Tag Archive | "Paladru"

La communauté d’agglomérations du pays Voironnais signe son contrat de ruralité


C’est à Paladru le jeudi 6 Juillet que se sont rassemblés les responsables des communes du pays Voironnais et du département pour officialiser la signature de ce contrat entre la communauté d’agglomération et l’État. Le contrat a une durée de 3 ans, c’est le 7ème du genre conclu en Isère.

Étaient présents pour l’événement Lionel Beffre, préfet de l’Isère, Thomas Michaud, sous-préfet de la Tour du Pin, Gérard Seigle-Vatte, maire des villages de Paladru, Julien Pollat, maire de Voiron et vice-président du département ainsi que le président de la communauté d’agglomération, Jean-Paul Bret.

Celui ci a décrit ce contrat comme « exemplaire » pour plusieurs raisons. D’abords, il a salué la souplesse de celui-ci, démontrant la confiance offerte au pays Voironnais et lui permettant ainsi de faire des retours et de mieux travailler sur ses priorités. Il a également appuyé l’association du département à ce contrat.

L’état alloue donc un financement à la communauté d’agglomération pour qu’elle puisse travailler sur 6 objectifs:

  • Accès aux services et aux soins
  • Revitalisation des bourgs centres
  • Attractivité du territoire
  • Mobilités
  • Transition écologique
  • Cohésion sociale

Pour cela, un plan d’action a été établie, et plusieurs mission seront menées dans les temps à venir. Le pays Voironnais compte par exemple réaliser des travaux à la Grande Dimière, aménager de nouveaux espaces autour du lac de Paladru, réhabiliter la maison des Vannes de Charavines ou encore réaménager le cœur des villages de Paladru et de Chirens. Beaucoup de travaux sont prévus, et d’autres à venir, ce qui souligne encore une fois la souplesse de ce contrat.

Paul Savary

Catégorie A la une, Département de l'IsèreCommentaires fermés

Paladru: sortie  » Ma commune » durable »


Dans le cadre du projet LEADER « Ma Commune Durable », la municipalité de Paladru a confié à l’association Le Pic Vert la réalisation de l’état initial faune, flore et environnement du dossier de présentation du PLU actuellement à l’étude.

Pour cela l’association organise 4 sorties publiques sur le terrain aux 4 saisons pour montrer à 6 personnes de la commune comment on recense la faune et la flore d’une commune.

La prochaine sortie aura lieu le Samedi 6/07/2013 à 8h

RDV devant la mairie.

Les volontaires doivent s’inscrire auprès du Pic Vert au 04 76 91 34 33.

Matériel à prévoir : bonnes chaussures ou bottes, vêtements de terrain, si possible jumelles et lampe de poche, éventuellement gourde, carnet de note et crayon.

Par ailleurs,sont recherchés:

-  toutes les observations de faune ou de flore sur la commune, en particulier les nids de rapaces nocturnes et les colonies de chauves-souris ;

- les tableaux de chasses, de piégeage, publications ou articles de presse ;

- les pelotes de réjection de rapaces nocturnes, mues de serpent, crânes ou ossements conservés ;

- localisation d’animaux écrasés sur les routes ;

- station de plantes rares ou protégées ;

- liste d’oiseaux venant à la mangeoire …

Merci de contacter l’association Le Pic Vert par téléphone au 04 76 91 34 33 ou par courriel à contact@lepicvert.asso.fr .

Avec la participation du programme LEADER du Pays Voironnais

Catégorie environnementCommentaires fermés

Tout pour être heureux… ou presque…


Soirées de projection/débat  autour du film de Jean-Marc FAURE « Tout pour être heureux… ou presque ».
La projection sera suivie d’un temps d’échanges autour du film et des questions qu’il pose, en présence du réalisateur et d’agriculteurs du film.

Les 2 premières dates :

Vendredi 15 Février, salle Pallas à Paladru, 20h
Vendredi 8 Mars, St Geoire en Valdaine, salle des fêtes, 20h

film voiron

Catégorie agriculture, grand angleCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

octobre 2020
L Ma Me J V S D
« sept    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+