Tag Archive | "Méaudre"

Autrans-Méaudre en Vercors: le OUI s’impose!


Les deux conseils municipaux, avec à leurs têtes Thierry Gamot pour Autrans et Pierre Buisson pour Méaudre ont pendant deux heures durant répondu aux questions de la salle. Nous parlons bien entendu du projet de fusion des deux communes..

La salle des fêtes de Méaudre était pleine à craquer « preuve que ce projet historique vous concerne au plus haut point  » se sont félicités les deux maires.

Ce projet de fusion a été pensé, réfléchi, travaillé à travers 6 commissions  » il y a eu des discussions parfois pas faciles »..De là il en est sorti une charte. Il est demandé aux habitants , inscrits sur les listes électorales de se prononcer, ou pas, sur la fusion des deux communes. Fusion qui serait effective au 1er janvier 2016.

Pierre Buisson et Thierry Gamot ont indiqué que cette charte a été adoptée à l’unanimité des deux conseils municipaux respectifs.

Thierry Gamot rajoutant:  » Le monde bouge, la France bouge, les régions évoluent, les métropoles ont vu le jour, les intercommunalités s’agrandissent, les communes ne peuvent pas rester en l’état. La France c’est 36000 communes, soit plus que sur l’ensemble des pays européens. La moitié d’entre elles ont moins de 500 habitants.. Oui il faut évoluer..

Pierre Buisson :  » il faut bien faire la distinction entre village et commune. Nos villages perdureront avec leurs spécificités, leurs structures propres..  Eglises, commerces..postes ou agences postales, écoles..  Oui, les services de proximité perdureront et la fusion ne perturbera en rien les méaudrais et autranais.

20151014_204344

Par contre les communes, au niveau administratif ne feront plus qu’une.. « 

Il faut savoir que les deux communes ont déjà mutualisé leurs actions à travers un syndicat intercommunal, le SIAM. «   Pour faire simple, la commune nouvelle serait un super SIAM  » précise Pierre Buisson.

Cette fusion Autrans/Méaudre n’aurait que des avantages.  La carotte étant bien entendu financière.  Il a été démontré, graphiques à l’appui, que la non fusion des communes serait catastrophique.  » On a subi des baisses de dotations qui nous ont obligé de prendre des décisions importantes: non renouvellement du personnel, baisse de subventions au associations, hausse des impôts, du prix de l’eau.; si par malheur Autrans devait rester Autrans se serait un massacre à la tronçonneuse..avec des décisions qui pourraient aller jusqu’à mener une réflexion sur le maintien de la foulée blanche, du festival du film..de nouvelles hausses d’impôts » a averti Thierry Gamot.

L’enjeu est d’importance.. Le manque à gagner pour les deux communes s’élèverait à 700 000 euros sur 5 ans pour les deux communes!

Au fait comment se nommerait la commune nouvelle: Autrans-Meaudre en Vercors, tout naturellement dirons nous..

A noter que la commune Autrans- Méaudre en Vercors serait mise en place de façon progressive, pendant 4 ans, avant de véritablement prendre son envol en 2020, suite aux élections mu nicipales..

Dans la salle, un retraité a dit avoir lu  » avec beaucoup d’attention la charte: elle est bien ficelée, on voit que rien n’a été laissé au hasard.. j’adhère ç votre projet.. »

2

 » Je suis née à Autrans, je travaille à Méaudre, j’ai épousé un méaudrais et je serais entéré à Autrans.. moi depuis longtemps les deux communes ne font qu’une..Je trouve ce projet  humainement magnifique. C’est une belle opportunité pour encore mieux mettre en valeur nos villages, notre Vercors… » Et de préciser: la fusion des communes aura des retombées autres que financières pures et dures.. On peut parler du développement touristique par exemple..Ne ratons pas le coche!

Pour découvrir la charte cliquer ici:

Document PDFCHARTE A TELECHARGER

Cette charte est soumise à l’ approbation  des autranais et méaudrais inscrits sur les listes électorales entre le 15 et le 25 octobre prochain. il s’agira de voter OUI ou  NON.

Vote en mairie ou par correspondance.

Gilbert PRECZ

Catégorie Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

Fusion Autrans-Méaudre: les habitants décideront..


C’est une certitude, Thierry Gamot, maire d’Autrans est  » un chaud partisan  » de la fusion des communes de Méaudre et d’Autrans.

 » Cette fusion est une évidence, je dirais même une obligation  » rajoute t-il.  » Pour les habitants des deux communes ce rapprochement ne changera pas grand chose à leur vie quotidienne. Par contre si cette fusion ne se faisait pas, ce serait catastrophique, en particulier au niveau des finances. Je dis même attention à la « purge » car des décisions très douloureuses devront alors être prises ! « 

Pour argumenter encore plus, Thierry Gamot précise:  » Autrans et Méaudre ont de nombreux points communs et ont une longue histoire commune, ont réalisé de nombreux projets, travaux, ceci grâce à un syndicat intercommunal, le SIAM. »  Et de citer de nombreux exemples de cette collaboration : » alimentation en eau potable depuis le Trou qui Souffle, hangars bois, halte garderie des Bout’Choux, harmonisation des tarifs des domaines skiables, des cantines et des activités péri scolaires, rapprochement des offices de tourisme, et demain Maison de Santé … »

Cette unification aurait pu se faire  » normalement » mais le maire et le conseil municipal d’Autrans ont souhaité consulter les habitants.

 » Il s’agit d’une réflexion personnelle, réfléchie. Je ne pouvais me résoudre de mettre à l’écart la population d’une décision aussi importante que celle de créer une commune nouvelle. De plus ce projet n’était pas inscrit dans notre programme de campagne lors des élections municipale de 2014. pour une raison simple : la loi sur les communes nouvelles n’était pas encore sortie….Je pense donc que cette consultation est tout à fait légitime. « 

A la question : il y a un risque que le non l’emporte, Thierry Gamot en est conscient:  » bien sûr qu’il y a un risque. Nous savons que  l’opposition à un projet mobilise toujours davantage que son approbation. Mais ce risque porte un nom : la démocratie.

Depuis le début de l’été six groupes de réflexion composés d’élus de nos deux communes ont travaillé sur six grandes thématiques : Organisation et relations institutionnelles – Finances et Personnel – Tourisme, Sports et événementiel – Agriculture et Forêt – Routes, Réseaux et Bâtiments – Social, Scolaire et Culture.

Ces travaux ont débouché sur la rédaction d’un projet partagé : la charte de la commune nouvelle Autrans Méaudre. Nos concitoyens devront approuver ou pas cette charte.

Thierry Gamot martèle:

 » La commune nouvelle est une nécessité:

-  pour faire face à la disparition programmée du Syndicat Intercommunal Autrans Méaudre

-  pour peser d’avantage dans la future grande intercommunalité Royans Vercors qui se dessine

-  pour maintenir le niveau des dotations financières de l’Etat plutôt que de subir leur diminution  qui va nous placer dans une situation intenable. »

Il répond à celles et ceux qui souhaitent prendre le temps de la réflexion:  » nous avons une date couperet, le 1er janvier 2016, fixée par la loi…On ne peut y déroger… »

Le nom de la future commune qui est proposé est tout simplement Autrans-Méaudre car les habitants comme leurs élus sont très attachés aux noms de leurs villages a rajouté Thierry Gamot.

A noter que le conseil municipal de Méaudre souhaite y rajouter  » en Vercors ».

Les autranais et méaudrais s’exprimeront pendant dix jours entre le 15 et le 25 octobre prochain.

Les modalités de cette consultation sont claires :

- Un tiers de votants par rapport au nombre d’électeurs inscrits sur les listes électorales de la commune nous parait un minimum pour que les résultats soient significatifs. En dessous de ce niveau les Conseils Municipaux considéreront que nos concitoyens leur font confiance et prendront donc leurs responsabilités.

Si cette première condition est remplie il faudra au moins 50 % des suffrages exprimés pour que le OUI (ou le NON) l’emporte.

Thierry Gamot cite volontiers Ernest Renan :  » qu’est ce qu’une nation ? une nation c’est un territoire, une population, mais c’est aussi un projet. Je remplace juste nation par commune … Nous sommes en train de mener un projet historique ! »

Propos recueillis par Gilbert Precz

Catégorie A la une, Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

Autrans/Méaudre: une seule commune au 1er janvier 2016 ?


La France compte 36000 communes, C’est trop! L’Etat incite les communes de petite taille à fusionner. C’est une source d’économie importante. Afin de les inciter à se regrouper, l’Etat propose aux communes une aide substantielle.

Deux communes du Vercors ont bien avancé sur leur regroupement: Autrans et Méaudre.

Pour Pierre Buisson, maire de Méaudre, mais aussi Président de la communauté de communes du massif du Vercors,  » le regroupement est dans l’air du temps.

Dans nos programmes respectifs, lors des dernières élections municipales avec nos collègues d’Autrans, nous avions prévu d’intensifier notre travail en commun. C’est tout naturellement que dès avril 2014, nous avions commencer ce rapprochement, la « carotte financière nous a incité à aller un peu plus vite. »

Meaudre compte environ 1300 habitants, Autrans  1700. Quelques kilomètres séparent les deux communes.

Dès que le projet de fusion a été pensé, nous avons organisé des réunions des exécutifs, une réunion des deux conseils municipaux, créé 6 commissions qui ont pour mission de préparer une charte pour la mise en place de la fusion. Il ne faut pas se voiler la face, ce n’est pas évident car certaines positions divergent mais on y arrivera..  » La charte ou cahier des charge sera unique pour les deux communes. Les conseils municipaux respectifs en prendront connaissance et un vote sera réalisé. »

Pierre buisson a précisé que les thèmes principaux débattus dans les commissions sont: l’agriculture et la forêt, bâtiments, entretien des routes, social, finances, tourisme, économie, le scolaire..

Une précision d’importance: la charte indiquera que les décisions proposées seront adoptées  non pas à la majorité relative mais à la majorité qualifiée des 2/3. » Ceci est important car une commune actuelle ne sera pas majoritaire sur l’autre. En plus clair une commune ne  » bouffera » pas l’autre comme beaucoup le craignent. »

Il est également indiqué que les communes en place feront des investissements propres jusqu’en 2020. ceci même si dès le 1er janvier 2016, Autrans et Méaudre ne feront plus qu’une commune.

Les communes fusionnées, cela signifiera qu’il y aura un maire et deux maires délégués, un pour chaque communes.

 » Les habitants de Méaudre et d’Autrans n’ont pas de souci à se faire, les structures services resteront tels qu’il existent déjà. Il y aura bien deux mairies. On va tout faire pour ne pas compliquer la tâche de nos concitoyens, bien au contraire. »

Bien entendu il y aura des réorganisations, des réajustements, au niveau de l’organisation des services, du personnel.. »mais Autrans n’est séparé de Méaudre que de 6 kilomètres.. Les mutations ne devraient pas être trop pénibles.. »

Pierre Buisson qui dit  » ne pas sentir d’oppositions farouches au projet de fusion Méaudre/Autrans. Il est très confiant pour maintenir la date du 1er janvier 2016:  » nous sommes dans le timing. »

Reste un point fondamental: trouver un nom à la commune nouvelle:  » ce ne sera pas une mince affaire » et élire son maire  » on en parlera en temps voulu mais ça devrait bien se passer.. »

Nous avons rencontré , à la fête du bleu, Thomas Guillet maire de Corrençon en Vercors.. il nous a précisé que le projet de fusion entre sa commune et Villard de Lans prend forme.

Des réunions publiques ont été organisées et nos concitoyens se sentent concernés. Plus de 200 participants lors de la dernière réunion. Affaire à suivre

Gilbert PRECZ

Catégorie Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

16 août: Méaudre fait la fête!


Ce dimanche 16 août, toutes les associations, les habitants, les commerces  de Méaudre, se retrouveront pour mettre en fête leur village sur le thème de la préhistoire.

Programme :
10h30 Ouverture des stands
11h Défilé des vélos et poussettes fleuris accompagné par la troupakada et des jongleurs de la Conflagration.
12h Banquet avec cochon à la broche (2 services)
14h30 : Spectacle de jonglage
15h : 1er Jeux participatif « l’évolution »
15h30 : 2ème Jeux participatif « la survie »
16h : 3ème Jeux participatif « la guerre du feu »
17h : Tiercé de chèvre ouvert par troupakada et des jongleurs de la Conflagration.
19h : Banquet avec cochon à la broche

Toute la journée stands de jeux, Maquillage, balade en calèche.

Catégorie Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

La ViaVercors est ouverte!


C’est ce dimanche 10 mai qu’a été officiellement inaugurée la ViaVercors. Une première en France puisqu’il s’agit d’une voie douce en montagne qui relie les communes d’une communauté de communes, celle du massif du Vercors.

Pierre Buisson, président de la Communauté de communes du Massif du Vercors rappelant que  » cette inauguration n’est pas une finalité mais une étape. Toutes les voies ne sont pas ouvertes..Elles le seront dans les mois ou années à venir.  » Elle fera alors près de 50 kilomètres.

La cérémonie inaugurale s’est déroulée à Lans en Vercors, en présence de nombreux élus, et personnalités.

Pierre Buisson a tenu à remercier l’ensemble des structures, partenaires qui ont cru à ce projet et se sont totalement investis afin qu’il voit le jour..

Il a remercié particulièrement les agriculteurs qui  » nous ont facilité la tâche, au niveau des terrains par exemple ». Il a précisé que cette ViaVercors  » qui jouit d’ un aménagement de qualité, qui sera accessible tout au long de l’année, s’inscrit dans une démarche de développement durable. Elle permettra aux familles, sportifs, groupes d’amis de profiter d’un cadre ouvert sur l’environnement, de découvrir la faune, la flore, les diverses métiers et activités qui font l’identité du Vercors ».

Une ViaVercors ou seuls les déplacements doux, non motorisés sont autorisés ( marche, vélo, V.A.E. cheval…)

Pierre Buisson a enfin abordé le volet financier de cette opération:  » Elle a coûté 2 millions 300.000 euros. Financée à 80% par l’Etat, la Région et l’Europe, et à 20% par les collectivités. »

Chantal Carlioz, maire de Villard de Lans, vice présidente du Conseil Départemental en charge du tourisme, de la montagne, des stations, ne pouvait que se réjouir de cette inauguration qui  » va encore plus renforcer les liens qui unissent les communes qui constituent l’intercommunalité du massif du Vercors. Cette voie douce va également renforcer notre identité, mettre en valeur notre territoire, notre terroir, notre patrimoine, nos productions, notre tourisme..Elle va mettre en valeur nos merveilleux paysages. Nous montrons également que sur le Vercors nous savons aller de l’avant, être novateurs… »

Une fois le cordon inaugural coupé chacun a pu s’élancer sur la ViaVercors..Si beaucoup ont choisi le vélo, n’est ce pas mesdames et messieurs les élus…. Nous, nous avons préféré la marche, en famille, direction Villard de Lans. Le panneau indicateur précisant: distance 7,30 km, 1h50.

Malgré notre condition pas très physique! le parcours s’est très bien déroulé. Très peu de croisements, peu de passages sur le bitume, seuls environ 200 mètres longent la route départementale.. Aucune difficulté sur le parcours. Nous sommes souvent accompagnés par un ruisseau, la Bourne qui en est à ses premiers hectomètres d’existence. ..Les paysages sont magnifiques, les crêtes, encore parées de lanières blanches, qui nous guident sont majestueuses.. Nous avançons dans un écrin de verdure.. Des vaches nous saluent.. on traverse un petit bois, une scierie.. des Ferrari nous doublent..On découvre Villard de Lans par un angle nouveau..

Nous avons effectué le parcours Lans-Villard en moins de 2 heures.. L’arrêt à Villard nous permettra de déguster un excellent plateau de produits régionaux.. Le retour sera plus poussif, à cause du repas.. de la bise qui soufflait de face.?  Nous dirons un peu des deux..!!!

C’est décidé la prochaine fois nous ferons le parcours Autrans-Méaudre…

En attendant voici un diaporama photos de cette journée inaugurale et de notre parcours..

Pour en savoir plus:
ViaVercors

A noter que le prochain grand évènement qui se déroulera sur le Vercors sera la fête de la forêt de montagne. Elle aura lieu les 12-13-14 juin à Lans en Vercors..

Cliquer sur les photos pour les agrandir

Gilbert PRECZ


Catégorie A la une, Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

La mobilisation des UCA du Plateau du Vercors-Quatre Montagnes récompensée


Les Unions des Artisans et Commerçants du Plateaux du Vercors-Quatre Montagnes se sont
mobilisées en décembre dernier :
- Le Gapac de Méaudre a organisé lors du Marché de Noël du 14 décembre 2014, une tombola
de rêve au profit des enfants du Secours Populaire de l’Isère pour la découverte des sports de
neige.

- L’UCA Villard de Lans a organisé son premier marché des neiges du 19 décembre 2014 au 5
janvier 2015. 10 chalets des commerçants étaient installés sur la place de la République. Musique,
photos avec le Père Noël, contes pour enfants ont bien animé le centre du village tout au long des
vacances de fin d’année.

- Les 4 Unions des Commerçants et Artisans de Autrans, Lans en Vercors, Méaudre et Villard de
Lans ont organisé une collecte alimentaire solidaire au profit des habitants du territoire du 5 au 17
décembre dernier accompagnée d’une tombola qui a eu lieu le 26 janvier 2015.

Cette mobilisation collective des commerçants et artisans de proximité a été récompensée lors du
Challenge de la CCI Grenoble le 29 janvier dernier puisque les 3 animations ont reçu un prix (sur 7
prix au total).

Ces 4 UCA en milieu rural regroupent 120 professionnels tous bénévoles et proposent tout au long
de l’année des animations commerciales. Elles participent ainsi à la dynamique de la vie des
villages. EIles sont soutenues par la Communauté de Communes du Massif du Vercors dans le
cadre d’une opération collective de modernisation en milieu rural.

Le 30 mars 2015, Gaz Electricité de Grenoble (GEG), partenaire de la CCI de Grenoble et de
l’évènement, remettra le prix « Coup de Coeur » à l’Union commerçante du massif du Vercors.

GEG souhaite féliciter l’engagement des commerçants dans leur action caritative.

Pour cette 21ème édition du challenge de la meilleure animation de Noël,10 Unions commerciales
Sud Iséroises étaient candidates.

Pour faire leur choix, les 6 membres du jury ont tenu compte de l’originalité, du budget, de la
durée des animations organisées à l’occasion de Noël , de la mobilisation des commerçants /
artisans et de la population mais aussi de la présentation du dossier de candidature.

La Caisse d’Epargne Rhône Alpes, partenaire historique de ce challenge des animations de Noël
organisé par la CCI GRENOBLE, a choisi de doter 5 unions commerciales d’un montant total de 5
500 euros. Parmi elles, 2 concernent le plateau du Vercors : l’Union des Commerçants et Artisans
de Villard de Lans reçoit 700 euros et le Groupement des Acteurs Professionnels de l’Artisanat et
du Commerce de Meaudre 600 euros.

Au travers de ces prix, la Caisse d’Epargne Rhône Alpes souhaite récompenser les actions en
faveur du dynamisme de son territoire et encourager les initiatives qui contribuent au
développement de l’économie locale et à la fierté des Rhônalpins.


Catégorie Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

Plateau du Vercors: collecte alimentaire



1

C’est une première sur le Plateau!
Du 5 au 17 décembre prochain, les Unions des Commerçants et Artisans de Villard de Lans, Autrans, Lans en Vercors et de Méaudre avec le soutien de la Communauté de Communes du Massif du Vercors et en collaboration avec les Centres Communaux de Actions Sociales communaux du territoire, organisent une collecte alimentaire.

12 jours de mobilisation afin de collecter un maximum de denrées non périssables pour une redistribution aux habitants du plateau en difficulté avant les fêtes de fin d’année.

Notre territoire n’est pas épargné par l’augmentation de la précarité, des besoins existent aussi sur le plateau du Vercors. C’est pour cela que les professionnels de proximité en contact permanent avec la population local sont solidaires en cette période de fin d’année.

Le principe de la collecte :

Toute personne (adulte, enfant, ados) peut déposer un don alimentaire dans un des 39 commerces points de collecte répartis à Autrans, Lans en Vercors, Méaudre et Villard de Lans. En cette période, les dons peuvent sortir de l’ordinaire pour ajouter une touche festive aux colis redistribués quelques jours avant la fête de Noël.

Chaque donateur peut également tenter sa chance au tirage au sort organisé par les UCA en complétant un bulletin remis par le commerçant collecteur (tirage au sort le 26 janvier 2015). A gagner, des bons d’achat et des bons de réduction à utiliser dans les boutiques, des repas dans les restaurants et autres surprises…

Pour connaître la liste des commerces points de collecte, rendez-vous sur le site : www.acheterici-vercors.com

En cette période de fin d’année, découvrez vos commerçants et artisans du plateau autrement !

234ire

Catégorie Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

Méaudre: 14ème Foire Bio – Les 5 sens…


méaudre 1

Cet évènement dont la réputation n’est plus à faire, rassemble chaque année des milliers de visiteurs. Les exposants représentent des domaines aussi variés que l’alimentation, l’habitat, la santé, l’hygiène et l’habillement.

Une foire bio pour quoi faire ?

Il s’agit d’abord de sensibiliser le public au bien fondé de la consommation « bio » et, conjointement, à la défense de l’environnement. Il s’agit aussi d’offrir une vitrine aux nombreux produits bio élaborés en Vercors : viandes, fromages, miels, confitures… Une foire est un lieu festif et convivial qui permet de nombreux échanges entre producteurs-transformateurs et leurs clients.

Une foire bio, dans quel contexte ?

L’esprit de la Foire bio est parfaitement en harmonie avec le développement actuel du Vercors : ces dernières années, les initiatives publiques et privées en faveur du bio et de l’écologie se sont multipliées :
- La commune de Méaudre et sa voisine Autranaise chauffent leurs locaux communaux au bois déchiqueté.
- La cantine de Méaudre propose des repas bio aux enfants
- Les constructeurs proposent à leurs clients des solutions économes en énergie

Des agriculteurs de plus en plus nombreux

- Plusieurs AMAP, locales ou de proximité, ont vu le jour et connaissent un succès croissant.
- Le nombre d’agriculteurs passant au « bio » va croissant, bien que les exigences et les formalités à remplir soient très contraignantes.

Pour découvrir le programme 2014, cliquer ici:

Foire bio vert_

Catégorie Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

Commuauté de communes du massif du Vercors:  » continuer dans un esprit consensuel »


Trois communes, sur sept que compte la communauté de communes du massif du Vercors, ont changé de maire suite au dernières élections municipales. Il s’agit de Corrençon, Autrans et Lans en Vercors. Cela n’empêche pas le président de la CCMV, Pierre Buisson réélu, d’annoncer que son nouveau mandat  » sera dans la continuité du précédent et dans un esprit consensuel qui a toujours été l’ADN de la CCMV. »

La communauté de communes du massif du Vercors regroupant: Autrans – Corrençon-en-Vercors – Engins – Lans-en-Vercors – Méaudre – Saint-Nizier-du-Moucherotte – Villard-de-Lans

Pierre Buisson qui a abandonné son mandat de conseiller général, remplacé par sa suppléante, Chantal Carlioz, maire de villard de Lans, entend consacré un maximum de temps à la communauté de communes du Massif du Vercors, sans oublier Méaudre, la commune dont il est maire, bien entendu..

 » Les six années à venir seront exaltantes car il va forcement se passer des choses.. On ne sait pas comment va se coordonner la future réforme territoriale, on annonce un renforcement des compétences des communautés de communes… qu’en sera t-il des cantons?.. Vont-ils disparaître, être redécoupés? En l’état actuel des choses le découpage tel qu’il est défini nous rattache au canton de Fontaine-Sassenage. Nous n’acceptons pas cette décision constituée d’une aberration: la ville de Fontaine coupée en deux..La CCMV a déposé un recours contre ce découpage. Notre territoire doit être reconnu comme territoire de montagne, situé à l’intérieur du parc naturel du Vercors.. « 

A noter également que se pose la question du devenir de Villard de Lans comme chef lieu de canton…

Cette mobilisation cantonale n’exclue pas à Pierre Buisson et son équipe d’avoir un programme chargé pour ces six prochaines années au niveau de la communauté de communes du massif du Vercors.

 » Nous avons plusieurs éléments forts à commencer par le PLUi.

Il s’agit de finaliser la réalisation d’un plan local d’urbanisme intercommunal. Le transfert de la compétence réalisation des documents d’urbanisme étant acté par le préfet, cela nous permet de réaliser ce PLUi. Ce sera le premier en Isère. Il devrait avoir valeur de SCoT (Schéma de cohérence territoriale) s ‘il est accepté. Cela nous permettra de mener une politique cohérente d’urbanisation sur l’ensemble du territoire concerné. « 

Au niveau économique,  » nous souhaitons cadrer une politique identique et complémentaire sur l’ensemble des sept communes concernées. Cela signifie par exemple le développement harmonieux des zones d’activités, artisanales, commerciales…Ceci agrémenté par une fiscalité professionnelle unique sur le canton. »

Passer aux actes

Sujet d’actualité: le transport.  » C’est un dossier « très prenant et prioritaire ! »…  » La compétence transport est assurée par le conseil général. Cela ne nous a pas empêché de commander un diagnostic et une étude lors du mandat précédent. Maintenant il faut passer aux actes. Le transport par câble est ajourné.. il faut donc mettre en place des solutions alternatives: amplifier les navettes de cars intercommunales, mieux organiser le covoiturage, développer l’autopartage et l’utilisation des modes doux (marche et vélo)…nous devons également boucler la viaVercors. Il reste à finaliser les liaisons Lans-engins et Méaudre-Villard de Lans. »

« La CCMV a mis en place cet hiver un service en direction des touristes:  un système de navette  entre la gare TGV de Valence et le Vercors à des prix attractifs.
La réussite dépasse nos espérances. Par contre on pensait toucher la clientèle du nord, c’est celle du sud qui en a le plus profité…Cette opération « et hop Vercors » sera prolongée durant la période estivale (les samedis du 12 juillet au 23 août) et lors de l’Euro-NordicWalk Vercors qui se déroulera du 19 au 22 juin. »

Pierre Buisson, à la fête de la coquille Sant Jacques qui se déroule chaque année, courant mars, à villard de Lans

Pierre Buisson, à la fête de la coquille Saint Jacques qui se déroule chaque année, courant mars, à Villard de Lans.

La CCMV va également poursuivre ses efforts en diction de l’attractivité touristique  » en mieux coordonnant nos actions avec Vercors tourisme, le Parc naturel du Vercors. Nous souhaitons développer le tourisme 4 saisons, familial,  populaire… »

La forêt est omniprésente sur le Vercors et sur la zone de la CCMV.

 » La forêt est un atout qu’il faut mieux mettre en valeur. La demande de bois énergie est de plus en plus forte. Nous devons prendre les mesures nécessaires pour répondre au maximum à la demande. Il faut absolument que le volume de plaquettes forestières issu du hangar de séchage du Fenat soit multiplié par trois. La clientèle est là.. la demande aussi.  Sur ce sujet nous espérons que les propriétaires forestiers jouent le jeu… »

Pierre Buisson accorde également un fort crédit en direction de l’enfance, la jeunesse.  » La CCMV réfléchi à l’intégration d’ animateurs jeunes dans son service. Ceci afin de gagner en efficacité et de réaliser des économies qui serviront à financer des actions qui manquent sur notre territoire aujourd’hui. »

Le président de la CCMV confirme enfin qu’au cours de la précédente mandature  » on a beaucoup travaillé, en parfaite osmose.. mais surtout en équipe. Je suis persuadé qu’il en sera de même au cours de ces six prochaines années. »

- Président:

Pierre Buisson

1er vice-président :
Franck Girard-Carrabin,
maire de Saint-Nizier-du-
Moucherotte.

2e vice-présidente :
Chantal Carlioz, maire de
Villard-de-Lans.

3e vice-président :
Stéphane Falco,
maire d’Engins.

4e vice-président :
Michaël Kraemer,
maire de Lans-en-Vercors.

5e vice-président :
Thierry Gamot,
maire d’Autrans.

6e vice-président :
Thomas Guillet, maire de
Corrençon-en-Vercors.

Gilbert PRECZ

Catégorie Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

A la découverte de la Communauté de Communes du Massif du Vercors


La Communauté de Communes du Massif du Vercors épouse le canton de Villard de Lans.

Elle regroupe donc 7 communes: Autrans, Corrençon-en-Vercors, Engins, Lans-en-Vercors, Méaudre, Saint-Nizier-du-Moucherotte et Villard-de-Lans.

La communauté de communes du Massif du Vercors représente 11 600 habitants. La commune la plus peuplée étant Villard de Lans avec 4000 habitants, Corrençon en Vercors en comptabilisant 400.

La création de la CCMV

Pierre Buisson Président de la CCMV se souvient que la communauté de communes a vu le jour en 2001 suite à la loi Chevènement.

Pour rappel La loi relative à la simplification et au renfoncement de la coopération intercommunale (dite loi Chevènement) du 12 juillet 1999 donne les moyens aux communes de se regrouper en communauté de communes, en communauté d’agglomération ou en communauté urbaine selon différents seuils de population.

Les regroupements de communes, pour qu’ils soient pertinents et cohérents, devant se faire sur l’intention de réaliser des projets en commun… » Mais avant cette loi, les communes du canton étaient déjà unies au sein d’une structure qui s’appelait le district de Villard de Lans ».

Les différents domaines d’intervention de la CCMV

La CCMV intervient aujourd’hui dans différents domaines que sont l’aménagement de l’espace, le développement touristique, le développement économique , l’habitat et logement, l’enfance – Jeunesse, la protection de l’environnement et apporte également un soutien aux associations du territoire. De nouvelles compétences sont actuellement en réflexion concernant l’assainissement et la culture.

« La communauté de Communes a des compétences obligatoires qui sont par exemple l’aménagement de l’espace, le développement économique et des compétences optionnelles comme enfance et jeunesse » précise Pierre buisson.

Ce dernier a souhaité s’entretenir plus particulièrement du volet aménagement de l’espace et de celui de l’environnement.  » Le domaine d’intervention concernant l’aménagement de l’espace est très important car il touche à l’environnement et à ses dérivés et vous vous doutez bien que sur notre territoire la protection de l’environnement est omniprésente…

Nos priorités étant le traitement des eaux usagées et la collecte des ordures ménagères.
 » A propos d’ordures ménagères nous avons, est c’est une première en Isère, mis en place le tri sélectif couplé avec des containers de regroupements enterrés.

Après leur collecte,  les ordures ménagères sont transportées et traitées à l’Unité de Traitement et de Valorisation des déchets Ménagers de Penol qui est accouplé à un centre d’enfouissement.

Bien entendu nous encourageons la population à réduire ses ordures ménagères certes mais aussi à utiliser les systèmes de compostage individuel ou collectif. « 

Pierre Buisson et Gabriel Tatin, maire d'Autrans signent le 2ème contrat de rivière Vercors eau pure. L'eau est un élément majeur sur le Vercors mais très fragile...
Pierre Buisson et Gabriel Tatin, maire d’Autrans signent le 2ème contrat de rivière Vercors eau pure. L’eau est un élément majeur sur le Vercors mais très fragile…

 » Nous avons également mis en route une station intercommunale de traitement des eaux usées installée à Villard de Lans.

Elle s’articule autour d’une usine  qui permet de traiter les eaux usées de cinq communes, Engins et St Nizier étant rattachées pour des raisons techniques à Acquapole dans le bassin grenoblois, tout en respectant les futures normes imposées par les réglementations françaises et européennes qui seront obligatoires à partir de 2015. »

La labélisation Aquaplus que la nouvelle station d’épuration de la CCMV a reçu l’automne dernier témoigne d’ailleurs de l’exemplarité de l’installation en terme de développement durable.

Toujours à propos d’aménagement du territoire, « même si les maires préserveront leur indépendance à propos des PLU, nous avons souhaité pour plus de cohérence créer un PLU intercommunal, c’est également une première en Isère… »

La communauté de Communes du Massif du Vercors est également engagée dans le développement touristique. « Nous avons souhaité l’associer à l’environnement à travers une voie douce intercommunale. Cette Via Vercors permet de relier les sept communes de l’intercommunalité de façon douce. Elle fera une fois terminée une quarantaine de kilomètres.

Reste aujourd’hui à finaliser la liaison Villard de Lans -Méaudre. A noter que son revêtement compacté est composé de matériau local… Bien entendu chaque commune mettra en avant tout au long de cette voie ses atouts touristiques, ses producteurs… »

Cette opération a été coordonnée par le Parc Régional du Vercors  » avec qui nous entretenons des relations privilégiées et avec qui nous sommes associés sur de nombreuses initiatives et manifestations ».

Nous ne pouvions pas ignorer le projet de transport par câble entre l’agglo grenobloise et le Vercors.

 » Je suis favorable à ce projet mais sous certaines conditions. Il ne faut pas aller trop vite et dire n’importe quoi! Des études préalables sont en cours et nous voulons que ce projet soit un projet de territoire qui englobe les différentes problématiques de déplacements.

Un exemple: quel intérêt d’installer le câble s’il faut prendre sa voiture pour se rendre à la gare de départ. Il faudra des parkings, ceux ci ne doivent pas ternir l’environnement, le paysage. Ils devront donc être enterrés.. On devra maîtriser l’urbanisation… » Pierre Buisson se dit même « prêt à aller jusqu’à l’organisation d’un référendum démocratique si besoin ».

A noter que pour faire  suite de la demande des élus du Vercors, le Président de la Métro, Marc BAÏETTO, a décidé de différer la concertation préalable concernant ce projet. Celle ci qui devait avoir lieu du 7 juin au 19 juillet 2013, sera programmée à une date ultérieure après accord de l’ensemble des partenaires du Vercors et de la Métro.

La CCMV a également une forte activité forestière et agricole.  » Nous souhaitons valoriser le bois du Vercors. Il n’est pas assez exploité et nous ne sommes pas capables de satisfaire la demande locale. Il n’est pas normal qu’un particulier qui souhaite faire une étagère soit obligé d’acheter des planches qui viennent de je ne sais pas où!

Les activités agricole et forestière sont omniprésentes sur le territoire de la CCMV

Les activités agricole et forestière sont omniprésentes sur le territoire de la CCMV

On manque cruellement sur notre territoire d’une unité de transformation, à notre échelle…Nous souffrons du même problème au niveau du bois énergie, on ne peut satisfaire que 30% de la demande et pourtant le bois énergie a un avenir certain. Pour ce, nous avons décidé de monter une antenne de séchage de plaquettes sur la plateforme de Fenat.

L’agriculture est parfaitement intégrée au Vercors. Elle est dynamique, novatrice et participe activement au développement économique, social de notre territoire. Nous effectuons un travail important pour sauvegarder l’outil de travail de nos agriculteurs: la terre. Les communes n’hésitant pas à requalifier des espaces en terres agricoles.  »

PARIS VER 2

Le Président de la CCMV a tenu à saluer l’initiative du Parc  » d’organiser un stand au salon de l’agriculture. Cela permet de réunir en un même lieu, prestigieux puisque c’est à Paris, le tourisme et l’agriculture » et à annoncer l’organisation les 13 et 14 juillet de la première randonnée en marche nordique, l’Euro Nordic Walk qui verra ses parcours partir des sept communes de la CCMV.

On en reparlera…

intercom

Catégorie A la une, Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

Catégories

Archives

Agenda

février 2021
L Ma Me J V S D
« jan    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+