Tag Archive | "Patrick Lambouroud"

Assemblée générale de Créabois


L’assemblée générale de Créabois s’est déroulée dans une ambiance un peu particulière… Patrick Lambouroud, son directeur, pour quelques jours encore, ayant fait valoir ses droits à la retraite, étant secondé par Guénaëlle Scolan, qui lui succèdera dans quelques jours..

Assemblée générale qui s’est déroulée à Montbonnot.

maireSon maire, Pierre Beguery rappelant dans ses mots de bienvenue que  » Montbonnot n’est plus une commune forestière mais elle construit en bois!.. Une commune qui est passée en trente ans de 700 à 5500 habitants.. Une commune qui est passée de zéro emploi à 6000, toujours en trente ans.. Une commune qui apporte beaucoup d’importance au développement durable, à la biodiversité, qui utilise le bois énergie, le photovoltaïque, l’eau de la station d’épuration comme moyen de chauffage…Une commune qui est fière d’avoir ses terres cultivées en productions bio.. »

Des atouts et.. pourtant…!

Michel Cochet, président de Créabois est de suite entré dans le sujet: » la  filière bois forêt alpine, et notamment iséroise dispose de nombreux atouts , ses rôles environnementaux, sociétaux et économiques sont essentiels.

Le contexte national à travers la loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt, le plan de modernisation de la filière bois, les politiques locales, sont des éléments très favorables au développement de notre filière et pourtant.. »

Et pourtant se lamente Michel Cochet:  » ce développement est stoppé par une réduction de l’offre de bois sur le marché. En cause: le manque de desserte, le reboisement insuffisant, les parcelles trop petites et morcelées, les dégâts causés par le gibier, des contraintes environnementales fortes et parfois  » absurdes »..

Quels remèdes ?

Face à cette réduction de l’offre de bois, le président de Créabois précise qu’il y a urgence afin de stabiliser la tendance avant de l’inverser.. » Nous y travaillons au niveau régional au sein de Fibra ».

Il faut également que la future loi d’avenir  » prenne en considération la spécificité forêt de montagne ».

Au niveau de la demande,  » on constate qu’elle est insuffisante.. » Face à cette situation deux pistes sont proposées: le bois local certifié et la communication..surtout en direction des professionnels, des maîtres d’oeuvre.. »

Michel Cochet a également alerté la salle sur le fait que « les entreprises, vu le contexte avancent sur un chemin incertain, avec des marges réduites. Dans ce paysage troublé, le rôle de l’interprofession sera essentiel mais pour avancer nous avons besoin de l’aide des élus..afin de nous accompagner et faciliter l’offre locale.. »

Il a tenu à remercier le conseil Général de l’Isère, la région, la Métro.. qui participent activement, à leurs niveaux au développement de la filière. »

Michel Cochet précisant  » nous allons réactiver la charte des collectivités locales pour l’utilisation du bois.. »

lambPatrick Lambouroud prenant le relais pour présenter l’activité dense de Créabois au cours de l’année écoulée: présence au salon de la construction bois et habitat durable..  » Notre investissement a été terni par la désaffection du public..Les assises nationales de l’énergie grises ont été annulées, faute de participants.. Elles sont programmées pour le 4 novembre prochain, à Lyon dans les locaux du conseil régional.. »

Colloque et trophées du conseil général, les soirs et les midis du bois, biennale de l’habitat durable de la ville de Grenoble, démarche bois d’ici, guide de l’utilisation du bois local, règlementation du travail en forêt… relations avec les territoires… sont des actions, réalisations ou Créabois a été partie prenante…

Nouveaux objectifs

Les objectifs de Créabois  pour les années à venir sont bien ciblés:

- développer la mission d’information et d’accompagnement des entreprise

- se rapprocher des territoires

- assurer  une efficacité interprofessionnelle optimale au niveau régional

- conserver sa pérennité financière

Objectifs qui ne pourront se réaliser que grâce à des relations renforcées avec les partenaires, les territoires, le Département, la Région, la Métro,  » mais aussi avec les professionnels, chefs d’entreprises, les organisations professionnelles » prévient Michel Cochet..

Objectifs qui seront la feuille de route de la nouvelle directrice, Guénaëlle Scolan qui succède donc à Patrick Lambouroud ..

Charles Galvin, vice président du Conseil Général a souligné  » tout le travail effectué par Créabois » et a partagé  » l’analyse faite par le Président Michel Cochet ».

Il a rappelé que la forêt, le bois apportent une activité importante en Isère:  » le Conseil Général soutiendra cette filière, il faut même aller plus loin, en particulier au niveau de la recherche, de l’innovation. « 

 » Oui nous devons penser à  l’avenir, voilà pourquoi j’ai organisé des rencontres avec l’ensemble des acteurs de la filière bois. Celle ci doit travailler en meilleure cohésion à travers la mise en place d’un plan départemental.. »

Charles Galvin a précisé que les financements ne sont pas  » liés au seul conseil général.. On peut obtenir des aides, subventions de la région, de l’Etat, de l’Europe.. »

Il souhaite  » une émergence de projets communs ou l’ensemble des structures soient concernées et avancent ensemble, avec efficacité.. »

Il a enfin abordé le dossier Centerparc de Roybon: » une formidable opportunité pour l’économie locale, l’emploi mais aussi pour la filière bois..  »

Gilbert PRECZ

Catégorie - filière boisCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

avril 2020
L Ma Me J V S D
« mar    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+