Tag Archive | "Laurent Wauquiez"

La filière noix de Grenoble à l’agonie …mais elle se relèvera


Ce samedi 15 juin a été apocalyptique dans la vallée du Gésivaudan..De Romans sur Isère à Tullins un orage de grêle d’ une rare violence accompagné de  rafales de vents atteignant parfois les 150 km/h a fait d’énormes dégâts.  L’agriculture a beaucoup souffert de cette météo hors norme, en particulier la noyeraie.

Selon une première estimation ce sont entre 15 000 et et 20 000 arbres sui sont couchés, impactés .. Certains nuciculteurs ont perdu la totalité de leur production en quelques minutes..

Suite à cette calamité la mobilisation est générale..

wauquiezCrédit photos © Guillaume Atger/Région Auvergne-Rhône-Alpes

Dès ce lundi matin Laurent Wauquiez Président de la région Auvergne Rhône-Alpes  s’est rendu sur le terrain afin de constater les dégâts et d’annoncer un déblocage de fonds  d’urgence à hauteur de 5 millions d’euros  pour aider les agriculteurs et éleveurs touchés dans la région.

Didier Guillaume ministre de l’agriculture a quant à lui visité l’exploitation de Christian Bofelli nuciculteur à  Montagne. De nombreux élus ont assisté à cette visite dont Jean Pierre Barbier Président du Conseil Départemental accompagné de Robert Duranton vice Président en charge de l’agriculture. Bien entendu l’ensemble des structures de la filière noix étaient représentées ainsi que de nombreux nuciculteurs.

Christian Bofelli a fait part de son désarroi avec plus de 1000 arbres mis à terre et d’autres qui ne produiront pas cette année  » et sans doute les années suivantes »..  » C’est d’autant plus préjudiciable que j’ai investi ces dernières années 250 000 euros pour moderniser mon exploitation.. »

Yves Borel président du Comité interprofessionnel de la noix de Grenoble a été on ne peut plus clair  » la filière noix de Grenoble est à l’agonie.. Les pertes de récoltes vont être très importantes.. D’autres dont nos concurrents directs vont en profiter bien sûr.. Il faut aussi traiter l’urgence: redresser les arbres qui peuvent l’être, débarrasser les autres, supprimer les souches.. Un travail de titans.. »

Propos repris par Yves Renn  président de coopenoix qui a rajouté: » il est certain que c’est l’ensemble de la filière qui est impacté..nous espérons que les apports seront inférieurs que de 50% …sinon..!! Il y a bien sûr la coopérative à faire tourner avec du personnel, les investissements à amortir et penser à replanter en noix de Grenoble .. Bien entendu Coopenoix se mobilisera auprès des coopérateurs pour les aider à sortir de l’impasse.. »

Jean Claude Darlet, président de la chambre d’agriculture, très ému car nuciculteur lui même a bien entendu confirmé ces constats tout en s’adressant directement au ministre de l’agriculture: Il faut traiter le dossier de l’assurance en urgence. Trop d’agriculteurs ne sont pas assurés car les échéances sont trop lourdes. Et de faire un aveu:  » moi même je ne suis pas assuré car j’ai choisi de garder mon personnel plutôt que de d’assurer mon exploitation: Oui il faut rendre l »assurance obligatoire mais à des tarifs raisonnables.. »

Didier Guillaume a donné entièrement raison à Jean Claude Darlet promettant de réunir au plus vite les instances concernées pour sortir de cette impasse.

Il a confirmé que tout sera fait pour qu’aucun agriculteur victime de cette tempête « mette la clé sous la porte »  tout en saluant leur dignité et leur courage face à ce sinistre.

Le Département sera également aux côtés des agriculteurs sinistrés. Ceci dès qu’un bilan précis sera fait..

Jean Claude Darlet précisant enfin « qu’il ne faut pas oublier les éleveurs qui n’auront pas de fourrage cet hiver pour nourrir leur bétail, les maraichers qui ont tout perdu..les céréaliers qui auront des pertes de récoltes considérables.. »

Certes l’ambiance était morose mais nous avons entendu des  » on est à l’agonie mais on se relèvera.. » nous n’en doutons pas!

Gilbert PRECZ

Voici un diaporama de la visite de Didier Guillaume à Montagne..




Catégorie A la une, nucicultureCommentaires fermés

Plan Ambition de 9 M€ en faveur du développement des filières agricoles.


En visite au Salon International de l’Agriculture, Laurent WAUQUIEZ, Président d’Auvergne-Rhône-Alpes, a signé un Plan Ambition de 9 M€ en faveur du développement des filières agricoles.

wauquiez 2

Coordonné par la chambre d’agriculture, l’élaboration de ce plan a été effectué par chacune des filières et interprofessions régionales. Ambitieux, il se déclinera sur trois ans.

Chaque année Auvergne-Rhône-Alpes versera 9 M€ pour les 15 filières agricoles régionales auxquels viendront s’ajouter les 20 millions d’euros du plan d’investissement.

Au total donc la région mobilisera 29 millions d’euros an en faveur des filières agricoles.

Dans les mois à venir, Laurent Wauquiez et Jean Pierre TaiteVice-président délégué à l’Agriculture, à la Forêt, à la Ruralité, à la Viticulture et aux Produits du terroir, se déplaceront au coeur des territoires pour présenter et signer chaque plan filière individuellement.
« Trop longtemps les agriculteurs d’Auvergne-Rhône-Alpes ont été laissés seuls face à leurs difficultés. Depuis mon arrivée à la Région, j’ai souhaité que cela change en profondeur : aujourd’hui, il n’y a pas un domaine sur lequel la Région ne veille plus que l’agriculture. Nous sommes clairement aux côtés de nos agriculteurs » explique Laurent WAUQUIEZ.
En effet, en augmentant de plus de 50% les fonds consacrés à l’agriculture et en multipliant par deux les budgets dédiés à l’investissement, le nouvel exécutif
régional tient son engagement pris devant les agriculteurs d’Auvergne-Rhône- Alpes et favorise les investissements structurants sur quatre grandes priorités : la modernisation des bâtiments d’élevage, le développement des filières animales, l’installation des jeunes agriculteurs et le soutien à l’irrigation.
« Pour la première fois de l’histoire de la région, toutes les filières font l’objet de plans de soutien spécifiques. Notre volonté est de soutenir nos territoires ruraux avec leurs spécificités et leurs terroirs qui font l’identité et la fierté de notre grande région » se félicite Jean-Pierre TAITE.

Découvrir cet article

Catégorie agricultureCommentaires fermés

798ème foire de Beaucroissant


Ouverture ce vendredi 15 de la 798ème édition de la foire de Beaucroissant. Ouverture faite sous une bise  » fresquette » mais sous un soleil radieux..

Hélas la journée d »ouverture dite aussi journée du bétail a vu une fois de plus l’absence des bovins.. Heureusement que le concours régional charolais apporte les plus belles bête de notre région..

De nombreux élus ont participé à cette journée inaugurale parmi lesquels le président de la région Auvergne Rhône-Alpes Laurent Wauquiez, le président du département Jean Pierre Barbier, de nombreux députés, conseillers départementaux, maires…

Chacun a pu découvrir la vitalité de la foire, entendre les doléances des agriculteurs: stop au loup, aux normes de plus en plus importantes, oui à l’aide à l’installation..

Les produits locaux ont largement été mis à l’honneur au tout nouveau stand de la région qui a mis en avant le goût, l’espace du département ou les chefs cuisiniers ont concocté de très bons plats.. Même le président du département s’est mis au fourneau..

Le stand du groupe Provencia a connu une belle effervescence avec la présence des producteurs de noix, de miel, de truffes..

Le lait du Vercors a séduit.. Laurent Wauquiez appréciant cette initiative ou producteurs, transformateur ( Vercors Lait) et le groupe Provencia ont joué gagnant/gagnant..

Catégorie A la une, foire de BeaucroissantCommentaires fermés

Incit’financement : Mobiliser l’épargne des citoyens


La région Auvergne Rhône-Alpes a officialisé aujourd’hui le lancement d’une plateforme participative visant à favoriser le financement des citoyens dans les projets locaux. Cette plateforme, Incit’financement servira principalement à apporter des fonds pour les TPE, PME ou encore les entreprises familiales de la Région. Ainsi, tout citoyen pourra, par sa participation, entrer au capital de ces entreprises.

« Je veux faire des entreprises et notamment des TPE-PME et des entreprises familiales une de nos priorités. Il faut les aider dans leurs différents stades de croissance. Cette plateforme s’inscrit dans notre volonté de venir en aide aux entreprises régionales. » déclare Laurent WAUQUIEZ, président de la région.

Cette initiative est la première de la sorte, elle est portée par Martial Saddier, vice-président en charge de l’économie. Elle démontre la volonté de la Région d’intervenir le plus largement possible dans le financement des entreprises régionales, dont le développement est souvent limité par le manque de fonds propres disponibles.

D’ici 5 ans, Incit’financement devrait permettre de faire passer le financement citoyen de 3,5 à 8 M€.

Paul SAVARY

Catégorie région Auvergne Rhône-AlpesCommentaires fermés

Installation des jeunes agriculteurs


Laurent WAUQUIEZ, président de la région Auvergne Rhône-Alpes  a adressé  au Premier ministre, Bernard CAZENEUVE, un courrier dans lequel il lui demande de réviser l’instruction technique du ministère de l’Agriculture qui aboutit à complexifier l’installation des jeunes agriculteurs.

Voici la teneur de ce courrier

12


Catégorie agriculture, région Auvergne Rhône-AlpesCommentaires fermés

Les graines d’éleveurs défilent à Paris


Le Vercors est donc installé au salon de l’agriculture à Paris ou diverses animations sont programmées afin de faire la promotion du plateau à travers son agriculture, son tourisme.

Initiative très appréciée par Laurent Wauquiez, président de la Région Auvergne Rhône-Alpes qui, accompagné de la vice Présidente en charge de l’agriculture, Emilie Bonnivard, a tenu à félicité et encourager le Parc à travers son président Jacques Adenot et les élus, Chantal Carlioz, maire de Villard de Lans et Franck Girard maire de St Nizier et président de la communauté de communes du massif du Vercors ( notre photo)

IMG_1251






Animation très particulière, celle qui consiste à mettre en avant les jeunes à travers l’opération  » graines « éleveurs ». Ils sont 21 « graines d’éleveurs » âgés de 6 à 16 ans et 9 « jeunes agriculteurs » à avoir pris le chemin du Salon International de l’Agriculture ce mercredi 1er mars.

Filles ou garçons, tous ont en commun cette passion de l’élevage et de l’agriculture. Depuis leur plus jeune âge, ils participent avec enthousiasme aux événements festifs du territoire. Ces rendez-vous sont pour eux l’occasion de défiler sur les rings de présentation avec les veaux, génisses ou autres animaux qu’ils ont préparé durant de longues semaines…

1



Et quelle fierté, quel bonheur pour eux que de se retrouvé accompagné des Villardes sur le ring central.. Accompagnés par Chantal Carlioz et Jacques Adenot..

Catégorie Communauté de Communes du Massif du Vercors, région Auvergne Rhône-AlpesCommentaires fermés

« La Région du Goût »


312

Catégorie région Auvergne Rhône-AlpesCommentaires fermés

Vallée de l’Arve: un plan de 45 M€.


Sans titre1Sans titre2Sans titre3Sans titre 4

Catégorie environnement, région Auvergne Rhône-AlpesCommentaires fermés

LE CENTER PARCS DE ROYBON PEUT VOIR LE JOUR


La Cour administrative d’Appel de Lyon a  rendu sa décision confirmant l’arrêté relatif aux espèces protégées et annulant l’arrêté relatif à la loi sur l’eau.
Ce verdict est encourageant car prouve le sérieux du projet concernant le respect des espèces protégées, confirmant au passage l’intérêt public majeur de ce projet.
Le Groupe Pierre & Vacances – Center Parcs va se pourvoir devant le Conseil d’Etat sur le contentieux relatif à la loi sur l’eau. Ce sont encore de nouvelles péripéties juridiques à venir, qui ne font que retarder la réalisation du projet.
Nous restons naturellement confiants et mobilisés derrière l’implantation du Center Parcs, qui peut se concrétiser. Nous sommes toujours convaincus de son intérêt à Roybon et de son impact positif pour l’ensemble de l’écosystème local. C’est un projet qui respecte des impératifs environnementaux très élevés et qui s’avère structurant pour la région entière avec un potentiel d’activité fort, et des centaines d’emplois à la clef.
Pour Jean-Pierre Barbier, Président du Département de l’Isère, « Cette décision est encourageante car elle valide une partie de la copie et prouve l’intérêt public majeur du projet. Je regrette seulement tout ce temps perdu pour la création de centaines d’emplois. Les péripéties juridiques vont se poursuivre au Conseil d’Etat pour réussir à valider l’ensemble du projet, qui peut voir le jour !».
« Cette décision est encourageante pour l’avenir de Roybon et pour son développement économique. Je me réjouis en effet que la Cour administrative d’appel de Lyon ait confirmé l’arrêté « espèces protégées » qui autorise la société « Pierre & Vacances-Center Parcs » à exploiter son site et confirmé le jugement du Tribunal de Grenoble, qui avait affirmé à deux reprises « l’intérêt public majeur » du projet.

Je soutiens pleinement le pourvoi en cassation devant le Conseil d’Etat de la Société au titre de la loi sur l’eau et j’espère que les juges de la Haute administration reconnaîtront la légitimité de ce projet de même que son respect de la légalité loin des dogmatismes idéologiques», explique Laurent Wauquiez, Président de la Région Auvergne Rhône Alpes.
« La réalisation du Center Parcs de Roybon est une nouvelle fois suspendue. Pourtant, notre territoire a besoin de ce projet structurant, qui va redonner de l’emploi et créer de la richesse, tout en préservant le cadre de vie auquel nous sommes tous attachés, et le milieu environnemental des Chambaran. Notre engagement pour voir le Center Parcs sortir de terre est intact ! » affirme Yannick Neuder, Président de Bièvre Isère Communauté et Vice-Président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Catégorie Département de l'Isère, région Auvergne Rhône-AlpesCommentaires fermés

Un nouveau CPER avec plus d’argent pour les Auvergnats et les Rhônalpins


123

Catégorie région Auvergne Rhône-AlpesCommentaires fermés

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

juin 2019
L Ma Me J V S D
« mai    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+