Tag Archive | "paysages-in-situ.net"

Jeu « Paysages-in-situ » : donnez votre réplique


“ Où se trouvait l’artiste ? ” : c’est la phrase clé pour comprendre ce très original jeu qui consiste à choisir une œuvre parmi 210 peintures et photos de paysages proposées, à retrouver l’emplacement exact où était situé l’artiste quand il a réalisé son paysage, puis à réaliser, à partir de ce point de vue, une réplique en photo, dessin, ou avec un logiciel de cartographie numérique.

Le temps d’un jeu, endossez l’habit d’un faussaire et contribuez à la réalisation d’une installation dans le paysage à l’échelle de la Métropole.

> Trois règles simples :

  • Sélectionnez une ou plusieurs peintures ou photographies de paysage* sur le site paysages-in-situ.net.

  • Retrouvez l’emplacement où a été réalisé ce paysage en allant vous balader sur place et en faisant confiance à votre intuition.

  • Réalisez alors votre réplique de ce même point de vue aujourd’hui, en photo, en dessin ou avec un logiciel de cartographie numérique comme Street view.

Les 100 premières réponses seront exposées, à côté des œuvres originales, au Musée de Grenoble du 19 septembre au 31 octobre 2015 ainsi qu’au musée Hébert de La Tronche à l’occasion des Journées internationales du Patrimoine. Une installation à l’échelle de l’agglomération sera ensuite réalisée à l’automne 2016.
Que vous soyez amoureux de nature, amateur d’art, passionné de nouvelles technologies, randonneur ou simple observateur, faites parler votre talent !

* Les 210 peintures et photographies de paysage sont prêtées par le musée de Grenoble, le musée Hébert, le musée Dauphinois et la Bibliothèque municipale de Grenoble.

Catégorie La Métro, La MétroCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

septembre 2020
L Ma Me J V S D
« août    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+