Tag Archive | "Michel Dantin"

Gestion de l’eau : 5 départements agissent ensemble sur le bassin de l’Isère


Ce lundi 23 octobre 2017, Denis Labbé, Préfet de la Savoie en lien avec Michel Dantin, Président du Comité de bassin Rhône Méditerranée Corse, ont réuni, à l’Hôtel du Département de l’Isère à Grenoble, les principaux acteurs du bassin versant de l’Isère, en présence de Jean-Pierre Barbier, Président du Département et d’Annick Cressens, représentante du Président du Département de la Savoie.


Sans titre

Leur objectif commun : assurer une véritable gouvernance de l’eau sur l’ensemble du bassin versant de la rivière de l’Isère à l’échelle des 5 départements couverts. Une démarche de coopération interdépartementale qui se concrétise à travers la constitution de l’Association du Bassin versant de l’Isère. Il s’agit d’une première étape, en vue de la création d’un Etablissement public de territoire de bassin (EPTB) à horizon 2021.
Dans le respect des équilibres territoriaux, une présidence tournante sera assurée par les représentants des Départements de la Savoie et de l’Isère que sont respectivement Annick Cressens, Conseillère départementale déléguée et Fabien Mulyk, Vice-président délégué. A leurs côtés, Valérie Petex, Vice-présidente de la Communautés de communes du Pays du Grésivaudan a été élue au poste de Trésorier. Bernard Duc, Vice-président de la Communauté d’agglomération Valence Romans Agglo représentera la Drôme et se verra confier le poste de Secrétaire.
22 présidents d’intercommunalités et de syndicats de rivières ont répondu présents ce jour et 2 autres membres ont fait savoir qu’il prendraient également prendre part à cette association. Au total, l’association rassemble 24 membres fondateurs.
Première étape à la constitution d’un EPTB, il s’agit d’ores et déjà d’améliorer les connaissances communes du bassin versant, notamment par la mise en commun d’études déjà réalisées, et de représenter les collectivités et leurs groupements auprès de l’Etat et des exploitants. Aussi, le renouvellement des concessions de barrage et la question de l’utilisation de l’énergie hydraulique seront l’un des grands enjeux de la gestion de l’eau.
« Cette association est le fruit d’un véritable dialogue de coopération interdépartementale, dans l’intérêt de nos territoires, et de tous ceux qui s’y établissent. Elle traduit notre souhait conjoint d’agir en responsabilité. Pourvu que cette bonne intelligence perdure pour les étapes à venir et que les équilibres territoriaux continuent d’être respectés », s’accordent à dire unanimement les membres fondateurs.

Catégorie Département de l'Isère, eauCommentaires fermés

Phil Hogan en visite à la GAEC des verts sapins


Ce Jeudi 22 Juin, avant d’arriver au Global Food Forum, Phil Hogan, le commissaire européen en charge de l’agriculture s’est arrêté à la ferme de Paul Faure.

Il était accompagné de Michel Dantin, eurodéputé, Lionel Beffre, préfet de l’Isère, Chantal Carlioz, vice présidente du département, Jacques Adenot, président du parc régional du Vercors. Marie-Noëlle Battistel, député de l’Isère, Jean-Claude Darlet, président de la chambre d’agriculture de l’Isère, Christiane Lambert, présidente du FNSEA, Franck Girard président de la communauté de communes du massif du Vercors,  Hubert Arnaud, maire d’Autrans -Méaudre; Mickaël Kraemer maire de Lans en Vercors étaient également présents.

Paul Faure, également président de Vercors Lait lui a présenté son exploitation tout en lui expliquant le fonctionnement de la coopérative. Le commissaire a décrit la ferme comme « similaire à celle où il est né en Irlande ».

Suite à sa discussion avec Paul Faure, il a évoqué la crise laitière comme un point sur lequel il était primordial de tirer des leçons.

Il a aussi affirmé que l’expérience serait essentielle à la constitution des futures politiques agricoles communes.

Par ailleurs, il souhaite faire du renouvellement des générations agricoles une priorité. Au nom des agriculteurs en général, Paul Faure, lui, a demandé à ce que les formalités administratives des agriculteurs soient amoindries, afin que ceux-ci aient davantage de temps à consacrer à leur cœur de métier.

Il a aussi souhaité que le calendrier des aides soit mieux respecté pour limiter l’imprévisibilité du secteur.

Après cette discussion, Phil Hogan, le président de Vercors lait et les autres invités  sont allés déguster quelques mets régionaux lors d’un buffet.

Paul Savary

Catégorie Union européenne, agricultureCommentaires fermés

Inauguration du siège social de la MSA Alpes du Nord


Après une installation dans les locaux l’été dernier, l’inauguration
officielle marque l’aboutissement d’une démarche représentant un
axe structurant de son projet d’entreprise CAP 2015, initié en 2011.

UNE DEMARCHE INSCRITE DANS UN SCHEMA IMMOBILIER GLOBAL

La construction du nouveau siège social, valeur symbolique forte
pour la MSA Alpes du Nord, s’inscrit dans un schéma immobilier
global consistant en une réorganisation des services de la caisse
pour améliorer la qualité de services aux adhérents. Le maintien
des trois sites principaux – Chambéry, Annecy et Grenoble – la
spécialisation des services sur ces sites et l’évolution des accueils
extérieurs ont constitué les principaux leviers pour adapter
l’organisation aux évolutions de la démographie agricole, aux
missions confiées à la MSA et aux mutations technologiques.

1

A la tribune, de gauche à droite :
Sébastien Bismuth-Kimpe, Directeur Général de la MSA Alpes du Nord
Thierry Girard, 1er Vice-Président de la MSA Alpes du Nord
Jean-Jacques Exertier, Président de la MSA Alpes du Nord
Pascal Cormery, Président de la CCMSA
Denis Labbé, Préfet de la Savoie
Michel Dantin, Maire de Chambéry et député européen
Hervé Gaymard, Député et Président du Conseil Départemental de Savoie

GRAND VERGER : UN EMPLACEMENT STRATEGIQUE

Le parc d’activité du Grand Verger est un projet ambitieux qui
occupera, à terme, 35 000 m² de bureaux. Il se situe sur une entrée
de ville importante et dans un quartier proche du futur pôle
d’échange multimodal de la gare de Chambéry ainsi que du pôle
d’affaires de la Cassine. La requalification de ce site, autrefois
industriel, revêt une importance particulière puisqu’elle s’inscrit
dans le projet d’aménagement de l’ensemble du quartier du
Grand Verger, en lien notamment avec les projets de reconversion
des sites de l’usine Robanox et de l’usine A de Saint-Gobain, situés
à proximité.

Le bâtiment A du Grand Verger, situé au 20 avenue des Chevaliers
Tireurs, accueille la MSA Alpes du Nord mais aussi ses partenaires,
qui ont aussi fait le choix de s’installer dans ce quartier en devenir.

En amont de l’inauguration, 70 élus MSA ont « découvert » les coulisses de la MSA, à travers une visite des locaux ainsi qu’une visite de stands animés par les différents services de la MSA Alpes du Nord.

1

Catégorie msaCommentaires fermés

Débattez avec vos députés européens sur l’agriculture biologique de demain


Le Bureau d’information du Parlement européen à Marseille organise un débat citoyen sur l’agriculture biologique le 8 février à Aubenas.

A

Cette conférence-débat ouverte à tous est l’occasion de vous informer et de débattre directement avec vos députés européens du règlement sur l’agriculture biologique en cours de révision au niveau européen, et qui concernera les produits bio du territoire.

Demain, l’Union européenne sera-t-elle capable de répondre à la demande croissante de produits biologiques en Europe? Quelle forme d’agriculture durable, plus respectueuse de l’environnement, peut être dessinée pour l’avenir? La politique agricole commune peut-elle répondre à ces attentes? Autant de questions et bien d’autres que vous pourrez directement poser aux orateurs de ce débat.

Avec la participation et les réponses de :

· Éric Andrieu, rapporteur pour le Groupe de l’Alliance Progressiste des Socialistes et Démocrates au Parlement européen sur la nouvelle réglementation européenne en discussion

· Michel Dantin, Groupe du Parti Populaire Européen (Démocrates-Chrétiens)

· Michèle Rivasi, Groupe des Verts/Alliance libre européenne

et David Peyremorte, agriculteur bio drômois, membre du réseau CORABIO

Entrée libre/gratuite

N’hésitez-pas à transférer ce courriel à toute structure ou personne pouvant être intéressée

Le Bureau d’information du Parlement européen à Marseille organise ce débat citoyen sur l’agriculture biologique en partenariat avec la ville d’Aubenas, la Coordination Rhône-Alpes de l’Agriculture Biologique (CORABIO) et les associations qu’elle fédère, notamment Agri Bio Ardèche et Agribiodrôme et le Centre d’information Europe Direct Sud Rhône-Alpes.

Programme

- 17h30 – 18h00 : Accueil et enregistrement des participants

- 18h00 - 20h00 : Débat citoyen

- 20h00 – 21h30 : Échanges informels autour du verre de l’amitié

Date: Lundi 8 février 2016 à 18h

Adresse: Espace Lienhart, 50 Chemin de Ripotier 07200 Aubenas
Salle accessible aux personnes à mobilité réduite

Plus d’informations et inscriptions souhaitées sur notre page Internet: http://sudest.europarl.fr/fr/activites_sudest/nos_activites/aubenas_08022016.html

Catégorie Union européenne, agriculture, bioCommentaires fermés

Mustang, Méditérranéa,Urok projettés à Chambéry


image003

Les 3 et 4 décembre 2015, le bureau d’information du Parlement européen à Marseille projette gratuitement les trois films finalistes pour le Prix LUX 2015 du Parlement européen aux Cinémas Astrée et Forum de Chambéry.

Les jeunes du Lycée Louis Armand de Chambéry, section Cinéma et section Europe, ont été associés au projet en concourant pour réaliser la vidéo de promotion de ces trois séances.

Les vidéos reçues ont été mises en ligne sur Facebook. Les réalisateurs gagnants Erwan, Florent et Hugo ont été invités au Parlement européen les 23 et 24 novembre où ils ont pu rencontrer les équipes de chaque film et assister en direct à la remise du Prix LUX 2015 décerné au film Mustang.

En cette période difficile pour la France et les Européens, l’actualité du Prix LUX qui favorise la diffusion de créations européennes dans les 28 États Membres se confirme.

Ce cinéma véhicule les valeurs fondatrices de l’Union européenne et met en avant la richesse de notre diversité culturelle.

Les trois films finalistes de cette année ne nous- amènent-ils pas à réfléchir sur des thèmes toujours d’actualité?

- Quid de la liberté de pensée et d’expression?

- Où en sont la lutte contre la violence et la corruption et les crises migratoires?

- Pourquoi les femmes continuent à voir leurs droits bafoués, notamment celles victimes de violence?

- Que signifie aujourd’hui être citoyen européen? Quelles valeurs désirons-nous défendre?

Sur ces sujets et bien d’autres, après chaque séance, le public pourra débattre avec un de leurs élus européens dans le Sud-Est de la France: Michel Dantin, Sylvie Guillaume et Marie-Christine Vergiat.

Des jeunes du lycée Louis Armand apporteront leurs témoignages sur ces films, les valeurs mises en avant, leurs qualités artistiques et leur réflexion de citoyen européen sur le Parlement européen suite à leur visite au Parlement ou après avoir vu ces films.

Catégorie Union européenneCommentaires fermés

Michel Dantin, Député européen: l’Europe joue son indépendance alimentaire


Michel Dantin, député Parti Populaire Européen au Parlement européen. Il est membre de la Commission agriculture du Parlement européen où il a présenté un rapport sur la réforme des organisations de marchés dans le cadre de la Politique Agricole Commune.

Rencontré à Strasbourg, au parlement européen, il a répondu aux questions de  notre confrère Michel Deprost, Enviscope.

cliquer ici: lire la suite…

Catégorie agricultureCommentaires fermés

Congrès de France Nature Environnement: l’agriculture était plus verte à Marseille


Dès l’ouverture du congrès de France Nature Environnement la campagne d’affichage qui a fait tant de bruit a été abordé.  » Elle  a été élaborée dans le but
que soit respectés les engagements publics. » ont proclamé les responsables de FNE.

A l’occasion de son congrès, FNE exposé ses propositions en vue d’une réforme de la PAC conduisant à l’émergence d’une agriculture durable et a souhaité en débattre avec les représentants des OPA (syndicats, assemblée permanente des chambres d’agriculture, coopératives, fédérations professionnelles…) et des autres acteurs de la filière (distribution, pouvoirs publics…)

De nombreux points d’accord entre écologistes et représentants agricoles

Tant du point de vue des agriculteurs que des écologistes, les attentes sont fortes vis-àvis de cette réforme qui doit aboutir à une prise en compte plus globale des enjeux environnementaux. Pour tous les participants, l’environnement ne doit pas être traité à la marge de la politique agricole européenne, laquelle doit harmoniser l’acte de production agricole avec le milieu qui l’accueille. Le débat a mis en évidence le nécessaire engagement de l’ensemble des acteurs qui composent la chaîne alimentaire : du consommateur à l’agro-industrie en passant par l’agriculteur et la grande distribution.

Consensus : les représentants politiques européens montrent la voie

Aujourd’hui, il importe de trouver un terrain d’entente entre tous les acteurs pour
défendre une agriculture qui réponde à l’intérêt général. Les députés européens José Bové (Europe écologie) Michel Dantin (UMP) et Stéphane Le Foll (PS) ont rappelé que leurs divergences étaient bien moins nombreuses que les points d’entente. Ce consensus est impératif si la France ne veut pas voir d’autres membres de l’Union européenne imposer un modèle agricole dans lequel le marché serait roi.

La ministre de l’écologie réitère son soutien

En déplacement au Japon en compagnie du président de la République, Nathalie Kosciusko-Morizet n’a finalement pas pu clôturer le congrès de France Nature Environnement. Dans une vidéo tournée avant son départ et un discours lu par  sa directrice de cabinet, la ministre de l’écologie a réaffirmé son soutien à France Nature Environnement et a rappelé la nécessité de respecter la liberté de parole des associations.

Catégorie agriculture, environnementCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

juin 2019
L Ma Me J V S D
« mai    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+