Tag Archive | "Pierre&Vacances"

Center Parc de Roybon: le projet à un tournant


L’année 2009 devrait normalement être décisive pour le projet d’implantation d’un Center Parc Pierre&Vacances sur le territoire de la commune de Roybon. Rappelons qu’il est prévu que le 5e village vacances Center Parc voie le jour au printemps 2012 dans la forêt des Avenières. Le contexte économique actuel pénalisera t-il ou retardera t-il la mise en oeuvre de ce projet? On est en droit de s’interroger sur ce point.

Mais  pour bénéficier des avantages fiscaux de la loi Demessine  ZRR (Zone de revitalisation rurale) le promoteur est soumis à une date-butoir: 2010. Et il est fort probable que tout devrait donc être mis en oeuvre pour que  le calendrier évoqué jusqu’à présent (voir articles précédents) soit respecté et que le projet, sur le papier, soit conclu et signé avant cette date. Rappelons que le calendrier prévoit le début des travaux à la fin de cette année.

center-parc.jpg

Un exemple, parmi d’autres, de Center Parc

La municipalité de Roybon, pour sa part, ne ménage pas ses efforts quant à la révision du PLU, opération nécessaire en vue de l’implantation du Center Parc sur le territoire communal. Une première réunion publique a eu lieu jeudi 18 décembre 2008 en soirée, à la salle des fêtes. Parmi les intervenants, M.Fabrice Latuilerie, urbaniste, expliqua les enjeux de cette implantation par rapport au PLU existant. Mme Gwenaëlle Le Quéré (Cabinet Confluences Ingénieurs Conseils) donna un aperçu des implications environnementales.

Avant cette réunion, le maire, Marcel Bachasson, avait rencontré le monde agricole, les associations locales, les associations environnementales, les artisans et commerçants locaux. Personne dans le canton n’ignore plus rien du nouveau PLU.

Pour ceux qui auraient loupé des épisodes, d’autres réunions d’information sont programmées. L’une est prévue dans le courant du mois de janvier. Parallèlement, une réunion d’information sur le projet Center-Parc lui-même, est organisée par la société Pierre & Vacances le 27 janvier à 18h30, salle des fêtes, comme l’indique la dernière livraison du bulletin municipal  « Vivre à Roybon.

Ensuite, après une réunion d’examen conjoint avec les services publics associés, on abordera l’étape de l’enquête publique, pour une durée d’un mois. La révision du PLU pourrait être exécutoire quelques semaines plus tard, après un nouveau vote du Conseil municipal.

Quel financement?

La question du financement, comme on s’en doute, est au centre du dossier. Le groupe Pierre et Vacances devrait investir dans ce projet 387 millions d’euros (137 millions pour la réalisation du centre de loisirs et des commerces et 250 millions d’euros pour la construction des 1 000 cottages). Le Conseil général de l’Isère a consenti un engagement de principe de 15 millions € à inscrire dans le cadre des lignes budgétaires opérations touristiques. L’équivalent de 60 cottages.

On comprend que la contribution du Conseil régional est vivement attendue. Le 26  juin dernier, à Grenoble (voir notre article), à l’occasion d’une réunion à l’antenne régionale, Christian Pichoud, vice-président du Conseil général de l’Isère chargé de l’Economie touristique et de la politique de la Montagne, avait interpellé les élus de la Région sur ce point, s’étonnant que ce projet innovant ne soit pas encore pris en compte par l’échelon régional:

“C’est un projet très bien identifié, innovant et qui doit contribuer à la création de 800 emplois sans saisonnalité. Je suis surpris de ne pas le voir figurer dans votre programmation. Ca commence à être extrêmement gênant. On ne peut pas avancer sans vous là-dessus… J’attends de la vice-présidente de la Région un communiqué faisant état de l’inscription du projet de Center Parcs au schéma de développement régional du tourisme et des loisirs”.

Il semble que le conseiller général isèrois ait été entendu – le temps que l’écho parvienne à Charbonnières- puisque selon nos informations, le président de la Région, Jean-Jack Queyranne aurait admis le principe d’un rendez-vous avec Pierre & Vacances. Mais aucune date n’a été fixée.

En attendant la réunion du 27 janvier, la commune de Roybon se concentre sur les problématiques liées à l’eau potable, à l’assainissement et à la compatibilité des choix d’aménagement avec l’équilibre des usages et ressources en eau. Ce n’est pas une mince affaire. Mais la mise aux normes des équipements d’assainissement profitera à l’ensemble des zones urbanisées du territoire communal.

Catégorie aménagementCommentaire (1)

Roybon, heureux élu de Pierre et Vacances


Le 5e village vacances Center Parcs devrait voir le jour au printemps 2012 dans la forêt de Roybon. Même si le conditionnel est encore de rigueur, l’ affaire se présente bien et le Groupe Pierre et Vacances se dit prêt à mobiliser ses équipes « avec l’objectif d’une signature prochaine du protocole d’accord » avec le Département de l’Isère.

André Vallini, président du Conseil général de l’Isère, qui dit avoir joué la carte départementale, sans priviligier tel ou tel site, a bien précisé hier qu’il restait à trouver les financements. Quant à la concurrence de la Drôme, le président Vallini tient à préciser qu’ « on ne s’est pas fait la guerre », que les discussions avec son homologue Didier Guillaume ont été sereines.

En attendant cette conclusion, Marcel Bachasson, maire de Roybon, se réjouit que sa commune ait été l’heureuse élue de ce complexe touristique:

« Roybon a une superficie de 7000 ha dont la moitié en forêts et compte 1400 habitants. Il m’est arrivé parfois de penser que ce serait préférable d’avoir 7000 habitants et 1400 ha de forêts. Aujourd’hui, je mesure à quel point ces 3500 ha de forêts vont être utiles. Mais outre la forêt, la proximité d’un aéroport et le fait que le canton est en zone de revitalisation rurale, c’est la bonne entente entre le Département et la commune qui a intéressé Pierre et Vacances ».

La révision du PLU de la commune est donc au programme. La procédure devrait s’engager au plus vite, conformément au souhait de l’opérateur.

C’est Christian Pichoud, vice-président du Conseil général au Tourisme, qui a mené les négociations:

« Rhône-Alpes était la région retenue par Pierre et Vacances, premier opérateur français en immobilier de loisirs, pour son 5e village Center Parcs en France. La Drôme était en concurrence avec l’Isère et le projet a failli se situer à cheval entre la Drôme et l’Isère. Le choix de Roybon, secteur peu développé touristiquement, s’est finalement imposé. Rien ne s’opposait à la faisabilité du projet ».

Ce complexe touristique, concrètement, c’est: 1000 cottages (qui, en principe, respecteront l’architecture traditionnelle), des équipements de loisirs (centres aqualudiques, restaurants, commerces, etc.), des aménagements paysagers (un ou deux plans d’eau, notamment). C’est aussi 700 emplois directs représentant 470 emplois équivalent temps plein. Ajoutons-y, pour la trésorerie de la commune, des taxes liées au permis de construire, taxe foncière et taxe professionnelle. Au plan de la sous-traitance et des achats, l’opérateur avance le chiffre de 12 millions d’euros/an environ.

Bref, de quoi donner de l’élan au pays de Roybon et des Chambarans, un élan que Jean-Michel Revol (conseiller général de Saint-Marcellin) et René Vette (canton de Saint-Etienne-de-Saint-Geoirs) ne peuvent qu’approuver, en tant que voisins . « C’est un plus pour la vitalité de nos territoires », remarque le premier. « Ca va créer un couloir touristique important », souligne le second ».

Catégorie aménagementCommentaire (1)


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

janvier 2020
L Ma Me J V S D
« déc    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+