Tag Archive | "Royans"

Royans-Vercors : une attractivité touristique et résidentielle


Le territoire du Royans-Vercors poursuit sa croissance démographique initiée au début des années soixante. Les nouvelles populations sont souvent des familles avec enfants. La cohabitation de ces nouveaux arrivants relativement aisés avec une population vieillissante engendre des besoins nouveaux d’équipements et de services à la population.

Le nord du Royans-Vercors devient de plus en plus résidentiel, les arrivants occupant le plus souvent un emploi en dehors du territoire. Ceci induit une forte progression des déplacements quotidiens, surtout à destination de Grenoble.

L’économie repose principalement sur les services à la population et sur le tourisme.

Le Royans-Vercors est un territoire rural et montagneux situé dans les départements de l’Isère et de la Drôme. Il couvre le nord du Parc Régional du Vercors. Peu peuplé, il est composé de 25 communes dont 22 sont rurales.

Toutes appartiennent à l’une des trois communautés de communes, Massif du Vercors, Pays de Royans et Vercors. Villard-de-Lans, au cœur du massif, est la commune la plus importante, avec 4 000 habitants. Elle rayonne sur un bassin de vie regroupant la moitié de la population du territoire.

Celui-ci s’organise également autour de Saint-Jean-en-Royans, située dans la plaine de l’Isère. Ces deux communes rassemblent un tiers des habitants du Royans-Vercors.

ROYANS VERC 1

La forêt occupe une grande partie de l’espace. La densité de population est particulièrement faible, 29 hab./km² contre 48 hab./km² pour la zone de référence* et 143 hab./km² pour la région.

La présence de plusieurs stations de ski alpin et de ski de fond dans le nord du territoire, ainsi que les nombreuses boucles de randonnée, lui confèrent un caractère touristique durant toute l’année.

L’économie du territoire est essentiellement axée autour d’activités à destination des populations locales.VERCORS 2

Un territoire bien équipé, mais avec des temps d’accès parfois importants

Le Royans-Vercors dispose de deux communes pôles de services intermédiaires (Villard-de-Lans et Saint-Jean-en-Royans) et de six pôles de services de proximité. L’offre de services y est bonne, comparable à celle de la zone de référence, en lien avec les activités que génère le tourisme. En revanche, l’accès à certains équipements moins nombreux est compliqué pour une part importante de la population.

Par exemple, pour les services de proximité, un peu plus d’un habitant sur quatre habite à plus de 7 minutes d’un cabinet dentaire, d’une boucherie ou d’une banque.

Comme dans de nombreux territoires peu denses, le risque est grand de voir les activités de services à la population se concentrer seulement dans les plus grandes communes, au détriment des bourgs moins peuplés. Ce phénomène s’amplifie pour l’accès aux équipements de la gamme intermédiaire. Le relief et les dessertes uniquement par des routes départementales expliquent cette situation.

Les temps d’accès aux équipements de la gamme supérieure sont souvent très importants. C’est notamment le cas dans les domaines de la culture et de la santé, 6 habitants du Royans-Vercors sur 10 étant, par exemple, à plus de 30 minutes d’un service d’urgence.

Si l’offre d’équipements paraît globalement satisfaisante aujourd’hui, la développer reste un enjeu pour l’attractivité du territoire qui accueille de nouveaux actifs, mais qui doit aussi accompagner le vieillissement de sa population.

Dépendance

Si l’intensité des déplacements domicile-travail en direction du Royans-Vercors n’a pas évolué au cours de la dernière décennie, les mouvements pendulaires d’actifs résidents vers l’extérieur se sont en revanche fortement développés.

La relative autonomie du Royans-Vercors, due en partie à son enclavement, laisse ainsi place, dans le nord du territoire, à une dépendance de plus en plus importante vis-à-vis de son voisin grenoblois, le rendant ainsi un peu plus résidentiel.

En 2009, 39 % des actifs occupés quittent quotidiennement le territoire pour travailler ; ils étaient 29 % dix ans plus tôt. C’est nettement plus que dans la zone de comparaison (26 % en 2010, 21 % en 1999) et cela montre une amplification du phénomène.

Les actifs qui vont travailler en dehors de la zone partent essentiellement à destination de l’aire urbaine de Grenoble (59 %) et, dans une moindre mesure, vers celles de Romans-sur-Isère (9,5 %), Saint-Marcellin (8 %) et Valence (6 %). Le temps de trajet médian de ces actifs est élevé : 45 minutes contre 8 minutes seulement pour les navetteurs qui vont travailler dans une autre commune du Royans-Vercors.

L’augmentation importante des déplacements domicile-travail, qui se font exclusivement en voiture, peut devenir une préoccupation majeure pour deux raisons. D’une part, cette mobilité importante peut avoir un impact environnemental et dégrader la qualité de vie.

D’autre part, le renchérissement du coût financier de l’énergie peut, à terme, fragiliser les populations ou nuire à l’attractivité du Royans-Vercors. Les solutions d’avenir restent certainement liées au développement d’alternatives à la voiture.


Un territoire à vocation touristique

VER_ROY

Cette vocation touristique est affirmée, avec une capacité d’accueil importante (hôtels, campings, résidences de vacances, gîtes et résidences secondaires). Le territoire compte, en moyenne, 221 lits pour 100 habitants. C’est certes un peu moins que dans la zone de comparaison (270 lits pour 100 habitants), mais nettement plus qu’en Rhône-Alpes (35 lits), région considérée comme très touristique.

De plus, les activités touristiques fonctionnent durant toute l’année ; l’hiver grâce aux stations de ski et l’été avec un nombre important de campings et de gîtes dispersés sur l’ensemble du territoire. De fait, les activités caractéristiques du tourisme regroupent une part significative de l’emploi total : 10,2 % des emplois, comme pour la zone de comparaison (10,4 %). Lors des pics d’hiver et d’été, cela représente 800 emplois.

L’enjeu économique du maintien de la diversité de l’offre touristique est donc manifeste.

Des reprises d’exploitations agricoles difficiles

L’activité agricole diminue comme partout, mais conserve son importance dans l’économie locale et fonde toujours l’identité du territoire. Ce secteur regroupe encore 6 % des emplois contre 2 % dans la zone de comparaison et en Rhône-Alpes.

La reprise des exploitations par de jeunes agriculteurs semble compliquée. La part des exploitants de moins de quarante ans est en baisse depuis dix ans. Ce mouvement, conjugué à celui des départs à la retraite, entraîne une forte baisse du nombre d’exploitations.

Entre 2000 et 2010, la superficie des exploitations a augmenté, passant de 34 à 49 hectares en moyenne. Le développement économique a suivi, et Royans-Vercors compte aujourd’hui plus de moyennes et grandes exploitations que de petites, alors que c’était nettement l’inverse en 2000.

Afin de mutualiser des investissements souvent lourds, la production au sein d’une structure collective de type GAEC se développe. En 2010, elles représentent 12 % des exploitations contre 4 % en 2000.

L’activité reste principalement orientée vers l’élevage avec la production de viande bovine et de lait. Cependant, le nombre de têtes de bovins est en baisse alors que celui des ovins est en nette progression.

Les cultures sont peu présentes, les surfaces étant principalement utilisées comme prairie, ou pour la production de fourrage.

L’accompagnement de cette mutation de l’agriculture par les acteurs locaux pourrait être un enjeu permettant de préserver l’identité du territoire et la qualité de son environnement.

Source Insee Rhône-Alpes

*Le territoire étudié est comparé à un territoire dit de « référence », englobant à la fois le territoire étudié et des territoires ayant des caractéristiques similaires. Cinq territoires de référence sont définis : « les grandes agglomérations », « les villes moyennes », « le périurbain », « le rural », « les stations de montagne ». Le Royans-Vercors est comparé au territoire composé de « stations de montagne ». Cette zone de référence est constituée des communes du Chablais, du Mont-Blanc, de la Tarentaise-Vanoise, des Alpes Sud Isère, de la Maurienne et du Royans-Vercors.

CCMV

Catégorie A la une, Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

Aller de ferme en ferme les 23 et 24 avril 2011


Cette opération de portes-ouvertes dans les fermes a pour objectif de faire découvrir au public les savoir-faire et les métiers des agriculteurs engagés dans un développement durable de l’agriculture. Mise en place durant quelques années uniquement dans la Drôme, département pilote, l’opération est aujourd’hui nationale.

Coordonné par la Fédération Nationale des CIVAM, cet évènement a lieu dans 21 départements et 8 régions: près de 600 fermes ouvrent simultanément leurs portes ce week-end. Les agriculteurs proposent des visites gratuites et commentées de leur ferme et de leurs activités, ainsi que des démonstrations et des dégustations de produits fermiers, pour ceux qui en produisent.

« La France de Ferme en Ferme« , c’est l’occasion unique de rencontrer des agriculteurs passionnés par leur métier, partenaires de la vie de leur territoire et désireux de faire partager leur expérience au grand public. Ces journées s’adressent aux adultes, qui retrouveront les gestes et les savoir-faire de leurs aînés, mais aussi aux enfants, qui auront l’occasion d’approcher de près la vie à la ferme, ses animaux et ses produits.

Un épouvantail sera présent devant chaque ferme: mascotte de l’opération, il vous signale que vous êtes bien arrivés!

Pour se balader « de ferme en ferme », il suffit de se procurer le dépliant régional ou départemental reprenant toutes les adresses et la carte routière, disponible sur « www.defermeenferme.com » ou auprès des Fédérations Régionales des CIVAM . Des chambres d’hôtes et des gîtes sont également proposés dans ces dépliants, ainsi que des restaurants partenaires de l’opération.

Vercors, Royans, Drôme des collines mais également Drôme provençale vous ouvrent leurs portes, c’est l’agriculture dans tous les sens.

Catégorie agriculture, territoiresCommentaires fermés

A la découverte des produits du Vercors


Au coeur du village de Saint-Martin-en-Vercors le point de vente collectif des Fermes du Vercors vous propose une gamme variée de produits fermiers du Parc naturel régional du Vercors.

Le réseau des Fermes du Vercors créé par l’APAP (Association pour la Promotion des agriculteurs du Parc du Vercors) et soutenu par le Parc naturel régional du Vercors compte une cinquantaine de producteurs fermiers, situés sur le territoire du Parc naturel régional
du Vercors.

L’adhésion aux Fermes du Vercors implique le respect d’une charte assurant au consommateur des garanties en termes de qualité et d’origine des produits.
Une partie des agriculteurs adhérents de ce réseau se sont regroupés pour créer un point de vente collectif et ainsi permettre aux clients de trouver, sur un seul lieu, un large choix de gourmandises que les agriculteurs du Parc du Vercors produisent et transforment sur leurs fermes, réparties sur les différents secteurs du Parc : Diois, Gervanne, Royans, plateau du Vercors.
Ce point de vente a été ouvert durant les mois d’été et, suite au succès rencontré, les agriculteurs ont décidé de continuer l’expérience en proposant une ouverture toute l’année. De plus, l’offre s’est étoffée avec l’arrivée de nouveaux producteurs.

Le magasin est ouvert :
Les weekends : vendredi de 15h00 à 18h30,
samedi de 9h00 à 12h30 et de 15h00 à 18h30,
dimanche de 9h00 à 12h30.
Les vacances scolaires : du mercredi au dimanche de 9h00 à 12h30 et de 15h00 à 18h30.


Un détour par ce point de vente vous permettra de faire le plein de savoureux produits au goût authentique et de rencontrer l’un des agriculteurs adhérents au magasin qui vous fera partager sa passion du Vercors et de son métier.

Venez découvrir ou re-découvrir :
-Les caillettes, saucissons et autre charcuterie fabriqués dans le Royans ou la vallée de la Gervanne.
-Les truites élevées dans les rivières du Vercors, que vous pourrez déguster en filets frais ou fumés, en terrines ou rillettes.
- La Clairette de Die et les vins de Châtillon-en-Diois qui apporteront le soleil du Diois sur vos tables.
- Les fromages au lait de vaches, de brebis ou de chèvres, les yaourts, confitures de lait et autres produits laitiers fabriqués sur le plateau du Vercors.
-Le pain bio fabriqué à Vassieux.
- Le foie gras, les confits, les rillettes de canards et volailles produits à Saint-Martin-en-Vercors
- Les noix de Grenoble que l’on peut savourer de l’apéritif au dessert : vin de noix, nougat et crème aux noix, noix pralinées, sans oublier l’huile de noix.
- Les escargots élevés à Saint-Jean-en-Royans et proposés au naturel ou accomodés de diverses façons pour satisfaire les plus gourmands.
- Les miels de montagne, de tilleul, d’acacia…, récoltés sur la flore variée du Vercors, ainsi que des pains d‘épices et des vinaigres de miel.
- Un choix impressionnant de confitures, compotes, chutneys et sirops que les producteurs fabriquent en cueillant des fruits, fleurs et plantes en pleine nature ou en cultivant en pleins champs les fruits qu’ils ne trouvent pas dans le milieu naturel.
- La viande de boeuf, agneau et veau élevés sur le Vercors et vendus en caissettes (sur commande).
- Quelques produits artisanaux : vannerie, savons,…fabriqués en utilisant des produits agricoles du territoire.

Catégorie parcs, terroirs/gastronomieCommentaires fermés

Xème fête du bleu: un sacré programme


Grand rendez-vous annuel, la fête du bleu du Vercors-Sassenage est l’occasion unique de profiter dans une ambiance conviviale et divertissante de l’étonnante richesse de l’agriculture locale. Rythmée par des animations, la fête émerveille les petits comme les grands par la variété de ses animaux, la qualité de ses produits du terroir, l’originalité de ses spécialités culinaires et gastronomiques ….


PROGRAMME

Samedi 31 juillet :

7h30: Arrivée des animaux de la Fête

9h30: Concours agricole : présentation et jugement des différentes races de vaches organisé par les éleveurs du Royans Vercors (toute la journée) en partenariat avec le Contrôle Laitier et le Syndicat d’élevage.

A partir de 10h: Fabrication en public du Bleu du Vercors-Sassenage

11h30 :Inauguration officielle de la fête

11h30: Apéro-Concerts
A partir de 14h30: Fabrication en public du Bleu du Vercors-Sassenage
15h à 16h30: Jazz Mister New Orleans
15h30: Les écolopoux – spectacle pour enfants – Les écolopoux est un spectacle vivant alliant marionnettes, clown, chansons et magie qui crée un parallèle entre l’univers des poux de tête et l’évolution de l’homme. Rions ensemble autour des stéréotypes du capitalisme, de l’écologie. Parce que la crise économique ne doit pas nous faire pleurer et que la crise planétaire n’est pas une fin en soi.
15h30: Diaporama « La Noix » – présentation de la culture de la noix par Mr Lagasse, journaliste et photographe. Echange avec les producteurs

17h: Traite des vaches en public et dégustation du lait  (salle de traite)

17h30:  » Balades au fil de l’eau. Le CPIE Vercors et le Parc naturel régional du Vercors vous proposent une rencontre originale avec le Royans : SAFARI-ICI, une déambulation patrimonialo-absurde, emmenée par Heiko Buchholz du Collectif « Un euro ne fait pas le printemps ». Ce spectacle vous fera découvrir les richesses patrimoniales et naturelles de Saint-Jean-en-Royans, hors des sentiers battus !

•  A partir 19h: Soirée Vercouline (Raclette au Bleu du Vercors-Sassenage) jusqu’à 22h  repas préparé à base de produits fermiers du Parc Naturel Régional du Vercors – Prix : 13€
Réservation auprès de l’office du tourisme de St Jean en Royans à partir du 15 juillet et pendant la fête auprès de la Boutique du Bleu dans le chapiteau des producteurs fermiers.
19h00-20h30: « Made In  Country »
20h30 – 21h30: TRIO JAZZ TRANSE GNAWA -

Evènement 2010 :

21h30 – 22h15   Pep’s « Solo » – Version acoustique – Auteur, compositeur, interprète multi instrumentiste, Pep’s, enfant du pays, fait partie de ces artistes rares et inclassables.
De la grande chanson française, il a gardé cette exigence dans l’écriture qui le pousse à peaufiner chaque vers.

peps

22h30 – minuit  Le Grand Chahut « Mazette la belle chahute »

Dimanche 1er Août :

7h30: Traite des vaches en public (salle de traite)
8h00:  Petit déjeuner au lait de ferme
A partir 10h  Fabrication en public du Bleu du Vercors-Sassenage
14h00 : » Balades au fil de l’eau » Le CPIE Vercors et le Parc naturel régional du Vercors vous offrent une promenade naturaliste le long de la rivière Lyonne afin de découvrir les richesses patrimoniales et naturelles de St Jean en Royans, hors des sentiers battus !
A partir 14h30: Fabrication en public du Bleu du Vercors-Sassenage
11h30: Apéro-Concerts
15h à 16h30: Les Gaspards « Little New York »
15h30: Les écolopoux – spectacle pour enfants -
14h30: « Grenadou, Paysans Français » de Ephraïm et Alain Prévost. Lecture spectacle salle St Joseph-L’histoire de Grenadou est aussi banale qu’exemplaire. Comme lui, des millions de gens ont traversé ce siècle marqué par les deux guerres et les crises sociales. Comme lui, tous les paysans ont du s’adapter à une agriculture qui, dès les années 50 va connaître une véritable révolution. Riche et authentique. « Grenadou, Paysans Français » est un récit apre et poignant, généreux et plein d’humour. C’est la vie d’un homme sur sa terre qui nous permet de mieux comprendre l’agriculture d’aujourd’hui. La lecture est réalisée par Philippe Renard et Philippe Garin : 1h
16h00: Le Grand Chahut Collectif vous propose une balade insolite avec des botanistes, musiciens, plasticiens et comédiens. Un moment magique d’appréciation paysagère atypique. Durée 2h00 (1 heure de marche) accessible à tous. RDV devant l’office du tourisme
16h30: Traite des vaches en public et dégustation du lait  (salle de traite) – si météo favorable

19h00: « Le Bal des Nigauds » de la compagni’gaud

st nizier 2009La fête du bleu, un évènement à vivre en famille, offert par le Parc Naturel Régional du Vercors en partenariat avec la filière du Bleu du Vercors-Sassenage AOC, la Communauté des Communes le Pays du Royans et la Commune de St Jean en Royans .

Pour tout renseignement : 04 76 94 38 26 et www.fetedubleu.org

Catégorie bleu du Vercors SassenageCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

juin 2020
L Ma Me J V S D
« mai    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+