Tag Archive | "préfet de l’Isère"

Tunnel du Chambon: percement d’un tunnel de dérivation


Stéphane BOUILLON, préfet de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, préfet coordonnateur de massif a organisé à la préfecture de Gap, aux côtés de Pierre BESNARD, préfet des Hautes-Alpes, une réunion sur les conditions de rétablissement de la RD 1091, axe majeur de circulation entre Grenoble et Briançon.

La fermeture du tunnel du Chambon pèse en effet lourdement sur l’activité de la haute-Romanche et la vallée de la Guisane au-delà de la Grave. À l’approche de la saison hivernale et en raison du poids de l’économie du ski, il était impératif de trouver une solution rapide pour l’accessibilité de ces territoires.

Cette réunion de pilotage s’est tenue en présence de Michel VAUZELLE, Président de la Région
Provence-Alpes-Côte d’Azur, Éliane GIRAUD, vice-présidente de la Région Rhône-Alpes représentant
Jean Jack QUEYRANNE, Jean-Paul BONNETAIN, préfet de l’Isère, Frédérique PUISSAT, 1ère viceprésidente
du Conseil départemental de l’Isère, représentant Jean-Pierre BARBIER et Jean-Marie
BERNARD, Président du Conseil départemental des Hautes-Alpes.

Un point de situation a été fait sur les études menées par le conseil départemental de l’Isère avec le
soutien actif du préfet de l’Isère, et de ses services. Cet échange a permis d’adopter plusieurs
décisions :
− Face aux incertitudes sur la poursuite du glissement de terrain et afin de remettre en circulation la
RD 1091 avant la saison hivernale 2016/2017, l’option de percement d’un tunnel de dérivation a été
retenue. Ainsi, l’axe interrégional, mais aussi de liaison avec l’Italie sera rétabli ;
− Face aux enjeux économiques liés au tunnel du Chambon, tant pour la population locale que pour
l’économie touristique, l’État, la Région Rhône-Alpes et la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur ont
décidé, à titre exceptionnel, de participer au financement des travaux portés par le Département de
l’Isère de l’ordre de 33M€ HT: percement du tunnel de dérivation et, dans l’attente, ouverture d’une
route de secours qui sera mise en service d’ici la fin du mois de novembre. Ces délais sont
exceptionnellement courts compte-tenu de la nature des travaux à réaliser. Ils sont le fruit de la forte
mobilisation et de la solidarité de l’ensemble des partenaires aux côtés du Conseil départemental
de l’Isère ;
− Pour anticiper d’éventuels événements futurs similaires portant atteinte à l’accessibilité du massif
alpin, une étude sera portée par les Départements de l’Isère et des Hautes-Alpes visant à améliorer
la connaissance des risques de coupure, mettre en oeuvre des dispositifs de suivi des aléas,
anticiper les mesures alternatives et définir un programme de travaux prioritaires. L’État, les
Régions Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d’Azur cofinanceront aux côtés des 2 Départements
cette étude de l’ordre de 600 000 €.

Catégorie aménagement, transportCommentaires fermés

Vente de muguet au 1er mai sur la voie publique


Le Préfet de l’Isère informe que la vente sur la voie publique sans autorisation est interdite conformément aux articles R 644-3 du code pénal et L 442-8 du code du commerce.

Cependant la vente de brins de muguet par des particuliers est tolérée la journée du 1er mai, sous réserve qu’elle ne revête pas un caractère professionnel, tant par la quantité vendue que par le mode de commercialisation (bouquets emballés achetés pour être revendus).

Cette tolérance concerne uniquement la vente de muguets résultant d’une cueillette personnelle ou familiale.

Les maires peuvent, par arrêté municipal, restreindre le champ de cette tolérance.

Enfin, les infractions à l’article R 644-3 du code pénal ou à l’article L 442-8 du code de commerce sont passibles d’une contravention d’un montant de 350 €.

Pour plus d’informations: :

http://www.economie.gouv.fr/dgccrf/Publications/Vie-pratique/Fiches-pratiques/Muguet

http://vosdroits.service-public.fr/professionnels-entreprise/

Catégorie A la une, questions d'actualitéCommentaires fermés

Arrêté de tir de prélèvement d’un loup en Isère


Le Préfet de l’Isère a pris acte du jugement du Tribunal administratif qui suspend l’arrêté du 11 juillet autorisant la mise en œuvre du tir de prélèvement d’un loup…

Voici le communiqué de la préfecture de l’Isère.

« Le Préfet de l’Isère a pris acte du jugement du Tribunal administratif qui suspend l’arrêté du 11 juillet autorisant la mise en œuvre du tir de prélèvement d’un loup.
Les opérations encadrées par l’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage ont ainsi été suspendues.

Le département de l’Isère, qui avait connu l’année dernière un nombre limité d’attaques et de victimes, connaît cette année une recrudescence d’attaques sur tout le département et notamment sur des secteurs de zone de présence occasionnelle du loup.

Conscient des difficultés d’exercice de leur métier, et du désarroi des éleveurs face aux attaques répétées de leurs troupeaux par le loup, le Préfet a accompagné les éleveurs pour la mise en œuvre en urgence de mesures de protection des troupeaux, et d’hébergement des bergers qui assurent le gardiennage, dans des conditions particulièrement difficiles cette année du fait des mauvaises conditions météorologiques.
Les éleveurs qui ont des troupeaux non encore protégés doivent demander à la direction départementale des territoires un appui pour mettre en œuvre cette protection en urgence.

Le Préfet de l’Isère réunira dans les jours à venir le comité départemental loup afin de préciser dans la concertation les mesures à mettre en œuvre.

Le Préfet a dès à présent accordé la mise en œuvre de tir de défense à l’aide d’une arme à canon rayé à trois éleveurs sur les secteurs d’Emparis, des Grandes Rousses et du Taillefer où le dérochement de 364 brebis est survenu le 2 juillet.
Tous les éleveurs victimes des attaques de loup pourront bénéficier de cette autorisation s’ils sont titulaires du permis de chasser. Dans le cas contraire, ils peuvent mandater une personne titulaire de ce permis. Ils doivent en faire la demande à la Direction départementale des territoires.  »

Catégorie loupCommentaires fermés

Violences à Grenoble: le préfet remplacé


Les récents épisodes de violence qui ont secoué l’agglomération grenobloise ont amené Nicolas Sarkozy de changer le préfet de l’Isère. Albert Dupuy quittera ses fonctions le 31 juillet et sera remplacé par l’actuel préfet de la Meuse: Eric Le Douaron.

Ce dernier, homme de confiance du président de la République, fait partie des policiers de haut rang et a occupé les fonctions de directeur de la sécurité publique. Il aura pour mission première d’exécuter la volonté de Nicolas Sarkozy de mener une véritable guerre contre la criminalité.

Quant à Albert Dupuy, qui  ne s’attendait pas » à cette décision soudaine » évoque un « sentiment d’inachevé ». Il restera pour les isérois comme un homme de consensus, à tous les niveaux….

Catégorie territoiresCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

octobre 2020
L Ma Me J V S D
« sept    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+