Tag Archive | "Jean-Jack Queyranne"

Les conseillers régionaux d’Auvergne-Rhône-Alpes


Après la victoire de Laurent Wauquiez aux élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes, sa liste obtient 113 sièges au conseil Régional . La liste de gauche menée par Jean-Jack Queyranne comptabilisera 57 conseillers régionaux et la liste du Front national avec à sa tête  Christophe Boudot, 34 sièges. Soit un total de 204 élus

Pour découvrir la liste des élus département par département, cliquer ici:

Catégorie collectivitésCommentaires fermés

Auvergne-Rhône-Alpes : Laurent Wauquiez remporte le second tour…


La liste de Laurent Wauquiez a remporté le second tour des élections régionales en Auvergne-Rhône-Alpes, dimanche 13 décembre. Elle devance la liste de Jean-Jack Queyranne et de Christophe Boudot. Laurent Wauquiez sera donc président de la région Auvergne-Rhône-Alpes en janvier.

Nos photos:

Laurent Wauquiez s’était rendu à la foire internationale de Grenoble. Il avait passé beaucoup de temps au stand tenu conjointement par le Syndicat des trufficulteurs de l’Isère et des confréries de l’Isère.

Il avait à cette occasion marqué son attachement à l’agriculture et défendu la qualité des produits issus de la région. Il avait également apprécié les produits « fleuron » de notre département: le bleu du Vercors sassenage, le St Marcellin, la noix de Grenoble, le Murçon et la truffe de l’Isère..

1234




Catégorie A la une, territoiresCommentaires fermés

Nouvel Espace Rhône-Alpes de Grenoble


Mardi 6 octobre à Grenoble, Jean-Jack QUEYRANNE, Président de la Région Rhône-Alpes, a inauguré le nouvel Espace Rhône-Alpes de Grenoble en présence d’Eliane GIRAUD, Viceprésidente déléguée à l’administration générale, Sarah BOUKAALA, Conseillère régionale déléguée à la jeunesse, Christophe FERRARI, Président de Grenoble-Alpes Métropole, Eric PIOLLE, Maire de Grenoble…


Sans titre

La Région compte 8 Espaces Rhône-Alpes (ERA) sur son territoire, un par département. Ce
lieu ouvert à tous, offre aux Rhônalpins un accueil de proximité avec l’institution régionale.
Pour l’Isère, l’ERA est implanté à Grenoble depuis 2005. Chaque année, 5 000 personnes y
sont accueillies, pour être informées sur les politiques régionales ou orientées dans leurs
démarches.
Situés à proximité immédiate des grandes institutions grenobloises, les nouveaux locaux de
l’ERA sont installés sur 2 000 m² au sein de l’immeuble Palladium et 60 agents du Conseil
régional y travaillent.

Cet édifice de 3 200 m² a été bâti par des entreprises locales et répond aux exigences d’efficacité énergétique les plus hautes (performance énergétique globale supérieure de 25% aux normes de la réglementation thermique 2012, toiture végétalisée, centrale d’air filtré, production du chauffage par un système thermodynamique).

Catégorie collectivités, territoiresCommentaires fermés

La Région exige de SNCF une amélioration de la qualité du service offert aux voyageurs du TER


Jean-Jack QUEYRANNE, Président de la Région Rhône-Alpes, et Eliane GIRAUD, Vice-présidente aux transports, déplacements et infrastructures, ont tenu ce jour une conférence de presse relative à la convention qui lie la Région à SNCF pour l’exploitation des TER.
Cette convention, signée en 2007, arrive à échéance au 31 décembre 2015. Les négociations,
ouvertes en début d’année, n’ont pas abouti. Le Conseil régional délibérera ce 16 octobre pour adopter un avenant de prolongation d’un an.

La prochaine convention pourra ainsi intégrer la loi NOTRe, qui confère aux Régions de nouvelles prérogatives, avec le transfert des transports départementaux (autocars et transports scolaires). De plus, la Région Auvergne voit sa convention arriver à échéance fin 2016.

Rhône-Alpes et Auvergne ne faisant qu’une au 1er janvier 2016, la négociation portera donc sur la nouvelle Région.
Le Conseil régional exige un meilleur service de la part de SNCF, à la hauteur de ses investissements en matière ferroviaire.

Il investit chaque année près de 100M€ sur les infrastructures, autant sur le matériel roulant. Il paie 437 M€ de redevance à SNCF pour faire circuler les trains.

Pour Jean-Jack QUEYRANNE : « Pour les 6 prochaines années, SNCF nous proposait, sans diminution de la redevance due par la Région, de réduire significativement le nombre de trains sur certaines lignes.

Ce n’est pas acceptable, alors même que l’Etat et la Région viennent de s’engager dans le CPER à investir près d’un milliard d’euros pour l’amélioration du réseau ferroviaire. »
L’avenant n’est pas un statu quo puisqu’il intègre trois améliorations majeures, en adéquation avec le cahier des charges remis par la Région à SNCF en janvier dernier :
- La mise en place d’une garantie voyageurs, avec un remboursement partiel et automatique
des usagers quotidiens en cas de retards répétés ;
- Un renforcement de l’information des voyageurs en cas de situation perturbée, prévue ou
non ;
- La mise en place de nouveaux indicateurs de qualité, correspondant au vécu des usagers .

« L’adoption de cet avenant nous permettra de continuer les négociations avec SNCF en portant une exigence forte d’amélioration de la ponctualité des TER et de l’information des usagers » a conclu Jean-Jack QUEYRANNE, soulignant que « sur les 8 premiers mois de l’année, la fréquentation des TER en Rhône-Alpes a augmenté de 2,9%.»

Catégorie aménagement, transportCommentaires fermés

Convention cadre pour le développement de l’apprentissage en Rhône-Alpes


Ce mardi 29 septembre 2015 à la Maison Familiale Rurale (MFR) de Saint-Martin-en-Haut
(Rhône), à l’occasion de la rentrée des apprentis en Rhône-Alpes, Jean-Jack QUEYRANNE,
Président de la Région Rhône-Alpes, a signé la convention cadre pour le développement de
l’apprentissage en Rhône-Alpes.

Pour favoriser l’accès à l’apprentissage des jeunes dans les entreprises privées et publiques,
cet accord prévoit de :
- rapprocher les offres des entreprises, les souhaits des jeunes et les capacités de
formations des Centres de Formation d’Apprentis (CFA),
- renforcer les relations entre les partenaires,
- collaborer pour réaliser des actions d’informations et d’orientations sur les métiers et
l’apprentissage,
- accompagner les jeunes en amont et pendant le contrat pour prévenir les ruptures
de contrats,
- soutenir la création, la reprise et la transmission d’entreprises.

La signature de cette convention, qui définit un cadre d’actions concerté au niveau territorial
entre l’Etat, la Région et ses partenaires*, constitue une étape supplémentaire pour
renforcer l’apprentissage sur les territoires. Ce partenariat, qui s’inscrit également dans une
logique de lutte contre les discriminations, se déclinera dans chaque département, afin de
prendre en compte les bonnes pratiques existantes.

La Région consacre 167,9 M€ à l’apprentissage en 2015 en Rhône-Alpes et compte plus de
40 800 apprentis et pré-apprentis répartis dans 60 CFA.

Parmi eux, la MFR de Saint-Martin-en-Haut forme 160 jeunes en alternance aux métiers de
l’automobile et de la maintenance des matériels agricoles. Des travaux sont actuellement en
cours pour augmenter la surface des ateliers automobiles, créer une salle de démonstration
et mettre aux normes les locaux. Le coût du projet s’élève à 655 000 €, financé à hauteur de
250 000 € par la Région.

Cette MFR appartient au CFA régional des MFR (49 antennes), que la Région accompagne via
une subvention de 16 M€ en 2015.

* Les Académies de Lyon et Grenoble, la Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt, l’Union Régionale des Missions Locales, la Chambre régionale de Métiers et de l’Artisanat, la Chambre régionale de Commerce et d’Industrie, la Chambre régionale d’agriculture, Pôle emploi, l’Union régionale des missions locales de Rhône-Alpes, l’AGETERA Rhône-Alpes CHEOPS, l’AGEFIPH.

Catégorie enseignement-formationCommentaires fermés

Elevage : solidarité anti sécheresse


Jean-Jack QUEYRANNE, Président de la Région Rhône-Alpes, accompagné de Michel GREGOIRE,
Vice-président délégué à l’Agriculture et au développement rural, s’est rendu vendredi 7 Août à
Tartaras (Loire), pour étudier, avec les représentants de la Fédération Régionale des Syndicats
d’Exploitants Agricoles (FRSEA), du syndicat des Jeunes Agriculteurs et de la Chambre régionale
d’agriculture, les modalités d’un soutien de la Région aux exploitations agricoles pour les
accompagner face aux conséquences économiques de l’épisode de sécheresse en cours.

Rhône-Alpes est l’épicentre de ce phénomène climatique exceptionnel par son intensité et sa
durée (plus de 50 jours). Entre 8 000 et 10 000 exploitations d’élevages agricoles sont
concernées, notamment dans l’ouest de la région. Les pertes fourragères (herbe, maïs) sont
estimées à près de 50% des récoltes annuelles, notamment dans le Rhône et la Loire. D’autres
territoires ont été aussi touchés gravement comme c’est le cas du plateau ardéchois, de la
Bresse et de certaines zones en Isère et dans la Drôme.

S’ajoutant au contexte de crise que traverse la filière de l’élevage, la sécheresse fragilise
encore davantage les éleveurs qui doivent acheter du fourrage pour alimenter leur cheptel.
Cette situation entraîne des dépenses imprévues qui pèsent sur les trésoreries des exploitations
déjà en difficulté.

Comme lors du dernier épisode de sécheresse, la Région affirme à nouveau sa solidarité envers
les éleveurs. En 2011, la Région avait soutenu près de 5 700 éleveurs et 10 initiatives collectives
en mobilisant 5M€. Le 18 septembre prochain, un système d’aides individuelles sera proposé
lors de la prochaine session de la Commission permanente. Il devrait permettre de réduire la
charge financière des éleveurs contraints de s’approvisionner en fourrage.

Cette aide sera mise en oeuvre rapidement pour éviter que les éleveurs ne décapitalisent leur
exploitation en vendant des animaux pour ne pas avoir à supporter le coût de leur alimentation.
Il est essentiel de maintenir le cheptel sauf à risquer à court terme une baisse des cours de la
viande et pour ne pas grever à moyen terme les rendements laitiers des exploitations et pour
maintenir le tissu agricole à long terme.

Cette aide sera allouée selon un périmètre déterminé en concertation avec les représentants
agricoles en fonction de critères objectifs (données de Météo France et de l’INRA). L’aide sera
modulée en prenant en compte : le nombre de tête de bétail par exploitation ; les pertes
fourragères ; la situation des jeunes agriculteurs en cours d’installation etc.

La Région et les représentants agricoles organiseront début septembre une réunion de
concertation à l’échelle de Rhône-Alpes avec les représentants de l’Etat et des Conseils
départementaux afin de renforcer la réponse collective devant la mise en oeuvre des mesures
liées aux calamités agricoles.

Catégorie agricultureCommentaires fermés

Modernisation de l’étoile ferroviaire de Veynes


Alors que les Contrats de Plan Etat-Région (CPER) 2015/2020 prévoyant des investissements sur
l’étoile ferroviaire de Veynes viennent d’être signés, les Régions Provence-Alpes-Côte d’Azur et
Rhône-Alpes souhaitent assurer la modernisation de l’étoile ferroviaire de Veynes.
En effet, après des décennies de sous-investissement, ses performances sont fortement dégradées et
sa pérennité menacée.

« Outre la desserte péri-urbaine de l’agglomération grenobloise et valentinoise pour des trajets
domicile-travail ou études, l’étoile ferroviaire de Veynes constitue une infrastructure vitale pour le
désenclavement et la desserte, notamment longue distance, des Alpes du Sud. Elle supporte par
ailleurs le train de nuit Paris-Briançon, vital pour l’économie touristique, dont le rapport Duron sur les
trains d’équilibre du territoire (TET), a confirmé la nécessité.

Nous avons fortement investi pour la modernisation de la ligne du Val de Durance, il serait aberrant
de ne pas compléter ce travail en n’investissant pas sur l’étoile de Veynes », a déclaré Jean-Yves
PETIT, Vice-président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur délégué aux transports et à l’écomobilité.
« Le diagnostic réalisé par SNCF Réseau sera prochainement mis à jour, notamment pour la partie
rhônalpine, et permettra de savoir comment investir le plus efficacement possible. Ainsi, les crédits
inscrits au CPER des deux Régions financeront les opérations les plus urgentes, dans l’objectif de
maintenir les services ferroviaires et de pérenniser les lignes des Alpes.

Il appartient également à l’Etat et au gestionnaire du réseau de garantir la pérennité de l’étoile
ferroviaire de Veynes et sa maintenance effective car cela relève de leurs compétences. La Région
Rhône-Alpes intervient sur l’infrastructure ferroviaire de manière volontariste, à travers le volet
Mobilité du CPER 2015-2020, qui cible 5 lignes interrégionales prioritaires », a ajouté Eliane GIRAUD
Vice-présidente de la Région Rhône-Alpes déléguée aux transports, déplacements et infrastructures.
Michel VAUZELLE Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur et Jean-Jack QUEYRANNE,
Président de la Région Rhône-Alpes, adresseront prochainement un courrier en ce sens à Alain
VIDALIES, Secrétaire d’Etat chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche.

Dans cette attente, les Régions Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d’Azur vont poursuivre leur
collaboration sur ce dossier en renforçant la gouvernance interrégionale et la coopération avec le
gestionnaire d’infrastructures. Les deux Régions, l’Etat et SNCF Réseau décideront de la
programmation des travaux au 1er semestre 2016.

Catégorie aménagement, environnement, transportCommentaires fermés

Fermeture du tunnel du Chambon : la Région mobilisée


Depuis la fermeture du tunnel du Chambon le 10 avril 2015, la Région Rhône-Alpes est
mobilisée aux côtés des habitants et des entreprises impactés, veillant à atténuer les
préjudices subis par l’ensemble des acteurs de ce territoire.

La Région s’est engagée, d’une part, à autoriser le Département de l’Isère à mettre en place
un fonds spécifique de soutien aux entreprises en difficulté passagère, comme l’y autorise
la loi et les règlements européens.
D’autre part, la Région a mobilisé ses dispositifs d’interventions qui peuvent d’ores et déjà
être sollicités par les entreprises en difficulté (FRAU dirigeant pour les chefs d’entreprise,
Programme ATOUT pour les artisans, Plan PME et fonds de garantie FRERA pour les plans de
restructuration financière des entreprises fragilisées).
Par ailleurs, le Conseil régional votera en septembre 2015 une enveloppe exceptionnelle de
200 000 € pour venir en aide aux entreprises en difficulté, à l’instar de la Région PACA.
A la demande de Jean-Jack QUEYRANNE, Président de la Région Rhône-Alpes, le Comité
régional du Tourisme (CRT) s’est également mobilisé pour assurer la promotion touristique
de l’Oisans cet été, et préparer la saison d’hiver.
Consciente de l’importance du maintien des navettes héliportées entre l’Isère et les Hautes-
Alpes, la Région financera, à hauteur de 60 000 €, des rotations à partir du 31 juillet 2015;
cette mesure transitoire répondant à une situation exceptionnelle, dans l’attente d’une
solution pérenne.
Enfin, un courrier commun aux Régions Rhône-Alpes et PACA, a été adressé au Premier
ministre ce jeudi 23 juillet 2015, pour demander la création d’une Mission de coordination
de tous les acteurs concernés (Etat, Régions, Départements, acteurs consulaires…), sous
l’égide d’un Préfet coordonnateur, afin d’assurer la mise en oeuvre de toutes les actions
susceptibles d’être engagées pour réduire l’impact de cette situation sur les populations et
les territoires concernés.
Eliane GIRAUD, Vice-présidente de la Région Rhône-Alpes déléguée aux transports,
déplacements et infrastructures, se rendra ce vendredi 24 juillet à Mont-de-Lans, en Isère, à l’occasion de
la venue du Premier ministre.

Catégorie environnement, montagneCommentaires fermés

Sécheresse : Engagement de la Région aux côtés des éleveurs


Mardi 21 juillet, Jean-Jack QUEYRANNE, Président de la Région Rhône-Alpes, accompagné de Michel
GREGOIRE, Vice-président délégué à l’agriculture et au développement rural, s’est rendu à
Fleurieux-sur-l’Arbresle (Rhône), à l’invitation de la Fédération Régionale des Syndicats d’Exploitants
Agricoles (FRSEA) et des Jeunes Agriculteurs de Rhône-Alpes, pour constater les conséquences de la
sécheresse sur les exploitations agricoles de Rhône-Alpes.

Au contexte de crise que connaît actuellement l’élevage, s’ajoute en Rhône-Alpes un épisode de
sécheresse qui oblige les éleveurs à acheter du fourrage pour alimenter leur cheptel. Cette situation
entraîne des dépenses imprévues qui pèsent sur les trésoreries des exploitations dont certaines sont
déjà fragilisées.

Lors de cette visite, Jean-Jack QUEYRANNE a assuré les éleveurs du soutien de la Région. L’objectif
est d’éviter que les éleveurs décapitalisent leur exploitation en vendant des animaux pour ne pas
avoir à supporter le coût de leur alimentation et d’enrayer ainsi une baisse des cours.

Il s’est ainsi engagé à financer les actions collectives mises en place par les organisations
professionnelles agricoles visant à assurer l’approvisionnement en fourrage. Il a par ailleurs annoncé
le principe d’un dispositif de solidarité vis-à-vis des éleveurs.

Lors du dernier épisode de sécheresse, en 2011, la Région avait soutenu 5 669 éleveurs et
10 initiatives collectives en mobilisant 5M€.

Catégorie agriculture, élevageCommentaires fermés

Le Vercors soutient le département…


La cité scolaire Jean Prévost à Villard de Lans a connu de gros travaux de restructuration. Elus et personnalités ont découvert un établissement  en tous points remarquables..

Inauguration présidé, en particulier, par Jean Jack Queyranne, président de la région Rhône-Alpes, Jean Pierrre Barbier, président du conseil départemental et Chantal Carlioz,  vice-présidente du conseil départemental, maire de villard de Lans.

P1210754

Parmi les élus présents nous avons retrouvé Mickaël Kraemer, maire de Lans en Vercors, Thomas Guillet, maire de Corrençon et Pierre Buisson, président de la communauté de communes du massif du Vercors et maire de Méaudre. Ceux ci ont été salués par le président Barbier qui a eu comme retour:  » le Vercors soutient le département… »

Catégorie Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

août 2019
L Ma Me J V S D
« juil    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+