Tag Archive | "métropole grenobloise"

LA TARIFICATION SOCIALE DE L’EAU EST ENTRÉE EN VIGUEUR


Près de 10 000 ménages sont concernés par ce nouveau
dispositif mis en place par la Métropole grenobloise. Ils se voient attribuer
une aide moyenne de 53 €, dès septembre 2017, sans aucune
démarche à effectuer.

Le droit à l’eau pour tous. Tout en s’efforçant de maintenir un prix de l’eau le
plus modéré possible sur son territoire, Grenoble-Alpes Métropole a décidé, le
18 décembre 2015, de participer à l’expérimentation nationale de la tarification
sociale de l’eau prévue par la loi Brottes .
Cette expérimentation se décline en quatre axes , dont le
plus significatif consiste à accorder une aide financière aux ménages qui
consacrent plus de 2,5% de leurs ressources au paiement de leur facture
d’eau.
Sur les 49 communes de la Métropole, près de 10 000 ménages sont concernés,
avec une aide moyenne de 53 €. Un montant à mettre en regard d’une facture
moyenne de l’eau dans la Métropole de 381 € par an et par ménage, pour une
consommation d’eau moyenne de 120 m3.
Le montant est accordé en fonction des revenus, du nombre de personnes
composant le foyer et du prix de l’eau par commune.
Pour en bénéficier, pas besoin de démarche particulière. La Métropole s’est
basée sur les données de la Caisse d’allocations familiales pour établir la
liste des bénéficiaires potentiels. L’aide est ensuite versée directement par
virement bancaire.

Sans titreUNE EAU 20% MOINS CHÈRE QUE DANS LE RESTE DE LA FRANCE
Le coût de l’eau pour les ménages métropolitains est de 3,18 € TTC/m3 en moyenne, contre 3,85€ TTC/m3 en moyenne en France, soit un prix de l’eau 21% inférieur sur la Métropole par rapport à la moyenne nationale.

Catégorie La Métro, La Métro, eauCommentaires fermés

Des radars pédagogiques pour une Métropole apaisée


Afin de sensibiliser les usagers sur la vitesse et ses dangers, la
Métropole a débuté l’implantation d’une centaine de radars
pédagogiques dans le cadre de la « Métropole apaisée ».

Sans titre1

La « Métropole apaisée », c’est une démarche au service d’un meilleur
partage des espaces publics, c’est-à-dire de la sécurité des usagers
de tous les modes de déplacement, favorisé notamment par la
généralisation de la modération de vitesse à 30 km/h, à l’exception de
quelques axes demeurant à 50 km/h. Pour mémoire, en cas de choc
avec un véhicule à 30 km/h, le risque de décès pour un piéton est
divisé par 9 par rapport à un choc à 50 km/h.

Le déploiement de radars pédagogiques est actuellement en cours
dans les 14 premières communes volontaires ayant mis en place la
nouvelle réglementation au 1er janvier dernier. Depuis quelques jours,
de nouveaux radars pédagogiques sont ainsi installés à Grenoble, rue
Nicolas Chorier, comme à Saint-Egrève, dans les rues de La Monta et
des Brieux. Les lieux d’implantation de ces nouveaux radars
pédagogiques ont été définis par la Métropole en lien étroit avec les
communes concernées, principalement sur des axes nouvellement
réglementés à 30 km/h et au regard de leur dangerosité, par exemple
du fait de la proximité d’une école.

Sans titre2

En plus de leur rôle pédagogique, ces radars, alimentés à l’énergie
solaire, permettront de disposer de statistiques, en termes de nombre
de véhicules comme de vitesses, indispensables à la Métropole afin
d’évaluer la démarche.

Catégorie La MétroCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

novembre 2019
L Ma Me J V S D
« oct    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+