Tag Archive | "région Auvergne Rhône-Alpes"

Salon de l’agriculture: le Vercors a l’honneur


L’espace Vercors situé en plein coeur du hall 1, celui des animaux a connu durant la totalité du salon international de l’agriculture une effervescence permanente..

Selon les premières estimations, le salon a attiré cette année beaucoup de monde, plus que les années précédentes. On friserait les 675000 visiteurs. Il faut dire que le salon c’est déroulé en pleine période de vacances scolaires pour les parisiens.. Ceci explique peut-être cela.

L ‘espace Vercors a donc connu un succès de fréquentation comme jamais. Il faut dire que les attraits étaient nombreux avec comme point d’orgue la fête organisée pour les 20 ans de l’obtention du label AOC pour le bleu du Vercors Sassenage. Pour l’occasion les présidents du Parc Naturel Régional du Vercors, Jacques Adenot, du Siver, Daniel Vignon et de Vercors Lait Paul Faure étaient présents. Accompagnés par des agriculteurs, jeunes et anciens, par plusieurs membres de l’association  » graines d’éleveurs, et de nombreux amis ils ont dégusté un très bon gâteau d’anniversaire au bleu..

Durant toute la durée du salon les visiteurs ont pu bien sûr déguster le fameux bleu du Vercors Sassenage, cru ou en Vercouline, découvrir les produits du Vercors, mais aussi ceux de l’Isère grâce à la présence d’un espace animé par le département.. On retiendra bien entendu la noix de Grenoble qui fête pour sa part les 80 ans de son AOC, le St Marcellin qui a obtenu l’IGP il y a 5 ans..

Inutile de préciser que les villardes présentes ont elles aussi forcé l’admiration que ce soit sur l’espace du Vercors ou sur les rings de présentations.

Accompagnées par les chevaux du Vercors de Barraquands. Race reconnue race territoriale par le ministère de l’agriculture depuis l’été 2017. Le salon a été un véritable tremplin pour cette nouvelle race…

A l’occasion des 50 ans des Parcs naturels régionaux et de la création du 53ème Parc l’Aubrac, le Salon de l’agriculture met à l’honneur les Parcs français et leurs actions en leur consacrant un temps pendant la semaine d’exposition.

Parmi les animations; un long moment passé sur le stand du Vercors avec en point d’orgue la remise des prix du concours des prairies fleuries qui a vu deux fermes du Vercors primées. Ève Palacios (Noyarey) dans la catégorie « Prairies de fauche » et Nicolas Champurney de la Ferme de Savoyères (Claix) dans la catégorie « Prairies pâturées ».

A noter que le Président du Parc a rencontré Michel Barnier et Phil Hogan commissaire à l’Agriculture et au Développement rural à la Commission européenne que le Vercors avait accueilli en juin dernier à l’occasion du Global food Forum..

On retiendra également que le Président de la Région Auvergne Rhône-Alpes a passé un long moment au stand.. Il a parlé beaucoup d’agriculture bien évidemment..

Plutôt qu un long texte voyons le salon en image..

Catégorie A la une, agriculture, bleu du Vercors Sassenage, élevageCommentaires fermés

Alpes is(h)ere à Paris!


Le département très discret jusque là a décidé de frapper un grand coup au salon international de l’agriculture à Paris.

Associé au stand de la région Auvergne Rhône-Alpes et à celui du Vercors, notre département a pu mettre en avant ses atouts que sont son agriculture, son tourisme, son patrimoine, sa gastronomie.

Le Président du Département Jean Pierre Barbier, accompagné de plusieurs conseillers dont Fabien Mukyk, Christian Coigné, Christophe Engrand , de la sénatrice Frédérique Puissat n’a cessé de présenter le label  Alpes is(h)ere.

L’Isère, c’est un terroir généreux : l’agriculture occupe le tiers du territoire avec des cultures très variées. Un atout pour la gastronomie, qui comporte de nombreux produits phares comme la noix de Grenoble, le bleu du Vercors-Sassenage,  le Saint-Marcellin et bien d’autres présents au salon.

D’où l’intérêt d’une marque qui rallie tous les Isérois et les principaux acteurs économiques, touristiques et culturels, véhiculant au sommet les valeurs du territoire. « La marque Alpes is(h)ere renforce le sentiment d’appartenance à l’Isère », a martelé Jean Pierre Barbier.

Il a aussi indiqué que notre agriculture départementale, variée, dynamique, qui produit de la qualité, qui empoche des médailles au concours général agricole souffre d’un revenu trop faible.Prpopos tenu aux côtés d’écriture, montbéliarde triple médaillée..

 » Il faut absolument que nos agriculteurs vivent de leur métier, que des solutions soient trouvés afin que leurs productions soient payées au juste prix. On ne peut pas continuer comme ça… » a t-il  confirmé dans les allées du salon.

Pour en revenir au salon, Jean Pierre Barbier a annoncé que la présence de l’Isère serait davantage visible dans les années à venir…

en attendant il a même joué les chefs cuistots pour mettre en avant notre gastronomie..

Catégorie A la uneCommentaires fermés

ACCORD-CADRE DE PARTENARIAT POUR UNE AGRICULTURE DURABLE EN VALLEE DU RHÔNE MERIDIONAL


Elisabeth Ayrault, Présidente directrice générale de CNR (Compagnie Nationale du Rhône) ; Olivier de Lachapelle, Président de l’ISARA-Lyon (Ecole d’ingénieurs en agriculture, alimentation et environnement) ; Claude Rossignol, Président de la Chambre d’agriculture des Bouches-du-Rhône ; Dominique Granier, Président de la Chambre d’agriculture du Gard ; et André Bernard, Président de la Chambre d’agriculture de Vaucluse, ont signé  un nouvel accord-cadre destiné à développer une agriculture durable à haute valeur économique et environnementale en Vallée du Rhône.

Engagés sur 3 ans, les partenaires ont souhaité formaliser leurs objectifs communs dans un accord-cadre de partenariat, afin d’œuvrer conjointement au développement et au soutien d’une agriculture durable conjuguant performance économique, respect de l’environnement et réponses aux attentes de la société.

Un socle commun pour mettre en œuvre une agriculture durable

Déjà réunis par un accord-cadre signé en 2015 avec les chambres d’agriculture de la région Auvergne-Rhône-Alpes, CNR et l’ISARA-Lyon ont décidé de conforter et renforcer leur collaboration pour développer une agriculture durable, et de l’étendre aux trois Chambres d’Agriculture du Rhône méridional : Bouches-du-Rhône, Gard et Vaucluse.

Avec ce nouvel accord-cadre, les partenaires poursuivent trois grandes orientations :

-   Contribuer à la prise en compte du changement climatique et accompagner les adaptations nécessaires de l’agriculture et de ses filières

Face aux effets du changement climatique, l’agriculture doit s’adapter pour maintenir des exploitations performantes et une production locale, préserver les ressources naturelles, notamment l’eau, et limiter le recours aux énergies d’origine fossile en améliorant l’efficacité énergétique des exploitations.

-   Favoriser une activité agricole durable et diversifiée en lien avec la valorisation du territoire rhodanien

La dynamique des activités agricoles envisagées couvrira notamment l’information sur l’agriculture durable, la valorisation patrimoniale, touristique et culturelle, et poursuivra la réduction des vulnérabilités agricoles face aux inondations.

-   Préserver la qualité et la multifonctionnalité des milieux agricoles à proximité du fleuve

L’objectif est de préserver la biodiversité animale et végétale et les continuités écologiques du corridor rhodanien, par des pratiques et systèmes de production à haute performance économique et environnementale.

Des actions variées émanant de tous les acteurs du monde agricole

Les projets sélectionnés permettront d’améliorer et de partager les connaissances, de mener des expérimentations, de développer des innovations pour économiser l’eau et l’énergie, de développer et diversifier les pratiques et activités agricoles (nouveaux réseaux d’irrigation, agritourisme, utilisation de l’énergie solaire sur des exploitations…), de sensibiliser le grand public, et favoriser l’installation ou le maintien d’agriculteurs sur le domaine CNR…

Pour Elisabeth Ayrault, « ce nouvel accord vient renforcer notre mission historique en faveur du développement agricole en tant que concessionnaire du fleuve, qui apporte l’eau nécessaire à l’irrigation des terres. Il concrétise l’engagement de CNR en faveur d’une agriculture durable dans le cadre de ses Missions d’Intérêt Général pour maintenir et développer l’emploi agricole et favoriser des pratiques agro-écologiques notamment plus économes en eau dans un contexte de changement climatique ».

Pour Olivier de Lachapelle, « L’agroécologie et  les systèmes alimentaires durables sont au cœur même de la politique d’excellence de l’ISARA-Lyon dans nos formations, nos recherches et nos expertises. La signature de ce partenariat permet d’amplifier les actions menées avec la CNR et les chambres d’agriculture en faveur d’une agriculture durable en Vallée du Rhône ».

Pour les Présidents des trois Chambres d’agriculture, « cette ouverture à de nouveaux partenaires permettra au monde agricole d’aller plus loin dans l’innovation et dans l’adaptation aux nouveaux enjeux posés à l’agriculture. Au-delà de la production et de l’entretien des territoires, les agriculteurs sont appelés à contribuer à l’adaptation au réchauffement climatique, au partage des ressources, à la qualité de l’eau, de l’air, des sols et de la biodiversité, à la production d’énergies renouvelables, à la captation de CO2, à la réponse à de nouveaux marchés très diversifiés et évolutifs… Autant de défis pour lesquels nous nous réjouissons de pouvoir compter sur de nouveaux partenaires, avec la CNR et l’ISARA ».

Catégorie hydrauliqueCommentaires fermés

La Région investit 8,5 M€ pour la filière arboricole


Un Plan Fruits apportant une aide de 8,5 Millions d’euros à la filière a été lancé par la région.

L’aide est conséquente, et a été haussé de 4 millions par rapport à l’ancien plan mis en place. Mais c’est bien légitime quand on sait que la filière fruit représente 30 000 hectares sur la région, soit 20% de la surface dédiée au niveau nationale. La région Auvergne Rhône-Alpes se situe ainsi à la seconde place en France à ce niveau là, assurant à la filière fruit un rôle capital pour l’économie.

L’enjeu est donc de favoriser les investissements de modernisation et d’innovation. Des mesures de protection contre les aléas du climat sont également prévues. Enfin, un travail est prévu pour développer le commerce de la filière.

« Le maintien de la production arboricole régionale est capital si nous voulons garantir un revenu décent à nos agriculteurs et des volumes suffisants pour alimenter les entreprises » résume Emilie BONNIVARD, Vice-présidente déléguée à l’Agriculture.

Paul Savary

Catégorie Auvergne-Rhône-Alpes, agriculture, arboricultureCommentaires fermés

Le logo définitif de la Région Auvergne-Rhône-Alpes


12

Catégorie Auvergne-Rhône-AlpesCommentaires fermés

L’Isère se présente à Paris..


La chambre d’agriculture et le département de l’Isère se sont associés pour présenter les produits fleurons de notre département mais aussi ses atouts touristiques. Pendant deux jours, l’Isère a en effet pris place sur l’espace de la région Auvergne Rhône-Alpes.

De nombreux élus, responsables des organisations professionnelles agricoles, personnalités ont tenu à participer à cette action de promotion, de communication basée sur le département de l’Isère.

Jean Claude Darlet, Président de la chambre d’agriculture a tenu à remercier publiquement  » les éleveurs qui malgré l’ambiance morose, la crise qui les frappe ont fait un effort colossal, ont investi pour présenter des bêtes à Paris. »

Pascal Denolly, président de la FDSEA a rajouté  » oui l’agriculture est au plus mal, oui nos agriculteurs sont au bord de la rupture mais ils sont fiers de présenter leurs produits qui sont tous d’excellente qualité.. » Sur le ton de l’humour il a fait un parallèle entre  le loup qui tue chaque année des milliers de brebis…et le domaine du loup, celui des vignes qui fourni un excellent vin très apprécié.

Fabien Mulyk, vice Président du Conseil Départemental a rappelé que le Département ne peut se passer de son agriculture, qu’elle a un rôle économique, environnemental, social qu’il faut conserver..elle a aussi un rôle essentiel: celui de nous nourrir..il ne faut pas l’oublier.. »

Chantal Carlioz, vice présidente en charge du tourisme rajoutant  » qu’agriculture et tourisme sont très liés et sont sources d’emplois..Des partenariats plus forts doivent se mettre en place afin d’encore mieux valoriser notre département , son territoire, son terroir.. »

Il ne restait plus qu’à déguster les produits présentés parmi lesquels le St Marcellin, Bleu du Vercors Sassenage, beurre truffé de l’Isère..vins des Balmes dauphinoises, ceci dans une ambiance conviviale..

Gilbert PRECZ


Catégorie A la une, Département de l'IsèreCommentaires fermés

Région Auvergne-Rhône-Alpes: 15 vice-présidents


Laurent Wauquiez est devenu le premier président de la nouvelle région Auvergne-Rhône-Alpes, il sera accompagné par 15 vice-présidents. Pour rappel l’assemblée est constituée de 204 conseillers régionaux représentant les 12 département de la nouvelle région.

Les vice-présidents

1. Etienne Blanc (Les Républicains, Ain)
Délégué aux finances, à l’administration générale, aux économies budgétaires et aux politiques transfrontalières

2. Brice Hortefeux (Les Républicains, Puy-de-Dôme)
Délégué à l’aménagement du territoire et à la solidarité avec les territoires auvergnats

3. Béatrice Berthoux (Les Républicains, Rhône)
Déléguée aux lycées

4. Eric Fournier (UDI, Haute-Savoie)
Délégué à l’environnement, au développement durable, à l’énergie et aux Parcs naturels régionaux

5. Juliette Jarry (DVD, Métropole de Lyon)
Déléguée à l’économie de proximité, au commerce, à l’artisanat, aux professions libérales et au numérique

6. Martial Saddier (Les Républicains, Haute-Savoie)
Délégué aux entreprises, à l’emploi et au développement économique

7. Patrick Mignola (MoDem, Savoie)
Délégué aux transports

8. Emilie Bonnivard (DVD, Savoie)
Déléguée à l’agriculture, à la forêt, à la ruralité, à la viticulture et aux produits du terroir

9. Philippe Meunier (Les Républicains, Métropole de Lyon)
Délégué à la sécurité, aux partenariats internationaux, à la chasse et à la pêche

10. Martine Guibert (UDI, Cantal)
Déléguée aux politiques sociales, à la santé et à la famille

11. Yannick Neuder (Les Républicains, Isère)
Délégué à l’enseignement supérieur, à la recherche et à l’innovation

12. Stéphanie Pernod-Beaudon (Les Républicains, Ain)
Déléguée à la formation professionnelle et à l’apprentissage

13. Nicolas Daragon (Les Républicains, Drôme)
Délégué au tourisme, à la montagne et au thermalisme

14. Florence Verney-Carron (DVD, Métropole de Lyon)
Déléguée à la culture et au patrimoine

15. Marie-Camille Rey (Les Républicains, Loire)
Déléguée à la jeunesse, au sport et à la vie associative

Catégorie région Auvergne Rhône-AlpesCommentaires fermés

Laurent Wauquiez président de la région Auvergne-Rhône-Alpes


Les 204 conseillers régionaux ont élus  le nouveau président de Région et son nouvel exécutif.

Après les élections régionales de décembre, remportées par la liste du candidat Laurent Wauquiez, la première réunion des 204 élus de la nouvelle Région Auvergne-Rhône-Alpes s’est tenue à l’Hôtel de Région de Lyon Confluence le lundi 4 janvier.

Laurent Wauquiez a été élu président de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

Sans titre

Le président de la région Auvergne-Rhône-alpes a de suite posé les bases de ses priorités: le sens de l’exemplarité, de la maitrise des dépenses de fonctionnement, des économies sur la dépense publique: » « Auvergne-Rhône-Alpes doit coûter moins cher qu ’Auvergne et Rhône-Alpes séparément »..

Il a également annoncé des mesures phares comme:

- zéro charge pour la première embauche,

- préférence régionale dans les marchés publics,

-  priorité  donnée aux produits de la région dans les cantines

- mise en place d’un système régional de bourse aux étudiants méritants

-  renforcement de la sécurité dans les trains TER et les établissements scolaires.



Catégorie Auvergne-Rhône-Alpes, questions d'actualitéCommentaires fermés

Les Chambres régionales d’agriculture d’Auvergne et de Rhône-Alpes envisagent leur avenir


Les 13 Présidents des Chambres régionales et départementales d’agriculture de la future région et leurs Directeurs se sont retrouvés près de Saint-Etienne,  pour lancer le chantier de la fusion des deux établissements régionaux.

Il n’y aura en effet qu’une Chambre régionale d’agriculture en 2016 pour la nouvelle région Auvergne Rhône-Alpes, issue de la réforme territoriale.

103 membres, élus en 2013 au niveau régional en Auvergne et en Rhône-Alpes lors des élections professionnelles agricoles, constitueront la nouvelle Chambre régionale ; fin 2015 ils devront élire leur Bureau (20 membres maximum) et leur Président.

Outre la loi sur la réforme territoriale, la Chambre régionale verra ses missions se renforcer dans le cadre de la loi d’avenir agricole : mission de représentation de l’agriculture au niveau régional et également mutualisation des fonctions supports développés au service des Chambres départementales (fonctions administratives et fonctions supports de développement agricole), permettant de construire une Chambre régionale d’agriculture plus forte pour des Chambres départementales plus fortes au service des agriculteurs et des territoires.

Réunions mensuelles des Présidents et des Directeurs, du comité de pilotage, et des groupes thématiques, rythmeront le travail de préfiguration de la nouvelle Chambre régionale d’agriculture Auvergne Rhône-Alpes jusqu’en novembre 2015.


Le futur groupe des Chambres d’agriculture d’Auvergne Rhône-Alpes, à partir du 1er janvier 2016 :

- 12 établissements publics, gérés par 600 élus
- plus de 1000 collaborateurs,
- au service de plus de 60 000 exploitations agricoles.

Catégorie agricultureCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

juillet 2019
L Ma Me J V S D
« juin    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+