble des acteurs du Plan départemental des itinéraires de promenade et de randonnée (P.D.I.P.R.) ont réalisé un superbe coffret de 24 cartes des sentiers labellisés du département.

Outils indispensables pour choisir et préparer sa randonnée, les cartes contenues dans ce coffret proposent pour les différents pays et massifs isérois des suggestions d’itinéraires, des informations sur l’histoire, les nombreux sites d’intérêts patrimoniaux et touristiques ainsi que les richesses naturelles.

Cartographie d’un « pays » à découvrir

Du nord au sud, d’est en ouest, l’Isère concentre une véritable richesse patrimoniale et culturelle à découvrir:

  • 9 000 km de sentiers de randonnée labellisés et de sentiers de randonnées balisés  PDIPR (Plan Départemental d’Itinéraires de Promenade et Randonnée).
  • 1 Parc National : Les Ecrins.
  • 2 Parcs Naturels Régionaux, Le Vercors et La Chartreuse.
  • Près de 100 Espaces Naturels Sensibles dont 11 sites remarquables
  • 2 stations thermales : Allevard-les-Bains et Uriage-les-Bains
  • 31 stations de montagne.
  • Près de 100 musées et sites touristiques.
  • 10 parcours de golf.
  • 13 sites équipés de téléphériques ou télécabines d’été.
  • 7 grands lacs.

Pratique

Prix de vente public du coffret : 49€/ 24 cartes (soit 2,04 euros la carte !)
En vente sur www.isere-tourisme.com

Chacune des cartes est également en vente à l’unité dans les offices de tourisme et syndicats d’initiatives isérois des territoires concernés et sur www.isere-tourisme.com

Catégorie bibliothèque, environnement, natureCommentaires fermés

Concours départemental de fleurissement de l’Isère


Le Conseil général de l’Isère lance le 55ème concours départemental de fleurissement des villes et villages, mission confiée à Isère Tourisme.

L’inscription au concours 2013 est ouverte jusqu’au 25 juin 2013 : elle concerne toutes les communes du département, chaque mairie ayant la possibilité, en complément de sa candidature, d’inscrire trois habitants particulièrement investis dans le fleurissement.

Nouveauté 2013 : Cette année, les municipalités peuvent également inscrire les écoles qui participent au fleurissement de leur commune et de leur établissement.

Les formulaires d’inscription sont en ligne sur le site professionnel d’Isère Tourisme : http://pro.isere-tourisme.com/fleurissement/s-inscrire-186-1.html

Ce concours est le symbole d’une démarche d’embellissement du cadre de vie. C’est l’objectif des communes qui s’engagent dans le label : apporter aux habitants et aux visiteurs un environnement de qualité. En Isère, 40 communes sont dotées de fleurs (label national des villes et villages fleuris).

En 2012, une centaine de communes iséroises et 119 particuliers ont participé au concours  départemental de fleurissement.

Les 43 membres du jury, présidé par Christian Pichoud Conseiller Général, et Président d’Isère Tourisme, représentent le Conseil général, le secteur du tourisme, les lycées horticoles et la profession -rosiéristes, horticulteurs, paysagistes, les services municipaux des espaces verts-. Avec un regard professionnel et averti, ils ont sillonné le département pendant 20 jours, à la découverte des communes en lice.

Catégorie environnementCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

septembre 2019
L Ma Me J V S D
« août    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+