Tag Archive | "Oujda"

Création de l’association Grésivaudan (France) et Oriental (Maroc).


La charte de développement durable du Pays du Grésivaudan  mentionne l’engagement suivant« Favoriser les démarches d’ouverture au monde : Dans un contexte d’ouverture à l’international de son territoire, d’élargissement de l’Europe et de renforcement des échanges Nord‐Sud, le Grésivaudan contribuera à favoriser l’implication de ses populations, et en particulier des jeunes, dans des coopérations décentralisées.

» Les acteurs de « solidarité internationale » en Grésivaudan aujourd’hui sont certes nombreux mais principalement sur des actions thématiques : écoles, santé, éducation, culture, etc… et leurs actions collectives méritent d’être accompagnées. Pour contribuer à créer du lien, Il paraît souhaitable d’avoir aussi une réflexion et des actions transversales et territoriales qui permettraient d’associer tous les acteurs de « solidarité internationale » du territoire qui le souhaiteraient.

Pour se faire, il est proposé que des échanges et des partenariats soient encouragés de territoire à territoire, en particulier du Grésivaudan vers la Région de l’Oriental au Maroc car des opportunités existent et plusieurs associations du Grésivaudan ont déjà pris des contacts dans ce sens, Par exemple:

- depuis plusieurs années, dés février 2007, pour certaines, lors du Forum des associations Françaises et Marocaines pour l’Oriental, à Oujda,

‐ en février 2008, lors de la visite d’une délégation de l’espace Belledonne dans l’Oriental pour étudier le projet d’un partenariat entre les massifs de montagne Belledonne et Béni Snassen,

‐ en février 2011, pour les premières assises de la coopération décentralisée à Oujda à l’invitation du président de la Région de l’Oriental.

Une association nommée « Grésivaudan/Oriental (AGO) », ayant pour objet « de contribuer à la création d’échanges entre des acteurs des territoires du Grésivaudan (France) et de l’Oriental (Maroc), et à favoriser les
partenariats. » vient d’être créée pour faciliter les rapprochements tant des deux collectivités que des associations de chacun des deux territoires. Les récents évènements du printemps arabe nous montrent toute l’importance de tels échanges.

L’association AGO se propose de mener des actions ayant pour objectif d’initier, d’encourager, d’accompagner, d’aider les projets des associations engagées dans la solidarité internationale.

Plusieurs partenaires et associés ont déjà donné leur accord, tant au niveau du Grésivaudan que de le région de l’Oriental.

Une des premières actions de cette association, dont sillon38 en sera l’un des partenaires média, est la venue en Grésivaudan d’une délégation marocaine. Celle ci est restée plusieurs jours en Grésivaudan avant de se rendre au salon de l’agriculture à Paris.

La délégation marocaine a visité le lycée horticole de St Ismier. Un partenariat entre cet établissement et une école d'Oujda, du même type, est à l'étude.

La délégation marocaine a visité le lycée horticole de St Ismier. Un partenariat entre cet établissement et une école d'Oujda, du même type, est à l'étude.

Association « Grésivaudan‐Oriental »

Mairie des Adrets, Le pré

38190 Les Adrets

Catégorie coopération internationaleCommentaires fermés

A la découverte du Riad Diyafat Bladi d’Oujda


Profitant de notre séjour à Oujda, capitale du Maroc oriental, nous avons visité sa célèbre et traditionnelle médina et avons découvert le Riad Diyafat Bladi.Celui ci à la particularité  d’être situé aux portes de la médina, donc au centre de la ville et surtout d’être le premier riad d’hébergement ouvert au Maroc Oriental.

Bien entendu celui ci a été aménagé de façon traditionnelle mais présente un confort tout à fait respectable.

riad

Contenant 5 chambres d’une capacité totale de 20 personnes, équipées de salles de bain individuelles, de télévisions avec récepteur satellites, de radios, on a également apprécié le salon central marocain ou l’on se retrouve pour prendre le traditionnel petit déjeuner  local et même les repas typiques de la région.

riad 2

Le Maroc oriental s’ouvre vers le tourisme à plusieurs niveaux. La ville d’Oujda a des attraits historiques, culturels, traditionnels qui méritent que l’on s’y attarde. De là on peut faire une escapade en direction de la Méditerranée, éloignée de 60 km. Saïdia dite la perle bleue est en totale évolution. Si la vieille ville a gardé son charme, nous avons découvert la nouvelle station balnéaire en pleine construction, même si de nombreuses tranches sont terminées.

saidia

Nul doute qu’elle attirera beaucoup de monde, ne serait ce que par ses habitations typiques et ses 15 km de plages de sable fin. De Saïdia, une escapade au Cap de l’Eau avec ses restaurants typiques de pêcheurs s’impose!

Si d’Oujda, on part vers le sud, on s’arrêtera à Ain Beni Mathar. Cette ville  organise tous les lundis le plus gros marché aux bestiaux de la région. Elle a sur ses terres une centrale thermo solaire… La route du sud se poursuit, à travers les hauts plateaux, paradis des troupeaux de Beni-Guil, race ovine ayant obtenue il y a peu l’IGP, vers Bouarfa, ville porte du désert et on achève ce parcours à Figuig, ville oasis qui a la particularité de posséder également un riad qui vous accueillera sans souci et avec dépaysement garanti.

Comme on l’a vu, le Maroc oriental a de nombreux atouts touristiques. Certes nous sommes loin des structures de masse qui dominent dans des villes comme Agadir, Marrakech… mais nous avons été séduits par cette région trop peu connue…

Pour en savoir plus sur le Riad Diyafat Bladi: www.diyafatbladi.com/

Catégorie coopération internationaleCommentaires fermés

Lancement du IXème festival du film pastoralismes du monde et grands espaces


C’est à Grenoble, ce mercredi 12 octobre, qu’a officiellement été lancé le IXème festival international du film pastoralismes et grands espaces, avec le Maroc comme invité d’honneur le Maroc.

Alain Pilaud, adjoint au maire de Grenoble a rappelé le rôle que joue la capitale des Alpes au niveau de la coopération avec des pays comme le Sénégal et le Maroc.  » Des liens tissés grâce à la volonté des éleveurs. » Et de rajouter:  » c’est vrai qu’avec le Maroc oriental nous avons tissé, la ville de Grenoble, en relation étroite avec le Conseil Général des liens étroits. Ceux ci ne doivent que se poursuivre. »

Propos repris par Christian Nucci conseiller général mais « surtout oujdi, élève d’Oujda, professeur à Oujda et ayant toujours une partie de mon coeur à Oujda »

Il a rappelé, la voix pleine d’émotion que le Maroc Oriental longé par l’Algérie est une région trop méconnue, longtemps délaissée. « Marrakech, pourquoi pas, Meknès est certes une belle ville impériale mais Oujda, la capitale du Maroc Oriental mérite d’être connue. Les oujdis sont des hommes entêtés, tenaces, sérieux, pénibles mais ils ne manquent pas d’ingéniosité! .

Au Maroc Oriental, l’élevage et le pastoralisme sont deux activités essentielles, les nomades, éleveurs,agriculteurs et autres veulent vivre du fruit de leur travail, dans la dignité. En un mot, je suis bien entendu entièrement favorable à toute sorte de coopération mais cela doit se faire dans l’écoute, le respect. »

La région Rhône-Alpes est également partenaire du festival. Eliane Giraud, conseillère régionale et voisine puisque présidente du Parc Régional de Chartreuse: » il faut absolument préserver les espaces pastoraux. C’est une nécessité pour notre avenir. »

Jean Picchioni, président du festival s’est dit heureux d’ouvrir le IXème festival international du film pastoralismes et grands espaces et d’accueillir les délégations étrangères, toujours aussi nombreuses et les partenaires. Le festival est devenu un évènement attendu, je dirais même incontournable. » Et de conclure » on prépare déjà la prochaine édition, celle de 2012: on fêtera le dixième anniversaire de cette formidable aventure! »


fes1

Lors de l’ouverture du festival, au CRDP de Grenoble, les membres du jury étaient au premier rang. Cette année son président est le réalisateur Luc Gétreau.

fes 2

Le festival, IXème édition a été ouvert par, de gauche à droite: Alain Pilaud, adjoint au maire de Grenoble, Jean Picchioni, président du frstival, Christian Nucci, vice président du Conseil Général et Eliane Giraud, conseillère régionale.

fes4

Un film a été projeté lors du lancement du festival. Film marocain car le Maroc est l’invité d’honneur du festival. Festivaliers, personnalités et spectateurs ont découvert le Maroc Oriental et surtout la dure vie des nomades dans cette région ou le pastoralisme et les grands espaces sont rois…

Voici quelques clichés pris sur le vif.

fest 10

fest 12

fest 15

fest 16

fest 3

fest 17fest 18fest 20

sillon38 en direct du festival.

Pendant le festival, de ce jeudi 13 octobre jusqu’à la clôture du 15 octobre, sillon38 sera présent en permanence à Prapoutel et vous fera vivre le festival, son actualité, ses à côtés en direct.


Catégorie coopération internationale, festival du film des 7 LauxCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

novembre 2020
L Ma Me J V S D
« oct    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+