Tag Archive | "Medef"

Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) : Quelles opportunités pour les entreprises ? Le Crédit Agricole dévoile ses actions en la matière


Dans un monde qui change, les Français attendent des entreprises quelles soient aujourdhui pleinement engagées sur les problématiques sociétales. Dans ce contexte, le Medef Isère et le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes ont réuni des intervenants ce mardi 28 janvier pour évoquer les opportunités offertes par la RSE, pour la 11ème édition des Rencontres économiques. En amont, le Crédit Agricole dévoile ses avancées en matière de RSE.

Le Crédit Agricole révèle ses enjeux et objectifs en matière de RSE

En amont des Rencontres Medef sest tenue une conférence de presse pendant laquelle le Crédit Agricole a dévoilé ses avancées et objectifs en matière de RSE.

Éric Campos, Directeur RSE du groupe Crédit Agricole, a rappelé quelques chiffres clés montrant lintérêt et lengagement du groupe Crédit Agricole : 276 milliards dencours en Investissement Socialement Responsable (ISR), 114 milliards darrangements en faveur de la transition énergétique. « Nous voulons être le partenaire dune économie durable. Cette notion est au centre du nouveau projet stratégique 2022 du groupe CA ».

Au niveau du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, la politique RSE sarticule autour de 5 engagements : agir dans lintérêt du territoire, agir dans lintérêt des clients, simpliquer en employeur responsable, contribuer à la protection du climat et agir dans un respect constant de léthique.

Jean-Pierre Gaillard, Président du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, a rappelé les origines coopératives et mutualistes de la Caisse régionale, née de la solidarité envers les agriculteurs, un des principes fondateurs de la RSE : « Notre modèle na cessé de se développer depuis sur des valeurs de solidarité, dutilité, et de responsabilité » explique-t-il, avant de rappeler que 87 % des résultats de la Caisse régionale sont conservés au service de territoire Sud Rhône Alpes. Enfin, face aux aléas climatiques et notamment lépisode de grêle du 15 juin dernier, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes a débloqué une aide durgence de 4 millions d.

Christian Rouchon, Directeur général du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, a rappelé quelques actions fortes réalisées : le financement de 183 logements sociaux en 2019, plus d1 million d alloué à lanimation du territoire, la baisse en 2019 de lempreinte carbone de la Caisse régionale de 19% ou encore le financement de 902 projets liés à la transition énergétique, pour un montant globale de 4,5 millions d’euros.

Sans titre

La RSE, levier de développement pour les entreprises

Nous retiendrons parmi les intervenants:

Jean-Pierre Gaillard, Président du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes : le Crédit Agricole est une coopérative mutualiste qui est chevillée à son territoire. Nous navons pas inventé le terme de RSE mais nous ne lavons pas attendu non plus. Voilà 130 ans que nous contribuons positivement à notre territoire : cest notre raison dêtre depuis notre naissance

Pierre Streiff, Président du MEDEF Isère : nous investissons de nouveaux sujets : la RGPD, le management agile, la prévention des risques professionnels, le financement des entreprises. Nous travaillons aussi à créer du lien, du dialogue entre tous les acteurs de notre territoire : les entreprises les élus et les pouvoirs publics. Enfin nous venons de lancer avec lUDIMEC la première campagne de mécénat territorial pour soutenir le fonds de dotation de Clinatec.

Olivier Redoules, Directeur Economie du MEDEF a commencé son intervention par un point sur la conjoncture économique. Les notions dengagement RSE volontaire et performance économique sont intrinséquement liées. La montée du coût du « non-RSE » est un fait nouveau quil faut prendre en considération, tout comme des nouvelles opportunités économiques : entre 50 et 100 milliards deuros sont investis chaque année pour la transition écologique, de nouveaux marchés de consommation émergent , le « low », le « slow » , et les attentes croisées des investisseurs, consommateurs, partenaires et pouvoirs publics.

Eric CAMPOS, Directeur RSE Groupe Crédit Agricole : le défi qui est le nôtre cest la transition énergétique. Rien dautre nest plus central aujourdhui que de participer et daccompagner ce mouvement nécessaire, indispensable et dont personne ne peut sexonérer. Notre mode de gouvernance nous oblige à une responsabilité particulière : celle dêtre pionnier, dinvestir plus fort et plus profondément ce grand sujet de société. Pour preuve : 114 milliards d darrangements en faveur de la transition écologique font de CACIB (Crédit agricole Corporate and Investment Bank) le 1er arrangeur mondial dobligations vertes. La Responsabilité environnementale de notre entreprise se décline selon les axes suivants : réduire notre empreinte environnementale directe, renforcer la prise en compte des critères ESG (Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance) dans nos produits et services, financer une économie bas carbone, gérer les risques ESG et climat et inclure lESG dans le contrôle interne.

Gilles Vermot-Desroches, Directeur Développement Durable Schneider Electric : plusieurs grands travaux portent la réflexion du groupe sur les enjeux de développement durable : changement climatique, santé, sécurité, équité, et du développement.

Benoit Hilbert, Directeur général Air Liquide AT a évoqué deux axes de travail fort : prévenir le réchauffement climatique et sinscrire dans une transition vers un monde décarbonné. Le groupe sest engagé sur des objectifs chiffrés : augmenter de 70 % ses achats dénergie renouvelable, optimiser lensemble de ses productions de gaz et réduire de 10% lempreinte carbone liée à lensemble de ses produits.

Christian Rouchon, Directeur général du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes : les entreprises sont face à une attente massive et légitime des Français qui souhaitent un engagement concret en faveur des enjeux de société. Lerreur serait de voir la RSE comme une contrainte. Elle offre en réalité une opportunité de refonte, créatrice de valeurs, participant au développement et à la pérennité de lentreprise. Loin dêtre un frein à la croissance, elle met sur table des chantiers ambitieux mais nécessaires, qui porteront inéluctablement leurs fruits sur le long terme : investir sur les hommes et les femmes, travailler sur une stratégie nouvelle, construire une expérience client fondée sur la transparence, la proximité et lexcellence.

Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés

Crédit Agricole Sud Rhône Alpes: résultats 2015 exceptionnels


C’est une tradition: les dirigeants du Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes, avec à leur tête le Président Jean Pierre Gaillard et le directeur Christian Rouchon, invitent la presse pour présenter les résultats  de l’année écoulée de la  » banque verte ».

20160128_131238

Le Président et le directeur tout heureux de préciser d’emblée que  » les comptes 2015 sont tout simplement exceptionnels. »

Le Président Gaillard :  » le Crédit Agricole Sud Rhône-alpes et la banque de tous: du particulier aux entreprises en passant par les agriculteurs, les coopératives, associations, jeunes, moins jeunes..Notre volonté est de rester une banque de proximité au service de notre territoire ».

À l’heure où les chiffres du chômage sont en hausse, où des banques annoncent des fermetures d’agence et où des entreprises sont contraintes de réduire leurs effectifs, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes s’affiche comme une banque régionale résolument optimiste qui croit en la valeur ajoutée de l’humain et en la force de la proximité.. »

Cela se traduit par un réseau d’agences de proximité en pleine métamorphose, la construction d’un nouveau siège social et le recrutement de 165 personnes en CDI pour pérenniser l’emploi et les compétences. L’activité 2015 a été tirée par les trois priorités que s’était fixée l’entreprise : le développement du fonds de commerce, la satisfaction des clients et le financement du territoire…

Christian Rouchon: « nous avons connu une activité commerciale exceptionnelle : notre fonds de commerce s’est développé plus vite que le marché, il a augmenté d’un nombre de clients équivalent à 95 % de l’accroissement de population de notre territoire, en Isère, Drôme, Ardèche et sur le Sud-Est lyonnais ».

Le crédit, moteur principal de cette croissance, a connu un rythme historique : l’habitat et l’ensemble des crédits progressent plus vite que le marché grâce à une posture de leader conquérant. Sur ce secteur, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes enregistre 27,1 % de parts de marché habitat et 26,3 % de parts de marché sur les autres crédits. Le financement des crédits est assuré par une épargne abondante sur le territoire, dont le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes capte près du quart des parts de marché (23,4 %).

Et cette dynamique autour de l’épargne est boostée par la progression de l’assurance-vie.

Compétences et expertises

Ces performances commerciales sont réalisées dans un contexte de profonde transformation sociétale.

En effet, le nouveau modèle de distribution est tourné vers plus de compétences et plus d’expertises : les conseillers sont spécialisés sur leurs métiers, les experts interviennent à la demande des clients. L’Agence et l’organisation commerciale prouvent la rénovation de la relation bancaire qui visent à créer de la valeur business et pour les clients.

Les Agences qui ont déjà été métamorphosées enregistrent un indice de recommandation client en hausse et de meilleures performances commerciales. Le projet de nouveaux processus vise maintenant à refondre les processus internes en vue de rendre un meilleur service aux clients. Pour cela, un effort constant est mené autour de la dématérialisation afin de fluidifier les échanges et dans un souci d’éco-responsabilité.

Un défi: l’entreprise cible le « zéro papier » d’ici à l’ouverture de son nouveau siège social sur la presqu’île de Grenoble.

La performance financière du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes reflète ces excellents résultats commerciaux. Le Produit net bancaire 2015 progresse de 3,5 % et atteint 433,9 millions d’euros. Le PNB Clientèle connaît une croissance annuelle de + 4,2 % en lien avec la dynamique de l’activité commerciale.

La composante Marge d’intermédiation est en forte augmentation (+ 9 %), du fait notamment de la progression de la marge d’intérêt. Avec 239,6 millions d’euros alloués aux charges de fonctionnement, la Caisse régionale prépare l’avenir par la transformation de son modèle de distribution avec la métamorphose immobilière de ses agences et le renforcement de ses effectifs. En réduction de 0,6 point à 55,2 %, le coefficient d’exploitation s’affiche à un niveau très compétitif et permet de dégager un Résultat brut d’Exploitation en hausse de 4,9 % sur un an.

Le taux de CDL sur encours reste stable au niveau extrêmement bas de 1,41 %. De même, le coût du risque crédit de la Caisse régionale reste sur des niveaux très faibles à 0,12 % des encours gérés.

Après prise en compte de l’impôt sur les sociétés, du résultat net sur immobilisations et de la dotation au FRBG, le résultat net social s’élève à 111,3 M€, en progression de 4 %.

Compte tenu des retraitements liés aux normes IFRS (réintégration des dotations au FRBG, dépréciation durable des titres, opération de couverture de taux, impôts différés) du résultat des Caisses locales et du fonds SRA Placement, le résultat net consolidé s’établit à 126,0 M€, en progression de +0,7 % par rapport à 2014.

Crédit Agricole Sud Rhône Alpes

Perspectives 2016

Pour 2016, les perspectives sont tout aussi optimistes : le lancement du prêt à taux zéro (PTZ) est réussi, le Crédit Agricole étant la première banque à le proposer ; le nouveau modèle de distribution s’installe et donne ses premiers résultats ; les trois priorités 2015, face à leurs réussites, ont été reconduites en 2016.


Rencontres économiques…

Plus de 500 personnes ont assisté aux rencontre économiques proposées par le Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes et le Medef. Il faut dire que le thème qui servait de fil conducteur à ces rencontres d’actualité:  » Les perspectives économiques pour 2016 dans un contexte géostratégique perturbé. »

C’est Jean Paul Betbeze, économiste, auteur d ‘un livre document  » l’euro, un dessein inachevé » qui a attiré toute l’attention de l’auditoire réuni au musée de Grenoble.

 » La France connait une reprise, certes, mais celle ci peut être qualifiée de faible.. En tous cas inférieure à ses voisins allemands mais aussi espagnols, italiens..  » Et de rajouter: » l’inflation est faible, voire nulle.. le Crédit repart mais c’est compliqué d’investir.. »

Cela n’empêche, Pierre Streff, Président du Medef Isère  c’est voulu optimiste, offensif: » gardons le moral… »..lança t-il à l’auditoire composé de nombreux chefs d’entreprise..

Gilbert PRECZ

Catégorie territoiresCommentaires fermés

2011 où va-t-on?


Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes et Le MEDEF Isère ont plaisir de vous inviter jeudi 2 décembre 2010 à 17h00 à leurs rencontres économiques.

Le thème choisi est: 2011: ou va t-on?
Intervenants :
Denis FERRAND, Directeur Général de COE-REXECODE
«Les perspectives économiques pour 2011»
Olivier ELUÈRE,Crédit Agricole S.A
«Les perspectives de financement aux PME»

Vous connaissez une personne intéressée par cette rencontre ? Elle sera la bienvenue !

Le jeudi 2 décembre 2010 à 17h00
Centre des Congrès du World Trade Center
«Auditorium»
5, place Robert Schuman
GRENOBLE

Merci de confirmer votre présence:
guillaume.meynard@ca-sudrhonealpes.fr

CARSA

Catégorie economie/emploiCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

février 2020
L Ma Me J V S D
« jan    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
242526272829  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+