Tag Archive | "paille"

Sécheresse : réunion de la cellule de crise sur les transports de fourrages et de paille


A la demande de Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET, ministre de l’ l’Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement, de Bruno LE MAIRE, ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation, de la Pêche, de la Ruralité et de l’Aménagement du Territoire et de
Thierry MARIANI, Secrétaire d’Etat chargé des Transports, leurs directeurs de cabinet ont réuni la cellule de crise chargée de coordonner les transports de fourrages et de paille pendant la période de sècheresse.

Les cabinets des ministres de la Défense et des Anciens Combattants et de l’Intérieur étaient également associés à cette réunion ainsi que la Fédération Nationale des Syndicats Exploitants Agricoles (FNSEA), les chambres d’agricultures et l’ensemble des acteurs des transports

Cette deuxième réunion de la cellule, mise en place le 31 mai a permis d’identifier les liaisons prioritaires.

La majorité des départements sera impliquée :
- soit au titre de la fourniture de paille principalement les régions céréalières (Picardie, Ile de France, Centre, Champagne…),
- soit en tant que zone de pénurie, principalement les régions d’élevage (Pays de la Loire, Poitou-Charentes, Limousin, Midi-Pyrénées, Auvergne, Alsace…).
Les premiers mouvements de transport massifs sont attendus à partir de mi-juillet.

La quantité de paille à transporter est estimée à près d’un million de tonnes.

Ainsi, les organisations agricoles ont engagé le recensement des besoins de transport et ont identifié les liaisons longue distance pouvant être réalisées par la voie ferroviaire (en termes d’ordre de grandeur un train de 30 wagons permet de transporter 500 T et un camion-plateau 15 à 25 T).
Les points de chargement et de déchargement des trains seront arrêtés dans les tout prochains jours entre la SNCF, Réseaux Ferrés de France (RFF) et les fédérations départementales d’agriculteurs. Des installations du ministère de la défense situées à proximité des zones/aires de chargement serviront d’espaces de stockages temporaires de la paille.
Les liaisons de courte et moyenne distance se feront par la route, ce qui nécessitera une forte mobilisation des entreprises de transport routier. Afin de répondre au mieux à la demande, les échelons locaux des organisations professionnelles représentant le secteur du transport routier sont en contact avec les fédérations départementales de la FNSEA.
De son côté, l’administration étudie les possibilités d’assouplissement de certaines contraintes qui pourraient limiter la capacité de transport, notamment lors des week-ends estivaux.
Un transport par voie maritime est également à l’étude, entre l’Espagne et les ports de la façade atlantique. Dans ce cadre, il est d’ores et déjà envisagé d’emprunter l’autoroute de la mer entre Nantes Saint-Nazaire et Gijón en Espagne.

Catégorie agricultureCommentaires fermés

sécheresse: Le bureau des pailles et fourrages appelle les producteurs à conclure des contrats de vente –


Le Bureau commun des pailles et fourrages, qui est l’émanation de plusieurs organisations de producteurs, principalement céréaliers et de coopératives, incite les agriculteurs « à conclure sans retard des contrats de vente de paille. » Confirmant les données du contrat type envisagé par la FNSEA, le BCPF évalue à 25 euros la tonne la valeur agronomique de la paille, en prenant en compte la matière organique nécessaire à son remplacement sur les terres. Selon l’organisation, la sécheresse actuelle risque de provoquer un abaissement des rendements en paille à 1,5 – 2 tonnes par hectare soit seulement deux tiers de la normale.

Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

décembre 2019
L Ma Me J V S D
« nov    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+