Tag Archive | "Parc de Chartreuse"

Journée pour parler de la valorisation des fruits de Chartreuse !


Vous avez des pommiers ou des poiriers dans votre jardin ? vous êtes passionnés des arbres fruitiers ? vous aimez le jus de pomme ? Samedi 23 novembre de 9h à 16h en salle du Conseil de la communauté de communes Cœur de Chartreuse à Entre-deux-Guiers, venez échanger autour de la récolte et la transformation des fruits en Chartreuse.

OBJECTIFS DE LA JOURNÉE

  • Avoir des retours d’expériences provenant du territoire mais aussi au-delà.
  • Améliorer la valorisation des arbres fruitiers anciens et des fruits sur le territoire du Parc de Chartreuse
  • Faire un état des lieux des besoins et demandes locales
  • Créer du lien entre les différents acteurs locaux impliqués dans le glanage des fruits.

PROGRAMME

9:00 Accueil café

9:30 Introduction par Claire DELFOSSE, Universitaire spécialisée sur les liens alimentation / territoire.

Retours d’expériences avec les associations : La Mijote, Panseurs de Terre, Fruits d’Avenir, Les Croqueurs de Pommes section Ain/Isère/Savoie

12:00 Repas tiré du sac

14:00 Échanges, partages et débats : Le glanage, les sentiers comestibles, les vergers…

16:00 Clôture de la journée

Afin de préparer au mieux cette journée, faites-nous part de vos pratiques, vos demandes et besoins : merci de bien vouloir répondre au questionnaire ci-dessous

REDECOUVERTE DU PATRIMOINE MARAICHER, FRUITIER, CEREALIER & ORNEMENTAL en Chartreuse

Le Parc naturel régional de Chartreuse porte un projet de « Redécouverte du patrimoine maraîcher, fruitier, céréalier et ornemental de Chartreuse » depuis 2016 en partenariat avec le CRBA et l’association Jardins de Mémoires Montagnes. La thématique de la valorisation des fruits et leur transformation est au centre des actions pour cet automne 2019.

Catégorie fruits-légumesCommentaire (0)

Chartreuse: Lancement d’une Bourse Foncière Forestière


Le Parc naturel régional de Chartreuse, en partenariat avec les acteurs de la forêt privée, propose aux particuliers un outil gratuit et simple d’accès permettant de mettre en lien acheteur et vendeur de parcelles forestières.

L’objectif est de contribuer à l’amélioration du foncier forestier, très morcelé sur le territoire. Lancement et présentation de cet outil se feront mercredi 12 septembre à 18h30, à Saint Laurent du Pont (Maison des associations).

Le morcellement de la propriété forestière rend difficile la mise en valeur et l’exploitation des forêts privées. En chartreuse, il est particulièrement important. Les propriétaires forestiers possèdent en moyenne 1,8 ha (contre 2,9 ha en Auvergne Rhône Alpes).

Afin de contribuer à la réduction de ce morcellement, il est proposé de faciliter les ventes, achats et échanges de parcelles boisées des propriétaires qui le souhaitent. Pour cela, le Parc naturel régional de Chartreuse s’est associé avec le Centre Régional de la Propriété Forestier et les 2 groupements de sylviculteurs de Chartreuse pour mettre en place un outil simple d’accès et gratuit : la bourse foncière forestière.

Cet outil se base sur l’action nationale développée par le Centre Régional de la Forêt Privée, « la forêt bouge ». Pour la partie foncière, il s’agit d’un espace cartographique accessible en ligne. Si le propriétaire souhaite vendre, il pourra faire connaître facilement ses parcelles aux acheteurs potentiels. Et si un particulier souhaite acheter, un système de recherche cartographique permet de trouver rapidement des parcelles à vendre sur un secteur précis.

La mise en lien et l’animation du dispositif sont assurés par 2 techniciens du Centre Régional de la Propriété Forestière. Ils sont joignables pour répondre aux questions et accompagner le propriétaire dans la démarche.

Pour en savoir plus, 3 réunions sont prévues pour informer les personnes intéressées. Première réunion le mercredi 12 septembre à 18 h 30 – Maison des associations de Saint Laurent du Pont, Salle du rez de chaussée.

Réunions suivantes :

  • lundi 17 septembre à 18h30 – Salle des Fêtes des Échelles.
  • jeudi 27 septembre à 18 h 30 – Salle des fêtes de Sarcenas.

Catégorie forêt, parcsCommentaires fermés

Le Parc de Chartreuse accueille le 5ème séminaire national « forêt »


La Fédération des Parcs naturels régionaux de France organise tous les 2 ans, en lien avec l’ONF, un séminaire national consacré à la forêt.

En 2018, ce séminaire se déroulera en Chartreuse les 5 et 6 avril.  Le Parc de Chartreuse et l’agence Isère de l’ONF sont associés à  l’organisation du programme et des interventions. Pourcette édition, le thème sera « Les liens entre villes et forêts ».

Les transformations de la société ont largement fait évoluer les relations entre villes et campagnes. Les pratiques et usages reliés à la forêt se trouvent dès lors remis en question, en particulier sur la gestion de sa multifonctionnalité.

Il apparaît essentiel que se développent une meilleure compréhension et coopération entre les acteurs urbains et ruraux.
Le séminaire alternera des temps de travail en plénière et en ateliers avec des interventions de qualité et des visites de terrain, des partages d’expériences et des rencontres avec des acteurs locaux.

Séminaire « FORÊT – FILIERE BOIS » d e la Fédération des   Parcs naturels régionaux de Franceet de l’Office national des forêts5 et 6 avril 2018 – Parc naturel régional de Chartreuse« Les liens entre villes et forêts »
Invités privilégiés : Centre national de la propriété forestière, Fédération nationale des communes forestières

Ce séminaire s’inscrit dans le cadre du partenariat de la Fédération des Parcs naturels régionaux
de France avec l’Office national des forêts ; il est l’occasion de :
● bénéficier d’apport en informations, expériences, analyses d’experts, partenaires ;
● faire le point sur l’état d’avancement des travaux du réseau ;
● échanger sur les pratiques, les actions, les partenariats et les outils mis en oeuvre ;
● aller à la rencontre d’expériences ;
● identifier les priorités et les actions à mener pour le réseau avec ses partenaires.
_________________
L’évolution de notre société lisse de plus en plus les modes de vie, dans les villes et en milieux
ruraux, et l’organisation du territoire fait apparaître depuis quelques décennies de vastes
territoires périurbains. De plus, la structuration intercommunale réunit désormais davantage au
sein des agglomérations des espaces urbains et des territoires ruraux (processus de
métropolisation). Toutes ces transformations ont largement changé la donne en matière de
relations villes/campagnes.
Les pratiques et usages reliés à la forêt, l’un des espaces directement concernés par ces évolutions,
se trouvent dès lors fortement remis en question. En particulier sur la gestion de la
multifonctionnalité de la forêt : comment y cohabitent récréation et ressourcement de la
population, production de bois, lutte contre le changement climatique et maintien de la
biodiversité ?
Cette dynamique doit logiquement entraîner un degré élevé de compréhension et de coopération
entre les acteurs urbains et ruraux. Force est de constater que ce n’est pas toujours le cas, malgré
(ou à cause ?) des intérêts croisés qui se traduisent dans la relation « offres/demandes » entre
campagnes boisées et villes/agglomérations.
Pour progresser en ce sens, ne faut-il pas commencer par dépasser l’a priori existant dans les
représentations et perceptions que les acteurs, d’où qu’ils viennent, se font de la forêt ?
Des liens villes-forêts renforcés, sur la base d’une compréhension réciproque et d’une vision
territoriale partagée, ne permettraient-ils pas de conforter la gestion durable des forêts comme
les filières bois aux échelles locales/régionales tout en intégrant davantage chaque forêt dans son
territoire ?

Programme

Jeudi 5 avril 2018
9h15 : Accueil – Café
9h45 : Mot de bienvenue et d’introduction
- Dominique ESCARON, Président du Parc naturel régional de Chartreuse
- Hervé HOUIN, ONF, Directeur territorial Auvergne-Rhône-Alpes
10h : Plénière d’ouverture
Animation : Paul ARNOULD, Président du comité national d’orientation Forêt d’Exception
Intervention de cadrage par les grands témoins :
- Christine FARCY Chargée de cours à l’Université de Louvain-la neuve et Vice-Présidente du Comité scientifique de l’Office na tional des forêts
« Les enjeux liés aux représentations sociales de la forêt dans nos sociétés urbanisées »
- Daniel QUESNEYPhotographe et fondateur des observatoires photograph iques du paysage
« Destinées forestières ou le génie des lieux »
Table ronde en présence d’élus et d’acteurs socio-profe ssionnels :
. Communauté Communes Grésivaudan : Claudine Chassagne
. Grenoble métropole : Françoise Audinot
. Communauté agglomération Voironnais : Jean-Paul Bret (à confirmer)
. Communauté de communes Coeur de Savoie : Jean-François Duc
. La Bauche/COFOR – Roger Villien
. Saint Pierre de Chartreuse – Stéphane Gusméroli
. Comité interprofessionnel Bois Chartreuse : Jean-Claude Sarter
12h : Départ pour les visites avec déjeuner au restaurant du Col de Porte
13h30 : Découverte du Parc naturel régional de Chartreuse et de la Forêt d’Exception de Grande Chartreuse
Arrêt 1 : Rénovation du site de la Prairie du Col de Porte – Marteloscope (1h)
Illustration de la problématique de cohabitation des usages en Chartreuse : forêt, agriculture, ski, randonnée…)
Les participants seront répartis en 2 groupes de visites sur :
. 1- la rénovation du site de la Prairie du Col de Porte (présentation de plusieurs projets réalisés/en cours dans le cadre de la démarche « Forêt d’Exception Grande Chartreuse »)
. 2- le thème du marteloscope (outil de sensibilisation et de pédagogie des différents publics sur la gestion forestière)
Lieu de rendez vous : Col de Porte (côté station météo) – Sarcenas
Intervenants : ONF Isère/Parc de Chartreuse/ Métropole
Arrêt 2 : Visite vallon du monastère/musée de la Correrie (45 min)
Présentation du site emblématique et historique de la Grande Chartreuse et des enjeux en termes de gestion forestière et d’accueil du public
Lieu de rendez-vous : Musée de la Correrie – St Pierre de Chartreuse
Intervenants : ONF Isère/Parc de Chartreuse/ Musée de la Correrie
Arrêt 3 : Machine de taille collective
Visite d’une entreprise intervenant dans la construction bois sur le territoire
Lieu de rendez-vous : ZI Chartreuse-Guiers – Entre-Deux-Guiers
Intervenants : CIBC/Gérants de sociétés
Arrêt 4 : Visite et dégustation aux Caves de chartreuse à Voiron
Un séminaire en Chartreuse sur ce thème ne pouvait se faire sans une balade à Voiron dans les « bois » des caves de Chartreuse
Lieu de rendez-vous : cave de Chartreuse – 10 Boulevard Edgar Kofler – Voiron
Accueil : Julien Polat, maire de Voiron
20h : Retour au Centre « Les chalets St Hugues »
et soirée conviviale avec buffet à base de produits des Parcs

Vendredi 6 avril 2018

9h- 12h : Travail en ateliers organisés en simultané
Chaque atelier traitera les questions suivantes :
- Quels sont les besoins réciproques auxquels villes et forêts doivent (se) répondre ?
- Quelles sont les modalités du dialogue territorial établi entre villes et Forêts ?
- Quelles formes prennent les engagements entre villes et forêts ?
- De quelles catégories relèvent les actions concrétisées entre villes et forêts ?
Les ateliers s’appuieront sur la présentation d’expériences listées ci-dessous. D’autres actions pour certaines déjà identifiées pourront venir en complément.
ATELIER 1 : Lien villes-forêt : unis pour valoriser le bois dans la construction et l’énergie
Présentation d’expériences :
1- Le lien urbain rural passe aussi par la forêt : le cas du contrat de réciprocité forestier signé entre Montpellier Méditerranée Métropole et la Communauté de Communes Monts de Lacaune et Montagne du Haut Languedoc
Intervention : Léa FABRE, Communes forestières d’Occitanie
2- Réinventer les coopérations métropoles-territoires ruraux pour développer une économie du bois à forte valeur ajoutée et augmenter le degré de naturalité des forêts
Intervention : Rita JACOB, Parc des Vosges du Nord
3- La démarche de reconnaissance en AOC des Bois de Chartreuse, intégrer le bois local dans les marchés publics
Intervention : Jeanne Véronique DAVESNE, Comité Interprofessionnel des Bois de Chartreuse
4- Plan d’approvisionnement territorial du Parc des Boucles de la Seine Normande et de la Métropole Rouen Normandie, élaboré dans le cadre de l’AMI Dynamic Bois de l’ADEME et avec l’appui technique de la FNCoFor et de l’IGN
Intervention : Julien CHESNEL, Parc des Boucles de la Seine Normande

ATELIER 2 :  » Lien villes-forêt : sensibiliser les habitants à la forêt et les acteurs du bois aux attentes des populations « 
Présentation d’expériences :
1- L’éducation à la forêt en Chartreuse : la force d’un réseau pour appréhender les différentes facettes de la forêt
Intervention : Sylvène ALLARD, Parc de Chartreuse
2- Vie ma vie de Bûcheron – Marteloscope : des outils pour présenter la filière forêt-bois et dialogue entre professionnels et grand public
Intervention : Pierre PACCARD, Parc du massif des Bauges et Roland DUTEL, ONF Isère
3- Le belvédère du Chalais : découvrir la ville depuis la forêt
Intervention : Bruno BARRET, Communauté de Communes du Pays Voironnais
4- Des maisons de la forêt en coeur de métropole
Intervention : Christelle SIMON, Métropole de Rouen Normandie

ATELIER 3 :  » Lien villes-forêt : agir pour une cohabitation des usages »
1- Les enjeux de la gestion forestière en milieu urbain et péri-urbain (desserte, protection…) sur l’agglomération grenobloise
Intervention : Lilian VARGUAS ou Alexandre MIGNOTTE, Grenoble-Alpes Métropole et Mathieu RIVERO, CRPF Auvergne-Rhône-Alpes
2- Vercors en partage : un outil pour mieux partager les espaces naturels
Intervention : Yannis AMEZIANE, Département /Parc du Vercors
3- La multifonctionnalité de la forêt du Grand Bois de Saint Etienne et la protection de la ressource en eau potable
Intervention : Guillaume SABOT, ONF et Valérie CHASSIGNOL, ville de St Etienne
4- Création de comités forêt, espaces de concertation et d’échange en forêt périurbaine sur le Parc Scarpe Escaut
Intervention : Gérald DUHAYON, Parc Scarpe Escaut et un représentant de l’ONF

13h45- 15h15 : Séance plénière de clôture
- Restitution du travail en ateliers par les rapporteurs
- Echange avec les participants
- Réaction des « Grands témoins »
- Conclusion par les représentants de la Fédération des Parcs et de l’ONF
Animation : Eric BRUA, directeur référent « Forêt » de la Fédération des Parcs
15h15 : Fin du séminaire

Catégorie forêtCommentaires fermés

Chartreuse: POÉTIQUE D’UNE ESTIVE


Dès le 1er octobre, le Parc de Chartreuse et le Musée de la Grande Chartreuse vous invitent à visiter une exposition documentaire et poétique sur le paysage et les usages d’un alpage du massif de la Chartreuse, aux confins de l’Isère et de la Savoie, lieu vivant où se croisent pastoralisme, agriculture, protection de la nature, spéléologie, sport et tourisme.

« Poétique d’une estive » : une exposition poétique qui raconte l’Alpette, un territoire du massif de la Chartreuse, aux confins de l’Isère et de la Savoie.

Comme beaucoup de pâturages de montagne, l’Alpette est un lieu vivant où se croisent différents usages et intérêts : pastoralisme, agriculture, protection de l’environnement et des espèces sauvages, spéléologie, sport, tourisme. Chaque acteur à sa manière occupe et aménage l’endroit, dessine des trajectoires multiples, physiques et symboliques qui s’entrecroisent. Des besoins et usages qui sont parfois contradictoires et d’autres fois complémentaires avec ceux des autres.

Photographie d’art, installation plastique, cinéma expérimental racontent le lieu et ses usages sous l’angle documentaire mais construisent aussi une fiction poétique et contemplative qui traduit les sensations que ce lieu produit en nous. Deux approches du rythme de vie goûté là-haut, entre moments d’activité intense et longues plages de rêverie.

> Cette exposition est proposée dans le cadre du Programme départemental Paysage/Paysages

Catégorie alpagesCommentaires fermés

Parc naturel régional de Chartreuse : Dominique Escaron succède à Eliane Giraud



Dominique Escaron, maire du Sappey-en-Chartreuse, a été élu président du Parc de Chartreuse.

Dès le premier tour de scrutin, il a battu son unique concurrent, Gérard Arbor, maire de Saint-Joseph- de-Rivière, succédant ainsi à Éliane Giraud, qui ne se représentait pas.


Suite aux élections régionales de décembre dernier, le Comité Syndical du Parc naturel régional de Chartreuse a été convoqué afin de procéder aux élections à la Présidence du Parc ainsi qu’au renouvellement partiel des membres du Bureau Syndical.


Rappelons que le Syndicat Mixte du Parc de Chartreuse est composé de représentants des 60 communes qui constituent le territoire du Parc, des 3 Villes Porte de Chambéry Grenoble et Voiron, ainsi que de représentants de la Région Auvergne Rhône-Alpes, des deux Conseils départementaux d’Isère et de la Savoie.


Elections à la Présidence


Ce sont présentés :

  • Dominique Escaron (5ème collège – Maire du Sappey-en Chartreuse)
  • Gérard Arbor (membre du 5° collège – Maire de St Joseph de Rivière)

Dominique Escaron a été élu avec 76% des voix


Elections au 1° collège (région Auvergne Rhône-Alpes)

Outre l’élection à la Présidence, l’ordre du jour de ce Comité a été principalement consacré à la désignation des membres du Bureau Syndical représentant la Région. Le collège de la Région se compose de 10 membres, désignés par leur instance régionale. 3 places étaient à pourvoir. Sur les 10 membres, 3 membres se sont présentés et ont été élus : Chokri Badreddine, Nathalie Béranger et Philippe Langenieux-Villard.


Dominique Escaron, nouveau président

Maire du Sappey-en- Chartreuse et conseiller communautaire de la Métro depuis 2014, marié, père de trois enfants. Impliqué

1

depuis longtemps dans le tourisme : ancien président du syndicat d’initiative du Sud Chartreuse, Ancien Membre du bureau de Chartreuse tourisme (à travers laquelle il organisa notamment le Grand Duc de Chartreuse ULTRA Trail), il est impliqué

aujourd’hui à l’office de tourisme de Grenoble Alpes Métropole. Cet ingénieur de 51ans est un industriel, ancien de Merlin Gérin.

Il est aujourd’hui président de la société Codam.

Il succède à Eliane Giraud, conseillère régionale, sénatrice et présidente du Parc de 2001 à 2016.

Ainsi qu’à Pierre Baffert et Robert Fiat, les deux premiers présidents du Parc.


Prochaines étapes

La priorité de Dominique Escaron sera comme il l’affirme : « de consolider l’identité du Parc de Chartreuse et le sentiment d’appartenance de ses habitants, d’affirmer notre fierté à se rassembler autour de ce bien commun, de créer le lien entre tous et de donner un vrai sens à notre participation à la gouvernance de notre Parc naturel régional ».

La nouvelle équipe politique du Parc devra selon lui : « mettre au point une nouvelle charte avec l’ensemble des adhérents, construire enfin la maison du Parc, relever le défi de la destination touristique de Chartreuse, participer à l’évolution de la filière agricole, structurer la filière bois, dotée de son statut d’AOC imminent à la hauteur des débouchés potentiels et redonner toutes leurs places aux villes et communes du piémont ».

Il conclut « Le travail de manque pas, mais je suis prêt à relever les défis ».

Catégorie parcsCommentaires fermés

Redécouverte du patrimoine maraîcher, fruitier, céréalier et ornemental de la Chartreuse


Le Parc de Chartreuse et l’Association des Agriculteurs de Chartreuse proposent de participer à une étude et à un plan de valorisations innovants sur la biodiversité cultivée en Chartreuse. Ce travail sera conduit par une équipe de scientifiques composée de Stéphane Crozat du Centre de Ressources de Botanique Appliquée – CRBA et d’Isabelle Cavallo de l’association Jardins du Monde Montagnes – JDMM.

La première étape de ce travail va consister à la recherche de fruits, légumes, céréales, plantes fourragères, fleurs, etc., encore présentes aujourd’hui ou utilisées dans le passé afin d’identifier le patrimoine végétal local d’origine cultivé et d’envisager les exploitations économiques qui pourraient émerger de ces nouvelles ressources.

Il s’agit pour cela de retrouver à l’échelle du Parc, les variétés locales jadis cultivées pour leurs différentes qualités (adaptabilité au milieu, qualités nutritionnelles et gustatives …).

Les données de l’étude nous permettront d’établir une liste de végétaux caractéristiques de la Chartreuse et de connaître les variétés qui lui sont adaptées. L’identification des acteurs et des usages constituera également une information importante afin de faire des propositions de valorisations tout d’abord en direction des agriculteurs.

Des réunions publiques sont programmées dans les différents secteurs du Parc pour échanger et collecter des informations autour de variétés anciennes. Ces réunions sont ouvertes à tous !

Voici les différentes dates de ces rencontres :

- Jeudi 4 février à 19 h : St Jean de Couz (Salle des fêtes)

- Vendredi 5 février à 19 h : St Pierre d’Entremont (Salle Notre-Dame)

- Mardi 9 février à 19 h : Proveysieux (Salle des Fêtes de Pomarey)

- Mercredi 10 février à 19 h : St Hilaire du Touvet (Salle du Mille club)

- Jeudi 11 février à 19 h : St Laurent du Pont (Centre Social)

Catégorie parcsCommentaires fermés

Territoire à énergie positive: Parc de Chartreuse et Communauté du Pays Voironnais en course!


Le Parc naturel régional de Chartreuse et la Communauté du Pays Voironnais ont été désignés lauréats de l’appel à projet « Territoire à énergie positive ».

Le Parc et le Pays Voironnais s’engagent ainsi ensemble dans un ambitieux programme d’actions et de projets en faveur de la transition énergétique. Objectif : atteindre l’équilibre entre la demande d’énergie et la production d’énergies renouvelables locales à l’horizon 2050.

Un engagement commun

De par leur proximité géographique, le Parc de Chartreuse et la Communauté du Pays Voironnais partagent des enjeux communs : déplacements, bassin d’emploi, potentiel de production d’énergie renouvelable.

A l’heure de la coopération inter-territoriale, il semblait pertinent de conduire un projet commun de réduction des consommations d’énergie et de production d’énergies renouvelables, améliorant la solidarité entre les zones rurales et urbaines.

Le territoire concerné par la démarche Territoires à énergie positive (TEPOS) comprend toutes les communes du Parc de Chartreuse et du Pays Voironnais, soit 85 communes. Une animation partagée et conjointe sera menée, au niveau technique et politique.

Pour la Communauté du Pays Voironnais, qui a déjà engagé son territoire vers un développement plus durable – avec l’Agenda 21 et le Plan Climat Energie Territorial adoptés en 2012 – TEPOS vient renforcer son implication en faveur de la transition énergétique pour son territoire. De son côté, la charte du Parc de Chartreuse a été reconnue Agenda 21 dès sa validation en 2008.

Une ambition, des actions

S’inscrire dans une démarche de Territoire à Energie Positive (TEPOS), c’est redonner des leviers d’actions directs aux collectivités locales pour que le territoire redevienne acteur de l’énergie. Mais c’est également permettre le déploiement d’initiatives locales dans une logique transversale et innovante.

Les objectifs TEPOS sont très ambitieux. Il s’agit d’atteindre l’équilibre entre la demande d’énergie et la production d’énergies renouvelables locales à l’horizon 2050. Concrètement, sur le territoire il est prévu de diviser par 2 la consommation d’énergie et multiplier par 6 sa production d’énergie renouvelable d’ici à 2050 (années référence 2013).

Le dossier de candidature, construit en partenariat avec les acteurs et partenaires du territoire, prévoit un plan d’actions à court terme et à moyen terme.

Quelques actions prévues à court terme (portant sur environ 2 % de la consommation du territoire TEPOS) :

  • Economie : écologie industrielle – Services pour l’efficacité énergétique des entreprises
  • Transport : développement de l’utilisation de la voiture partagée ;
  • Habitat : préfiguration future plateforme de rénovation énergétique de l’habitat dans le cadre de la future OPAH 2017 du Pays Voironnais.
  • Agriculture et forêt : développement de l’utilisation du bois local dans la construction.
  • Bâtiment public : conseil en énergie climat partagée
  • Compétence transition énergétique : développement emplois et compétences locale
  • Développement de la production d’énergie renouvelable : développement bois-énergie et étude du potentiel de méthanisation

Pour réaliser ces actions, une soixante de partenaires (communes, associations, bailleurs sociaux, chambre de commerce et d’industrie, fédérations professionnelles, acteurs économiques, les agglomérations voisines…) se sont engagés aux côtés du Parc de Chartreuse et du Pays Voironnais.

Catégorie environnement, énergiesCommentaires fermés

Enjeux du confort d’usage et de l’accessibilité.


Les questions d’accessibilité et de qualité d’usage sont des enjeux fondamentaux pour contribuer à l’amélioration du cadre de vie. Cette prise de conscience, traduite dans la loi du 11 février 2005, est aujourd’hui partagée par tous, chacun comprenant que toute personne peut être concernée.

Il est donc nécessaire de replacer l’usager et ses besoins au coeur de la réflexion des collectivités locales, afin de ne plus envisager l’accessibilité uniquement sous l’angle de la  conformité vis à vis des normes, mais bien d’en faire un outil au bénéfice de tous.

Le Parc naturel régional de Chartreuse, sensible à ces enjeux, s’est engagé dans une démarche de qualité d’usage et d’accès aux offres et services touristiques, au travers notamment la signature d’un contrat de territoire de tourisme et de loisirs adaptés.

Afin d’accompagner les communes du territoire, le Parc de Chartreuse, le Conseil général de la Savoie et l’Agence Touristique de Savoie, les DDT de l’Isère et de la Savoie organisent deux réunions d’information et de sensibilisation aux enjeux de l’accessibilité.

Celles-ci se dérouleront, le mardi 2 décembre à 14h30, à l’office de tourisme des Echelles et le lundi 8 décembre, à la Mairie de St Pierre d’Entremont, Isère.

Ouverte à l’ensemble des élus des communes du Parc, ces formations permettront d’apporter des précisions sur les évolutions règlementaires en cours mais aussi et surtout de favoriser la qualité et le confort d’usage des projets.

Catégorie Pays de Savoie, parcs, territoiresCommentaires fermés

Parc de Chartreuse: nouveau mandat pour Eliane Giraud


Le conseil syndical du Parc de Chartreuse s’est réuni à St Joseph de Rivière. L’ensemble des nouveaux délégués a reconduit Eliane Giraud* pour un nouveau mandat à la présidence.

Les élus ont également désigné leurs représentants pour chacun des collèges du Parc.

Rappelons que le Parc naturel régional de Chartreuse compte les délégués de 60 communes, les représentants de la Région, des deux départements Isère et Savoie et les communautés de communes de Cœur de Chartreuse et Grésivaudan, la Métro, les villes portes de Chambéry, Grenoble et Voiron.

Le Parc Naturel Régional de Chartreuse est aujourd’hui bien identifié tant dans nos deux départements de l’Isère et de la Savoie, qu’en Rhône-Alpes ou en France. Nous le devons bien sûr d’abord à notre histoire et à celle de notre massif.

Connu à travers le monde, ce joli massif de moyenne montagne a traversé les âges en côtoyant l’Histoire, la grande. En cette année du 250ème anniversaire de la liqueur de Chartreuse, nous mesurons tous, la chance que nous avons d’une marque aussi symbolique et l’importance de cet héritage qui nous a été transmis.

Au moment où les discussions s’ouvrent sur la réorganisation territoriale, le Parc naturel régional doit être un acteur majeur pour porter avec ses élus, les objectifs, les inquiétudes et les souhaits d’un territoire de moyenne montagne ; être au cœur des débats par des propositions concrètes, par des expérimentations nouvelles, par des innovations communes.

La présidente a affirmé vouloir installer ce nouveau conseil syndical autour de 3 orientations :

- Favoriser le développement économique et l’emploi sur le territoire.

- Réaliser la transition énergétique et écologique du territoire.

- Développer une culture et une identité et des projets partagés.

Par l’expérimentation et l’innovation, le Parc naturel Régional doit être l’acteur du développement durable sur le territoire en clarifiant totalement le « qui fait quoi » entre les communes, les communautés de communes et le Parc.

Un exercice à mener en ce début de mandat a-t-elle souligné « en réfléchissant à une nouvelle gouvernance qui permette d’affirmer l’implication individuelle et collective pour le Parc et le massif de Chartreuse ».

* Eliane Giraud, Présidente du Parc naturel de Chartreuse, Sénatrice de l’Isère, vice-présidente de la Région Rhône-Alpes, en charge des Transports, Déplacements et Infrastructures et des Affaires Générales.

Catégorie Pays de Savoie, parcsCommentaires fermés

jouez Rewild


RED

Permettre aux jeunes de 18 à 25 ans de découvrir la moyenne montagne en jouant, tel
est le pari que se sont fixé les Parcs naturels régionaux du Haut-Jura*, du Massif des
Bauges, de la Chartreuse et du Vercors et la Grande Traversée des Alpes(GTA) pour faire
(re)découvrir, sur des parcours de jeu en itinérance, à pied ou à VTT, ces territoires
d’exception, souvent situés à deux pas de chez eux.

Le scénario : Depuis l’explosion d’une météorite dans un lac de la région, d’étranges phénomènes
sont apparus. Fred, un apprenti journaliste, recense ces phénomènes et partage ses découvertes sur
internet. Chacun est appelé à rejoindre la communauté des Rewilders pour participer et l’aider dans ses
recherches…

Un jeu de piste innovant entre fiction et réalité

Né d’un partenariat inédit entre les quatre Parcs et la GTA,
Rewild mêle itinérance, énigmes et expériences multimédias,
pour un jeu de piste grandeur nature, à vivre « entre potes ».

Dix-sept parcours de jeu dans les massifs du Haut-Jura, des Bauges,
de la Chartreuse et du Vercors sont ouverts aux joueurs, valorisant
les spécificités de chacun des territoires traversés. L’aventure se
déploie également sur trois villes-portes des massifs : Grenoble,
Chambéry et Aix-les-Bains, dans des parcours de jeu urbains.

Porté par un scénario qui évolue dans un monde fantastique et
décalé, les joueurs progressent au fil des énigmes, alternant indices
physiques et indices numériques et technologiques (QR code,
SMS, répondeurs numériques…). Chaque parcours peut-être
réalisé de façon autonome ou se combiner avec d’autres parcours.

Après une première saison encourageante en 2013, la saison 2
de Rewild s’annonce des plus prometteuses !

Mode d’emploi

Les parcours de jeu Rewild seront ouverts au public, du 7 juin au
28 septembre 2014, gratuitement.

Les joueurs peuvent s’inscrire dés maintenant, sur le site

www.rewild.fr et sur la page Facebook Rewild

pour découvrir l’univers du jeu, les dix-sept parcours et résoudre les premières énigmes
en ligne.

A partir du samedi 7 juin : aidés de roadbooks téléchargeables
sur le site, les joueurs partent pour des sessions de jeu à la carte,
de un à cinq jours, à pied ou à VTT dans les massifs et dans les

quatre villes-portes.

Au retour, les joueurs inscrivent leurs réponses sur le site
internet et accèdent au dénouement de l’aventure.

Une application Smartphone dédiée permet aussi aux joueurs
de renseigner leurs réponses directement sur le terrain. Elle
donne aussi accès à des bonus tout au long des parcours
A noter : Chaque départ de parcours est accessible en transport
en commun.

A GAGNER : DES PANIERS GARNIS !
Les rewilders qui auront cumulé le plus de points sur la saison 2014 recevront un panier garni au mois d’octobre. Dans ces paniers, composés de spécialités de chaque parc, plein de trésors culinaires les attendent ! Le défi pour découvrir ces trésors gastronomiques, jouer sur plusieurs sessions de jeu et répondre au maximum d’énigmes pour gagner le plus de points.

Catégorie parcsCommentaires fermés

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

novembre 2019
L Ma Me J V S D
« oct    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+