Tag Archive | "Maroc"

UE et Maroc: accord sur la protection des indications géographiques


L’Union européenne et le Maroc ont conclu les négociations relatives à un accord sur la protection mutuelle de leurs «indications géographiques» (IG). Grâce à cet accord, le Maroc et l’UE pourront assurer un niveau élevé de protection de leurs indications géographiques respectives de produits alimentaires.

Cet accord vise également à favoriser et à stimuler les échanges commerciaux de produits agricoles et de denrées alimentaires produits tant au Maroc que dans l’Union européenne. Le texte de l’accord a été paraphé aujourd’hui au niveau des négociateurs en chef.

Pour M. Phil Hogan, commissaire pour l’agriculture et le développement rural, «cet accord donne un nouvel élan aux relations entre l’Union européenne et le Royaume du Maroc et il renforce notre partenariat, qui vise à promouvoir et à protéger des produits de qualité et servira les intérêts des agriculteurs et de l’industrie tant au Maroc que dans l’Union européenne. L’agriculture représente un volet important de notre coopération bilatérale, notamment dans le cadre du plan d’action 2013-2017, qui constitue la feuille de route pour notre coopération dans les années à venir. La coopération dans le domaine des indications géographiques s’inscrit dans notre engagement commun pour une agriculture de qualité préservant les produits locaux».

«Cet accord constitue une véritable chance pour nos producteurs et en particulier pour les plus petits d’entre eux, qui ont un savoir-faire très authentique, d’optimiser la valeur ajoutée de leur production», a déclaré M. Aziz Akhannouch, ministre marocain de l’agriculture.

Le Maroc est le premier des voisins méridionaux de l’UE à faire ce grand pas en avant en vue de promouvoir et de protéger la qualité de la production agricole. Cet accord vise à mieux protéger les consommateurs en leur évitant d’être abusés sur l’origine véritable et la qualité du produit.

Cet accord répond également à la volonté exprimée par les États membres de l’UE de promouvoir la protection des indications géographiques à l’échelle internationale, et témoigne de la convergence de vues entre l’Union européenne et le Maroc sur des questions telles que la politique de qualité, la protection du consommateur et la propriété intellectuelle.

Il devrait être un instrument dynamique susceptible d’engendrer une amélioration de la qualité des produits importés et exportés entre l’Union européenne et le Maroc. Il introduira un mécanisme de mise à jour et de consultations régulières, utile lorsqu’il s’agira d’inscrire de nouveaux produits sur la liste des indications géographiques.

L’accord sera à présent soumis à l’approbation du Conseil et du Parlement européen — et des autorités législatives marocaines — avant son entrée en vigueur définitive.

Pour de plus amples informations:

Catégorie Union européenneCommentaires fermés

Ratification de l’accord UE Maroc : « un mauvais coup aux agriculteurs « 


Les députés européens ont voté  l’accord de libre-échange UE Maroc, a 369 voix pour, 225 voix contre et 31 abstentions. Ainsi 55 % des denrées exportées du Maroc vers l’Europe vont être exemptées de droits de douane, contre 33 % actuellement. Ces denrées sont constituées essentiellement de fruits et légumes.

Selon la coordination rurale « ce dumping social et environnemental va léser les maraîchers et arboriculteurs français et espagnols, qui seront les premiers concernés par cette concurrence.

La CR s’est toujours opposée a cet accord qui aura pour effet d’abaisser les prix des produits payés tant aux agriculteurs marocains qu’européens. Elle constate à regrets qu’encore une fois, l’agriculture est condamnée sur l’autel du libre-échangisme. »

Catégorie agriculture, coopération internationaleCommentaires fermés

Association pastoralismes du monde: nouvel élan


fest 3

Le président Jean Picchioni a rappelé que l’association pastoralisme du monde  » est née lors d’une discussion de bout de table. nous cherchions une animation autour du pastoralisme.

L’idée de créer un festival a germé et de là est né le festival international du film  pastoralismes et espaces. La première édition s’est déroulée en 1994. On a craint un manque de films, une certaine désaffection, une lassitude. Quand je vois le nombre de films reçus cette année, la salle de projection pleine, je n’ai qu’un mot à dire: c’est formidable! »

fest 2Jean Picchioni a tenu à remercier la fédération des alpages de l’Isère qui, depuis la création du festival, a joué le jeu et assure une logistique sans faille. « La station des 7 Laux a également été et est un partenaire fidèle. »

Par contre le festival se déroule tous les deux ans, « il y a donc une année creuse. » Des idées ont germé afin de donner un nouvel élan à l’association.

Il existe déjà des projections itinérantes de films en plein air autour d’un repas de berger.  » Celles ci ont un énorme succès. »

La station des 7 Laux souhaite organiser une animation autour du pastoralisme. Le centre de vacances des Ramayes, qui accueille le festival réfléchi à la mise en place d’un tourisme pastoral avec animations, débats, visites…

Une idée a pris corps, celle d’organiser un évènement, les années sans festival dans le pays d’honneur. Cette année c’est le Maroc. La délégation marocaine présente aux Ramayes a pris la balle au bond. Un projet a pris corps et il est for possible qu’au printemps 2011 un festival de la transhumance soit organisé au Maroc Oriental. On en reparlera…

Le président Picchioni n’a pas omis de rappeler à la salle que la prochaine édition sera la 10ème.  » Un anniversaire qui sera dignement fêté! »

Composition du bureau

Conseil d’Administration

5 membres de droit :

1- un représentant de la Fédération des Alpages de l’Isère

2- un représentant de la Station des 7 Laux

3- un représentant de l’Association Française de Pastoralisme

4- Jean Picchioni

5- Yves Raffin

10 membres élus :

1- Pierre Ostian

2- Olivier Thomé

3- Alain Xouillot

4- Abderrahmane Mejdoubi

5- Mohamed Ag Mitta

6- Aboud Salah-Bey

7- Ousmane Sow

8- Doutchi Mahamanne

9- Isolde de Sborowski

10- Anne-Laurence Mazenc

Catégorie pastoralismes du mondeCommentaires fermés

Lancement du IXème festival du film pastoralismes du monde et grands espaces


C’est à Grenoble, ce mercredi 12 octobre, qu’a officiellement été lancé le IXème festival international du film pastoralismes et grands espaces, avec le Maroc comme invité d’honneur le Maroc.

Alain Pilaud, adjoint au maire de Grenoble a rappelé le rôle que joue la capitale des Alpes au niveau de la coopération avec des pays comme le Sénégal et le Maroc.  » Des liens tissés grâce à la volonté des éleveurs. » Et de rajouter:  » c’est vrai qu’avec le Maroc oriental nous avons tissé, la ville de Grenoble, en relation étroite avec le Conseil Général des liens étroits. Ceux ci ne doivent que se poursuivre. »

Propos repris par Christian Nucci conseiller général mais « surtout oujdi, élève d’Oujda, professeur à Oujda et ayant toujours une partie de mon coeur à Oujda »

Il a rappelé, la voix pleine d’émotion que le Maroc Oriental longé par l’Algérie est une région trop méconnue, longtemps délaissée. « Marrakech, pourquoi pas, Meknès est certes une belle ville impériale mais Oujda, la capitale du Maroc Oriental mérite d’être connue. Les oujdis sont des hommes entêtés, tenaces, sérieux, pénibles mais ils ne manquent pas d’ingéniosité! .

Au Maroc Oriental, l’élevage et le pastoralisme sont deux activités essentielles, les nomades, éleveurs,agriculteurs et autres veulent vivre du fruit de leur travail, dans la dignité. En un mot, je suis bien entendu entièrement favorable à toute sorte de coopération mais cela doit se faire dans l’écoute, le respect. »

La région Rhône-Alpes est également partenaire du festival. Eliane Giraud, conseillère régionale et voisine puisque présidente du Parc Régional de Chartreuse: » il faut absolument préserver les espaces pastoraux. C’est une nécessité pour notre avenir. »

Jean Picchioni, président du festival s’est dit heureux d’ouvrir le IXème festival international du film pastoralismes et grands espaces et d’accueillir les délégations étrangères, toujours aussi nombreuses et les partenaires. Le festival est devenu un évènement attendu, je dirais même incontournable. » Et de conclure » on prépare déjà la prochaine édition, celle de 2012: on fêtera le dixième anniversaire de cette formidable aventure! »


fes1

Lors de l’ouverture du festival, au CRDP de Grenoble, les membres du jury étaient au premier rang. Cette année son président est le réalisateur Luc Gétreau.

fes 2

Le festival, IXème édition a été ouvert par, de gauche à droite: Alain Pilaud, adjoint au maire de Grenoble, Jean Picchioni, président du frstival, Christian Nucci, vice président du Conseil Général et Eliane Giraud, conseillère régionale.

fes4

Un film a été projeté lors du lancement du festival. Film marocain car le Maroc est l’invité d’honneur du festival. Festivaliers, personnalités et spectateurs ont découvert le Maroc Oriental et surtout la dure vie des nomades dans cette région ou le pastoralisme et les grands espaces sont rois…

Voici quelques clichés pris sur le vif.

fest 10

fest 12

fest 15

fest 16

fest 3

fest 17fest 18fest 20

sillon38 en direct du festival.

Pendant le festival, de ce jeudi 13 octobre jusqu’à la clôture du 15 octobre, sillon38 sera présent en permanence à Prapoutel et vous fera vivre le festival, son actualité, ses à côtés en direct.


Catégorie coopération internationale, festival du film des 7 LauxCommentaires fermés

Jean Picchioni: »heureux d’accueillir les marocains »


Le Maroc est donc l’invité d’honneur du IXème festival international du film pastoralismes et grands espaces. Il succède à son voisin l’Algérie. Jean Picchioni, président du festival: » Cette année, nous accueillons le Maroc comme invité d’honneur.

Traditionnellement l’affiche est l’oeuvre d’un artiste du pays invité. C’est encore le cas pour ce festival.

affiche BON

Il s’agit d’une peinture originale de Abdel Abrahmi, créée pour cette occasion est c’est avec un immense plaisir que nous accueillons la délégation marocaine, forte de plus de 20 membres. Des marocains qui sont nos amis et qui sont très fidèles à notre festival. »

Catégorie coopération internationale, festival du film des 7 LauxCommentaires fermés

Festival international du film pastoralismes et grands espaces: c’est parti!


La IXème édition du festival international du film pastoralismes et grands espaces a démarré.

festival affiche


On peut dire que la dernière ligne droite de l’organisation n’a pas été simple. L’équipe qui gère cette organisation pré-festival devant combiner, ce mardi 12 octobre, avec perturbations de transports dues à une grève pour lutter contre la réforme de la retraite. Entre avions, trains, bus bloqués ou retardés, il a fallu s’armer de patience, improviser, tout ceci dans la bonne humeur..

Tout est rentré dans l’ordre et l’ensemble des délégations, exceptée celle du Sénégal seront présentes ce soir au CRDP de Grenoble pour l’ouverture officielle du festival.

Celle ci se fera en présence de diverses personnalités ainsi que de l’ensemble des délégations présentes lors de ce festival tant attendu.

Une sélection de films sera également présentée au cours de cette soirée.

Le jury de cette IXème édition Festival international du film pastoralismes et grands espaces seront bien entendu dans la salle.

Lors du festival précédent, en 2008, les organisateurs avaient souhaité mettre en avant la femme. Ils avaient donc fait le judicieux choix de sélectionner un jury entièrement féminin. La présidente en étant l’actrice Pascale Rocard.

Pour ce IX ème festival le président du jury sera le réalisateur français Luc Guétreau. Il sera accompagné d’une équipe très homogène, connaissant bien les mondes du pastoralisme et du cinéma.

Composition du jury:

- Luc Gétreau, réalisateur, FRANCE – Président du Jury

- Bernard Toutain, chercheur en pastoralisme au CIRAD (en retraite), FRANCE

- Patrick Fabre, Directeur de la Maison de la Transhumance, FRANCE

- Djamel Fodil, Ingénieur en Agronomie, chef de service formation et communication au HCDS, ALGERIE

- Gaukhar KONUSPAYEVA, chercheur et traductrice, KAZAKHSTAN

- Anne Marie Martin, Réalisatrice, FRANCE

- Marie-Therèse FOULQUIER, éleveuse de Brebis, membre de l’Association Vétérinaire Eleveurs du Millavois (AVEM), FRANCE

- Sylviane Neuenschwander-Gindrat, Réalisatrice et Ethnologue, SUISSE

- Claude Gloeckle, Vice-président associé aux équipements culturels de la Communauté de Communes le Grésivaudan, FRANCE

- Mohamed Harkousse, Ingénieur Agronome, Directeur provincial de l’agriculture, MAROC

Catégorie coopération internationale, festival du film des 7 LauxCommentaires fermés

La Semaine du Goût 2010 au Grand Séchoir


Comme chaque année, le Grand Séchoir à Vinay accueille un programme d’animation riche et savoureux… Spectacles pour enfants, projection, marché aux saveurs…
Du goût pour tous les goûts !

Mercredi 13 octobre

15h : Spectacle conté avec Virginie Mouanda – « Des voix dans la brousse »
Dans le cadre du Festival d’Art Contemporain Afro-Diaspora
Entrée gratuite – Durée : 30mn
Nombre de place limité, réservation indispensable au 04.76.36.36.10
16h30 : Goûter de saison
Venez partager un goûter préparé à partir de produits de saison par le Pôle Enfance-Jeunesse et les Assistantes Maternelles de la Communauté de communes de Vinay.
Entrée libre, tout public.

sechoir 2

Vendredi 15 octobre à 20h30

Projection-débat : Agriculture(s), environnement et développement local
Projection du documentaire « L’agrobusiness européen dans le Souss » de Souad Guennoun, portant sur les conséquences sociales et environnementales d’une agriculture irraisonnée. La projection sera suivie d’un échange avec la réalisatrice et Marc Olivier, ancien chercheur au CNRS. Public adulte. Entrée libre.

Samedi 16 octobre à 16h

Spectacle conté : « Contes de Gourmandise » par Sylvie Delom
Des histoires dévorantes où, du plaisir gourmet à la gloutonnerie, on passe allègrement du rire au merveilleux… Le tout accompagné à la guitare et assaisonné à la guimbarde… Bon appétit !
Durée 1h. A partir de 6 ans. Tarif unique : 3€

Dimanche 17 octobre

Marché du terroir du Sud-Grésivaudan !Les producteurs fermiers de la région vous proposent une découverte des saveurs du territoire… Un invité d’honneur : le Maroc, en préfiguration du festival 2011 « de Nord en Sud » proposée par le Pays Sud Grésivaudan.
De nombreux stands (librairie, informations nutritionnelles, etc.), des animations tout au long de la journée : une pressée d’huile de noix, quelques notes de musique, un stand d’informations diététiques, des animations ludiques sur les qualités nutritionnelles des fruits et légumes… De 10h à 18h. Entrée libre.
Repas marocain – Inscription sur place le jour même
Atelier confection de pâtisseries orientales organisé par l’association Tabadoul, de 14h30 à 16h30. Atelier gratuit – nombre de places limité.

Inscriptions au 04.76.36.36.10

Catégorie terroirs/gastronomieCommentaires fermés

Coopération internationale : la FAI fait le bilan


La commission coopération internationale de la Fédération des alpages de l’Isère (FAI) s’est réunie vendredi 26 février à l’antenne de la Région Rhône-Alpes à Grenoble pour faire le bilan de l’année écoulée (1).

En préambule, Yves Raffin, directeur de la FAI, a annoncé qu’il quitterait la FAI fin juin  prochain. Il  a par ailleurs rappelé que la fédération des alpages serait désormais associée  à son partenaire, l’association Pastoralismes du monde (2) pour continuer la coopération décentralisée.

La commission, présidée par Xavier Jury, a dressé un bilan des actions engagées en 2009, au Sénégal, au Maroc, au Mali.

1/Actions de coopération avec le Sénégal

Le jumelage avec la Maison des éleveurs de Saint-Louis du Sénégal, région du Ferlo, en partenariat avec le Directoire des femmes en élevage (DIRFEL) continue. Actions dans le cadre de la coopération décentralisée entre la Région Rhône-Alpes et les régions de Saint-Louis et Matam, au Nord du Sénégal, région sahélienne d’élevage extensif, pratiqué depuis toujours par les Peuls, ethnie d’éleveurs semi nomades.

Les investissements réalisés depuis 2001 ont porté leurs fruits au niveau des aménagements pastoraux, avec la réfection de nombreuses installations d’abreuvement dans les forages et la construction de parcs de vaccination dont le premier a été inauguré à Fourrarate le 11 avril 2009.

De nouveaux enjeux pour la filière lait traditionnelle : le transport des produits jusque sur les marchés démarre grâce à la création d’un GIE de commercialisation sur Saint-Louis;  en outre, une unité laitière fonctionnant à l’énergie solaire  est en place à Bewedji (sud de Ndioum dans le Ferlo).

La participation au premier séminaire des Unions laitières collectives (ULC) du Nord Sénégal (9-10 avril 2009 à Saint-Louis) a été importante et les débats riches et prometteurs.

Les investissements en cours et l’élargissement des actions à la région de Matam ces dernières années devraient créer une nouvelle dynamique s’inscrivant toujours dans une démarche participative et un développement durable de l’élevage du Nord Sénégal.

- Dans le cadre des actions de coopération engagées  par le CG38 dans la région de Tambacounda (Sénégal oriental) la FAI a participé à une visite sur place en novembre 2009. La FAI continuera, si nécessaire, d’apporter son soutien au niveau de la filière viande (expertise technique, accompagnement des acteurs).

Enfin, une première mission réalisée par Anne Duvergé (VIE-FAI) dans  la réserve du Boundou a été effectuée en fin d’année 2009 (aide à la réalisation des plans de gestion, construction d’ouvrages liés à l’élevage).

2/Coopération avec la région de l’Oriental, au Maroc

La FAI a engagé des actions de partenariat avec l’ANOC (association nationale ovine et caprine), basées sur un partage d’expériences. Un chien a été offert pour la conduite des troupeaux en avril dernier (voir articles de sillon38 sur ce sujet).

L’idée de rapprocher les massifs de Belledonne et de Beni Snassen fait son chemin. La FAI et Gîtes de France Isère iront prochainement sur place pour faire part de leur expérience en matière de tourisme rural et pastoral et favoriser le transfert de compétences.

3/Coopération avec le Mali

L’association Tassaq-Daouna, de Tombouctou, qui a participé à deux éditions du Festival des 7 Laux, a pu constater les points communs existant entre les éleveurs des Alpes et les éleveurs du Mali.

Yves Raffin s’est rendu sur place en mars 2009, sur la commune de Gargando (près de Tombouctou), où il a rencontré non seulement l’association Tassaq-Daouna mais aussi les élus régionaux et locaux. Les problèmes rencontrés par les bergers et les éleveurs sont en particulier: l’insuffisance des points d’eau, de pâturages et de couverture sanitaire, le manque d’organisation des éleveurs.

Une convention d’intention de coopération a été signée entre la FAI et l’association Tassaq-Daouna.

Deux rendez-vous essentiels cette année 2010 pour la coopération internationale :

- le Festival Pastoralismes et grands espaces des 7 Laux (13 octobre-16 octobre 2010)

- la Semaine de la solidarité internationale en Grésivaudan (13-21 novembre 2010, à laquelle la FAI est associée.

……………………….

(1) Participaient à cette réunion Denis Rebreyend, président de la FAI, Xavier Jury (FAI), J.Y Sillans (FAI), Yves Raffin, directeur de la FAI, Emmanuel Mingasson (RESAGRI), Pierre Béranger-Fenouillet, conseiller municipal de Chambéry, Roland Farconnet (AFDI), Olivier Hugonnard, président APAO, Anne Duvergé (VIE-FAI), Perrine Delamarre (DU IER), Colette Mayvial (Artisans du monde- Crolles).

(2) L’association Pastoralismes du monde, présidée par Jean Picchioni, est organisatrice du Festival « Pastoralisme et grands espaces » qui se tient tous les deux ans depuis 1994  aux 7 Laux. La prochaine édition a lieu du 13 au 16 octobre 2010.

Catégorie alpages, coopération internationaleCommentaires fermés

Lichen va bien, la coopération se poursuit, forum sur le pastoralisme


Nous venons  d’avoir des nouvelles toutes fraîches, ou plutôt toutes chaudes de Lichen. Elle va bien mais a peu travaillé à cause de la chaleur qui règne au Maroc depuis le début de l’été.

Rappelez vous, Lichen est cette chienne border Collie qui a traversé la Méditerranée afin de mener les troupeaux au Maroc ( voir nos précédents articles).

Lichen s’est bien adaptée à sa nouvelle vie, mais comme le dit son éleveur Jean-Marie Davoine: « Depuis le début de l’été, elle est en chômage technique à case de la chaleur. Les brebis sortent également moins. Dès qu’il fera moins chaud, elle reprendra son activité normale. »

Bienvenue à Pasto

En attendant, une nouvelle vie se prépare pour elle. En effet, Jean Marie Davoine est en train de préparer un chien mâle qui rejoindra Lichen dans le courrant de l’hiver. « Il s’appelle Pasto, il a trois mois, commence à bien travailler et pourra rejoindre Lichen à un âge compris entre 6 mois et un an. Son départ se fera en fonction d’une opprtunité de voyage ».

En attendant, cette oprération avance à petits pas, certes, mais de façon tout à fait normale.

Yves Raffin, directeur de la Fédération des alpages de l’Isère: « Il s’agit de ne pas brûler les étapes et de ne pas faire fausse route. Il faut se rappeler que les chiens ne sont qu’une première étape. Plusieurs chantiers sont en cours autour de cette opération, qui est une première, et se mettront en branle dès que l’on aura trouvé les fonds nécessaires.

Il s’agit de prolonger le travail avec les bergers, former des formateurs, conseiller les propriétaires sur l’achat de matériel de contention adapté. Ceci afin de limiter tout risque d’accident. Pour ce, nous cherchons des partenaires concessionnaires. »

On avance avec sérieux et notre projet aboutira, j’en suis certain, surtout si on trouve rapidement les financements » conclue Yves Raffin.

Forum « Pastoralismes du monde »

Parmi les autres actions qui vont être mises en place, on retiendra l’ouverture d’un forum sur le thème « Pastoralismes du monde » ayant pour vocation de maintenir les échanges entre deux festivals du film des 7 Laux (qui est bisannuel). Ce forum va être effectif dans quelques jours et sera placé sous l ‘égide de la Fédération des alpages de l’Isère et de sillon38.com. On en reparlera très rapidement.

Catégorie pastoralismes du mondeCommentaires fermés

La FAI par monts et par vaux


La fédération des alpages de l’Isère que préside Denis Rebreyend (prochaine assemblée générale le 31 mars à Mens) n’agit pas seulement dans l’intérêt des éleveurs isérois. Elle se caractérise, depuis toujours, par son ouverture à l’international (son festival Pastoralismes et grands espaces le démontre depuis 17 ans ). Sur le terrain, avec la capacité d’expertise qui est la sienne, elle développe des coopérations décentralisées, principalement avec le Sénégal (depuis une vingtaine d’années) mais également avec le Maroc. Un petit rappel de ces actions de coopération avec Yves Raffin, directeur de la FAI:

- SENEGAL: sous l’égide de la Région Rhône-Alpes, jumelage avec la Maison des éleveurs de Saint-Louis-du-Sénégal et partenariat avec le Directoire des femmes en élevage (DIRFEL). Les actions engagées concernent principalement l’eau (réhabilitation de forages) et le lait (création d’ unités laitières collectives) .

L’action en direction des éleveuses peuls de la région du Ferlo mérite un éclairage particulier. Pour faire face à la fragilité de la production, dépendante de la saisonnalité (peu de lait en saison sèche, trop en saison des pluies) et de l’absence de liaison froide, les éleveuses du Farlo ont demandé de l’aide pour la mise en place de mini laiteries collectives. Cinq unités de traitement et de transformation ont été créées. Elles permettent d’effectuer une petite pasteurisation (bain marie jusqu’à 72°) puis une réfrigération (40°) de leur lait caillé sucré traditionnel avec mise en sachets (par colleuse thermique). Une méthode qui permet de conserver le lait caillé pendant près de 3 semaines après sa fabrication.

Yves Raffin: « Le Ferlo ne disposant pas d’alimentation électrique, des panneaux solaires ont été installés l’an dernier pour faire fonctionner les colleuses et les réfrigérateurs. Une volontaire internationale, Anne Duverger, a été recrutée pour suivre ce projet sur place pendant une année. La Région souhaite que ce projet soit étendu à d’autres régions du Nord Sénégal (là où il y a le plus de vaches), à Saint-Louis, Matam, Louga, Tambacounda ».

- MAROC: La FAI a engagé un partenariat avec la région de l’Oriental, notamment dans le domaine de l’élevage. Les premiers contacts ont eu lieu en 2007 à Oujda avec l’ANOC (association nationale ovine et caprine), à l’occasion de la « Rencontre avec les associations pour l’Oriental ».

Yves Raffin: « Ce projet de partenariat va se concrétiser à l’occasion de la Foire agricole de Meknès (19-24 avril 2009). Une délégation de la FAI se rendra sur place et une convention sera signée le 23 avril par Xavier Jury, président de la Commission Coopération internationale de la FAI, et le représentant de l’ANOC.

maroc.jpg

Abderrahmane Mejdoubi, vice président de l’Association Nationale Ovine et Caprine, à droite sur la photo. A gauche, Bensaïd Lagnani, de la Chambre agricole d’Oujda. Sillon38 les a rencontrés pendant le dernier festival « Pastoralismes et Grands espaces » (voir notre article)

« Entre-temps, poursuit Yves Raffin, à la demande de l’ANOC, je vais aller prochainement à Oujda avec Jean-Marie Davoine, technicien FAI, et un chien de berger, afin d’initier une action de formation  à l’usage du chien dans la conduite des troupeaux. L’appui de la MSA a été sollicité dans le cadre de cette action de coopération ».

Parmi les autres projets retenus dans le cadre de ce partenariat figure la mise en place des premiers jalons d’un tourisme rural, à l’instar de ce qui prend forme sur les alpages de l’Isère grâce à l’action conjointe de la FAI, des Gites de France de l’Isère et de la Chambre d’Agriculture.

Sillon38 rendra compte de l’évolution de cette coopération iséro-marocaine.

L’association Espace Belledonne a, pour sa part, et en relation avec la FAI, commencé à tisser des liens avec le massif de Beni Snassen, souhaitant passer prochainement à des actions de coopération territorialisée (avec le soutien du programme LEADER). Le massif de Beni Snassen, territoire montagneux de mêmes dimensions que Belledonne, périurbain comme lui, connaît des problématiques comparables.
- MALI: Les contacts qui se nouent au Festival de pastoralisme des 7Laux sont nombreux et fructueux. Lors de la dernière édition, une délégation d’éleveurs touaregs de Tombouctou, région partenaire de la Région Rhône-Alpes, a rappelé à Yves Raffin, directeur du Festival « Pastoralismes et grands espaces », qu’ils attendaient impatiemment sa visite. Message reçu. Celui-ci se rendra au Mali du 16 au 23 mars pour une visite de prospection.

C’est dire que la coopération internationale de la FAI est très active et son expertise sollicitée. L’association Pastoralismes du monde, née avec le Festival, a pris la décision, à l’occasion de l’édition 2008, de revoir son organisation et ses objectifs, afin de mieux fédérer  le monde du pastoralisme.

Catégorie pastoralismes du mondeCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

juin 2019
L Ma Me J V S D
« mai    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+