Tag Archive | "Pierre Fouque"

Beaucroissant: Un DAB à la foire de printemps


beauc-6[1]

A l’occasion de la 42ème foire d’avril qui se tiendra les samedi 16 et dimanche 17 avril, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes met à disposition des 300 000 visiteurs et des 800 exposants de la Foire de Beaucroissant un Distributeur Automatique de Billet.

C’est en concertation avec Pierre FOUQUE, ancien  Maire de Beaucroissant et Georges Civet maire actuel, que le Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes décidé de mettre en place ce service à la personne.

A l’heure où de nombreuses banques retirent leurs distributeurs automatiques de billets, le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, fidèle à ses valeurs de proximité, de responsabilité et de solidarité, répond aux services de la population de son territoire.

Découvrez l’offre jeunes agriculteurs

Cliquez sur le logo

Catégorie foire de BeaucroissantCommentaires fermés

Beaucroissant


Petite sœur de la foire d’automne, elle se tient pendant deux jours, le week end d’avril le plus proche de la Saint Georges (sauf si c’est fête de Pâques). Cette année, la foire aura lieu les samedi 16 et dimanche 17 avril, elle est donc avancée d’un week end par rapport à Pâques.

Son origine

L’origine de la foire de printemps de Beaucroissant remonte au 8 Mai 1836. C’est la date d’une ordonnance signée de la main du roi Louis-Philippe. Cette décision porte création d’une deuxième foire à Beaucroissant: La foire de la St Georges.

Elle fête donc cette année son 174 ème anniversaire. Longtemps limitée à un petit marché, elle est relancée en 1970 par le Conseil Municipal qui peut utiliser les installations de la foire de septembre. L’année 2011 marque donc la 42 ème édition de sa forme actuelle.

Son caractère

La foire au bétail se tient comme chaque année le samedi uniquement, la présentation traditionnelle des animaux amènera sur le foirail les bovins, chevaux, poneys, porcs, moutons, chèvres….Pour la deuxième année consécutive, les représentants de la race bovine, la Blonde d’Aquitaine présenteront une cinquantaine de bêtes.

C’est donc plus de 1000 têtes qui seront au rendez-vous. Charolais isère sera également présent sur le site réservé au bétail et tiendra comme d’habitude son stand de restauration. A noter que l’identification des chevaux est obligatoire.

Elle sera donc nécessaire pour accéder au champ de foire, des contrôles seront en place aux entrées. Tous les commerces liés à l’élevage et à l’agriculture en général seront également présents : sellerie, cordages, clapiers, grillages, boxes à chevaux, etc ….

Le coteau réservé aux petits animaux


Plusieurs milliers de volailles,
d’oiseaux d’agrément et de lapins seront exposés sur le site. A noter qu’ après l’épisode de la grippe aviaire, le nombre de réservations est reparti nettement à la hausse, le secteur sera donc à nouveau  rapidement saturé.

L’exposition des chiens
Les chiens sont regroupés comme en septembre sur une allée spécialisée (allée G), allée perpendiculaire à l’allée R où exposent aussi les éleveurs à la foire d’automne.

Les autres secteurs d’exposition
La Partie Agricole
marque son originalité par la présentation d’une très importante exposition de Matériel agricole et de Travaux Publics d’occasion: la plus grande du Sud-Est. Mais on pourra aussi y trouver du matériel neuf.

Le Marché Forain permettra au public d’effectuer les achats les plus divers en bonneterie, confection, chaussures, maroquinerie alimentation, vaisselle, outillage, etc…
La zone des expositions regroupe tout le matériel lié à la Construction et à l’Habitat avec l’isolation, le chauffage, l’électroménager, le mobilier, les cheminées, les salons de jardin, l’aménagement extérieur et les véhicules.

Enfin, il ne faut pas oublier que « La Beaucroissant » est une fête. Les Attractions Foraines seront donc aussi présentes sur le terrain avec les manèges les plus variés et les plus modernes qui plaisent au jeune public (Scooters, Break dance, Paratrooper etc …), mais aussi les stands traditionnels des loteries, marchands de crêpes, gaufres, barbe à papa et autres pommes d’amour.

Les Bars et Restaurants complètent la fête: ils seront plus d’une vingtaine à ouvrir dès l’aube du samedi 16 Avril prochain.

L’exposition couverte

Comme à chaque foire, le gymnase couvert accueillera une trentaine d’exposants sur 1000 m2 d’expositions, essentiellement du mobilier, de la literie et des activités liées à l’habitat. Bien entendu l’entrée de ce bâtiment est totalement gratuite.

L’inauguration
L’inauguration du samedi 16 avril, se fera en présence de nombreuses personnalités et élus locaux. A noter que le maire, guide du cortège officiel, officiera pour la première fois. En effet Georges Civet vient de succéder à Pierre Fouque, démissionnaire
.

sillon38 sera bien entendu sur le terrain en tant que partenaire média de la foire. A cette occasion il y aura une nouvelle distribution de gobelets « collectors » foire de Beaucroissant-sillon38.com. Dessus sont indiquées les dates de la prochaine foire d’automne: les 9-10-11 septembre. Jour du bétail: vendredi 9 septembre.
verres beauc

La société Ricard, partenaire de la foire, sera présente également sur le site, un orchestre animera les buvettes et restaurants toute la journée du samedi 16.

La foire en chiffres

  • 800 exposants et 1000 têtes de bétail – 1 km de barres pour l’attache des animaux

  • 250 000 à 300 000 visiteurs

  • 20 bars et restaurants

  • 15 ha d’exposition et 10 km d’allées

  • 1000 m2 d’exposition couverte

  • Entrée gratuite

  • 19 Parkings payants (3€ environ par voiture)

  • Radio de la foire : Radio Foire Beaucroissant FM 94.8

  • Tous commerces : Habitat, meubles, loisirs, camelots, volailles, chiens, alimentation, fête foraine, outillage, matériel agricole et travaux publics d’occasion, voitures, quads, motos, etc…, bétail le samedi.

Nos partenaires présents à la foire de printemps

Ets AMB Rousset, Caquevel, Acelya

rousst beauc

Catégorie A la une, foire de BeaucroissantCommentaires fermés

Beaucroissant:


L’évènement s’est passé à l’image des deux hommes, en toute discrétion, simplicité…. et pourtant il est de taille! Pierre Fouque maire de Beaucroissant pendant 28 ans vient de passer la main à un enfant du pays Georges Civet.

Lors de sa dernière élection, Pierre Fouque l’avait annoncé: » je commence ce mandat mais à mi parcours je céderai la place. C’est ce qu’il a naturellement fait, non sans avoir préparé sa succession et la passation de pouvoir s’est donc faite sans aucun problème.

Georges Civet est un enfant de Beaucroissant.  » j’ai appris à lire à l’école de la commune, adolescent j’ai, sous les ordres de Mlle Richard piqueté les espaces de la foire, effectué les encaissements..Nous étions aux débuts des années 60! »

Certes le nouveau maire a du quitter, pour des raisons professionnelles sa commune mais cela ne l’empêchait pas d’y revenir à chaque fois qu’il le pouvait. Bien entendu il est rentré au  » bercail » dès que l’heure de la retraite a sonné. Déjà conseiller municipal avant son départ, il a repris du service dès son retour et c’est tout naturellement qu’il s’est préparé à succéder à Pierre Fouque.

maire beauc » C’est certain, prendre la suite de Pierre peut être stressant mais on a bien anticipé cette succession et je dirais que je suis serein. Bien entendu, la commune de Beaucroissant est une commune « à part », foires obligent mais j’en connais tous les rouages. De plus je côtoie beaucoup de monde à Beaucroissant. J’ai connu bon nombre d’élus communaux alors qu’il étaient en culotte courte, il en est de même pour le régisseur de la foire Patrick Bouchet. J’ai de nombreuses connaissances dans les communes avoisinantes de Beaucroissant. Tout ceci pour vous dire que tout se passera bien. »

Au niveau de la gestion de la commune, il ne faut pas s’attendre à des bouleversements.

 » Nous avons étés élus sur un programme. On va le poursuivre, tout simplement. Il consiste à faire avancer les travaux d’assainissement, la mise en oeuvre de la 2ème tranche de lotissements, la poursuite de l’étude du réaménagement du centre village… Certains de ces travaux se poursuivront après la fin de ce mandat. »

Au niveau des foires proprement dites, Georges Civet a tout de même constaté quelques changements et non des moindres: » l’administratif qui a pris le dessus sur l’opérationnel en est l’exemple le plus flagrant » et de rajouter: » j’ai connu l’époque ou le service de sécurité n’existait pas »… et tout se passait en toute sécurité pourrait-on rajouter.

Là également, le maire de Beaucroissant aborde le sujet en toute tranquillité.  » La foire tourne bien, l’organisation globale est bien huilée, les hommes qui la gèrent en connaissent tous les rouages. » Restent les imprévus mais une « Beaucroissant » sans imprévus serait elle une bonne foire?

CARSALa foire d’avril sera un baptême du feu pour le maire Georges Civet. Celle de septembre sera une foire historique pour tous. Même si le 14 sera un mercredi, la foire ne durera que trois jours: du vendredi 9 au dimanche 11.

 » Le monde évolue, à tous les niveaux. Le conseil municipal a décidé d’écouter et d’entendre les principaux acteurs de la foire: agriculteurs, éleveurs, commerçants, exposants, forains…. et de ramener systématiquement la foire de septembre à trois jours: les vendredi, samedi et dimanche les plus proches du 14 avec foire au bétail le vendredi. »

Ce sera un changement notable.  » Sans doute le seul car je n’ai pas envie de « révolutionner » cette foire dont je suis un fan inconditionnel. »

Le maire et ses adjoints

Maire : M. Georges CIVET

1er adjoint : M. Christophe NICOUD

2ème adjointe: Mme Michèle REISSIER

3ème adjoint : M. Jean SIMONETTO

4ème adjoint : M. Jean-Claude GUIGARD

Sur proposition du maire ont été nommés conseillers délégués: Michelle Bonvallet, Francis Legrenzi et Didier Confort

Catégorie A la une, foire de BeaucroissantCommentaires fermés

Exposition avicole: grande satisfaction!


Le président de l’union avicole de l’Isère est très satisfait de l’exposition qui s’est déroulée ce week-end à Beaucroissant.

avicol

Le président Lazzaroni, ici à droite sert de guide à Christian Nucci vice président du conseil général de l’Isère et à Pierre Fouque maire de Beaucroissant.

Guy Lazzaroni » notre exposition a été une réussite sans précédent. Environ 2000 personnes nous ont fait le plaisir de venir découvrir nos animaux. Nous avons doublé le nombre de visiteurs par rapport aux éditions passées. Le dimanche après midi les allées étaient bondées. On se serait cru à la foire de Beaucroissant!

Nous avons également eu de nombreuses félicitations de la part des juges, visiteurs, exposants, présidents de autres sociétés avicoles participant à l’Expo, élus et personnalités. ….
C’est une très belle récompense et cela nous fait …. chaud au coeur.

A noter parmi les partenaires de cette manifestation: le Crédit Agricole Sud Rhône-Alpes

CARSA

Catégorie foires/salonsCommentaires fermés

Exposition avicole de très haute tenue


La commune de Beaucroissant bien connue pour ses foires a vécu une fin de semaine « avicole ». Son gymnase a en effet accueilli la 66ème exposition organisée  par l’union avicole de l’Isère. Une manifestation nationale qui a rassemblé plus de 1100 animaux. Ceux ci ont bien entendu participé aux concours, ont vu défilé les élèves des écoles alentour et des milliers de visiteurs lors du week-end réservé au grand public. Parmi ce dernier on a relevé la présence de nombreux élus de la commune, autour de leur maire Pierre Fouque, pour quelques jours encore, de Christian Nucci, conseiller général en charge de l’agriculture, de Robert Douillet,maire de Colombe, commune voisine. Ceux ci ont visité longuement cette exposition avec comme guide Guy Lazarroni, président de l’union avicole de l’Isère.

QuotidienLe Crédit Agricole Sud Rhône-Alpeslogo_CA, partenaire de cette exposition qui a connu un franc succès

Celui ci a rappelé que « l’union avicole de l’Isère est une vieille dame puisqu’elle a été créée en 1924. Celle ci regroupe à ce jour une soixantaine d’éleveurs amateurs passionnés qui assurent la sauvegarde du patrimoine génétique de plusieurs races. »

Et de lancer un appel: » Si notre flamme venait à s’éteindre ce sont des centaines de races qui s’éteindraient avec elle. Ce serait dommage de voir partir ce fabuleux patrimoine dont la richesse est la diversité. »

La diversité mais également la solidarité. Le président Lazarroni de dire: » un éleveur de Bourgogne avait inscrit des animaux pour cette exposition. Quelques jours avant l’ouverture de la manifestation il me téléphone, en m’informant qu’il ne pouvait pas venir, victime d’un infarctus. L’élan de solidarité s’est mis en marche et quelques coups de téléphone ont suffit pour trouver un éleveur qui transporte ses bêtes et elle sont là ».

Un concours très professionnel s’est également déroulé au cours de cette exposition. Un concours de beauté ou les animaux sont jugés en fonction d’une grille standard. Notés sur 100 on a vu plusieurs concurrents dépasser les 90. On a même retenu un 97/100.

Nous mettrons en ligne sur sillon38 la totalité du palmarès dès qu’il nous parviendra.

Christian Nucci a retenu de sa visite « une formidable leçon d’humilité, la rencontre avec des hommes passionnés qui assurent la survie d’un patrimoine génétique et la beauté des animaux. »

Nous laisserons le mot de la fin à Pierre Fouque,  » J’ai vu de nombreux oiseaux mais aucun oiseau de mauvaise augure! »

Voici un diaporama pris sur le vif de cette exposition ou on peut dire que les absents ont eu tort!

Cliquer sur les photos pour les agrandir.

P1090563


P1090565P1090564P1090566P1090567P1090568P1090569P1090570P1090571P1090572P1090573P1090574P1090575P1090576P1090577P1090578P1090579P1090580P1090582P1090583P1090585P1090586P1090587P1090588P1090589P1090590P1090591P1090592P1090593P1090595P1090598P1090599P1090600P1090601P1090602P1090603P1090604P1090605P1090606P1090609P1090610P1090612P1090613P1090614P1090616P1090617P1090618

Catégorie foires/salonsCommentaires fermés

Beaucroissant: démission du maire


Pierre Fouque a annoncé lors de la traditionnelle cérémonie des voeux de la commune sa démission en tant que maire de Beaucroissant.

Pierre Fouque a participé pendant 34 ans à la vie municipale dont 28 ans comme premier magistrat de la commune.

 » Je voulais déjà passer le relai lors des dernières élections municipales, les aléas ont fait que je suis reparti tout en sachant que je laisserai, et je l’avais annoncé, la place à mi-mandat. Nous y sommes! Je pense que le conseil municipal, fortement renouvelé en 2008 a aujourd’hui toutes les compétences pour gérer la commune et la foire, avec à sa tête un nouveau chef de file. »


Il est vrai que Beaucroissant ne se gère pas comme les autres communes. Foires obligent!

Pierre Fouque, enseignant à Rives, quand il s’est installé à Beaucroissant s’est de suite impliqué dans la vie municipale. C’était en 1977…. D’abord comme adjoint, un mandat, puis comme maire.

Même s’il prend du recul, il restera tout de même présent en tant que simple conseiller municipal. En attendant l’élection du nouveau maire, vers la mi-mars, c’est Christophe Micoud, actuel premier adjoint qui aura la charge d’assurer l’intérim.

Le nouveau maire entrera très rapidement dans le vif du sujet car la traditionnelle foire de printemps aura lieu les 16 et 17 avril.

A noter que l’un des plus gros chantier de Pierre Fouque, concerne la foire d’automne.

Celle ci avait une durée qui allait de trois à cinq jours. A partir de cette année elle sera figée à trois jours: les vendredi-samedi-dimanche les plus proches du 14 septembre. En 2011 la foire se déroulera donc les 9-10-11 septembre.

Nous reviendrons bien entendu plus longuement sur cette démission qui sera effective en mars et sur les objectifs du nouveau maire quand il sera élu.

En attendant nous souhaitons déjà une excellente retraite à Pierre, qui est un ami de sillon38.com…

Notre photo: il s’agit sans doute du dernier discours officiel de Pierre Fouque en tant que maire de Beaucroissant. C’était ce vendredi 7 janvier lors de la cérémonie des voeux de la commune. Il est aux côtés de son complice, Robert Veyret, conseiller général.

Catégorie A la une, foire de BeaucroissantCommentaires fermés

La fin d’une tradition…


Ceux qui ont participé à la foire de Beaucroissant 2010 ont vécu une foire historique. C’est en effet la dernière fois qu’elle dure quatre jours.

Lors des discours officiels, Pierre Fouque maire de Beaucroissant a rappelé que traditionnellement la foire pouvait durer de trois à cinq jours. Il fallait impérativement qu’il y ait un week end et le 14, jour dit du bétail ou agricole.  » Les nouvelles règles du jeu, à tous les niveaux nous ont interpellé sur la durée de la foire. Une enquête a été menée auprès des exposants, du monde agricole, des acteurs de la foire. 75% des sondés ont souhaité une foire à Trois jours: vendredi-samedi-dimanche avec jour du bétail le vendredi. »

En boutade: certaines réponses indiquaient foire à trois jours avec week end et le 14!

Les élus de Beaucroissant ont beaucoup réfléchi avant de prendre cette décision. Seul l’avenir dira si elle était bonne ou pas.

La foire de septembre 2011 se déroulera donc les 9-10-11 septembre. Jour agricole, du bétail, d’inauguration: vendredi 9.

Afin de faire passer le message aux visiteurs, élus, personnalités, la mairie de Beaucroissant, en partenariat avec sillon38.com a fait faire 12000 gobelets recyclables à la société Collavet située à Apprieu.

Gobelets ou sont inscrites les dates de la foire 2011.

 » Ils ont eu beaucoup de succès. On a pas arrêté de nous en demander. » nous diront les élus chargés de les distribuer.

Voilà une façon innovante, durable de communiquer!

En fin de discours officiels, les personnalités présentes sont reparties avec le célèbre collier d’ail et le fameux…gobelet.

g8

G2

G4

G5

G7

Catégorie A la une, foire de BeaucroissantCommentaires fermés

Beaucroissant: des trains que le week-end?


Comme annoncé lors de notre précédent article, Ter-SNCF  a mis en place une opération spéciale foire de Beaucroissant. On pourra se rendre à la foire, en train, à moitié prix.

Attention, cette offre ne concerne que le samedi 11 et dimanche 12.

Par contre, selon nos informations aucun train n’est programmé avec une halte à Beaucroissant les lundi 13 et mardi 14. Ce qui surprend le maire de la commune Pierre Fouque.

 » Je viens en effet d’apprendre la nouvelle et mon étonnement est grand. J’ai réussi à obtenir de vagues explications. On m’a parlé de questions  d’ordre financières, techniques… Certes le lundi , la foire devrait connaître une affluence moindre que le week-end mais mardi 14, journée agricole, du bétail et inaugurale la grande foule sera au rendez vous. Il serait dommage qu’aucun train ne puisse amener des visiteurs potentiels. »

Un maire qui n’a pas décidé de baisser les bras. « Dès que l’on a appris la nouvelle, j’ai pris moi même le dossier en mains et je me charge de plaider en faveur d’arrêts de trains, tous les jours de la foire, auprès des structures concernées. »

Les horairistes s’affairent…

Nous avons pour notre part contacté la direction de la SNCF. « Il nous a été répondu que la décision n’est pas définitive. Depuis la mise en place des trains pendulaires, il n’est pas évident de créer des arrêts supplémentaires sur la ligne, en semaine. Le week-end c’est plus simple car il il a moins de trafic. Les horairistes s’affairent sur  le problème et donneront leurs conclusions au plus vite. »

Quoiqu’il en soit, si aucun train ne fait une halte durant toute la durée de la foire, ce serait une première!

Catégorie foire de Beaucroissant, transportCommentaires fermés

Beaucroissant : la saint-Georges et la saint-Pierre


La 41e foire d’avril (24-25 avril) a attiré la grande foule aujourd’hui à Beaucroissant où 800 exposants ont été enregistrés. A l’occasion de l’inauguration, ce matin, les élus (1) ont pu mesurer le succès populaire de l’événement  en parcourant les allées avec Pierre Fouque, premier magistrat de la commune, pour éclaireur.

Un guide hors pair puisqu’il est aux commandes depuis 27 ans et qu’il connaît mieux que quiconque le cap à suivre pour arriver à destination. Pour passer sans encombres du secteur matériel agricole au marché forain en passant par la basse-cour. Même si la foire d’avril ne représente que la moitié de celle de septembre en superficie, il y a de quoi se fourvoyer.

ramasseuse de noix

Cet outil a connu un beau succès

Outre les visiteurs, plus de mille têtes étaient au rendez-vous pour la foire au bétail du samedi : bovins, poneys, porcs, moutons, chèvres. Parmi les têtes d’affiche, Charolais Isère, fidèle parmi les fidèles, et son stand de restauration mais aussi la Blonde d’Aquitaine qui faisait sa première apparition sur cet olympe du monde agricole qu’est le champ de foire de Beaucroissant.

Pour parler de cette foire, Pierre Fouque est encore le mieux placé : « Depuis 1970, la foire d’avril a pris sa place dans le calendrier agricole. Avec celle de septembre, elle symbolise le cycle des saisons et de la nature. C’est aussi une fête, avec ses manèges et ses attractions foraines, c’est un théâtre avec ses bonimenteurs qui attirent le chaland ».

Oui, la foire d’avril est une occasion de « faire marcher le commerce » -c’est sa vocation première- mais aussi de se distraire un peu après un hiver qui a pû paraître long, notamment aux agriculteurs de montagne où la mise à l’herbe aura un peu de retard cette année.

L’agriculture de montagne qu’il ne faut jamais oublier, comme l’a glissé André Vallini dans son allocution après avoir évoqué les nouvelles délégations dont ont hérité Charles Galvin (Isère numérique) et Didier Rambaud (Transports).

Le boss a la bosse des maths

Mais, en fait, tout bien pesé, plus que la Blonde d’Aquitaine ou la grise du Vercors, c’est Pierre Fouque qui eut droit aux projecteurs pour cette 41e foire d’avril. Hier, c’était la saint-Georges, aujourd’hui ce fut la saint-Pierre.

Pierre Fouque, visiblement ému. Gérard Seigle-Vatte vient de lui remettre les insignes de chevalier dans l'ordre du Mérite agricole

Pierre Fouque ému. Gérard Seigle-Vatte vient de lui remettre les insignes de chevalier dans l'ordre du Mérite agricole

En effet, c’est au maire de Beaucroissant ,Pierre Fouque, que Gérard Seigle-Vatte, président des Chambres départementale et régionale de l’agriculture, remit solennellement les insignes de chevalier de l’ordre du Mérite agricole.

L’occasion de rappeler le parcours de ce professeur de mathématiques, né à La Tronche un 24 mai 1944, qui, après avoir été adjoint au maire de Beaucroissant, fut élu maire en 1983 et le resta. Ce qui fait un certain nombre de foires à son actif, à raison de deux par an. Une bonne cinquantaine, à la louche ! Gérard Seigle-Vatte loua « son sens du dialogue, de l’écoute et de l’observation ».

Il en faut pour organiser des événements commerciaux de cette ampleur. Cette médaille fut chaleureusement applaudie par les participants à cette cérémonie, dans la salle polyvalente.

Max Josserand

Sur le parcours des élus, un arrêt chez Max Josserand, éleveur, est quasi impératif.

…………………………..

(1) Dans le cortège inaugural, François Lobit, secrétaire général de la préfecture, André Vallini, président du CG38, député de la circonscription, Eliane Giraud, conseillère régionale, Robert Veyret, conseiller général du canton de rives, Christian Nucci, vice-président du CG38 à l’agriculture, Charles Galvin, conseiller général à la forêt, la montagne et Bernard Saugey, sénateur de l’Isère, Didier Rambaud, président de la Communauté de communes Bièvre Est, conseiller général aux Transports, Gérard Seigle-Vatte, président de la Chambre d’Agriculture, Jean Robin-Brosse, président de la FDSEA. Et de nombreux maires (Voiron, Sillans, Chabons,Renage, Le Grand-Lemps, Saint-Jean-de-Bournay, etc.)

Catégorie A la une, foire de BeaucroissantCommentaires fermés

A partir de 2011, la foire de Beaucroissant stabilisée à 3 jours!


La plus ancienne foire de France, la foire de septembre de Beaucroissant avait la particularité, suivant l’année, de durer entre 3 et 5 jours.

La règle était simple: il fallait que le 14 soit le jour du bétail, qu’il y ait un week-end et qu’elle dure au minimum 3 jours. Quand le 14 tombait un mardi ou un jeudi, la foire durait 4 jours, quand il tombait un mercredi, on partait pour 5 jours!

Cette tradition s’est perpétuée pendant plus de 790 ans!

Depuis plusieurs années, la mairie, organisatrice de l’évènement s’interroge sur la poursuite ou pas de cette cadence. Aidée en cela par de nombreux acteurs, exposants, elle a réfléchi à ce problème, beaucoup questionné, organisé un sondage. Il en est ressorti que cette mouvance n’était plus adaptée à la vie moderne, aux impératifs d’organisation, économiques, de timing….

Le conseil municipal a donc pris la décision de bloquer la foire à trois jours, quelque soit les années: les vendredi, samedi et dimanche les plus proches du 14. Le jour dit agricole, du bétail, d’inauguration étant fixé au vendredi. Ceci à partir de 2011. Ce qui veut dire que cette année, et pour la dernière fois la foire durera 4 jours les: 11-12-13-14. Le jour du bétail étant fixé au mardi 14.

Pierre Fouque, maire: « Certes, cela va perturber l’espace de quelques éditions quelques visiteurs, les plus anciens en particulier mais ce changement de rythme était indispensable pour assurer l’avenir de notre foire, pour la redynamiser… »

Toujours à propos de la foire de septembre:  « Il y a eu un couac l’année dernière à propos des trains  s’arrêtant ou pas à Beaucroissant les jours de foire. La volonté du Conseil régional est claire: certains trains, en provenance de Lyon ou de Grenoble doivent desservir « La Beaucroissant ». Nous allons même améliorer ce service », nous a précisé le responsable transports du Conseil régional.

Un dernier mot sur la prochaine édition de la foire d’avril. Elle aura lieu les 24 et 25.

Selon Patrick Bouchet, régisseur:  « On affichera complet. Cette année vue la crise et les conditions météo de cet hiver, on a une forte demande et près de 400 d’entre elles ne pourront pas être satisfaites. »

Catégorie A la une, foire de BeaucroissantCommentaires fermés

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

août 2019
L Ma Me J V S D
« juil    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+