Tag Archive | "recensement agricole"

Un producteur sur cinq vend en circuit court


2010, 21 % des exploitants vendent  en circuit court. Les producteurs de légumes ou de miel sont les plus engagés dans ce type de distribution.
Les agriculteurs du Sud-Est et d’outremer utilisent plus souvent ce mode de vente.

circuits

Les exploitations sont en général plus petites et plus gourmandes en main-d’oeuvre. La vente à la ferme est le mode de commercialisation principal.

Ces chiffres sont issus du recensement agricole 2010.

Pour prendre connaissance du dossier au complet,

Télécharger en cliquant ici: pdf_primeur275

Catégorie agricultureCommentaires fermés

Recensement agricole 2010:


En 2010, on recense dans le département de l’Isère, 6 300 exploitations agricoles
(sans compter les groupements pastoraux), qui regroupent une surface agricole
utilisée (SAU) de 241 300 hectares.
L’Isère représente 16 % des exploitations de la région Rhône-Alpes et 17 % de la
surface agricole régionale.
Le processus de concentration continue. Le nombre de petites exploitations
baisse de 35 %, de 29 % pour les moyennes, et augmente de 12 % pour les
grandes. L’Isère compte 52 % de petites exploitations, contre 45 % sur l’ensemble
de la région. Elles n’exploitent que 16 % de la surface agricole. La SAU moyenne
par exploitation progresse, passant de 29 ha en 2000 à 38 ha en 2010. Les grandes
exploitations s’ agrandissent de 20 ha en moyenne en 10 ans.
Les exploitations iséroises ont perdu environ 9 600 ha depuis 2000. La baisse de
la SAU se poursuit, mais cette tendance semble se stabiliser : – 0,7 % par an entre
1988 et 2000, – 0,4 % par an entre 2000 et 2010.
En 2000, 91 % des structures avaient le statut d’exploitation individuelle. Ce statut
reste toujours majoritaire avec 84 % en 2010. Cependant, les structures sociétaires
progressent. La part des groupements d’exploitations en commun (GAEC) passe
de 4 % à 6 %, autant que les exploitations à responsabilité limitée (EARL) dont le
nombre a presque doublé.

Pour accéder  à la publication dans son ensemble: cliquer ici.

Catégorie A la une, agricultureCommentaires fermés

Le recensement agricole 2010 commencera début septembre


La France est le premier producteur agricole de l’Union européenne. C’est un secteur-clé pour notre pays.
Le recensement agricole permet d’évaluer la position et l’évolution de notre agriculture, en recueillant des données précises, et en les comparant à celles des précédents recensements, et à celles issues d’autres pays européens.

Ces données constituent un outil d’aide à la gestion et à l’aménagement du territoire. Elles sont aussi utilisées par de très nombreux acteurs : exploitants agricoles, organisations professionnelles, chercheurs, pouvoirs publics, etc…

Le recensement agricole 2010 débutera en septembre 2010 avec la collecte des informations auprès des agriculteurs par des enquêteurs de terrain.

* en superficie

En savoir plus : Questions-Réponses sur le recensement agricole 2010

Catégorie agriculture, territoiresCommentaires fermés

Recensement: 3000 enquêteurs dans les fermes


recensement

Du 1er septembre 2010 au 30 avril 2011, la France recense ses exploitations agricoles. Une collecte d’informations est conduite par le ministère de l’alimentation, de l’agriculture et de la pêche sur l’ensemble du territoire national. Organisée tous les 10 ans, cette opération constitue une photographie complète et détaillée de l’agriculture française. Un outil d’aide à la gestion et à l’aménagement du territoire.

Le recensement s’intéresse à tous les aspects de l’activité agricole. Il permet de connaître les hommes et les femmes qui font l’agriculture aujourd’hui, de décrire les cultures, les superficies cultivées et le cheptel, la diversification pratiquée dans les exploitations agricoles comme la transformation de produits à la ferme, le tourisme vert,  la vente directe aux consommateurs etc.
Une collecte d’informations est menée auprès des exploitants agricoles sur l’ensemble du territoire national : métropole, départements d’Outre-mer et collectivités d’Outre-mer de Saint-Martin et Saint-Barthélemy.

Près de 3000 enquêteurs agréés se déplaceront sur rendez-vous dans les exploitations pour un entretien d’une heure environ. L’opération est organisée par les services à compétence spécialisée dans les activités statistiques (Srise) au sein des directions régionales de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt (Draaf).

Pourquoi un recensement de l’agriculture ?
L’agriculture c’est presque 60 % du territoire national. La France est le premier producteur agricole de l’Union européenne. C’est un secteur-clé pour notre pays. Le recensement agricole permet d’évaluer la position et l’évolution de notre agriculture, en recueillant des données précises, et en les comparant à celles des précédents recensements, et à celles issues d’autres pays européens. Ces données constituent un outil d’aide à la gestion et à l’aménagement du territoire. Elles sont aussi utilisées par de très nombreux acteurs, exploitants agricoles, organisations professionnelles, chercheurs, pouvoirs publics, etc.

Les premiers résultats seront disponibles à partir du deuxième semestre 2011. Ils seront constitués de données de cadrage, puis de données plus détaillées, classées par thématique. Ces résultats seront disponibles à l’échelle de la commune, du canton, du département et de la région. Des études (quatre-pages, dossiers) présentant les résultats à l’échelon national et local seront ensuite progressivement publiées. Les résultats seront accessibles gratuitement sur internet.

Des enquêteurs sont recherchés pour le recensement. Pour Rhône-Alpes, s’adresser à:

ra2010.draaf-rhone-alpes@agriculture.gouv.fr

Catégorie agriculture, zoomCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

novembre 2020
L Ma Me J V S D
« oct    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
30  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+