Tag Archive | "reforme territoriale"

Pierre Buisson quitte la présidence de la Communauté de communes du massif du Vercors


Pierre Buisson l’a confirmé ce vendredi au conseil communautaire:  » oui j’ai décidé de quitter mes fonctions de président de la communauté de communes du massif du Vercors. » Il en restera tout de même conseiller communautaire et garde son mandat de maire délégué de Méaudre.

Et d’expliquer sa décision:  » je suis un homme de consensus et au niveau de la réforme territoriale qui nous est imposée, je n’ai pas trouvé ce consensus, je parlerai même de divergences au niveau de la méthode. A cela se rajoute le fait qu’après 28 ans de mandats, je n’ai plus la force de continuer dans cette voie là..J’en ai donc tiré les conséquences.. »

Pierre Buisson le confesse: » il y a 10 ans j’aurais trouver des solutions à ces divergences de méthode.. Ce n’est plus le cas aujourd’hui.. D’autant plus que la loi NOTRe est très lourde, de même que les transferts des compétences, j’ai donc préféré me retirer plutôt que de saborder les dossiers.

Il regrette donc  » la méthode, uniquement la méthode, celle de ne pas trouver de compromis face à des divergences de méthode. »
A la question: quelles satisfactions tirez vous de votre présidence de la CCMV il répond,  » les différentes réalisations que nous avons faites: la station de traitement des eaux usées, la viaVercors, la piste ski/route..  » Et le principal regret:  » ne pas pouvoir mener le deuxième mandat comme le premier: dans l’unité. »

C’est Frank Girard, maire de St Nizier du Moucherotte, premier président de la CCMV qui va assurer une court intérim: jusqu’au 13 décembre ou le nouveau président sera élu.  » J’espère de tout coeur qu’il arrivera à rassembler » dira Pierre Buisson en conclusion..

Gilbert PRECZ

Catégorie Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

Assemblée Générale de L’ANMSM


Ce jeudi 21 mai s’est déroulée l’Assemblée Générale de L’Association Nationale des Maires des Stations de Montagne.

L’Association Nationale des Maires des Stations de Montagne privilégie un temps d’échanges
Enjeux et perspectives pour les stations de montagne, autour de la loi Montagne en révision et des mutations climatiques

Après une première partie statutaire, réservée aux maires des stations, la matinée a été ouverte aux différents acteurs du monde de la montagne et du tourisme : élus, associations nationales, administrations, organismes professionnels…

Un nouveau format souhaité par le Président Charles Ange GINESY, Député-Maire de Péone-Valberg : « La montagne française est riche par sa diversité, par sa spécificité, nous sommes nombreux à l’aimer, à la défendre avec passion. Aujourd’hui l’horizon de son espérance n’est plus aussi clair, plus que jamais l’heure est au rassemblement de nos forces vives pour faire face aux grands enjeux d’avenir. »

L’ANMSM a proposé ainsi un débat sur l’acte II de la loi montagne avec la participation de Laurent WAUQUIEZ, Président de l’ANEM, Député de la Haute-Loire et des parlementaires en mission auprès du Premier ministre Bernadette LACLAIS, Députée de la Savoie et Annie GENEVARD, Députée du Doubs.

Plusieurs dossiers au cœur de l’actualité ont abordés, comme le projet de loi sur la réforme territoriale avec les problématiques de la représentation de la montagne et du transfert obligatoire de la compétence « promotion du tourisme » au niveau intercommunal. Les questions de l’accès, de la diversification des activités, du numérique…ont été également soulevées.

Catégorie montagneCommentaires fermés

Les Chambres régionales d’agriculture d’Auvergne et de Rhône-Alpes envisagent leur avenir


Les 13 Présidents des Chambres régionales et départementales d’agriculture de la future région et leurs Directeurs se sont retrouvés près de Saint-Etienne,  pour lancer le chantier de la fusion des deux établissements régionaux.

Il n’y aura en effet qu’une Chambre régionale d’agriculture en 2016 pour la nouvelle région Auvergne Rhône-Alpes, issue de la réforme territoriale.

103 membres, élus en 2013 au niveau régional en Auvergne et en Rhône-Alpes lors des élections professionnelles agricoles, constitueront la nouvelle Chambre régionale ; fin 2015 ils devront élire leur Bureau (20 membres maximum) et leur Président.

Outre la loi sur la réforme territoriale, la Chambre régionale verra ses missions se renforcer dans le cadre de la loi d’avenir agricole : mission de représentation de l’agriculture au niveau régional et également mutualisation des fonctions supports développés au service des Chambres départementales (fonctions administratives et fonctions supports de développement agricole), permettant de construire une Chambre régionale d’agriculture plus forte pour des Chambres départementales plus fortes au service des agriculteurs et des territoires.

Réunions mensuelles des Présidents et des Directeurs, du comité de pilotage, et des groupes thématiques, rythmeront le travail de préfiguration de la nouvelle Chambre régionale d’agriculture Auvergne Rhône-Alpes jusqu’en novembre 2015.


Le futur groupe des Chambres d’agriculture d’Auvergne Rhône-Alpes, à partir du 1er janvier 2016 :

- 12 établissements publics, gérés par 600 élus
- plus de 1000 collaborateurs,
- au service de plus de 60 000 exploitations agricoles.

Catégorie agricultureCommentaires fermés

AG des JA38


Assemblée générale du syndicat des jeunes agriculteurs de l’Isère jeudi 12 février à Brezins.

Début des travaux 10H45, salle des fêtes.

Table ronde: comment adapter notre organisation syndicale au nouveau découpage issu de la réforme territoriale.

Les JA38 ont choisi d’aborder le sujet de la réforme territoriale, afin de prendre conscience des enjeux politiques et organisationnels qui en découlent et qui impacteront obligatoirement ses fonctionnements.

Catégorie vie syndicaleCommentaires fermés

Réforme territoriale : initiative du Département et des intercommunalité de l’Isère


La signature d’un protocole d’accord entre le Département et les intercommunalités de 4 territoires de l’Isère préfigure la manière dont se met en œuvre la Réforme territoriale.

La Réforme engagée par le gouvernement passe par deux projets de lois: le premier définitivement adopté par l’assemblée nationale le 17 décembre dernier fixe désormais le nouveau découpage de la France en 13 régions contre 22 jusqu’alors; le second dit « loi NOTRe » (nouvelle organisation territoriale de la république) est en cours d’examen en première lecture au Sénat, et précisera la répartition des compétences entre les différents échelons institutionnels : Régions, Départements, communes et intercommunalités.

La Réforme vise en particulier à renforcer la compétitivité des territoires – objectif poursuivi au travers de la nouvelle carte des Régions – et à améliorer l’efficacité des services publics en rationnalisant leur gestion, notamment par la mutualisation de leurs moyens d’action.  Cela passe notamment par la montée en puissance de l’intercommunalité pour agir au plus près du territoire et répondre  aux besoins de la population.

Dans cette perspective, le Département et les intercommunalités de 4 territoires de l’Isère ont choisi, d’abord à titre expérimental, de faire converger leurs actions en partageant avec la Région un projet commun de territoire, socle des futurs contrats territoriaux, et en rapprochant leur moyens pour mettre en oeuvre tout ou partie de blocs cohérents de compétence dans le domaine de l’environnement, de la gestion durable de l’espace, de la culture, de la voirie, du tourisme, et de la restauration scolaire.

La signature du protocole Département – intercommunalités, annoncée le 18 novembre dernier par André Vallini, Secrétaire d’Etat à la Réforme territoriale, accompagne logiquement la signature à cette même date d’un premier protocole Département – Région, entre Alain Cottalorda Président du Conseil général de l’Isère et Jean Jacques Queyranne, Président du Conseil régional de Rhône Alpes.

Ces deux protocoles confortent l’organisation de l’Isère en 13 territoires définis en cohérence avec l’intercommunalité, et s’appuieront dans leurs réalisations concrètes sur les 13 Maisons de territoire mises en place par le Conseil général de l’Isère.

Catégorie territoiresCommentaires fermés

Réforme territoriale: rendre les services à la population plus efficaces


Le gouvernement a initié une réforme territoriale pour rendre l’action publique plus lisible, plus efficace et plus proche des citoyens.

Les présidents de la région Rhône-Alpes et du département de l’Isère, animés d’une volonté commune, expriment leur volonté de faire converger leurs actions et de rapprocher leurs services, en commençant par le domaine de l’éducation dans les lycées et collèges, leurs dispositifs de soutien aux communes et intercommunalités et leurs interventions dans le domaine économique.

Ils affichent aussi leur intention d’effectuer cette convergence au plus près des citoyens à l’échelle des 13 territoires de l’Isère, définis en cohérence avec les périmètres des intercommunalités.

A l’invitation d’André Vallini, secrétaire d’Etat en charge de la réforme territoriale, Jean Jacques Queyranne et Alain Cottalorda respectivement présidents de région et du département signeront ce mardi 18 novembre le protocole d’intention qui formalise cette volonté commune..

Catégorie territoiresCommentaires fermés

Réforme territoriale


Le Gouvernement poursuit ses réformes de structures. Le 28 octobre, Manuel Valls a prononcé devant le Sénat une déclaration sur la réforme territoriale, avant le vote en seconde lecture du projet de loi sur la carte des régions et le calendrier des élections départementales et régionales en 2015.

Pour lire la déclaration, dans son intégralité, de Manuel Valls:

cliquer ici: http://www.gouvernement.fr/

Catégorie A la une, territoiresCommentaires fermés

André Vallini explique la réforme territoriale aux Isérois


André Vallini, secrétaire d’Etat à la Réforme territoriale, a présenté la Réforme aux agents du Conseil général de l’Isère aux côtés d’Alain Cottalorda, président du Conseil général, à l’Islle D’Abeau et à Seyssins.

930 agents étaient présents et ont pu être informés des grandes lignes de la Réforme.

A cette occasion, le Ministre leur a affirmé que « même si les Conseils départementaux disparaissent, les emplois ne disparaîtront pas. Ils seront transférés à une autre collectivité ».

Pour en savoir plus sur, lire l’article mis en ligne sur Isère Magazine:  le projet de loi et ses modalités.

Catégorie territoiresCommentaires fermés

Tourisme-réforme territoriale: Biassu en fait son actu!


La réforme territoriale est au devant de la scène.. Le tourisme en Rhône-Alpes se porte bien..

Biassu en a fait un lien..son actu..

biassu

Catégorie BiassuCommentaires fermés

La Réforme Territoriale présentée aux élus de l’Isère


Le Gouvernement a initié une grande réforme territoriale. Cette réforme territoriale a pour but de simplifier l’organisation administrative de notre pays, de développer l’attractivité des territoires avec des régions plus grandes et plus fortes, de garantir des services publics efficaces par le renforcement des intercommunalités, et de maîtriser la dépense publique locale.

Lundi 21 juillet, André Vallini, secrétaire d’Etat à la Réforme territoriale entouré du préfet de l’Isère et de son successeur à la présidence du Conseil général Alain Cottalorda, l’a présentée aux élus des 27 intercommunalités du département  en présence de nombreux conseillers généraux et régionaux.

Les transferts  de compétences départementales vers les régions et les intercommunalités ont été au centre des débats nourris pendant près de trois heures.

« Si les Conseils généraux sont maintenus jusqu’en 2020, les cinq années qui viennent vont être une période de mutation qu’il est préférable d’anticiper pour bien la maîtriser » a déclaré André Vallini.

Cette première rencontre sera suivie d’une nouvelle réunion avant la fin de l’année pour envisager la mise en œuvre anticipée de la réforme territoriale sur les territoires de l’Isère qui ont manifesté leur intérêt dès 2015.

Catégorie territoiresCommentaires fermés

Catégories

Archives

Agenda

octobre 2019
L Ma Me J V S D
« sept    
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
28293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+