Tag Archive | "noix de Grenoble AOC"

AOC noix de Grenoble: début de récolte le 26 septembre…


Le début de récolte pour la noix de Grenoble AOC est fixé au 26 septembre. Elle s’annonce bonne, tant en qualité qu’en quantité…

Selon les prévisions de récolte on peut miser sur une collecte d’environ 12 000 tonnes pour cette campagne 2012, soit en légère baisse par rapport à 2011:-4%. Il faut pourtant retenir que suivant les secteurs cette baisse est plus importante. Autre satisfaction: la qualité sera présente au rendez vous.

On manque de noix. Il n’y aura donc aucun souci à prévoir pour la commercialisation et les prix resteront soutenus, pour le plus grand plaisir des nuciculteurs.

Tant lors de l’assemblée générale du CING qu’à celle de Coopenoix l’accent a été mis sur le renouvellement du verger, l’installation des jeunes. On constate en effet à un tassement du nombre de producteurs et des surfaces plantés en AOC noix de Grenoble.

La conséquence directe étant bien sûr que la demande étant supérieure à l’offre les metteurs en marchés sont obligés de faire des choix et les clients potentiels se retournent vers d’autres secteurs d’approvisionnement.

La noix de Grenoble est très appréciée à l’étranger. 60 % de sa production est en effet exportée, essentiellement vers les pays européens: Italie, Allemagne, Espagne, Suisse, Danemark…Malgré tout c’est en France que l’on consomme le plus de noix de Grenoble AOC: 3500 tonnes/an.

Yves Borel, président du Comité interprofessionnel de la noix de Grenoble; à l’AG de ce dernier a tenu a alerté les politiques sur le fait que  » certains » écologistes critiquent ouvertement les producteurs en ce qui concerne les traitements.  » Ce n’est pas parce que l’on traite les noyers que nous polluons l’atmosphère et les noix. On traite de façon raisonnée et par obligation face à des dangers que sont les nécroses, la mouche… qui pourraient anéantir toute une production ».

Christian Nucci, vice président du conseil général de l’Isère, en charge de l’agriculture a proposé de mieux communiquer sur le sujet et à lancé une invitation aux nuciculteurs: venez présenter la noix de Grenoble sous toutes ses facettes dans les locaux du conseil général à l’ensemble des élus de notre département…

La Noix de Grenoble à Beaucroissant

C’était une première… A l’initiative du groupe Provencia et de sillon38.com les 3 AOC de l’Isère étaient réunies dans un même espace.  Les AOC Bleu du Vercors Sassenage, noix de Grenoble et vins de Savoie ont été à l’honneur durant toute la foire de Beaucroissant.

Une initiative saluée par les élus et personnalités, dont le préfet, André Vallini, président du conseil général de l’Isère, Christian nucci, vice président en charge de l’agriculture, Michel Grégoire vice président du Conseil Régional en charge de l’agriculture, Yves Borel président du CING, Pierre Gallin Martel président de Coopenoix qui a fait une démonstration originale de ramassage de noix, , Philippe Rousset, directeur de l’entreprise AMB Rousset ( nos photos) et bien d’autres encore…

Noix vall pref

noix Nucci

noix Grégoire

Noix Borel

Noix Gallin

noix Rousset
A noter que la promotion de la noix de Grenoble est ses dérivés a été assurée avec beaucoup de passion par la famille Convert de l’Albenc.

Catégorie A la une, nucicultureCommentaires fermés

Démarche collective réussie pour préserver l’activité nucicole drômoise


Inscrite dans le patrimoine drômois, la filière AOC noix de Grenoble représente 1150 hectares en Drôme pour 200 producteurs.

A l’occasion du projet de réhabilitation de la ligne haute tension qui relie les postes électriques de Beaumont et Saint-Hilaire, les producteurs de noix ont fait connaître leur réticence face à une procédure qui impacte sur la production : l’élagage ou l’arrachage des noyers à proximité des lignes électriques entraîne une perte de production.

Attentifs aux inquiétudes des nuciculteurs drômois, Didier Guillaume, président du Conseil général, sénateur de la Drôme, Jean Besson, président d’Energie SDED, sénateur de la Drôme, les maires des communes concernées et RTE se sont mobilisés et ont recherché une solution pour résoudre durablement la problématique de l’élagage et pour préserver cette activité agricole.

Une concertation réussie entre les différents acteurs a abouti à des mesures concrètes : la possibilité de surélever de 10 mètres 8 pylônes électriques, associée aux travaux de réhabilitation de la ligne qui surplombe les noyeraies des communes de Jaillans, La Beaume d’Hostun et Hostun.

Une solution satisfaisante pour tous, en particulier des nuciculteurs drômois qui pourront poursuivre leur activité sans crainte.

Catégorie nucicultureCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

octobre 2019
L Ma Me J V S D
« sept    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+