Tag Archive | "Journée Mondiale du Lait"

SOUTENIR ET VALORISER LE MARCHÉ DU LAIT


À quelques jours de la Journée Mondiale du Lait, organisée le 1er juin, la filière française du lait de consommation dresse le bilan de son activité et présente son plan d’action pour 2016.

En 2015, les laiteries françaises ont produit près de 3,38 milliards de tonnes de lait de consommation, soit -2,4% par rapport à 2014[1] et les Français en ont consommé environ 51 litres par habitant sur l’année[2].

Ils en ont acheté 2,6 milliards de litres en grande distribution, soit -2,5% par rapport à 2014[3]. Le contexte national reste donc difficile pour les professionnels, qui doivent faire face au ralentissement de la consommation – en particulier lié au déclin du petit-déjeuner – et à la hausse incessante des importations (+12,8% en volume en 2015 vs 2014[4]).

Mais les professionnels ont des opportunités à saisir à l’international. Pour répondre à la demande mondiale croissante, ils peuvent compter sur l’excellence de leur filière, basée sur l’expertise des éleveurs français et les technologies de pointe des laiteries. Avec des pays émergents largement déficitaires en produits laitiers, le marché mondial progresse en effet en moyenne de +2% à +2,5% chaque année depuis 10 ans (hors crise économique de 2009)[5].

Il s’agit d’une belle opportunité de développement pour la filière française du lait de consommation, qui a de nombreux atouts à Sans titrefaire valoir sur la scène internationale. Elle propose en effet un produit de haute qualité, tracé et strictement contrôlé, permettant aux consommateurs internationaux de bénéficier d’un lait d’exception auquel ils peuvent accorder leur confiance.

La filière du lait de consommation mobilisée sur tous les fronts

Pour faire connaître tous les atouts du lait de consommation français, tant aux consommateurs hexagonaux qu’internationaux, la filière a décidé de mener de nombreuses opérations d’informations et de miser sur la transparence.

Les professionnels créent notamment une Charte d’engagement transparente et exigeante liée au logo « Lait collecté et conditionné en France ». Il s’agit de consolider les garanties offertes par ce point de repère, déjà présent sur plus de 50% des laits de consommation du marché, un an et demi seulement après son lancement.

Cette mobilisation pour la transparence s’illustre également à l’occasion de la 3e Journée Mondiale du Lait. Du 21 mai au 11 juin, ils ouvrent les portes de leurs laiteries et, pour la première fois cette année, invitent également le public à visiter les élevages laitiers. Le programme des animations proposées ainsi que de nombreuses informations sur le lait sont en ligne sur www.journeemondialedulait.com.

Par ailleurs, à travers leur participation au « Collectif du petit-déjeuner à la française », les professionnels informeront les consommateurs sur l’importance du petit-déjeuner dans l’équilibre alimentaire durant la Semaine du Goût, du 10 au 16 octobre prochain.

Sur tous les fronts en 2016, le lait liquide fait également l’objet d’une puissante campagne de communication sur la diversité des instants de consommation, visible de 17 mai au 5 juin à la télévision et relayée sur les réseaux sociaux.

1 Source : CNIEL – ZMP – Eurostat

2 Consommation apparente = production – exportations+ importations

3 Source : CNIEL/IRI panel distributeurs Census –Hypers + Supers + HD +e-commerce GSA

4 Source : FranbceAgrimer

5 Source : CNIEL / IDF

A propos de SYNDILAIT

SYNDILAIT est l’organisation professionnelle regroupant en France la majorité des fabricants de laits de consommation liquides : laits frais pasteurisés, laits de longue conservation stérilisés UHT, laits élaborés, laits aromatisés. Cette organisation représente treize entreprises.

Catégorie lait/produits laitiersCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

juillet 2020
L Ma Me J V S D
« juin    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+