Tag Archive | "Le Pont de Claix"

Critérium 2016: le parcours..


Le parcours de la 68ème édition du Critérium du Dauphiné, dévoilé ce matin à Lyon à l’Hôtel de Région Auvergne-Rhône-Alpes, se prête à une explication au long cours débutant dès le prologue en côte des Gets le 5 juin, jusqu’à l’arrivée finale à Superdévoluy le 12 juin, après 1 147,4 km de route.

Les opportunités seront nombreuses pour Froome, Contador, Aru,  les derniers vainqueurs des trois grands tours, Rodriguez, Pinot, Bardet, Porte ou Van Garderen… mais pas forcément décisives !

Des passages flirtant avec les 10 % de pente dès le premier kilomètre, jusqu’à une arrivée en station à 1500 mètres d’altitude pour boucler les huit jours de débat entre les prétendants au titre, les chasseurs d’étapes ou les sprinteurs inspirés par l’édition 2016 : le tracé est à la fois exigeant et ouvert. Cette année, l’exercice d’introduction n’aura rien d’une formalité.

Clin d’œil à l’histoire de l’épreuve qui s’est déjà ouverte sur des prologues en côte jugés à La Bastille dans les hauteurs de Grenoble (1979, 2000), le Cronoscalata des Gets sera aussi tourné vers un futur proche, puisque les coureurs du Tour de France s’expliqueront quelques semaines plus tard sur un autre concours d’escalade à Megève.

La parole sera ensuite alternativement donnée aux sprinteurs, puncheurs et grimpeurs de différents calibres : celui qui se démarquera à Chalmazel-Jeansagnière (étape 2) visera probablement le podium en fin de semaine, mais n’aura pas nécessairement ses chances face aux finisseurs qui auront passé la difficulté précédant l’arrivée à Tournon-sur-Rhône (ét.3).

Le ton nettement plus alpin des dernières étapes annonce ensuite une bataille pour le titre en trois actes propices aux rebondissements. Ainsi, les bénéfices éventuels encaissés à Vaujany (ét.5) auront peu de poids à l’attaque des 4000 mètres de dénivelé positif (sur 141 km !) à encaisser le lendemain sur la route de Méribel.

Le programme est tout juste moins impressionnant pour l’ultime étape, mais un coup de force peut encore éparpiller les membres du podium dans la montée au col du Noyer, suivie d’une descente tout à fait exploitable et d’un dernier effort pour achever sa mission à Superdévoluy. Il sera alors temps de se projeter vers le mois de juillet…

Le programme des étapes :

1
Dimanche 5 juin, prologue : Les Gets, 3,9 km (c-l-m. ind.)
Lundi 6 juin, étape 1 : Cluses > Saint-Vulbas, 186 km
Mardi 7 juin, étape 2 : Crêches-sur-Saône > Chalmazel-Jeansagnière, 167,5 km
Mercredi 8 juin, étape 3 : Boën-sur-Lignon > Tournon-sur-Rhône, 182 km
Jeudi 9 juin, étape 4 : Tain-l’Hermitage > Belley, 176 km
Vendredi 10 juin, étape5 : La Ravoire > Vaujany, 140 km
Samedi 11 juin, étape 6 : La Rochette > Méribel, 141 km
Dimanche 12 juin, étape 7 : Le-Pont-de-Claix > Superdévoluy, 151 km

Catégorie Auvergne-Rhône-Alpes, région Auvergne Rhône-Alpes, sportCommentaires fermés

Christophe Ferrari président de la Métro


On connaît  le successeur de Marc Baietto à la présidence de la Métro. Il s’agit du maire du Pont-de-Claix, le socialiste Christophe Ferrari.

Avant le deuxième tour du scrutin, Jacques Nivon, arrivé en deuxième position au 1er tour, a annoncé son retrait au profit de Christophe Ferrari. Ce dernier a donc été élu avec  80 voix.

Il devance le candidat de droite Jean-Damien Mermillod-Blondin,  29 voix,  et Mireille d’Ornano FN, 2 voix. A noter, 12 votes blanc et un vote nul.

Christophe Ferrari a annoncé: « une agglomération durable, exemplaire » avec comme priorités:  » une tarification sociale et progressive de l’eau, le développement des énergies renouvelables, la réhabilitation de l’habitat, des initiatives en ce qui concerne la  tarification des transports en commun ».

Christophe Ferrari

ferrar

Agé de 44 ans, Christophe Ferrari est maire PS du Pont de Claix (population municipale : 11 152 hab).

Conseiller municipal depuis 1995, il est élu maire en 2008 et réélu en 2014.

Conseiller communautaire de Grenoble-Alpes Métropole de 1998 à 2001, il est vice-président chargé des finances et de l’évaluation des politiques publiques depuis 2008 et vice-président du SMTC (syndicat mixte des transports en commun).

Il est également professeur des universités à Polytech, l’école d’ingénieur de l’université Joseph Fourier où il dispense des cours sur la prévention des risques industriels, sécurité et environnement. Sa spécialité : les questions de la pollution de l’air à l’échelle planétaire.

Catégorie La Métro, La MétroCommentaires fermés

Le Pont de Claix-Champagnier: radar vitesse moyenne


Dans le cadre de la diversification des dispositifs de contrôle automatisé, le Comité interministériel de sécurité routière du 13 février 2008 a décidé l’implantation de radars «vitesse moyenne» qui permettent de mesurer la vitesse pratiquée sur une section de plusieurs kilomètres.

Les 2 sites validés en Isère (un par sens de circulation) concernent uniquement la RN 85 au sud de Grenoble sur la « déviation de Pont de Claix », section à 2×1 voie avec une vitesse homogène limitée à 90 km/h.

Les 2 radars « vitesse moyenne » sont situés entre le tunnel de la déviation de Pont de Claix et le giratoire de Champagnier sur 1.1 km dans les 2 sens de circulation.

Cette section de la RN 85 reste accidentogène malgré les divers aménagements réalisés, avec 8 accidents graves recensés au cours de ces 5 dernières années avec des chocs frontaux, ayant fait 2 tués et 11 blessés hospitalisés.

Un radar pédagogique sera mis en place mi-décembre juste en amont de ces 2 sites.

A l’issue de phases de tests d’une quinzaine de jours courant décembre, ces deux radars « vitesse moyenne » seront mis en service en janvier 2013 et verbaliseront les infractionnistes avec une marge de tolérance de 5 km/h pour les vitesses inférieures à 100 km/h et de 5 % pour celles supérieures à 100 km/h (tolérances identiques aux radars fixes).

Catégorie transportCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

juillet 2020
L Ma Me J V S D
« juin    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+