Tag Archive | "Jean Pierre Gaillard"

Crédit Agricole Sud Rhône Alpes et Crédit Agricole Assurances: 4M€ débloqués pour faire face aux intempéries


À la suite des intempéries de la mi-juin, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes et Crédit Agricole Assurances se mobilisent pour accompagner leurs clients sinistrés.

Face aux catastrophes naturelles, des mesures exceptionnelles sont mises en place afin de faciliter et daccélérer leurs démarches.

Dès le lundi 17 juin, le Crédit Agricole a déclenché un dispositif important pour accompagner les clients sinistrés par les violentes intempéries du week-end. Les conseillers ont contacté leurs clients pour écouter, rassurer et mesurer l’ampleur des dégâts subis. Les conseillers échangeront avec leurs clients pour leur proposer les mesures les plus adaptées à leurs cas et à leurs situations humaine et économique. Ils sont à la disposition des particuliers, agriculteurs et dirigeants d’entreprise pour les soutenir et suivre leur dossier au plus près.

Crédit Agricole Assurances accompagne d’ores et déjà plus de 3300 clients sinistrés, sur les départements de l’Isère, de la Drôme et de l’Ardèche. Les assistants, en charge de ces sinistres, sont mobilisés pour offrir aux clients leur meilleure qualité de service, de façon personnalisée, soit sur le terrain soit à distance.

Une enveloppe d’aide d’urgence d’un montant total de 4 millions deuros a été débloquée par le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes pour accompagner tous les clients concernés (particuliers, entreprises et agriculteurs) par des prêts à taux 0 % :

- Crédit à la consommation jusqu’à 3.000 € sur 36 mois et possibilité d’une pause en capital de 6 mois maximum sur les crédits habitat en cours pour les particuliers

- Prêt jusqu’à 10.000 € sur 12 à 18 mois pour les entreprises et les agriculteurs.

Pour les agriculteurs et entreprises, des mesures financières durgence complémentaires sont mises en place :

- Pour préserver la trésorerie :

  • pause sur prêt (total ou en capital) jusqu’à 18 mois sans frais de dossier
  • report d’échéance sans majoration de taux ni frais de dossier

- Pour répondre aux besoins de trésorerie à court terme :

  • Prêt à 0 % jusqu’à 10.000 € et jusqu’à 18 mois sans frais de dossier
  • Prêt à 0,5 % (0,2 % pour les jeunes agriculteurs) jusqu’à 30.000 € sans frais de dossier pour faire face aux charges
  • Prêt à 0,5 % (0,2 % pour les jeunes agriculteurs) en attendant les indemnisations, selon le montant attendu, sans frais de dossier

- Pour répondre aux besoins de trésorerie à moyen terme :

  • Complément de fonds de roulement jusqu’à 50.000 € de 36 à 60 mois, avec différé jusqu’à 12 mois et taux Agilor
  • Restructuration de la dette au cas par cas

- Pour accompagner l’installation de protections des cultures ou une diversification des activités : Prêt jusqu’à 50.000 € sur 84 mois maximum avec un différé possible de 12 mois, au taux Agilor.

- Pour accompagner les audits globaux d’exploitation : participation du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes à hauteur de 200 € pour un Audit technico économique, financier et social établi par un organisme agréé.

Des réunions publiques d’information sont organisées à 20 h 30 dans différentes communes :

- le mardi 9 juillet à Saint-Sauveur-de-Montagut, salle La Cheminas ;

- le mercredi 10 juillet à Triors, salle de la mairie ;

- le jeudi 11 juillet à Tullins, salle Jean-Moulin ;

- le mardi 16 juillet à Châteauneuf-sur-Isère, salle de l’Europe

- à Vals-les-Bains (date et lieu à confirmer).

« Toutes nos équipes sont mobilisées pour accompagner en proximité nos clients sinistrés. Chacun dentre nous a à cœur doffrir les solutions de réparation ou dindemnisation permettant à tous ceux qui nous font confiance de surmonter cette épreuve le plus rapidement possible », déclare Thierry Langreney, Directeur général adjoint de Crédit Agricole Assurances et Directeur général de Pacifica.

« Nos racines coopératives nous poussent naturellement à ce devoir de solidarité. Nous restons attentifs à chaque situation et mettons en place un accompagnement sur-mesure », explique Jean-Pierre Gaillard, Président du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes.

« Nous avons tous été touchés par lampleur des dégâts. Nous mobilisons lensemble de nos services pour accompagner au mieux nos clients sinistrés qui participent à la richesse de notre territoire et sommes également en contact étroit avec les acteurs institutionnels », souligne Christian Rouchon, Directeur général du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes.

À propos du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes

Banquier-assureur comptant plus de 753.700 clients, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes est le leader en Isère, Drôme, Ardèche et Est lyonnais. Fort de ses fondements coopératifs et mutualistes et de ses 340.350 sociétaires, il sert les particuliers, les entreprises, les collectivités et les associations, et assume ainsi son rôle de 1er financeur de son territoire. Banque contemporaine tournée vers lavenir, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes accompagne ses clients dans leurs nouveaux usages et attentes et poursuit sa transformation vers un service multicanal couplé à son réseau dagences de proximité pour mettre en musique la signature du Groupe Crédit Agricole « Toute une banque pour vous ».

À propos de Crédit Agricole Assurances

Crédit Agricole Assurances, premier assureur en France, rassemble les filiales assurances du Crédit Agricole. Le groupe propose une gamme de produits et services en épargne, retraite, santé, prévoyance et assurance des biens. Ils sont distribués par les banques du groupe Crédit Agricole en France et dans 9 pays dans le monde, par des conseillers en gestion patrimoniale et des agents généraux. Les compagnies de Crédit Agricole Assurances sadressent aux particuliers, professionnels, agriculteurs et entreprises. Crédit Agricole Assurances compte 4 600 collaborateurs. Son chiffre daffaires à fin 2018 sélève à 33,5 milliards deuros (normes IFRS). www.ca-assurances.com





Catégorie A la une, agricultureCommentaires fermés

Intempéries du 15 juin 2019: mobilisation du Crédit Agricole


Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, le Crédit Agricole Centre-Est et Crédit Agricole Assurance adressent leur soutien aux personnes concernées par l’épisode de grêle qui a touché les départements de la région Rhône-Alpes ce samedi 15 juin.

Toutes nos équipes sont mobilisées pour les accompagner à la suite de ces intempéries d’une rare intensité qui ont frappé plusieurs secteurs de la Drôme, de l’Isère et de l’Ardèche.

Les conseillers contactent leurs clients agriculteurs pour mesurer l’ampleur des dégâts subis et proposer un accompagnement bancaire et humain. Un dispositif spécifique et exceptionnel est mis en place pour soutenir les exploitants touchés.
La première mesure consiste à donner du temps aux clients en suspendant les échéances de prêt si nécessaire :
- pour attendre les mesures gouvernementales et les indemnisations d’assurances,
- pour étudier les solutions financières pérennes à moyen terme.
La deuxième mesure consistera en un accompagnement financier intégrant des solutions de financement court terme et moyen terme avec des conditions spécifiques.
Pacifica, la filiale assurances du Crédit Agricole, a mis en place un dispositif renforcé pour répondre aux sollicitations de toutes les personnes concernées par ces intempéries.

Pour tous dommages importants liés aux intempéries du week-end, que ce soit sur un véhicule auto ou 2 roues ou que cela concerne l’habitation, le matériel ou un local professionnel, les particuliers, chefs d’entreprise et agriculteurs peuvent contacter dès que possible le 0800 810 812 pour une première déclaration.
Pour les particuliers, la déclaration peut aussi se faire depuis l’application Pacifica.
Les clients agriculteurs ayant souscrit une assurance Grêle ou assurance Récoltes, sont invités à contacter le numéro spécifique 0800 810 816.
Dans un délai de 5 jours ouvrés après les intempéries, il sera demandé aux assurés d’adresser un courrier en récapitulant précisément les faits et en listant les biens détériorés ou hors d’usage, en y joignant tous les documents de nature à prouver les dommages (photos, vidéos…). L’état de catastrophe naturelle prolongerait ce délai à 10 jours.

Jean Pierre Gaillard, président du Crédit Agricole sud Rhône-Alpes était présent aux côtés du ministre de l'agriculture Didier Duillaume, du Président du Département Jean Pierre Barbier et de nombreux élus pour apoorter sonsoutien aux agriculteurs sinistrés de l'Isère

Jean Pierre Gaillard, président du Crédit Agricole sud Rhône-Alpes était présent aux côtés du ministre de l'agriculture Didier Guillaume, du Président du Département Jean Pierre Barbier et de nombreux élus pour constater l'ampleur des dégâts et apporter son soutien aux agriculteurs sinistrés de l'Isère.

Catégorie agriculture, questions d'actualitéCommentaires fermés

Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes: J-400!


Ce mercredi 17 mai Jean-Pierre Gaillard, Président, et Christian Rouchon, Directeur Général du Crédit Agricole Sud Rhône -Alpes ; Christian Balmain, Président, et Nicolas Odet, Directeur général de Hardis Group ; et Marc Oppenheim, Directeur Général de Crédit Agricole Immobilier, ont lancé le compte à rebours de l’ouverture des sièges sociaux de la Caisse régionale et de Hardis Group au coeur de la presqu’île de Grenoble (38).

Cela s’est passé sur le chantier lui même  en présence d’élus dont Geneviève Fioraso, députée, Michel Destot, député et Éric Piolle, maire de Grenoble mais aussi des différents partenaires et de nombreux administrateurs du Crédit Agricole sud Rhône-Alpes.

Nous ferons de la conclusion du propos de Jean Pierre Gaillard l’idée forte de cette journée.

Le Président du Crédit Agricole sud Rhône-Alpes citant Paul Valéry:  » De tous les actes, le plus complet est celui de construire. »

Au niveau de la construction, on peut parler d’excellence..

L’opération, réalisée par Crédit Agricole Immobilier, comprend deux bâtiments qui se déploieront sur 14 500 m² ainsi qu’un parking silo de 400 places. Implanté au coeur de la presqu’île de Grenoble, le futur site s’inscrit dans une démarche d’innovation afin d’offrir aux collaborateurs du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes et de Hardis Group un outil de travail moderne.

Le Crédit Agricole a voulu un campus ouvert sur la Presqu’ile et l’arrivée d’Hardis Group témoigne de cette volonté. Ce campus est notamment accessible via tous les moyens de transport : tram, bus, vélo et voiture, et avec la gare SNCF à proximité.

Le Président Gaillard :  » « En décidant de s’installer sur la Presqu’ile, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes a fait le choix de rester à Grenoble, au coeur de l’innovation et à proximité de ses partenaires économiques »

L’espace verra donc deux bâtiments bien distincts.

Le bâtiment CA Center, siège du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes d’une capacité de 400 personnes, comportera notamment une salle de conférence et un restaurant inter-entreprises.

Le bâtiment est conçu en collaboration avec les équipes et les instances représentatives du personnel pour aboutir aux meilleures conditions de travail : ce siège social doit être un lieu d’excellence intégrant les nouvelles technologies, offrant une qualité de vie, des espaces fonctionnels adaptés aux nouveaux modes de travail, notamment collaboratifs, et un confort visuel et acoustique. »

Le bâtiment CA Partners, d’une capacité totale de 300 personnes, accueillera une agence bancaire, des filiales du Crédit Agricole ainsi que des entreprises tierces. Hardis Group, entreprise de conseil, de services du numérique et éditeur de logiciels, co-propriétaire du bâtiment avec le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, installera ses collaborateurs sur les étages supérieurs.

«Pour Hardis Group, intégrer ces bâtiments est une évidence et représente une opportunité de renforcer notre écosystème de partenaires innovants. Leur conception même est propice aux interactions et à la co-création» se réjouit Christian Balmain, Président de Hardis Group.

« Conçu en étroite concertation avec la Caisse régionale, ce projet multi-utilisateurs s’inscrit dans une démarche de respect de son environnement, avec une volonté affirmée de contribuer à l’émergence du nouveau quartier Grenoble Presqu’ile et servir ses ambitions de dynamisme universitaire et scientifique, mais aussi de performance économique et d’innovation. » précise Marc Oppenheim, Directeur général de Crédit Agricole Immobilier, promoteur du projet.

Les travaux, qui ont démarré en octobre 2016, devraient être terminés pour une livraison des bâtiments au premier trimestre 2018 et un emménagement à l’été 2018. Dans 400 jours..à compter de ce 17 mai.

Catégorie A la uneCommentaires fermés

Claude Francillon: une distinction bien méritée


Claude Francillon, agriculteur à St Joseph de Rivière a été distingué, par arrêté du ministère de l’agriculture en date du 14 juillet 2016 distingué au titre d’officier dans l’ordre du mérite agricole.

1

C’est Jean Pierre Gaillard, président de la caisse régionale du Crédit Agricole sud Rhône-Alpes qui lui a remis cette distinction, à l’issue de l’AG de la caisse locale de St Laurent du Pont. Il faut dire que Claude Francillon est président de cette caisse locale depuis de nombreuses années.

4

Jean Pierre Gaillard a « planté » le décor par une anecdote pleine de bon sens.  » quand un de tes enseignant a appris que tu souhaitais devenir agriculteur, il t’a dit: pour être paysan, pas besoin d’aller à l’école! Tu ne l’as pas écouté et tu as bien fait!!! »

Claude Francillon a fait ses études au lycée agricole de la Côte St André, un stage dans une exploitation d’élevage et s’est installé sur la ferme familiale à St Joseph de Rivière. Très vite il va transformer la ferme, son mode d’exploitation, se diversifier, innover.. » Tu es un homme de progrès  » lui dira son parrain. La ferme du Plantimay ne cessera  d’évoluer jusqu’en 2016 avec l’ouverture d’une fromagerie ultra moderne, fonctionnelle.. d’ou sortent des produits de qualité car  » la qualité est une obsession chez Claude mais aussi chez son épouse Pascale et ses enfants qui travaillent sur la ferme. »

Jean Pierre Gaillard a également souligné le sens du contact, de l’échange chez Claude Francillon. Il a été membre de multiples structures et organismes agricoles, forestiers, municipales.. » mais aussi au Crédit Agricole sud Rhône-Alpes. Sa clairvoyance a été reconnue voilà pourquoi Claude est aujourd’hui administrateur au niveau de la caisse régionale.

3

C’est donc en présence des sociétaires de la caisse locale du Crédit Agricole sud Rhône-Alpes, d’agriculteurs, de sa famille et amis que Jean Pierre Gaillard a remis le  » poireau » à Claude Francillon dans une ambiance très conviviale..

2

Ce dernier remerciant l’ensemble des personnes qui l’ont aidé dans ses tâches, en particulier ses parents, son épouse, ses enfants qui  » supportent mes absences mais aussi mon autorité! ».

Une distinction bien méritée..

Gilbert PRECZ

Catégorie agricultureCommentaires fermés

Un dynamisme durable pour un leader toujours conquérant


Jean Pierre Gaillard, président de la Caisse Régionale du Crédit Agricole sud Rhône-Alpes ne cesse de le marteler:  » notre banque mutualiste se veut être une banque de proximité, proche de ses clients mais aussi de son territoire…Oui le Crédit Agricole sud Rhône-Alpes est une banque régionale, et le restera, qui est résolument optimiste, qui croit à la valeur ajoutée de l’humain et à la force de proximité..

D’autres organismes bancaires ferment des agences, bloquent les embauches, nous nous recrutons et formons pour mieux servir nos clients, nous maintenons le nombre de nos agences que ce soit dans le milieu urbain ou en campagne, nous maintenons nos services avec par exemple aucun frais de tenue de comptes..Oui nous voulons aller de l’avant.. »

20170206_130437

Propos tenus lors de la présentation des comptes 2016…

Christian Rouchon, directeur général a tenu à préciser que » le bilan est excellent malgré une année 2016 marquée par des évènements défavorables, des incertitudes et de citer:  » la crise bancaire en Italie, le vote du Brexit, l’élection très controversée de Donald Trump, les taux historiquement bas..A cela se rajoute le taux de  croissance très faible en France..

Cela ne nous a pas empêché de vivre une année exceptionnelle tirée par les trois priorités que nous avions fixé: développement du fond de commerce, financement du territoire et satisfaction des clients.. »

Pour entrer plus dans le détail..

Au service du client

L’année 2016 a marqué la fin du déploiement organisationnel du nouveau modèle de distribution de la banque régionale : avec la spécialisation des métiers, ce modèle est gage de compétence des conseillers et d’un niveau d’expertise élevé.

La banque a choisi la fin des conseillers qui gèrent seuls un portefeuille clients ; les conseillers travaillent désormais en équipe, avec un responsable de clientèle qui coordonne des spécialistes par métiers (épargne, crédit, assurance). Cette approche, couplée à la mobilisation de tous les collaborateurs de la Caisse régionale, s’est concrétisée dans des résultats commerciaux très satisfaisants.
Cette organisation relève le souci constant de la banque d’offrir à ses clients des interlocuteurs qualifiés et formés.

Plus de 300 nouveaux collaborateurs ont été embauchés en CDI depuis 2014 par le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes. Ainsi, la banque se positionne comme l’un des plus importants recruteurs de son territoire. L’entreprise a fait le choix de proposer des emplois stables et pérennes, au service des clients.

Des Agences métamorphosées

Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes propose un nouveau modèle bancaire avec des agences au design repensé. L’Agence, nom de baptême des points de vente, est ouverte, avec des « espaces thématiques » en accès libre qui matérialisent les savoir-faire, des salons pour des rendez-vous en « côte à côte » et des espaces collaboratifs pour développer l’esprit d’équipe.

L’humain reste au coeur des agences. Le dispositif place l’agence bancaire en lieu d’émotions mais aussi en espace d’écoute, de conseil, d’expertise et de confiance.

La marque du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, c’est de proposer la puissance du digital et des outils à distance, pour faciliter les opérations, mais également un réseau d’agences dans lesquelles le client trouve les spécialistes dans les grands domaines de la banque et de l’assurance. Après la rénovation d’une vingtaine d’agences en 2016, la banque poursuit son effort d’investissement avec quarante agences planifiées sur les douze prochains mois.

Des professionnels pour les pros

Sur le même modèle que l’Agence pour les particuliers, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes offre aux clients professionnels l’expertise de leur secteur : nos spécialistes référents interviennent dans le domaine du tourisme, des professions libérales, des associations, des professions de santé, des énergies renouvelables, des start-up…

Le Village by CA Sud Rhône Alpes

Les start-up trouvent au Crédit Agricole Sud Rhône Alpes depuis de nombreuses années des équipes dédiées à leurs problématiques spécifiques. Dès la rentrée 2017, elles pourront en plus s’inscrire dans la démarche spécifique Village by CA au coeur de Grenoble. Le Village est un lieu de partage et de création dédié au business et à l’innovation. Il abritera une pépinière, mais ne se résume pas à l’accompagnement de start-up.

Sa mission : promouvoir l’innovation sous toutes ses formes, au service du développement économique des territoires, en mettant en relation des start-up, des PME et des grands groupes. Le Village by CA Sud Rhône Alpes symbolise l’importance accordée aux rencontres, avec «la Place du Village», où ces acteurs de profils différents peuvent réseauter et «coopérer pour innover». Le Village mettra à la disposition des start-up un ensemble de services et leur fera profiter d’une relation privilégiée avec les partenaires, qui les accompagnent dans leur développement.

Résultats financiers 2016

Si les revenus de valeurs et les commissions liées à l’équipement de la clientèle sont en progression, le PNB d’activité du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes subit pleinement en 2016 les effets négatifs de la marge d’intermédiation sous les effets conjugués des renégociations de crédit habitat, du maintien des taux d’épargne réglementée anormalement élevés et de l’opération de simplification du groupe Crédit Agricole réalisé le 3 août dernier (coût du démantèlement du Switch 1 et coût de financement de l’investissement de la Caisse régionale dans Sacam Mutualisation).
Dans le cadre de sa stratégie d’optimisation du coût de son passif, la Caisse régionale a procédé sur l’exercice au remboursement anticipé d’une partie de sa dette de marché long terme historique en contrepartie du paiement d’indemnités financières.

Cela a pour conséquence de réduire sensiblement le coût moyen de son passif sur les années à venir et de redonner une dynamique positive à la marge d’intermédiation dans un contexte de fort réaménagement des crédits clientèles et des taux d’épargne réglementée anormalement élevés.

L’impact net de ces opérations sur le PNB de l’exercice 2016 a été de -54,6 M€ (compensé par une reprise de FRBG à due concurrence du montant net d’IS). Retraité de cet élément exceptionnel, le PNB ressort à 417,8 M€.
Les charges de fonctionnement sont en hausse de 4,6 %. La Caisse régionale poursuit ses efforts de recrutement et investit fortement dans la compétence de ses collaborateurs tout en poursuivant son ambitieux projet de transformation de la distribution qui place le service client au coeur de l’activité.

Par la transformation des agences, la mise en place de parcours digitaux, la réorganisation des métiers et le renforcement des expertises, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes relève le défi de mettre à la disposition de ses clients de véritables spécialistes dans les domaines du financement de l’habitat, de l’épargne, de l’assurance et de la banque au quotidien.

Après prise en compte de l’impôt sur les sociétés, du résultat net sur immobilisations et d’une reprise de FRBG, le résultat net social s’établit à 105,0 M€. Compte tenu des retraitements liés aux normes IFRS et notamment le changement du taux d’impôt différé actif, le résultat net consolidé s’établit à 112,2 M€.

Perspectives 2017
Entreprise contemporaine, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes poursuit en 2017 son rôle de 1er financeur de son territoire et sa politique d’investissements pour développer sa banque multicanale et son réseau d’Agences de proximité.

Il en va de même de sa politique d’investissement avec la poursuite de la rénovation de son réseau d’agences dans le cadre du déploiement du nouveau modèle de distribution, ainsi que le projet de futur siège social à Grenoble dont les travaux ont débuté en décembre 2016.

Enfin, la Caisse régionale poursuivra son projet de dématérialisation des flux entrants et flux clients avec la volonté forte de passer du papier au tout numérique pour réduire son empreinte carbone, sécuriser davantage le service en renforçant l’efficience de son fonctionnement et la satisfaction de ses clients.

CASRA

Catégorie economie/emploiCommentaires fermés

Le rôle des administrateurs, des caisses locales..


Jean Pierre Gaillard, président de la caisse Régionale du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes ne se lasse pas de marteler que  » notre banque est bâtie sur des valeurs mutualistes qui permettent d’apporter le meilleur à nos clients, à nos sociétaires. Nous sommes proches d’eux et des préoccupations de notre région. C’est dans notre ADN , nous sommes liés à notre territoire..

Pour mieux appréhender ce territoire, ses besoins, ses attentes, le Crédit Agricole sud Rhône – Alpes peut compter sur près de 1000 administrateurs répartis au sein de caisses locales. Administrateurs qui sont en quelque sorte les porte – paroles des sociétaires et des clients.

La caisse locale de Grenoble qui était l’une des plus importante de France avec plus de 47 000 sociétaires a été scindée, voici un an en 4 caisses locales: Grenoble, Meylan-Belledonne, Echirolles et Université et Sassenage -Les deux Rives.

Pour Bruno Tondella président de la caisse locale de Sassenage-Les deux Rives  » cette scission était devenue indispensable car gérer une caisse comme celle qui existait, forte de 47 000  sociétaires était tout simplement impossible. De plus on ne pouvait pas remplir notre rôle, être proche, à l’écoute de clients, des sociétaires.. »

Et de poursuivre:  » Nous avons pour mission essentielle de participer à la vie de notre territoire, qu’elle soit économique, associative, culturelle, sociale..d’écouter, d’être à l’affut des implantations, projets..de faire remonter les infos à la caisse régionale. Nous jouons aussi un rôle essentiel lié à la solidarité. Un sociétaire en difficulté sait qu’il pourra compter sur nous à travers le mécénat, le micro-crédit.. « 

Ce travail est important et varié  » voilà pourquoi nous souhaitons avoir au sein de notre Conseil d’administration des administrateurs  » engagés ».  En un mot on privilégie la qualité à la quantité.. »

La caisse locale de Sassenage – Les deux Rives organise son Assemblée Générale le jeudi 9 février à 19 heures, salle Poly ‘Sons à Noyarey..Le fil rouge de cette rencontre sera: « Accompagnons nos territoires dans un monde en mutation ».

Gilbert Precz

Catégorie grand angleCommentaires fermés

Les Premières Rencontres économiques agricoles en appellent d’autres…


 » Nous avons décider de créer les rencontres économiques agricoles afin de tenter de réunir les acteurs du territoire et faire en sorte que leurs actions se mutualisent  » a précisé le Président du Crédit Agricole Sud Rhône-alpes, Jean Pierre Gaillard.

Pour cette première, qui s’est déroulée au siège de Valence  » nous espérons faire salle comble ». Voeu exaucé puisque la salle était pleine, soit environ 250 participants.

1

Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes organise depuis une dizaine d’années les Rencontres économiques, un événement dont le thème évolue chaque année en fonction de l’actualité économique. Cette manifestation démontre l’expertise du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, leader de la banque de proximité en Isère, Drôme, Ardèche et le Sud-Est lyonnais.

Selon le même principe, sous l’impulsion de son président Jean-Pierre Gaillard, lui-même issu du monde agricole, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes a donc lancé cette année les premières Rencontres économiques agricoles. Ces rencontres économiques agricoles se sont tenues le jeudi 24 novembre 2016 à Valence. Ceci en présence de 250 agriculteurs et professionnels de l’agroalimentaire, ont permis d’évoquer l’approche macro-économique de l’agriculture.

« Nous avons l’ambition de créer collectivement un mouvement pour réunir les acteurs du territoire. Au-delà du fonctionnement de nos entreprises et de nos exploitations, nous avons tous une forme de responsabilité et une envie de solidarité pour faire mieux collectivement », a assuré le président. « Sans aller jusqu’à la création de coopératives immenses, nous ne pouvons pas nous affranchir de modèles de coopération et de regroupements. »


2


Philippe Chapuis, directeur du pôle agroalimentaire de Crédit Agricole SA, cite l’exemple de la viticulture italienne. « Les Italiens ont dépassé les Français en volume d’export sur les principaux marchés mondiaux : c’est une preuve que le regroupement fonctionne ! Car, même s’ils travaillent individuellement, ils avancent collectivement à l’international, avec une forte visibilité.

Ils ont, à titre d’exemple, regroupé 25 coopératives italiennes et vendent une gamme complète de vins sous la marque « Italie« . Cette démarche et cette ambition sont vertueuses et marquées du sceau du succès. Pour preuve, au dernier salon international de l’alimentation, le SIAL, l’Italie est le pays qui était le plus représenté… »

Jean-Marie Seronie, agro-économiste, souligne pour sa part que « l’agriculteur et l’agriculture français bénéficient d’une bonne image auprès du consommateur. Il faut l’exploiter auprès des consommateurs, et pas seulement en circuit court ».

Ces échanges ont été enrichis par deux tables rondes, l’une sur « La mutualisation des moyens de la propriété à l’usage », la seconde sur « La distribution circuits courts - circuits longs, des modèles concurrents ou complémentaires ? ».

Sont intervenus : Claude Francillon, éleveur de vaches et chèvres en Chartreuse (Gaec du Plantimay à St Joseph de rivière en Isère) ; André Mercier, président de l’UVICA (Union de vignerons des coteaux de l’Ardèche) ; Jean-Yves Colomb, agriculteur spécialisé dans le maïs semences, trésorier de la CUMA de la plaine de Faverges (coopérative d’utilisation de matériel agricole) et président de la coopérative Dauphinoise ; Damien Vivier, pépiniériste à Penol .

Les tables rondes, débats ont passionné l’auditoire.. Pour une première c’est une réussite.. Des rencontres économiques agricoles qui devraient donc se pérenniser..

Crédit Agricole Sud Rhône Alpes

Catégorie agricultureCommentaires fermés

Protocole de bonnes pratiques entre le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes et les Capeb de l’Ardèche, de la Drôme et de l’Isère


Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes a signé ce lundi 4 avril 2016 un protocole de bonnes pratiques avec les Capeb de l’Ardèche, de la Drôme et de l’Isère dans le cadre de la construction à Grenoble du nouveau siège social de l’entreprise bancaire et du plan de rénovation de son parc d’agences. Le montant total estimé de ces deux projets significatifs est estimé à plus de 110 M€ d’ici à 2018.

Ces projets feront du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, fidèle à ses valeurs coopératives et mutualistes de proximité et de développement économique de son territoire, l’un des principaux donneurs d’ordre pour le secteur du BTP en Rhône-Alpes.

Avec pour objectif de soutenir les savoir-faire, la capacité dinnovation des entreprises du bâtiment qualifiées, avec des exigences fortes de développement durable (notamment en matière de sécurité, de qualité environnementale et de performance thermique), et les emplois locaux, les Capeb de l’Ardèche, de la Drôme et de l’Isère et le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes souhaitent conforter un secteur majeur de l’économie régionale.

Soucieux de réaliser cette opération en faisant appel au savoir-faire et à la capacité d’innovation des entreprises du bâtiment qualifiées avec des exigences fortes de Développement Durable (notamment en matière de sécurité, de qualité environnementale et de performance thermique), le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes souhaite conforter le tissu des entreprises locales de construction et les emplois correspondants. Le protocole matérialise les engagements réciproques de bonnes pratiques qui permettront de concourir ces objectifs précités.

Les CAPEB de la Drôme, de l’Isère et de l’Ardèche s’engagent à organiser des réunions permettant d’informer leurs adhérents, des caractéristiques de ce projet et de rencontrer le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes et le promoteur (Crédit Agricole Immobilier Entreprise pour le siège social). Et elles s’engagent à diffuser ces informations auprès de leurs fichiers respectifs.

L’attribution du marché est faite « à l’offre économiquement la plus avantageuse ». Ainsi, le maître d’ouvrage introduira une pondération du prix par rapport aux autres critères de sélection. L’offre sera donc également appréciée au regard de critères qualitatifs, notamment les moyens humains, matériels et produits affectés spécifiquement au chantier, les moyens mis en œuvre pour garantir la qualité des prestations, le respect de délais d’exécution, la santé, la sécurité et l’impact sur l’environnement en privilégiant les filières courtes.

Les signataires s‘engagent à respecter les bonnes pratiques pour ces chantiers, dont :

- un système de détection des offres anormalement basses ;

- la lutte contre le travail dissimulé et l’emploi d’étrangers sans titre de travail ;

- le paiement par le maître d’ouvrage des acomptes mensuels et des soldes aux entreprises dans des délais respectés.

Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes et les CAPEB de la Drôme de l’Ardèche et de l’Isère s’attacheront à identifier et à mettre en œuvre les bonnes pratiques permettant d’assurer la sécurité, la sûreté des salariés des entreprises de bâtiment.

Dans le cadre de leurs conventions de partenariat avec l’OPPBTP, les CAPEB de la Drôme de l’Ardèche et de l’Isère  s’appuieront sur cet organisme  afin d’accompagner leurs entreprises adhérentes dans le renforcement de la sécurité et l’amélioration des conditions de travail sur les chantiers.

Jean-Pierre Gaillard, président du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, a souligné que « cet engagement vers de bonnes pratiques s’appuie sur nos valeurs coopératives. Nos agences bancaires et nos Caisses locales sont au cœur de la réalité économique locale. Ce protocole est l’affirmation publique du mutualisme bancaire : nous avons une véritable volonté de travailler avec les artisans de notre territoire ». Pascal Didier, président de la Capeb de la Drôme, confirme que « nos entreprises ont un point commun : le Crédit Agricole est notre banque, celle de nos salariés, l’échange économique se fait dans la proximité ». Jean-Noël Antoine, président de la Capeb de l’Isère, a rappelé que « les artisans sont porteurs d’un réel savoir-faire, ils sont garants de qualité, de réactivité et de respect du travail bien fait ».

Sans titre

Jean-Pierre GAILLARD, président du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, Jean-Noël ANTOINE, président de la Capeb de l’Isère, Alfred VEY, président de la Capeb de l’Ardèche, et Pascal DIDIER, président de la Capeb de la Drôme, ont signé un protocole de bonnes pratiques pour les chantiers de la banque coopérative et mutualiste. (de gauche à droite)

www.ca-sudrhonealpes.fr

Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés

Crédit Agricole Sud Rhône Alpes: résultats 2015 exceptionnels


C’est une tradition: les dirigeants du Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes, avec à leur tête le Président Jean Pierre Gaillard et le directeur Christian Rouchon, invitent la presse pour présenter les résultats  de l’année écoulée de la  » banque verte ».

20160128_131238

Le Président et le directeur tout heureux de préciser d’emblée que  » les comptes 2015 sont tout simplement exceptionnels. »

Le Président Gaillard :  » le Crédit Agricole Sud Rhône-alpes et la banque de tous: du particulier aux entreprises en passant par les agriculteurs, les coopératives, associations, jeunes, moins jeunes..Notre volonté est de rester une banque de proximité au service de notre territoire ».

À l’heure où les chiffres du chômage sont en hausse, où des banques annoncent des fermetures d’agence et où des entreprises sont contraintes de réduire leurs effectifs, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes s’affiche comme une banque régionale résolument optimiste qui croit en la valeur ajoutée de l’humain et en la force de la proximité.. »

Cela se traduit par un réseau d’agences de proximité en pleine métamorphose, la construction d’un nouveau siège social et le recrutement de 165 personnes en CDI pour pérenniser l’emploi et les compétences. L’activité 2015 a été tirée par les trois priorités que s’était fixée l’entreprise : le développement du fonds de commerce, la satisfaction des clients et le financement du territoire…

Christian Rouchon: « nous avons connu une activité commerciale exceptionnelle : notre fonds de commerce s’est développé plus vite que le marché, il a augmenté d’un nombre de clients équivalent à 95 % de l’accroissement de population de notre territoire, en Isère, Drôme, Ardèche et sur le Sud-Est lyonnais ».

Le crédit, moteur principal de cette croissance, a connu un rythme historique : l’habitat et l’ensemble des crédits progressent plus vite que le marché grâce à une posture de leader conquérant. Sur ce secteur, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes enregistre 27,1 % de parts de marché habitat et 26,3 % de parts de marché sur les autres crédits. Le financement des crédits est assuré par une épargne abondante sur le territoire, dont le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes capte près du quart des parts de marché (23,4 %).

Et cette dynamique autour de l’épargne est boostée par la progression de l’assurance-vie.

Compétences et expertises

Ces performances commerciales sont réalisées dans un contexte de profonde transformation sociétale.

En effet, le nouveau modèle de distribution est tourné vers plus de compétences et plus d’expertises : les conseillers sont spécialisés sur leurs métiers, les experts interviennent à la demande des clients. L’Agence et l’organisation commerciale prouvent la rénovation de la relation bancaire qui visent à créer de la valeur business et pour les clients.

Les Agences qui ont déjà été métamorphosées enregistrent un indice de recommandation client en hausse et de meilleures performances commerciales. Le projet de nouveaux processus vise maintenant à refondre les processus internes en vue de rendre un meilleur service aux clients. Pour cela, un effort constant est mené autour de la dématérialisation afin de fluidifier les échanges et dans un souci d’éco-responsabilité.

Un défi: l’entreprise cible le « zéro papier » d’ici à l’ouverture de son nouveau siège social sur la presqu’île de Grenoble.

La performance financière du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes reflète ces excellents résultats commerciaux. Le Produit net bancaire 2015 progresse de 3,5 % et atteint 433,9 millions d’euros. Le PNB Clientèle connaît une croissance annuelle de + 4,2 % en lien avec la dynamique de l’activité commerciale.

La composante Marge d’intermédiation est en forte augmentation (+ 9 %), du fait notamment de la progression de la marge d’intérêt. Avec 239,6 millions d’euros alloués aux charges de fonctionnement, la Caisse régionale prépare l’avenir par la transformation de son modèle de distribution avec la métamorphose immobilière de ses agences et le renforcement de ses effectifs. En réduction de 0,6 point à 55,2 %, le coefficient d’exploitation s’affiche à un niveau très compétitif et permet de dégager un Résultat brut d’Exploitation en hausse de 4,9 % sur un an.

Le taux de CDL sur encours reste stable au niveau extrêmement bas de 1,41 %. De même, le coût du risque crédit de la Caisse régionale reste sur des niveaux très faibles à 0,12 % des encours gérés.

Après prise en compte de l’impôt sur les sociétés, du résultat net sur immobilisations et de la dotation au FRBG, le résultat net social s’élève à 111,3 M€, en progression de 4 %.

Compte tenu des retraitements liés aux normes IFRS (réintégration des dotations au FRBG, dépréciation durable des titres, opération de couverture de taux, impôts différés) du résultat des Caisses locales et du fonds SRA Placement, le résultat net consolidé s’établit à 126,0 M€, en progression de +0,7 % par rapport à 2014.

Crédit Agricole Sud Rhône Alpes

Perspectives 2016

Pour 2016, les perspectives sont tout aussi optimistes : le lancement du prêt à taux zéro (PTZ) est réussi, le Crédit Agricole étant la première banque à le proposer ; le nouveau modèle de distribution s’installe et donne ses premiers résultats ; les trois priorités 2015, face à leurs réussites, ont été reconduites en 2016.


Rencontres économiques…

Plus de 500 personnes ont assisté aux rencontre économiques proposées par le Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes et le Medef. Il faut dire que le thème qui servait de fil conducteur à ces rencontres d’actualité:  » Les perspectives économiques pour 2016 dans un contexte géostratégique perturbé. »

C’est Jean Paul Betbeze, économiste, auteur d ‘un livre document  » l’euro, un dessein inachevé » qui a attiré toute l’attention de l’auditoire réuni au musée de Grenoble.

 » La France connait une reprise, certes, mais celle ci peut être qualifiée de faible.. En tous cas inférieure à ses voisins allemands mais aussi espagnols, italiens..  » Et de rajouter: » l’inflation est faible, voire nulle.. le Crédit repart mais c’est compliqué d’investir.. »

Cela n’empêche, Pierre Streff, Président du Medef Isère  c’est voulu optimiste, offensif: » gardons le moral… »..lança t-il à l’auditoire composé de nombreux chefs d’entreprise..

Gilbert PRECZ

Catégorie territoiresCommentaires fermés

Crédit Agricole Sud Rhône Alpes-Fédération française du Bâtiment Région Rhône-Alpes: protocole de bonnes pratiques


Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes va investir plus de 110 M€ dans les trois prochaines années pour la construction de son nouveau siège social et la rénovation de ses 180 agences.

Face à l’envergure de ces travaux, la banque a décidé de signer un protocole de bonnes pratiques avec la Fédération Française du Bâtiment région Rhône-Alpes.

Sans titre

L’objectif commun est de soutenir un modèle économique du Bâtiment qui continue de produire richesses et emplois locaux et de conforter ainsi un secteur majeur de l’économie régionale qui emploie 9 % des actifs rhônalpins.

Un nouveau siège social

Seule banque régionale à détenir son siège social à Grenoble, la banque implantera ses nouveaux bâtiments sur la presqu’île grenobloise, au coeur de l’activité économique et de l’innovation. Ce projet de 50 M€ et de plus de 10.000 m² de bureaux sera constitué du siège à proprement parler, d’un second bâtiment pour ses filiales, une agence et des entreprises tierces, et d’un parking silo.

Il se veut largement ouvert, avec des salles de conférences et de restauration et des espaces parkings qui seront partagés avec d’autres entreprises de la Presqu’île.

Les bâtiments, dans leur conception et dans leur exploitation quotidienne, tout comme les espaces verts contigus, feront l’objet d’une grande vigilance en termes d’impacts environnementaux. La première pierre sera posée début 2016 et les 400 salariés prendront possession des lieux fin 2017.
De nouvelles agences bancaires
La Nouvelle Distribution (ND 2.0) du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes n’est pas un simple concept, mais la construction progressive d’un nouveau modèle d’organisation.

Ce nouveau modèle commercial s’appuiera sur des conseillers spécialisés par type d’offre (épargne, crédit, assurance) qui travailleront en équipe, sous la coordination d’un responsable de clientèle qui aura la vision globale des clients.

Ce nouveau modèle bancaire s’appuie également sur des agences au design repensé et baptisées L’Agence. Totalement réaménagées, les agences offrent des « espaces thématiques » en accès libre qui matérialisent les savoir-faire, des salons pour des rendez-vous en « côte à côte » et des espaces collaboratifs pour développer l’esprit d’équipe.

Après deux années de tests et préséries, les résultats sont tels que le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes a décidé un déploiement général dès septembre 2015.

Les travaux immobiliers seront échelonnés sous trois ans et représentent un budget supérieur à 60 millions d’euros.

La marque du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, c’est de proposer la puissance du digital et des outils à distance, pour faciliter les opérations, mais également un réseau d’agences dans lesquelles le client trouve les spécialistes dans les grands domaines de la banque et de l’assurance.

Éthique et bonnes pratiques sur les chantiers

Ces deux importants projets représentent un investissement immobilier de plus de 110 M€.

Ils impliquent des enjeux forts de bien-être au travail pour les 2.000 salariés du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, mais aussi une importance affirmée pour l’accueil des clients, fournisseurs et partenaires, dans un esprit d’ouverture et de modernité, l’humain restant au centre de toutes les attentions.

L’éthique est une valeur forte pour l’entreprise, y compris lors de la réalisation de projets hors de son coeur de métier. Dans le même esprit, la FFB Région Rhône-Alpes plaide pour l’intensification de la lutte contre le travail illégal qui exerce une concurrence déloyale et affaiblit le tissu économique local et les entreprises socialement responsables.

Par la signature de ce protocole, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes et la Fédération Française du Bâtiment Région Rhône-Alpes souhaitent encourager les bonnes pratiques sur les chantiers.

- Un dispositif de lutte contre le travail illégal prévoit que les documents prescrits par le Code du travail pour lutter contre le travail dissimulé et l’emploi d’étrangers sans titre de travail lors de la conclusion des marchés soient fournis par les entreprises engagées dès leur entrée puis tous les six mois jusqu’à la fin de l’exécution des travaux.

Une carte d’identification professionnelle sera aussi portée par les salariés intervenant dans l’enceinte des chantiers de même que par les sous-traitants.

-La sécurité des personnes sera renforcée par un professionnel qualifié qui veillera à la mise en oeuvre des bonnes pratiques permettant d’assurer la sécurité et la sûreté des salariés des entreprises de bâtiment.

Soutien à l’économie locale

Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes fera appel au savoir-faire et à la capacité d’innovation des entreprises de bâtiment qualifiées, avec des exigences fortes de développement durable, notamment en matière de sécurité, de qualité environnementale et de performance thermique.

L’occasion de participer activement à la relance de l’économie locale et d’accompagner les entreprises locales :
- en assurant un achat des prestations du bâtiment au mieux disant grâce à un système de détection des offres anormalement basses et à une pondération du critère prix ;
- en confortant leur trésorerie notamment par un engagement à payer rapidement les entreprises ainsi que par l’octroi de conditions financières de mobilisations des créances ;
- en protégeant les sous-traitants en veillant à la mise en place de garanties de paiement.

Un plan d’investissement bienvenu pour les entreprises de Bâtiment

Ce plan d’investissement s’inscrit dans un segment de marché très important pour le Bâtiment : la construction de locaux neufs représente 19 % de l’activité et leur entretien un peu plus de 21 %. Ces investissements sont donc les bienvenus à un moment où l’ensemble des segments de marchés du Bâtiment, dont celui des locaux, continue de fléchir.

Les mises en chantier de bâtiments non résidentiels s’établissent à 2,1 millions de m², à fin mars 2015, soit un recul important de 20,3 % sur un an.

Au niveau infra départemental, les écarts restent marqués. Un département affiche des mises en chantier de locaux en hausse sur un an (Isère : + 7 %).

À l’inverse, les sept autres départements connaissent une baisse des mises en chantier, très marquée. De même, la baisse des autorisations est relativement forte en ce début d’année. 3,5 millions de m² de locaux ont reçu un permis de construire à fin mars 2015 soit 9 % de moins qu’il y a un an.

Pour Jacques Blanchet, Président de la FFB Région Rhône-Alpes, « il est nécessaire d’amorcer une reprise en actionnant tous les leviers possibles ! Notre profession sera au rendez-vous de ce vaste plan de construction et de rénovation aux exigences fortes de développement durable et de performance thermique », la FFB Région Rhône-Alpes se félicitant de cette initiative exemplaire qui vise à soutenir l’économie locale du Bâtiment.

Pour Jean-Pierre Gaillard, Président du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, « le Crédit Agricole montre sa volonté de proposer une banque humaine et contemporaine reposant sur une proximité renforcée. Notre banque a confiance dans les entreprises et dans l’économie locale, et engage des investissements importants pour l’avenir, au service de ses clients ».

Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

juillet 2019
L Ma Me J V S D
« juin    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+