Tag Archive | "Moldavie"

Ouvrir le marché de l’UE aux pommes, raisins et prunes moldaves


La Moldavie pourra exporter à droit nul dans l’UE jusqu’à 40 000 tonnes de pommes fraîches, 10 000 tonnes de raisins de table frais et 10 000 tonnes de prunes fraîches, grâce à une proposition soutenue par les députés européens.

Cette mesure devrait compenser les pertes que les producteurs moldaves ont subies suite à l’interdiction imposée par la Russie pour des raisons politiques sur les importations de produits moldaves.

La Moldavie pourra importer à droit nul dans l’UE:

  • 40 000 tonnes de pommes fraîches
    (= 0,4% de la production de l’UE)
  • 10 000 tonnes de raisins de table frais
    (= 0,6% de la production de l’UE)
  • 10 000 tonnes de prunes fraîches
    (= 0,7% de la production de l’UE)

La plupart de ces importations devraient arriver sur le marché de la Roumanie.

« L’importance du règlement adopté aujourd’hui va au-delà des quantités de pommes, raisins et prunes. Il s’agit d’un geste de solidarité face à la dureté de la situation: c’est une bouffée d’air frais pour un secteur d’une importance capitale pour l’économie moldave, qui est touchée par cet embargo russe irrationnel, tout comme l’UE », a affirmé le rapporteur Sorin Moisa  après le vote.

Préférences commerciales de l’UE envers la Moldavie

Bien que 90% de l’ensemble des importations en provenance de la Moldavie soient entrées dans l’UE à droit nul depuis 2008, conformément au règlement relatif aux « préférences commerciales autonomes », les fruits frais font partie des 10% restants. Cependant, le vin moldave a été ajouté à la liste des importations à droit nul en 2013 à la demande du Parlement.

Le 21 juillet 2014, la Russie a imposé une interdiction d’importation sur les produits agricoles moldaves en réponse au rapprochement des relations économiques et politiques entre l’UE et la Moldavie. Cette mesure nuit à l’économie moldave car la Russie représente son deuxième partenaire commercial (après l’UE) et le secteur de l’horticulture emploie environ 10% de la population active.

La Commission européenne a proposé d’ouvrir le marché de l’UE pour répondre à l’appel urgent lancé par la Moldavie à l’UE. Cette concession sur les importations de fruits s’ajoute aux préférences commerciales octroyées à la Moldavie dans le cadre de la « zone de libre-échange approfondi et complet » avec l’UE, établie par l’accord d’association entre l’UE et la Moldavie que le Parlement européen a ratifié le mois dernier.

Conséquences très limitées sur le marché européen

Le volume des contingents tarifaires à droit nul pour les trois produits concernés est très limité comparé à la production de l’UE (0,4 % de la production européenne de pommes, 0,7 % pour les prunes et 0,6 % pour le raisin de table).

Par ailleurs, il a souligné que les importations supplémentaires de ces trois produits seront probablement absorbées par le marché roumain, « étant donné la proximité culturelle et géographique des deux pays » ainsi que « la situation actuelle sur les marchés » - la production de fruits en Roumanie étant en baisse de volume.

L’ensemble des importations de la Moldavie dans l’UE en 2013 ont représenté 0,1% du total des importations sur le marché européen.

Catégorie Union européenne, agricultureCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

avril 2020
L Ma Me J V S D
« mar    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+