Tag Archive | "pierre ribeaud"

Congrès des maires de l’Isère


Les maires et adjoints des 526 communes de l’Isère ont rendez-vous le 8 octobre au Touvet pour le 59e congrès départemental des maires.

Organisé par l’Association des Maires de l’Isère (AMI), en partenariat avec la préfecture, le Département, et les présidents d’intercommunalités, cette édition 2016 a pour le thème « Les élus et les risques », une problèmatique abordée à travers deux tables rondes : « La défense extérieure contre l’incendie » et « Le plan communal de sauvegarde ».

Programme de la journée

  • 8 h – Accueil des congressistes
    Visite officielle de l’exposition
  • 9h – Ouverture du Congrès par le Président de l’AMI, Daniel Vitte
    - Projections de présentation de la ville et de la communauté accueillantes
    - Discours d’accueil de Laurence Théry, Maire du Touvet
    - Intervention de Francis Gimbert, Président de la communauté de communes Le Grésivaudan
    -  Intervention du Député Pierre Ribeaud
  • 9h30 – Assemblée générale de l’AMI
    Rapport moral, rapport financier, certification des comptes et vote des délibérations
  • 10h30 – Visite des stands
  • 11h – Table ronde « Les élus et les risques » :
    La Défense Extérieure Contre l’Incendie
    Le Plan Communal de Sauvegarde
  • 12h30 – Interventions officielles de clôture
    Discours de Jean-Pierre Barbier, président du Conseil départemental de l’Isère,
    Discours du Préfet de l’Isère, Lionel Beffre
  • 13h – Visite des stands
  • 13h30 – Remise des médailles d’honneur communales

Catégorie territoiresCommentaires fermés

Henri Gras à l’honneur..


C’est Pierre Ribeaud, député qui l’a rappelé:  » la légion d’honneur, créée par Napoléon est la plus la plus haute distinction française. Elle  récompense les citoyens les plus méritants dans tous les domaines d’activité.. Pour être distingué il faut avoir servi la nation et être irréprochable..A la vue de votre P1080895parcours tant militaire que civil, Mr Gras vous méritez amplement cette haute distinction.. »

Pierre Ribeaud qui a succédé à François Brottes, a apprécié d’avoir rencontré Henri Gras pour parlé forêt  » j’ai trouvé en vous un homme passionné, déterminé à faire avancer la filière bois

Eliane Giraud, sénatrice, Membre de la commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées :  » votre parcours militaire est tout simplement exemplaire.. C’est grâce à des hommes de votre trempe, qui avez et qui servez la nation, sans relâche, que la France est grande, indépendante, respectée.. » Eliane Giraud rappellera aussi que Henri Gras s’est beaucoup investi  » et continue à le faire  » au sein de la filière bois pour que celle ci prospère. »

Fabien Mukyk, conseiller départemental, vice président en charge de la forêt:  » cela fait un an que j’ai en charge la forêt au  niveau départemental. Je côtoie donc depuis fréquemment Henri Gras. Un homme passionné par la forêt, son évolution, le développement de la filière bois. « 

Charles Galvin, son parrain a lui aussi évoqué l’investissement d’Henri Gras au sein de la filière bois.  » Vous l’avez découverte à travers le groupement des sylviculteurs de Belledonne. Vous avez très rapidement compris les rouages de la filière et intégré l’Union des groupements de développement forestier de l’Isère. L’UGDFI qui représente l’amont de la filière, les propriétaires qui sont le premier maillon de la chaîne, donc un maillon indispensable pour une filière qui joue un rôle important en Isère, tant au niveau environnemental qu’économique..  » Et de compléter: Avec abnégation vous avez su mobiliser les propriétaires, les faire évoluer, les aider à monter les ASLGF qui sont un outil indispensable pour bien gérer sa forêt..

Henri Gras c’est la forêt certes mais aussi et surtout une longue carrière effectuée dans l’armée.

C’est  Martine BUCHOT présidente de la Caisse  Nationale des Rertaités Militaires qui s’en chargera:  » A 20 ans Henri Gras part au service militaire.
A peine arrivé à CONSTANTINE, après les classes son envie de gravir tous les échelons de la hiérarchie militaire, vont en s’accélérant.
A 23 ans chef de poste, il est promu maréchal des logis chef.
Ses résultats sont probants. Il est appelé par le Général Cdt la zone Algéroise en mai 1961 à prendre le commandement du groupe de renseignements d’exploitations.
C’est alors que les succès obtenus avec ses hommes, lui font recevoir la valeur militaire avec étoile de bronze et citation à l’ordre du régiment portant mention : entraînant par son exemple au cours de nombreux accrochages avec les rebelles ..
Il passe avec succès les brevets techniques du 1 et second degré d’artillerie.
Admis dans le cadre des sous officiers de carrière en 1963 il est promu au grade d’adjudant le 1 octobre 1966.

Une nouvelle ouverture pour encore progresser: ce sont les brevets d’armes spéciales réussis.Il est  promu adjudant chef le 1 janvier 1970.
Le 31 décembre 1973 il est décoré de la médaille militaire puis de la croix du combattant en 1978.
Il quitte le service actif le 1 juillet 1976, et continue les périodes de réserves . En Octobre 1983, Henri Gras est promu major. Il continue les périodes de réserve Jusqu’en 1989.
Rattrapé par la première guerre du golf, il est rappelé en service actif. Définitivement démobilisé en 1993.

Henri Gras a donc passé 39 ans au service de la France, 39 années bien chargées, passées parfois dans des conditions périlleuses, en Algérie principalement.

Sa carrière militaire, son dévouement auprès de la vie associative, son attachement à la forêt… Oui la légion d’honneur que lui a remise Charles Galvin au nom du Président de la République est largement méritée..

Avant d’inviter les élus, personnalités, très nombreux, ses amis,à un pot convivial,  Henri Gras entouré de sa famille a eu ces quelques mots, très simples, introduits par une citation de JOUBERT, moraliste:<Au lieu de me plaindre que la rose a des épines, je me félicite de ce « que l’épine est surmontée de roses et que le buisson porte des fleurs  >.
 » Cette pensée est à l’image de ma vie et bien souvent  le rosier n’a pas eu beaucoup de belles rose..
Mes débuts ont été remplis d’épines poussées sur des événements tragiques. En effet né 4 ans avant la seconde guerre, j’ai connu l’exode avec ma mère – mon père lui était prisonnier- les privations, mes grands parents n’avaient eux non plus pas grand-chose.
Mon grand père m’aida à poursuivre mes études jusqu’au bac . Il a suppléé mon père.

Puis à 20 ans je pars au service militaire..et vous connaissez la suite… »

On retiendra qu’Henri Gras a réussi le tour de force de réunir les trois derniers conseillers généraux en charge de la forêt. Tout d’abord Gérard Arnaud qui a initié la politique départementale de la forêt, Charles Galvin lui a succédé et depuis mars 2016, c’est Fabien Mulyk qui a en assure la charge comme vice Président du Conseil Départemental.

Gilbert PRECZ


Catégorie - filière bois, UGDFI, forêtCommentaires fermés

Nettoyage des berge de l’Isère


La troisième édition du nettoyage des berges de l’Isère, en amont du barrage de ST Egrève s’est déroulée sous un soleil radieux..

Cette opération organisée par Association Agréée pour la Pêche et de Protection du milieu aquatique de Grenoble, avec des partenariats forts comme EDF Alpes, La Métro.. a pours objectifs majeurs de nettoyer la rivière, certes, mais aussi de mobiliser la population sur les dégâts causés par les déchets.

La zone de nettoyage se situe de 200m en amont du barrage de St-Egrève-Noyarey, jusqu’au pont d’Oxford sur l’Isère et jusqu’au pont du Vercors sur le Drac.

Le ramassage des déchets s’est fait à pied du bord mais aussi à l’aide de bateaux motorisés et de canoës.
4 points de rendez-vous ont été définis:
- Le 1er du coté de St-Egrève à la confluence avec la Vence.
- Le 2e du coté de Sassenage non loin du Centre technique municipal.
- Le 3e du coté de Grenoble sur la Presqu’île entre le Dac et l’Isère.
- Le 4e du coté de Fontaine sur le quai du Drac proche de l’Ecole Maternelle Danielle Casanova.

Pour Jérôme Macaire, président de AAPPMA:  » cette troisième édition a rassemblé un peu moins de monde que les deux dernières années, et pourtant les détritus accumulés le long des berges sont encore trop nombreux.. cela n’empêche, cette opération montrera toute son utilité, et l’on ne peut que remercier les partenaires mais aussi les bénévoles pour leur investissement ».

Des centaines de sacs de détritus ont été collectés.. on a retrouvé des téléviseurs, batteries de voiture, extincteurs, un réservoir d’essence de voiture et une foule d’objets divers… qui ont été ramassés par bâteau, canoës mais aussi par des bénévoles qui n’ont pas hésité à rentrer dans l’eau, jouer les équilibristes sur des troncs d’arbres, pour réparer la  » bêtise  » de certains.

Pierre Ribeaud, conseiller général de l’Isère, présent sur le site a apprécié cette opération qui a gagné en professionnalisme..  » Je me rappelle d’une époque ou on remontait des troncs d’arbres, comme on le pouvait..sans trop d’organisation, de sécurité.. Ce n’est plus le cas aujourd’hui.. »

Gilbert PRECZ

Voici le déroulé de cette opération nettoyage des berges au niveau de ST EGREVE, cliquer sur les photos pour les agrandir..





Catégorie A la une, La Métro, déchets, environnementCommentaires fermés

Elections cantonales: en Isère le PS en ordre de marche


Le parti socialiste de l’Isère a présenté la liste de ses candidats pour les prochaines élections cantonales.  » Nous sommes en ordre de marche » a indiqué André Vallini, président du conseil général.

Les élections cantonales se dérouleront les 20 et 27 mars prochains. 29 cantons sont renouvelables et pour 26 d’entre eux les candidatures du parti socialiste sont bouclées. « Reste à s’entendre avec nos partenaires sur les cantons de Vinay et Roussillon et de choisir notre candidat sur celui d’ Héyrieux. Je puis vous assurer que le PS départemental est rassemblé, uni, il a été cohérent dans ses choix. » a indiqué André Vallini, lors de la présentation à la presse des candidats socialistes aux prochaines cantonales.

A priori les futurs élus ne le seront que pour trois ans, réforme territoriale oblige!

André Vallini: » je ne crois pas que cette réforme ira jusqu’au bout. Si en 2012, nous accédons au pouvoir, on la remettra à l’ordre du jour, et même si on ne change pas de majorité, je reste persuadé que des aménagements importants y seront apportés. L’association nationale des maires, pour ne citer qu’elle, a demandé de la revoir… »

Il faut rappeler que cette réforme prévoit la disparitions de 3000 élus locaux sur les 6000 en place.

Marie Noelle Battistel, députée de l’Isère est également conseillère régionale de Rhône Alpes: » Le plus grave est que c’est le monde rural, les petites communes qui vont pâtir de cette réforme. »

Lors de cette conférence de presse, le mot solidarité a souvent été prononcé.  » Au conseil général nous sommes obnubilés par la solidarité territoriale et sociale » a résumé le président Vallini.

Parmi les cantons renouvelables, nous citerons celui de La Mure ou Charles Galvin se représente. Charles Galvin, agriculteur est conseiller général délégué du président à la filière bois et à l’Isère numérique. Deux filières importantes selon le président Vallini.  » Le monde rural ne doit pas être exclu du progrès numérique… »

ps

La filière bois joue un rôle très important en Isère.

On retiendra également le canton de St Egrève ou Pierre Ribeaud se représente. Ce canton est sur le feu de l’actualité avec l’ouverture récente, et très appréciée, du pont barrage qui relie St Egrève à Noyarey et la construction tant attendue de la future ligne E du tram, Grenoble Le Fontanil.

ps2

L’ouverture du pont barrage, en décembre 2010 qui relie les deux rives de l’Isère au niveau de St Egrève, un projet mené par le conseil général.

L’ensemble des candidats a exprimé sa crainte face à une abstention massive. A juste titre. Voter est un acte citoyen et démocratique. Rendez vous donc les 20 et 27 mars.

Catégorie monde rural, territoiresCommentaires fermés

RD 105F St Egrève-Noyarey…


C’est fait, depuis ce lundi 13 décembre 10 heures, ont peut se rendre de St Egrève à Noyarey et vice versa en ligne droite. C’est en effet ce matin qu’a été inaugurée la départementale 105 F qui favorisera les échanges, à tous niveaux, inter-rives. Elle permettra également d’améliorer fortement la desserte et le temps de trajet dans le secteur, avec espérons le la réductions des fameux bouchons. L’accès au Vercors sera de ce fait facilité et cette ouverture permettra également de mettre en place des nouvelles lignes de transports en commun.

Bon nombre d’élus de tous bords, tous niveaux, personnalités diverses ont tenu à participer à cette inauguration que l’on peut qualifier d’historique.

Marc Gaucher, directeur de l’unité de production Alpes EDF s’est dit satisfait de l’ouverture de cette route.  » Dès la construction du barrage, EDF avait prévu que des voitures rouleraient un jour dessus. Barrage mis en service en 1992. »

André Vallini, président du conseil général:  » C’est toute l’agglomération grenobloise qui est concernée par cette nouvelle liaison. Nous sommes tous heureux de son ouverture aujourd’hui. Dès 2002 nous avons lançé  l’étude, en 2006, le projet a été adopté et il est réalisé aujourd’hui. L’investissement est de 12 millions d’euros, pris en charge en totalité par le département. Un département qui a doublé le budget transports publics en 10 ans: 153 millions en 2010, 70 en 2002″ faisant allusion à la mise en place de lignes de transports en commun qui emprunteront cette voie.

André Vallini a tenu à rendre un hommage appuyé à Alain Chaplais, conseiller général du canton de Sassenage « qui a oeuvré pour la réussite de ce projet. Yannick Belle a pris sa relève. Pierre Ribeaud, conseiller général de St Egrève faisant de l’ouverture de ce pont barrage une de ses priorités pour son canton. »

Le président du conseil général a confirmé que le pont de Chartreuse situé en plein centre de Grenoble  » de façon provisoire va rester de façon définitive. »

Les premières voitures ont emprunté sans encombres la RD 105F. Les conducteurs ayant même droit à un cadeau souvenir.

10 000 véhicules devraient traverser le barrage quotidiennement.

pont 1

pont 4

pont 3

pont 7

pont 6

pont 5

pont 8

Catégorie A la une, aménagement, transportCommentaires fermés

Ouverture, à la circulation, du pont barrage de St Egrève


On se souviendra longtemps de la galère que c’était pour se rendre de Sassenage à St Egrève et vice versa. situation d’autant plus ridicule que depuis 1992, et la construction du barrage de St Egrève il paraissait facile à tout un chacun de relier les deux rives de l’Isère en ligne droite. Cette anomalie sera réparée dès ce lundi avec l’ouverture officielle d’une liaison directe entre les deux rives de l’Isère.

Pour ce il a fallu que certains élus, décideurs, dont Pierre Ribeaud, conseiller général du canton de St Egrève fasse admettre que l’intérêt général devait primer…

Le département maître d’ouvrage a pris en charge l’intégralité des travaux: 12 millions d’euros.

barrage 2

C’est donc André Vallini, président du conseil général, qui ouvrira la route ce lundi matin, à 10 heures.

La prochaine étape sera la mise en service d’une ligne qui reliera Fontaine à St Egrève via le pont barrage. Ligne effective à partir de mars 2011.

Catégorie A la une, aménagement, transportCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

octobre 2019
L Ma Me J V S D
« sept    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+