Tag Archive | "préfecture Isère"

Tour de France 2015: Appel à la vigilance et recommandations


_____________________________________________________________


Le Tour de France est une grande fête sportive et populaire mais la sécurité de chacun demeure une priorité. Les différentes composantes du ministère de l’Intérieur (préfecture, gendarmerie, police nationale, sécurité civile) sont mobilisées pour permettre au Tour de France de se dérouler dans des conditions optimales de sécurité.

À l’occasion du passage du Tour de France 2015 en Isère, pour le jeudi 23 juillet (18e étape) et le samedi 25 juillet (20e étape), la préfecture de l’Isère sera mobilisée afin de coordonner l’action des services de secours et de sécurité.

Afin que le Tour reste une grande fête, voici quelques règles simples à respecter :

  • Conformez-vous aux indications données par les services de police et de gendarmerie ou par les organisateurs ;
  • Surveillez bien les enfants. Ne les laissez pas traverser ou aller sur la route, tenez-les par la main ;
  • Restez derrière les barrières de sécurité quand il y en a ;
  • Tenez vos chiens en laisse et loin du bord de la route ;
  • Attention au passage de la caravane publicitaire. Restez sur le bord de la route et ne vous précipitez pas sur les objets tombés sur la chaussée ;
  • Écartez-vous le plus possible de la chaussée. Les accotements non stabilisés ou le ras du trottoir peuvent être utilisés par les coureurs.
  • N’allez jamais au-devant des coureurs, ne courez pas à leur côté même pour les encourager ;
  • Ne vous positionnez pas devant les coureurs pour prendre des photos ou filmer ;
  • Attention à la chaleur ! Buvez de l’eau régulièrement et faîtes boire les enfants même s’ils ne le réclament pas. Munissez-vous de chapeaux, de lunettes de soleil, de crème solaire… ;
  • Renseignez-vous sur la météo ;
  • Respectez l’environnement, ne jetez pas de mégots ;
  • Ne cherchez pas à emprunter une voie avant sa réouverture qui interviendra le plus rapidement possible ;
  • Après le passage de la course, il est important de respecter les consignes des forces de police et de gendarmerie afin que la dispersion de la foule s’effectue dans les meilleures conditions.

Catégorie sportCommentaires fermés

Le préfet de l’Isère autorise une opération de tir de prélèvement d’un loup


Par arrêté préfectoral Richard Samuel, Préfet de l’Isère a ordonné une opération de tir de prélèvement d’un loup pour la protection des troupeaux domestiques des communes de Lavaldens, Ornon, Oulles, Livet-et-Gavet, La Morte, Cholonge, Villard St Christophe, St Honoré, Nantes-en-Rattier, La Valette, Chantelouve et Oris-en-Rattier.

Ce tir de prélèvement est placé sous la direction du Chef de Service Départemental de l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage (ONCFS).

Il pourra avoir lieu de jour comme de nuit, entre le 15 juillet et le 11 août 2014, dans la mesure où les troupeaux demeurent dans des conditions où ils sont exposés à la prédation du loup.

Cette mesure administrative de tir de prélèvement intervient après le constat, sur ce massif, de 7 attaques de loup en 2011, de 6 attaques en 2012, de 7 attaques en 2013 et d’une attaque dans la nuit du 2 au 3 juillet 2014 ayant entraîné le dérochement et la mort de 364 brebis et agneaux malgré la mise en place de mesures de protection des troupeaux.

La mise en œuvre de ce tir de prélèvement sera encadrée par les textes applicables et par le protocole loup adopté au niveau national.

Catégorie loupCommentaires fermés

Enquête Publique sur l’autorisation « Loi sur l’eau » du Center Parcs de Roybon


14 avril 2014 – Enquête Publique sur l’autorisation « Loi sur l’eau » du Center Parcs de Roybon

PREFECTURE DE L’ISERE

Direction Départementale de Territoires

AVIS D’ENQUÊTE PUBLIQUE  SUR LA COMMUNE DE ROYBON

Une enquête publique est ouverte à compter du 14 avril 2014 et jusqu’au 28 mai 2014 inclus, soit 45 jours, sur le territoire de la commune de Roybon suite à la demande d’autorisation, au titre de la loi sur l’eau. L’objet de l’enquête est la demande de la SNC Roybon Cottages portant sur des installations, ouvrages, travaux et activités soumis à autorisation en application des articles L.214-1 à L.214-6 et R.214-1 du code de l’environnement ( le détail des rubriques est énuméré à la fois dans l’arrêté préfectoral d’ouverture de l’enquête publique et dans le dossier mis à l’enquête), dans le cadre du projet de création d’un pôle touristique appelé « Center Parcs du Domaine de la Forêt de Chambaran ». Ce projet consiste en la construction d’un ensemble d’hébergements touristiques et d’équipements de loisirs associés.

Le responsable du projet est la Société en Nom Collectif Roybon Cottages sise 11 rue de Cambrai 75947 Paris Cedex 19., auprès de laquelle des informations pourront être demandées.

Au terme de l’enquête, les décisions pouvant être adoptées sont les suivantes :
=>autorisation loi sur l’eau ou refus (articles L.214-4 et R.214-12 du code de l’environnement).

Ces décisions seront prises par arrêté préfectoral. Le Préfet de l’Isère est compétent pour prendre cette décision.

Une commission d’enquête composée de trois membres titulaires a été désignée par le Tribunal Administratif de Grenoble pour conduire cette enquête. Ont été désignés : MM. Gabriel Ullmann, docteur-ingénieur et expert judiciaire en environnement (président), Pierre Blanchard, lieutenant-colonel du service de santé des Armées, retraité et Mme Isabelle Barthe, consultante en communication. M. Alain Giacchini, directeur divisionnaire des impôts retraité, a été désigné suppléant.

Le Président de la commission d’enquête ou l’un de ses membres seront présents, en mairie de Roybon pour y recevoir les observations des intéressés, les jours et heures suivants :
- le lundi 14 avril 2014 de 11h30 à 14h30
- le samedi 19 avril 2014 de 09h00 à 12h00
- le mardi 22 avril 2014 de 17h00 à 20h00
- le samedi 26 avril 2014 de 09h00 à 12h00
- le lundi 05 mai 2014 de 17h00 à 20h00
- le lundi 12 mai 2014 de 17h00 à 20h00
- le jeudi 15 mai 2014 de 09h00 à 12h00
- le samedi 24 mai 2014 de 09h00 à 12h00
- le mercredi 28 mai 2014 de 13h30 à 17h30

Pendant toute la durée de l’enquête publique :
➢ le dossier d’enquête sera consultable par le public, qui pourra y présenter ses observations sur le registre prévu à cet effet aux jours et heures d’ouverture de la mairie de Roybon. Le dossier pourra également être consulté sur le site internet www.roybon.fr
➢ les observations peuvent également être adressées par correspondance au Président de la commission d’enquête à la mairie de Roybon, 38 rue de la Mairie 38940 Roybon, siège de l’enquête ainsi que par voie électronique à l’adresse suivante : enq-pub-center-parcs@roybon.fr.

Deux réunions publiques d’information et d’échanges seront organisées à Roybon, à la salle des Fêtes, place du Maquis de Chambaran :
- le mercredi 16 avril 2014 à 19 heures
- le lundi 19 mai 2014 à 19 heures

Ces réunions seront présidées et animées par la commission d’enquête. Sont joints au dossier d’enquête et mis à disposition du public selon les mêmes modalités : les études d’impact se rapportant au projet et l’avis de l’autorité environnementale du Préfet de la région Rhône-Alpes en tant qu’ autorité administrative de l’État compétente en matière d’environnement sur chacune des études d’impact.

Toute personne peut, sur sa demande et à ses frais, obtenir communication du dossier d’enquête publique auprès du Préfet de l’Isère – Direction Départementale des Territoires – Service Environnement – 17 Bd Joseph Vallier – BP 45 – 38040 Grenoble Cedex 9.

Toute personne intéressée pourra, après l’enquête publique, prendre connaissance du rapport, et des conclusions motivées de la commission d’enquête qui seront tenus à la disposition du public, pendant une durée d’un an à compter de la date de clôture de l’enquête, en Préfecture de l’Isère – D.D.T – Service Environnement, en mairie de Roybon et pendant un an sur le site des services de l’Etat en Isère www.isere.gouv.fr, à compter de leur publication.

Catégorie environnement, la vie des communes, monde ruralCommentaires fermés

Élections municipales 2014: être candidat dans les communes de moins de 1000 habitants


Les élections des dimanches 23 et 30 mars 2014 permettront, comme précédemment, d’élire au scrutin plurinominal majoritaire les conseillers municipaux des communes de moins de 1 000 habitants.

Une déclaration de candidature obligatoire

Attention, pour les élections municipales de mars 2014, la déclaration de candidature est désormais obligatoire. Vous ne pourrez être élu si vous n’avez pas déclaré votre candidature auprès des services du représentant de l’État avant le jeudi 6 mars à 18 heures.

Il est recommandé de prendre connaissance du « Mémento à l’usage des candidats dans les communes de moins de 1 000 habitants » publié sur le site Internet de la préfecture de l’Isère (www.isere.gouv.fr). Ce guide vous expliquera les démarches à accomplir.

Contrairement aux communes de 1 000 habitants et plus, il n’y a pas d’élection des conseillers communautaires. Vous n’avez donc pas à préparer de liste des candidats au conseil communautaire.

En effet, dans votre commune, les conseillers communautaires seront désignés selon l’ordre du tableau du conseil municipal, établi après l’élection du maire et des adjoints, qui classe obligatoirement en premier le maire, puis les adjoints, puis les conseillers municipaux selon le nombre de suffrages qu’ils ont recueillis.

Quelles sont les conditions pour être candidat ?

Pour pouvoir se présenter à une élection municipale, il faut :

·  avoir 18 ans révolus, soit au plus tard le samedi 22 mars 2014 à minuit ;
· être de nationalité française ou ressortissant d’un État membre de l’Union européenne ;
· ne pas exercer une profession créant un conflit d’intérêts ou vous donnant un pouvoir d’influence sur les électeurs de la commune où vous vous présentez. Il est par exemple interdit à un salarié municipal de se présenter dans la commune qui l’emploie ;
· avoir une attache avec la commune dans laquelle vous vous présentez, c’est-à-dire y avoir sa résidence sur au moins six mois ou son domicile ou y être redevable personnellement d’un impôt local.

Je souhaite être candidat à l’élection municipale : que dois-je faire ?

Il faut déclarer votre candidature.
La candidature vaut pour les deux tours, vous n’avez donc pas à faire de nouvelles démarches à l’issue du premier tour de scrutin.
Il est possible de se présenter au second tour de scrutin sans avoir été candidat au premier tour si et seulement s’il n’y a pas eu suffisamment de candidats au premier tour, c’est-à-dire si le nombre de personnes candidates a été inférieur au nombre de personnes à élire.
Ainsi, par exemple, dans une commune de 800 habitants où 15 conseillers municipaux sont à élire, des déclarations de candidature au second tour seront autorisées s’il n’y a eu que 14 déclarations de candidature ou moins au premier tour.

Vous pouvez vous présenter individuellement ou de façon groupée. Dans les deux cas, chaque candidat effectue une déclaration de candidature individuelle.

En cas de déclaration d’un groupe de candidats, il n’est pas nécessaire de présenter autant de candidats que de sièges à pourvoir : il peut y avoir moins de candidats ou au contraire plus de candidats que de conseillers municipaux à élire.

La candidature d’un groupe de candidats s’effectue par une personne dûment mandatée par chaque candidat qui dépose l’ensemble des candidatures individuelles. Cette personne peut être aussi bien l’un des candidats qu’un tiers.

L’intérêt d’une candidature groupée peut être de figurer sur un seul et même bulletin de vote et de mener une campagne électorale en commun.

Au moment du dépouillement, les voix sont toutefois attribuées individuellement à chaque candidat, même s’ils choisissent de figurer sur le même bulletin de vote.

Où et quand puis-je déposer ma candidature ?

Les déclarations de candidatures sont obligatoires pour tous les candidats et doivent être déposées à la préfecture, (entrée « Hôtel de la préfecture » côté du tram) pour l’arrondissement de Grenoble et dans les sous-préfectures pour les arrondissements de La Tour du Pin et de Vienne, selon la localisation de la commune où le candidat se présente, du jeudi 20 février 2014 de 9 heures à 15 h 30 au jeudi 6 mars 2014 à 18 heures.

ATTENTION : les candidats sont invités à déposer leurs dossiers le plus tôt possible. En effet, plus le dépôt des candidatures sera tardif, plus les éventuelles difficultés liées à ces candidatures seront difficiles à résoudre (insuffisance de certaines informations, absence d’un document ou de la signature de l’un des candidats, etc.).

Quels documents dois-je fournir lors de ma déclaration de candidature ?

Chaque candidat, qu’il se présente individuellement ou de façon groupée, doit fournir un formulaire imprimé de déclaration de candidature accompagné des pièces permettant de prouver sa qualité d’électeur ainsi que son attache avec la commune.

Le formulaire de déclaration de candidature est disponible sur le site Internet de la préfecture de l’Isère (www.isere.gouv.fr).

La liste des pièces à fournir est indiquée au dos du formulaire de candidature.

Si vous êtes ressortissant d’un État membre de l’Union européenne autre que la France, vous devez également joindre une déclaration sur l’honneur certifiant que vous n’êtes pas déchu du droit d’éligibilité dans l’État dont vous avez la nationalité (un modèle de déclaration figure en annexe du mémento aux candidats).

Quelles sont mes possibilités en matière de propagande électorale lors de la campagne électorale ?

Vous pouvez, si vous le souhaitez, en candidat individuel ou dans le cadre d’un groupe de candidats, imprimer et envoyer aux électeurs un bulletin de vote et une profession de foi. Vous pouvez également imprimer et apposer des affiches électorales.

Le point sur les bulletins de vote :

· Pour qu’ils soient pris en compte, vous devez fournir vos bulletins de vote à la mairie, au plus tard le samedi 22 mars 2014 à 12 heures.
· Ils peuvent également être remis au président de chaque bureau de vote le jour du scrutin.
· Les bulletins de vote, en format paysage, peuvent comporter un seul nom ou se présenter sous la forme d’une liste qui ne doit pas obligatoirement comporter autant de noms que de personnes à élire. La parité n’est pas exigée. Si les noms sont présentés sur plus d’une colonne, il conviendra d’attribuer un numéro à chaque candidat.

L’ensemble de ces dépenses est à la charge du ou des candidats et ne fait l’objet d’aucun remboursement de l’État.

Pour plus d’information : www.isere.gouv.fr

Catégorie collectivités, questions d'actualitéCommentaires fermés

Épisode de pollution de l’air sur le Nord Isère et sur le bassin Grenoblois


La Préfecture de l’Isère vous informe de la levée de l’alerte pour les communes de la zone Nord Isère.

Le niveau 1 d’alerte est maintenu sur le bassin grenoblois.

Les recommandations comportementales destinées à la population de l’Isère afin de réduire la pollution atmosphérique sont les suivantes :

  • limiter l’usage des véhicules automobiles et de tous autres engins à moteur thermique ;
  • les usagers de la route doivent :
  • privilégier, pour leurs trajets courts, les modes de déplacement non polluants (marche à pied et vélo) ;
  • différer si possible leurs déplacements internes aux agglomérations pouvant l’être ;
  • pratiquer si possible le co-voiturage dans les autres cas ou emprunter les réseaux de transport en commun.

Pour plus d’informations sur les recommandations sanitaires, vous pouvez :

Catégorie pollutionCommentaires fermés

Un nouveau site internet pour les services de l’Etat en Isère : www.isere.gouv.fr


Les services de l’Etat en Isère sont  désormais regroupés dans un seul site
internet.

Son adresse www.isere.gouv.fr est celle de l’ancien site de la préfecture.

Ce nouveau site regroupe désormais les anciens sites internet de la préfecture, de la direction
départementale de la cohésion sociale (DDCS), de la direction départementale de la
protection des populations (DDPP) et de la direction départementale des territoires
(DDT). Les Unités Territoriales de la DIRECCTE, de la DRAC et de la DREAL participent
aussi à ses contenus.

L’organisation du site se veut simple et conviviale pour répondre aux besoins de différents
publics (particuliers, professionnels, associations et collectivités territoriales).

La charte graphique a été revue, elle est désormais conforme à un modèle national qui sera
adopté progressivement par l’ensemble des départements durant 2013.

Ce modèle garantit le respect des normes qualitatives en terme de publication ainsi qu’une
image cohérente de l’ensemble des services de l’Etat sur internet, prolongeant ainsi la
réforme de l’administration territoriale de l’Etat.

Catégorie questions d'actualitéCommentaires fermés

Episode neigeux: restriction de circulation


La Préfecture de l’Isère communique :

Des chutes de neige en seconde partie de la nuit sont annoncées par Météo France.

La circulation des véhicules de plus de 7,5  tonnes demeure donc interdite en Isère toute la nuit sur :

-       l’ autoroute A 51 dans  les deux sens

-       la RN 85 dans les deux sens entre Vizille et la limite du département des Hautes Alpes

-       la RD 1075 Sud dans les deux sens entre Vif et la limite du département avec la Drôme

Ces mesures ne s’appliquent pas  aux véhicules suivants sous réserve d’équipements spéciaux :

-       aux engins de viabilité hivernale,

-       aux transports en commun de voyageurs,

-       aux transports scolaires,

-       aux véhicules de secours,

-       aux véhicules de  dépannage,

-       aux poids lourds assurant l’approvisionnement en matériaux de traitement de chaussée,

-       aux véhicules de transports d’animaux vivants,

-       aux véhicules de collecte de lait.

La journée de samedi matin sera marquée par une continuité de l’épisode neigeux, 5 à 10 cm  et 15 cm sur les terres froides et montagne. Le vent froid et du nord peut occasionner la création de congères.

Une vigilance orange avalanche reste active.

Conseils de comportement :

-       Soyez prudents si vous devez absolument vous déplacer. Privilégiez les transports en commun.

-       Renseignez vous sur les conditions de circulation auprès du centre de circulation routière CRICR (site Bison Fûté), écoutez la radio.

-       Consultez l’évolution de la situation sur le site Internet de Météo France : www.meteo.fr

Catégorie transportCommentaires fermés

Neige et verglas: alerte orange


Compte tenu de l’alerte météo orange pour neige et verglas, le préfet de l’Isère décide la fermeture de tous les centres de vaccination du département le vendredi 8 janvier et le samedi 9 janvier.

Le bulletin météo  prévoit le début de l’évènement neigeux  jeudi 7 janvier en soirée  et la fin de l’événement dimanche 10 janvier .

Il fait état d’ un épisode neigeux de nature à engendrer des difficultés de circulation et à perturber certaines activités économiques. Cet événement qui commencera en soirée se poursuivra demain vendredi et devrait se terminer dimanche. Vendredi les chutes de neige se prolongent toute la journée.

Pour vendredi, on attend environ 10 cm en plaine (voire 30 cm localement) et 20 cm en montagne. Le Nord Isère et les Préalpes pourraient cumuler jusqu’à 30 à 40 cm d’ici dimanche. Vent de nord et congères attendues de ce fait.

Les conditions de circulation sont susceptibles de devenir rapidement très difficiles dès cette nuit sur l’ensemble du réseau routier. Les risques d’accident sont accrus du fait de la neige et de possible verglas.

Conseils de comportement :

Soyez prudents et vigilants si vous devez absolument vous déplacer.
Privilégiez les transports en commun.
Renseignez-vous sur les conditions de circulation auprès du centre régional d’information et de circulation routière (CRICR).
Préparez votre déplacement et votre itinéraire.
Respectez les restrictions de circulation et déviations mises en place.
Facilitez le passage des engins de dégagement des routes et autoroutes, en particulier en stationnant votre véhicule en dehors des voies de circulation.
Protégez-vous des chutes et protégez les autres en dégageant la neige et en salant les trottoirs devant votre domicile, tout en évitant d’obstruer les regards d’écoulement des eaux.
Ne touchez en aucun cas à des fils électriques tombés au sol.

Catégorie zoomCommentaires fermés

Des comprimés d’iode à votre disposition, au cas où…


La préfecture de l’Isère s’apprête à lancer, à partir du 15 juin, la campagne de distribution de comprimés d’iode pour les populations situées au voisinage des centrales nucléaires EDF. Environ 490 communes et 400 000 foyers sont concernés par cette quatrième campagne de prévention des risques sanitaires à l’échelle du territoire.

À partir du 15 juin, toutes les personnes résidant autour des centrales nucléaires françaises, recevront un courrier des pouvoirs publics les invitant à retirer gratuitement leurs boîtes de comprimés d’iode stable dans leurs pharmacies habituelles. Cette campagne de prévention des risques sanitaires est organisée par l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN), les ministères chargés de l’Intérieur et de la Santé, avec le soutien d’EDF, de l’Association nationale des commissions locales d’information (Ancli) et de l’Ordre national des pharmaciens (ONP).

Environ 490 communes et 400 000 foyers sont concernés par cette 4ème campagne de distribution de comprimés d’iode. Chaque famille vivant dans un périmètre de 10 km autour de l’une des 19 centrales nucléaires françaises recevra une lettre des pouvoirs publics l’invitant à retirer sa boîte de comprimés d’iode dans sa pharmacie habituelle.

L’objectif de cette nouvelle campagne est de mieux associer les citoyens en délivrant des messages clairs :

-       en cas d’accident nucléaire, l’ingestion d’iode stable est un moyen simple et efficace de protéger la thyroïde contre les effets de l’iode radioactif ;

-       l’ingestion d’iode stable doit être combinée à d’autres actions de protection ;
-       les jeunes de moins de 18 ans et les femmes enceintes étant les plus sensibles aux rejets d’iode radioactif, leur protection est prioritaire.

Ce dispositif d’information est soutenu et relayé par de nombreux acteurs et parties prenantes de la campagne : les préfectures, les divisions territoriales de l’ASN, les pharmacies, les centrales nucléaires d’EDF, les Commissions locales d’informations, les mairies, les professionnels de santé, les associations.

Catégorie pollutionCommentaires fermés

FCO: vaccination obligatoire avant le 30 juin


La préfecture de l’Isère rappelle que les éleveurs ont jusqu’au 30 juin pour faire réaliser la vaccination FCO de leurs animaux par leur vétérinaire sanitaire. Cela implique la réalisation de la première injection de primo-vaccination avant le 7 juin prochain. Les animaux qui partent en transhumance devront en tout état de cause être vaccinés avant le départ.

Aucune dérogation à l’obligation de vaccination ne peut être accordée, excepté pour les animaux destinés à l’abattage avant l’âge de 10 mois ou maintenus en bâtiments fermés jusqu’à l’abattage. Afin de lutter efficacement contre la progression et la transmission du virus, il importe que cette campagne de vaccination soit réalisée de façon massive et notamment contre le sérotype 1 qui n’a pas encore touché l’Isère.

La fièvre catarrhale ovine (FCO), qui a atteint l’Isère fin 2007, s’est étendue sur tout le département en 2008 et ce sont à l’heure actuelle plus de 350 exploitations qui ont été infectées.

Cette maladie virale touche les ruminants mais n’affecte pas l’homme. Elle est redoutée en raison de ses conséquences sanitaires et économiques : elle entraîne différents symptômes dont des baisses de production et de fertilité, des avortements, ainsi que des mortalités. La maladie fragilise également sérieusement les circuits d’exportation des animaux.

Le virus de la FCO comporte plusieurs sérotypes. Seuls deux sérotypes se développent sur le territoire métropolitain :

-          le sérotype 8 est présent sur l’ensemble des départements,
-          le sérotype 1 progresse sur le territoire depuis l’Espagne et le sud-ouest de la France mais n’a pas encore atteint les départements rhône-alpins.

La vaccination est le seul moyen reconnu par les experts pour protéger efficacement le cheptel contre cette maladie. Elle est désormais obligatoire contre le sérotype 8 et contre le sérotype 1, dans tous les cheptels bovins et ovins sans exception.

La préfecture de l’Isère rappelle que es éleveurs ont jusqu’au 30 juin pour faire réaliser la vaccination de leurs animaux par leur vétérinaire sanitaire. Cela implique la réalisation de la première injection de primo-vaccination avant le 7 juin prochain.
Les animaux qui partent en transhumance devront en tout état de cause être vaccinés avant le départ.

Aucune dérogation à l’obligation de vaccination ne peut être accordée, excepté pour les animaux destinés à l’abattage avant l’âge de 10 mois ou maintenus en bâtiments fermés jusqu’à l’abattage. Afin de lutter efficacement contre la progression et la transmission du virus, il importe que cette campagne de vaccination soit réalisée de façon massive et notamment contre le sérotype 1 qui n’a pas encore touché l’Isère.

Catégorie prophylaxieCommentaires fermés

Catégories

Archives

Agenda

juin 2019
L Ma Me J V S D
« mai    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+