Tag Archive | "pollution de l’air"

LUTTE CONTRE LA POLLUTION DE L’AIR


Greenpeace, le Réseau Action Climat France (Rac-F) et l’Unicef ont publié, ce jeudi, une évaluation de l’ambition des douze plus grandes agglomérations françaises en fonction de leurs initiatives en matière de mobilité pour améliorer la qualité de l’air.

En réaction, Christophe FERRARI, Président de la métro et Sylvain LAVAL, Président du Syndicat Mixte des Mobilités de l’Aire Grenobloise déclarent :
« Le territoire métropolitain grenoblois a pris la mesure de l’urgence sanitaire, mais aussi sociale et économique, que représente la pollution de l’air.

Nous avons multiplié les initiatives pour y répondre depuis plusieurs années, ce que vient confirmer cette nouvelle publication de Greenpeace, du Réseau Action Climat et de l’UNICEF, qui demeure concentrée sur les problématiques de déplacement, quand bien même le chauffage au bois, et en particulier le chauffage au bois individuel non performant, est à l’origine de 55% des émissions annuelles de particules, et jusqu’à 75% en période de pic de pollution hivernal.

Gageons qu’une éventuelle étude menée ultérieurement par les associations en question prenne tous les secteurs d’émission de polluants en compte et les initiatives prises localement en la matière. La qualité de l’air est un combat quotidien en faveur de la qualité de vie des habitants comme de l’attractivité de notre territoire. Un combat qu’il importe de poursuivre, d’accélérer, en accompagnant chacune et chacun, pour ne laisser personne au bord du chemin.
C’est ce à quoi s’attellent la Métropole et le SMMAG chaque jour, dans un contexte topographique local imposant de redoubler d’efforts :
- Sauvetage de la liaison ferroviaire Grenoble-Gap et mobilisation en faveur d’un service express ferroviaire sur la région grenobloise qui constituera demain la colonne vertébrale de notre réseau de transport en commun ;
- Mise en oeuvre de la plus grande voie de France dédiée au covoiturage et de services de covoiturage et d’auto-partage ;
- Développement de parkings relais en entrée d’agglomération de la grande région grenobloise ;
-Développement du réseau cyclable, de solutions de stationnement sécurisées pour les cycles, du service Métrovélo ;
-Multiplication des réseaux de chaleur sur le territoire ;
- Développement du réseau de chauffage urbain qui utilise aujourd’hui 72% d’énergies renouvelables et de récupération, auquel 50% de bâtiments supplémentaires seront raccordés dans les prochaines années ;
- Prime Air Bois visant à contribuer au renouvellement des appareils de chauffage individuel au bois non performant et dont le montant a été doublée, atteignant désormais jusqu’à 2 000 euros pour les plus modestes ;
- Mesures d’accompagnement des acteurs économiques s’agissant du remplacement de leur flotte de véhicules, à l’image d’une aide allant jusqu’à 18 000 euros par véhicule ;
- Zone à Faible Emission sur 27 communes devant permettre, dans quelques années, que plus aucun habitant ne soit soumis à un dépassement des seuils réglementaires ; etc.
Autant de mesures, loin d’être exhaustives, mises en oeuvre en lien étroit avec les communes, et, pour bon nombre d’entre elles, avec le soutien de l’ADEME et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes.

Toutes ces mesures, que nous allons encore renforcer, compléter, contribuent à améliorer la qualité de l’air sur notre territoire et à accompagner toutes et tous car il ne saurait y avoir de transition écologique sans justice sociale. Il importe cependant d’aller encore plus loin. En ce sens la mobilisation de toutes et de tous est indispensable et implique le plein et entier soutien du Gouvernement et des parlementaires, un soutien que nous appelons de nos voeux.

A cet égard, on peut s’interroger, regretter que la vente d’appareils de chauffage individuel au bois non performants soit toujours autorisée.

Par ailleurs, le Préfet de Haute-Savoie a signé il y a quelques mois un arrêté interdisant toute utilisation de chauffage à bois à foyer ouvert, dans 41 communes de la vallée de l’Arve ; une telle mesure ne devrait-elle pas s’envisager plus largement ?

On peut par ailleurs légitimement s’interroger, s’offusquer, vis-à-vis du refus de baisser la TVA à 5,5% sur les transports en commun et les services de mobilité, mesure qui permettrait pourtant de soulager le portefeuille des ménages et de rendre ces solutions de mobilité plus attractives.
Il y a par ailleurs urgence à mettre en oeuvre un plan national extrêmement ambitieux en faveur des transports en commun et du ferroviaire afin notamment d’entretenir et développer le réseau, et notamment des services express métropolitains à l’image du projet existant sur le bassin de vie grenoblois.

Nous en appelons ainsi au Gouvernement et aux parlementaires pour mettre en oeuvre des initiatives lisibles, cohérentes et ambitieuses en faveur de la préservation de la qualité de l’air et à soutenir davantage les collectivités et les Autorités Organisatrices de la Mobilité en ce sens. »

Catégorie A la une, La MétroCommentaires fermés

Pollution de l’air: maintien de la limitation de la vitesse


Vendredi 13 décembre 2013, les conditions anticycloniques se maintiennent et restent favorables à l’accumulation des polluants  – particules fines et dioxyde d’azote. Ainsi, le territoire du bassin grenoblois, le territoire du bassin lyonnais et Nord Isère et le territoire de la zone alpine enregistrent un pic de pollution atmosphérique.

Afin de retrouver un niveau de qualité de l’air satisfaisant, les restrictions de circulation suivantes sont à respecter :
La vitesse maximale autorisée est de 70 km/h sur les tronçons autoroutiers et routiers de l’agglomération grenobloise suivants :

  • A48 du péage de Voreppe à Grenoble (Porte de France) ;
  • A41 du péage de Crolles à Meylan (carrefour de la Carronnerie) ;
  • RD1090 de Meylan (carrefour de la Carronnerie) à Grenoble (Pont de l’Isère) ;
  • A480 sur la totalité (depuis limite A48 jusqu’au carrefour de Varces A480 / RD 1075) ;
  • A51 du péage de Vif à Claix (limite A51 / A480) ;
  • RN87 dite « Rocade Sud »
  • RN85 depuis la sortie N°8 située sur A480, sens Nord-Sud, jusqu’au carrefour giratoire situé à l’intersection de la N85 et de la RD 2085 A (fin de la déviation de Pont-de-Claix), sur la commune de Champagnier.

En dehors de ces axes et sur les territoires concernés par le pic de pollution atmosphérique les usagers doivent respecter une vitesse inférieure de 20km/h par rapport à la vitesse maximale autorisée, si cette dernière est supérieure à 70 km/h.
Les poids lourds et autocars ne se voient pas appliquer la même réduction de vitesse mais ne peuvent circuler à une vitesse supérieure à la vitesse maximale autorisée ainsi déterminée pour les véhicules légers.

L’ensemble des valeurs de pollution atmosphérique mesurées par les réseaux de surveillance de la qualité de l’air est disponible sur Internet à l’adresse suivante : http://www.air-rhonealpes.fr.

Recommandations comportementales, destinées à l’ensemble de la population de l’Isère, afin de réduire la pollution atmosphérique :
- limiter l’usage des véhicules automobiles et de tous autres engins à moteur thermique ;
- les usagers de la route doivent :

  • privilégier, pour leurs trajets courts, les modes de déplacement non polluants (marche à pied et vélo) ;
  • différer si possible leurs déplacements internes aux agglomérations pouvant l’être ;
  • pratiquer si possible le co-voiturage dans les autres cas ou emprunter les réseaux de transport en commun.

Pour plus d’informations sur les recommandations sanitaires, vous pouvez :

Catégorie pollutionCommentaires fermés

Episode de pollution de l’air


Lundi 1er avril, de nouveaux dépassements pour les particules fines du seuil d’information et de recommandations pour les personnes sensibles ont été constatés sur 3 zones où le dispositif était activité :

bassin lyonnais

Nord Isère,

Ouest Ain.

Pour ces zones le dispositif passe ce jour pour 24 heures au niveau d’alerte sur persistance de l ‘épisode.

Principales recommandations sanitaires et comportementales

Ne modifiez pas vos déplacements habituels

Ne modifiez pas vos activités sportives sauf pour les sujets sensibles qui doivent privilégier les activités calmes et éviter les exercices physiques intenses (et notamment s’abstenir de concourir aux compétitions sportives)

Ne modifiez pas vos pratiques habituelles d’aération et de ventilation

Pratiquez le co-voiturage ou utilisez les transports en commun

Réduisez votre vitesse sur routes et autoroutes

N’allumez pas de feu de cheminée sauf s’il s’agit de votre unique moyen de chauffage

Les éventuelles dérogations à l’interdiction permanente de brûlage à l’air libre sont  suspendues

L’ensemble des recommandations sanitaires et comportementales est disponible sur le site internet à l’adresse suivante : http://www.air-rhonealpes

tableau pollution

Catégorie environnement, pollutionCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

février 2021
L Ma Me J V S D
« jan    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+