Tag Archive | "Metro"

Transport par câble entre Fontaine – Saint Nizier du Moucherotte – Lans en Vercors


A la suite de la demande des élus du Vercors, le Président de la Métro, Marc
BAÏETTO, a décidé de différer la concertation préalable concernant le
transport par câble entre Fontaine, Saint-Nizier du Moucherotte, Lans-en-
Vercors, les élus du Vercors souhaitant d’abord finaliser leur projet de
territoire et l’étude de la desserte du plateau par les transports en commun,
notamment en rabattement sur le téléporté.

La concertation préalable, qui devait avoir lieu du 7 juin au 19 juillet 2013,
sera programmée à une date ultérieure après accord de l’ensemble des
partenaires du Vercors et de la Métro.

LA metro jaune

intercom

Catégorie Communauté de Communes du Massif du Vercors, La Métro, La MétroCommentaires fermés

Le sapin de Noël en déchèterie.


La communauté d’agglomération « Grenoble Alpes Métropole », communément appelée « la Métro », est située au centre d’une aire urbaine de plus d’un demi-million d’habitants.

Deuxième métropole de Rhône-Alpes après Lyon, la Métro associe 27 communes autour d’un seul et même objectif : améliorer la vie quotidienne de ses 400 000 habitants.

La bonne utilisation des déchets est l’une des priorités de la Métro. Elle le fait grâce à superTri!

Faites comme SuperTri, prenez de bonnes résolutions ! Résolution n°1 : le sapin en déchèterie.

Pour 2011, SuperTri a pris de bonnes résolutions. Et d »abord, celle d’emmener après Noël son sapin en déchèterie (il y en a 20 dans l’agglo : en savoir plus).

Résolution n°2 : mes bouteilles en verre dans les conteneurs à verre. Il y en a 800 dans l’agglomération grenobloise, soit 1 pour 500 habitants. > En savoir plus

Résolution n°3 : mes cartons et mes papiers cadeaux dans la poubelle verte. Le papier, le carton, tout ça se recycle. Et c’est encore mieux lorsque les cartons sont découpés ou pliés : c’est plus de place pour les cartons de tout le monde. > En savoir plus

Résolution n°4 : mes coquilles d’huîtres et le polystyrène dans la poubelle grise. Et mieux encore : le polystyrène à la déchèterie ! Trois déchèteries acceptent ce type de déchet (Saint-Egrève, Pont-de-Claix, Varces-Allières-et-Risset). > En savoir plus

Résolution n°5 : mes piles usagées chez le revendeur, dans les supermarchés ou déchèterie.

Un doute sur la poubelle à choisir ? Choisissez le bac gris ou utilisez le moteur de recherche des déchets.

SuperTri, c’est nous aussi !

Catégorie La Métro, déchetsCommentaires fermés

A la découverte des sites Raid Métro Vert


Le Raid Métro Vert, qui se déroulera le dimanche 26 septembre, vous emmènera dans les lieux populaires de la métropole grenobloise. Le départ se fera au Stades des Alpes, vous traverserez le parc de l’Ile d’Amour pour rallier la Base de Loisirs du Bois Français après un détour plus ou moins large par le massif de Belledonne.

Partons à la découverte de ces sites.

STADE DES ALPES

Situé en plein cœur de l’agglomération, à deux pas du centre-ville, le Stade des Alpes a ouvert ses portes en février 2008.

stade

C’est aujourd’hui le stade le plus moderne de France.

D’une capacité de 20 000 places, il accueille de nombreuses manifestations sportives, culturelles ou économiques d’envergure régionale, nationale ou internationale.

Le Stade des Alpes s’inscrit dans une démarche cohérente de développement durable avec un plan de gestion des déplacements et un équipement en panneaux photvoltaïques (1000 m2). Ses formes galbées et ses jeux de transparence l’intègrent parfaitement à l’environnement.

Par temps clair, la chaîne de Belledonne et les massifs de Chartreuse et du Vercors se dessinent à travers la verrière.
Particulièrement accessible, le Stade des Alpes offre toutes les prestations de confort et de sécurité nécessaires au bon déroulement des évènements qu’il accueille.

Vous désirez le voir de plus près ? Vous souhaitez le visiter ?

Rendez-vous le mercredi ou le samedi pour une visite guidée lors de laquelle vous découvrirez ses coulisses et toutes les zones non accessibles au public en temps normal.

> Cliquez ici pour en savoir plus

LE BOIS FRANCAIS

bois 2
Située entre Saint-Ismier et le Versoud, la base de loisirs du Bois Français constitue le plus important site naturel périurbain de la région.
Ce site propose en fonction des saisons une multitude d’activités (sports nautiques, baignade, promenade…).
Ouvert de mi-mai à début septembre pour la restauration et la baignade surveillée. Accès libre toute l’année pour les autres activités. Altitude 230 m, profondeur 2 à 15 m (bassin baignade 3 m maximum), superficie de l’ensemble : 100 ha. Activités payantes : baignade surveillée et plage aménagée, canotage, ski nautique, buvette, restauration rapide. Accès gratuit toute l’année : aires de pique-nique, chemins de promenades VTT et pédestres.
LE PARC ILE D’AMOUR

Vaste espace naturel installé en bordure de l’Isère, sur la commune de Meylan, l’Île d’Amour est une sorte de « Central Park » grenoblois qui est aussi un lieu prisé des sportifs.

Ici, les variétés végétales, plantes arbustives, fleurs, arbres se comptent par centaines. Le parc garde, en quelques endroits, l’héritage d’une peupleraie élevée il y a plus de 25 ans. Les amoureux des arbres peuvent également venir saluer frênes, acacias, noyers, saules-pleureurs mais aussi quelques spécimen de catalpas ainsi que des cognassiers, pruniers et pommiers.

Des visiteurs moins contemplatifs ont aussi pris leurs repères à l’Ile d’Amour. Comme les licenciés du club grenoblois de base-ball qui peuvent évoluer sur une prairie dédiée à leur sport. Comme ceux encore, du bicross club de Grenoble et du Grenoble-Eybens Cyclisme qui se retrouvent presque tous les jours sur la piste en schiste spécialement aménagée d’obsta­cles et de virages relevés.

Comme ceux enfin qui s’en vont faire glisser leurs planches et leurs roulettes sur les équipements du Skate-Park, installés non loin de la mare.

Le Parc de l’Île d’Amour Pratique

Surface : 26,7 hectares

Activités : Jardins scolaires, footing, parcours de santé, pique-nique, activités MJC (sport, course d’orientation),

  • bicross, base ball et soft ball, skate-park, aire de jeux pour les enfants
  • Animaux : Admis tenus en laisse
  • Interdictions : Loisirs motorisés, feu, baignade
  • Ouverture : Toute l’année
  • Gestion du site : Convention La Métro / Ville de Meylan
  • Pour s’y rendre :

- À vélo : depuis les berges de l’Isère (voir le plan des pistes cyclables de l’aggomération à télécharger ci-dessous)
- En bus : lignes 9 et 6020, Arrêt « Plaine Fleurie » puis 10 minutes à pied (en savoir plus sur le site de la TAG : www.semitag.com)
- En tram : ligne B arrêt « Grand Sablon » puis bus
- En voiture : par la bretelle d’accès située dans le sens Grenoble-Chambéry au carrefour de la Carronnerie ou par Meylan (chemin des Alpes).

Catégorie La Métro, questions d'actualitéCommentaires fermés

Réduction des déchets: l’Isère déploie sa stratégie


contrat déchets

De gauche à droite, Olivier Schwarz (Sita), Marc Baietto (Métro), Serge Revel (CG38), Frédérique Puissat (ComCom Monestier-de-Clermont), Fabrice Joyen (Veolia-Onyx ARA). Au 2e rang: Catherine Kamowski (Métro), Sébastien Fillit (Monestier-de-Clermont),Jean-Pierre Huet (Veolia Propreté)

Le Conseil général de l’Isère a signé hier les contrats d’objectifs pour la mise en place du Plan d’élimination des déchets ménagers et assimilés avec la Métro, la Communauté de communes du canton de Monestier-de-Clermont et les deux sociétés Sita et Veolia.

Approuvé par l’assemblée départementale le 13 juin 2009, ce plan vise à :
- la réduction à la source des déchets et amélioration des performances du tri
- l’ innovation des outils de suivi pour atteindre les objectifs du plan
- mise en place d’actions pilotes avec par exemple la mise en place de redevance incitative testée par le Sitcom du Sud-Grésivaudan. Ce test sera élargi, prochainement, au canton de Vinay et à la communauté de communes de Beaurepaire.

« L’objectif est de réduire à 200k par an et par habitant la quantité de déchets ménagers, avec un point d’étape en 2012. Nous avons élaboré ce plan en constituant des groupes de travail sur chaque point, à savoir la réduction à la source, le tri, les modes de traitement, la valorisation. Un comité de suivi et un observatoire sont en place », a expliqué Serge Revel, vice-président du CG38 à l’Environnement.

L’an dernier, un Isérois sur deux remplissait sa poubelle de 356 kg d’ordures ménagères/an et apportait 216kg de déchets divers à la déchetterie (lire notre article du 20/11/2009). Même si le tri est entré dans les habitudes, il reste encore beaucoup de progrès à faire : en effet, seulement 25% de nos ordures ménagères sont recyclées.

Les contrats d’objectifs signés hier fixent sur quatre ans des objectifs locaux définis à partir des contraintes et des ressources de chaque établissement public de coopération intercommunale :
- diminution des flux des déchets, développement de leur valorisation et de leur traitement
- limitation du recours à l’incinération avec la réduction de l’enfouissement des déchets organiques pour n’enfouir que les déchets dits « ultimes », c’est-à- dire ceux que l’on ne sait pas encore valoriser.

Ces contrats d’objectifs s’adressent également aux acteurs industriels de traitement des déchets résiduels, aux chambres consulaires et aux associations de protection de l’environnement. Deux sociétés sont parties prenantes de ce plan, ce qui n’est pas vraiment l’usage, comme le confirme  Olivier Schwartz, directeur général de  SITA: « L’accompagnement des collectivités est pour nous , industriels de la propreté, une démarche nouvelle et motivante. C’est une approche pas courante, basée sur la concertation et le sur-mesure, que nous apprécions. Vous nous donnez un cadre avec ce plan départemental et notre métier prend tout son sens à travers ce partenariat ».

Même réaction pour la multinationale Veolia, peu habituée à ce type de contrat, comme le souligne Fabrice Joyen, directeur opérationnel secteur Drôme-Alpes: « Un contrat public/privé comme celui-là, nos juristes ne connaissent pas! C’est pourtant signé et c’est un véritable engagement d’entrepreneurs. Nous avons 200 collaborateurs en Isère et nous avons quatre ans pour atteindre les objectifs fixés. Ils le seront. Le site de Cessieu (NDLR: décharge de déchets industriels banals) , par exemple, ouvrira le 1er juin de cette année ».

Catégorie La Métro, collectivités, déchetsCommentaires fermés

Développement durable : la Région soutient l’agglomération grenobloise


Dans le cadre de la mise en œuvre des Contrats de Développement Durable Rhône-Alpes (CDDRA), lesquels constituent la nouvelle génération de politique contractuelle que la Région propose aux territoires engagés dans un projet de développement local durable, la Région et Grenoble-Alpes Métropole (la Métro) ont élaboré une nouvelle convention, dotée d’une subvention régionale de près de 22 M€ pour une durée de 6 ans (2010-2016). Elle sera soumise au vote de la Commission Permanente du Conseil régional le 22 janvier. Le conseil communautaire de la Métro votera à son tour, une semaine plus tard.

Le protocole de cette convention a été signé cet après-midi, d’abord à Voiron, au siège du Pays voironnais, puis à Grenoble au siège de la Métro (1).

C’est Michel Issindou, chef de Projet de la convention d’agglomération de Grenoble-Alpes Métropole, qui a présenté les grands axes de ce CDDRA autour desquels s’élabore une stratégie d’agglomération en matière de développement durable au plan de l’économie, du social, de l’environnement.

Cette nouvelle convention d’agglomération  (qui succède à celle de 2004-2009) va bénéficier d’une subvention régionale de 21 947 000€ à laquelle il faut ajouter 680 000€ affectés au PSADER (projet stratégique agricole de développement rural).

On doit l’ajout de ce volet agricole –qui était à deux doigts d’être zappé- à l’action d’Eric Grasset, vice-président de la Métro chargé de l’agriculture, auteur d’un diagnostic qui a pesé dans la balance. Nous reviendrons prochainement sur les projets structurants pour l’agriculture et la sylviculture périurbaines que comporte ce PSADER.

En ce qui concerne le contenu de  la stratégie d’agglomération, Michel Issindou a exposé trois orientations stratégiques pour l’agglomération grenobloise : l’attractivité et le développement économique, la qualité de vie pour tous, un projet urbain au service d’un aménagement durable.

Un programme d’actions est en gestation, qui va de la réalisation de grands équipements culturels ou sportifs à l’organisation d’événements en passant par le développement de transports propres et innovants, la valorisation des déchets, le soutien à la formation et à l’insertion professionnelle, à l’économie sociale et solidaire.

…………………………………….

(1) Cette signature a eu lieu en présence du préfet de l’Isère, Albert Dupuy, de Jean-Jack Queyranne, président du Conseil régional Rhône-Alpes, de  Bernard Soulage, premier vice-président délégué aux transports, déplacements et infrastructures, de Didier Jouve, vice-président délégué à l’aménagement et à l’animation des territoires ainsi  qu’au développement durable, d’Eliane Giraud, conseillère régionale déléguée à l’agriculture, au développement rural  et aux Parcs Naturels Régionaux, de Michel Destot, député-Maire de Grenoble, Marc Baietto, vice-président de la Métro chargé des déplacements et grand ordonnateur du SCOT.

Catégorie La Métro, aménagementCommentaires fermés

Formez vous au compostage à Echirolles


Le tri des éléments organiques à domicile est une des actions utilisée pour diminuer la production des déchets. Le compost s’avère un bon moyen de trier et recycler les déchets verts et ménagers biodégradables. L’intérêt de cette gestion domestique est de diminuer le volume à collecter et de fertiliser son jardin de manières naturelles. Le citoyen peut ainsi agir à la source sur les produits qu’il consomme et les déchets qu’il génère.

En septembre, La Métro et la Ville d’Echirolles vous proposent une conférence et deux ateliers pour permettre aux citoyens qui le souhaitent de s’initier ou de se perfectionner à l’art du compostage.

Deux ateliers pratiques qui présenteront les règles et techniques de base : l’équipement, l’aménagement d’espaces, l’entretien et l’utilisation de ce fertilisant…
La Métro proposera la vente de composteurs durant ces rencontres ; l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME) financera une partie du coût pour le particulier.

Conférence « La chaîne globale de la gestion des déchets et le projet de compostage domestique mis en place par la Ville et La Métro », jeudi 10 septembre à 20h , Centre de la Vie Associative de la Viscose, rue Marc Fève à Echirolles.

Atelier compostage : samedi 19 sept. • 14h-16h • Espace Estiennes d’Orves, 2 Square du champ de la Rousse • Echirolles
Atelier compostage : samedi 26 sept. • 10h-12h • Centre de la Vie Associative de la Viscose, rue Marc Fève • Echirolles

__________________________________

Toutes les animations sont gratuites
Organisé par la ville d’Echirolles et la Métro.
Renseignements au 04 76 20 56 00

Catégorie déchetsCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

avril 2020
L Ma Me J V S D
« mar    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+