Tag Archive | "restaurant Chabran"

Talents Gourmands: les lauréats 2015


Organisé au niveau national par le Crédit Agricole en partenariat avec Bottin Gourmand, le concours Talents gourmands met en valeur les savoir-faire gustatifs de nos régions.

Plus de 50 agriculteurs, artisans de bouche et restaurateurs, implantés en Isère, en Ardèche ou dans la Drôme, se sont inscrits pour cette édition 2015. Un premier choix a été fait et trois finalistes par catégorie: agriculture, artisans et restaurateurs ont été retenus.

Ils avaient rendez vous avec les membres du jury au restaurant Chabran à Pont-de-l’Isère. Michel Chabran étant bien entendu le président du jury.

Les neuf finalistes ont présenté leurs produits, les ont soumis à leur dégustation et ont fait valoir l’originalité, la créativité, le savoir-faire, la philosophie qui les animent dans leur métier.

Les lauréats
Chez les agriculteurs, les finalistes étaient : Christophe Ansel, éleveur de chèvres en montagne et producteur de fromages en agriculture biologique (Méaudre – 38) ; Cédric Bommenel, éleveur de cochons de races rustiques et producteur de produits de porc bio (Saint-Férréol – 26) ; et Julien Cécillon, viticulteur en agriculture raisonnée (Tournon-sur-Rhône – 07).

C’est Cédric Bommenel qui est sorti du lot..

Éric Campos, directeur général adjoint du Crédit Agricole Sud Rhône Alpes, a vécu à travers sa présentation « un grand moment d’émotion. C’est une leçon de courage. Le jury a été ébahi par le travail. La France de demain est là ! » Pour Cédric Bommenel, cette récompense est « une reconnaissance. « Quand je me suis installé il y a quatre ans, personne n’y croyait. Mais j’ai persévéré avec ma compagne. Et aujourd’hui nous voilà récompensés par un beau jury, c’est grand pour nous. La dotation de 5000€ va nous aider à investir dans une salle de découpe. »


Dans la catégorie artisans, les finalistes se nommaient : Valentina Bres, pâtissière dirigeante de Rêves et Gâteaux (Saint-Egrève – 38) ; Frédéric Brunel, boulanger-pâtissier dirigeant du Pavé de Saint-Régis (Lalouvesc – 07) ; et Michaël Mignotte, boucher-charcutier de la Boucherie de l’Eyrieux (Lamastre – 07).

C’est Michaël Mignotte qui a été élu Talent gourmand de l’année 2015.

Michel Chabran a apprécié « le souci de la qualité, le choix des bêtes sur pieds, le regroupement de plusieurs associés au sein d’une SARL pour gérer plusieurs points de vente. Par ce prix, nous mettons en avant la coopération, la synergie de ceux qui gagnent ensembles ».

Les trois restaurateurs retenus pour participer à la finale étaient : Julien Allano, Le Clair de la plume (Grignan – 26) ; Guillaume Faure, L’O à la bouche (Les Nonières – 07) ; et Jérémie Muller, Restaurant Chavant (Bresson – 38).

Michel Chabran a avoué que les plats goûtés ce jour-là étaient « dignes d’une finale de Meilleur ouvrier de France » .

Le choix final s’est porté sur Julien Allano.

Éric Campos a souligné « la qualité et la subtilité de son assiette, une déclinaison autour du pigeon. C’était un plat remarquable, d’une très grande complexité, avec des saveurs qui s’ouvraient en bouche ».

Julien Allano s’est dit « impressionné » par le jury et « reconnaissant » d’être distingué par deux grands chefs, Michel Chabran et Patrick Henriroux. 2015 est pour lui « une grande année » puisque son restaurant vient de décrocher sa première étoile au Michelin, « preuve que le travail paie toujours ». Alors s’il a manqué le titre de Mof, il se dit « prêt à le repasser, car c’est un rêve de gosse de le décrocher ».

Pour Éric Campos, être membre du jury était « un moment extraordinaire durant lequel les candidats ont partagé avec nous leur passion, leur identité, leur terroir. Ils savent mettre en avant nos régions. La qualité des dossiers et des candidats venus défendre leur production sont vraiment remarquables. Les histoires de vie de chaque lauréat sont des leçons d’humilité et de courage, en particulier celle du couple d’éleveurs de cochons, Cédric Bommenel et son épouse, partis de rien et qui va profiter du prix pour construire un petit laboratoire de production. »

« Le Crédit Agricole soutient ces PME et TPE qui donnent à la France toute son identité. Ces artisans, agriculteurs, restaurateurs ont une formidable énergie qui combat la morosité ambiante. Le Crédit Agricole Sud Rhône Alpes est le banquier de la vraie vie, c’est notre métier de financer les entreprises qui travaillent en intimité avec le territoire et d’insuffler de l’énergie à l’économie locale. Ce concours démontre le rôle du Crédit Agricole dans la défense d’un des fleurons du savoir-faire français, la gastronomie. Les talents ici sont grands, il faut les mettre en avant ».

Diverses récompenses ont été attribuées aux finalistes et un chèque de 5000 euros offert par le Crédit agricole Sud Rhône-Alpes a récompensé les vainqueurs de ce concours original.. Cela s’est passé au cours d’une soirée conviviale..et très gastronomique..

Cliquer sur les photos pour les agrandir


Catégorie terroirs/gastronomieCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

novembre 2019
L Ma Me J V S D
« oct    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+