Tag Archive | "L’Alpe"

L’Alpe consacré au lait de montagne


La revue l’Alpe consacre une grande partie de son dernier numéro ( 56 ) au lait d’alpage.

L’alpe lactée offre bien des douceurs. Vous qui, un jour, vous êtes délectés de crème double de la Gruyère (un délice avec de la meringue ou des myrtilles…) le savez bien ! Que dire aussi de l’exceptionnel plateau des spécialités fromagères ?

Et n’avez-vous jamais rêvé de vous plonger dans un onctueux bain de petit-lait chaud ? Comme les curistes de la Belle-Époque qui en sortaient avec une peau douce et guéris de tous leurs maux.

AU MENU

• Lait de montagne, un produit au-dessus de tout soupçon ?
• L’industrie utilise aujourd’hui massivement l’image d’un paradis alpin où l’on vit d’air pur, de fromage et de lait.
• Un chalet où l’on trait les vaches à deux kilomètres des plages de la Côte d’Azur.
• Les étonnants portraits de fromagers suisses de Fabian Scheffold.
• La motte de beurre frais se prête à toutes les fantaisies décoratives.
• L’herbe, la vache, le lait : une trilogie qui a longtemps gouverné le quotidien des gens de l’alpage.
• Randonnées : des voies lactées dans les alpages.

Catégorie alpages, bibliothèque, lait/produits laitiersCommentaires fermés

Ah, la vache !


L'AlpeLe n° 48 de l’Alpe, revue trimestrielle éditée par la maison Glénat, vient de paraître. A l’affiche une bête à cornes , qui prend la pose, et un titre explicatif : Ah, la vache ! C’est vrai qu’il y a de quoi s’exclamer devant ce ruminant. Et qu’il y a beaucoup à dire, en long et en large.

Sillon38 ne s’en prive pas. De la vache fistulée qui a fait couler beaucoup d’encre sur la toile à la vache en pots de yaourts et briques de lait d’Eizo Sakata, en passant par les reines des comices et des combats, c’est un sujet qui prend de la place dans un journal du monde rural.

D’autres s’y intéressent. Cette pièce maîtresse du bestiaire alpin, ce monument quadrupède, cette mamelle nourricière, est à l’honneur dans ce numéro de L’Alpe. C’est l’occasion pour les différents auteurs qui contribuent à  cette livraison de vadrouiller sur les  alpages mais aussi de s’interroger sur l’avenir de l’élevage bovin en montagne.

« La vache s’inscrit dans le paysage des Alpes et participe depuis des siècles à l’économie montagnarde. Se pourrait-il qu’un jour, le son des clarines qui anime les prairies d’altitude pour le plus grand bonheur des touristes ne soit plus qu’un souvenir ? Aujourd’hui en effet, le rude métier d’alpagiste n’attire guère les jeunes. En Suisse notamment, on doit ainsi embaucher Polonais ou Kosovars pour la saison et nombre d’exploitations ferment faute de repreneurs, comme en témoigne notre enquête », écrit dans son édito la rédactrice en chef adjointe Dominique Vulliamy..

« Avec l’abandon des prairies d’altitude et « l’enforestation », on semble s’acheminer vers la fin du paysage alpin alors que, paradoxalement, les éleveurs de montagne s’en sortent moins mal que d’autres à l’heure de la crise du lait. Sans doute parce qu’ils ont su inventer et valoriser des spécialités fromagères fort appréciées, à l’image des diverses variétés du vacherin ».

Autant de problématiques que connaissent bien les lecteurs de sillon38.

Catégorie bibliothèque, pastoralismeCommentaires fermés

Le petit train dans la montagne


Belle invitation au voyage que le sujet du dossier de l’été de « L’Alpe », qui vient de paraître. « L’Alpe » est une revue trimestrielle faite à Grenoble, qui, à partir d’une thématique principale,  porte un regard inédit, scientifique, documenté, sur le monde alpin dans toutes ses composantes. Ce n°45 s’intéresse donc aux « petits trains », à leur histoire, à leur avenir. Comme l’écrit Dominique Vulliamy, dans son édito, « n’y a-t-il pas quelque chose de magique dans le petit train qui grimpe à flanc de montagne ? Un pur plaisir qui ramène à l’enfance, à l’univers fascinant des modèles réduits ? »

Le rail montagnard est abordé dans ses différentes dimensions, technique, économique, touristique.

« Si la traversée des Alpes par le « cheval de fer » fut une grandiose épopée (voir les numéros 2 et 29 de L’Alpe), l’invention de la crémaillère, l’équipement des belvédères alpins puis l’irrigation des vallées par de petites lignes ferroviaires émaillées d’époustouflants ouvrages d’art est une aventure, technique et humaine, qui mérite d’être contée », écrit Dominique Vulliamy. Comme mérite d’être posée la question de l’utilisation actuelle de ces lignes de vie, de leur survie et même de leur développement potentiel en territoire de montagne. Le train comme alternative à l’automobile ? Une préoccupation qui se situe au cœur de l’enquête de ce numéro ».

Le sommaire du numéro 45 de L’Alpe qui vient de paraître est en ligne sur le site  www.lalpe.com/

Catégorie tourismeCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

novembre 2020
L Ma Me J V S D
« oct    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+