Tag Archive | "Roybon"

Projet Center Parcs: feu vert de l’Isère


L’assemblée départementale a adopté ce matin, au terme d’un long débat, le protocole d’accord entre le Département de l’Isère et Pierre & Vacances SA, concernant la réalisation du projet  Center Parcs  à Roybon. Ce protocole, qui vient donc de prendre effet, est conclu pour une durée de 10 ans à compter de la mise en exploitation de la première tranche du village vacances Center Parcs. C’est Christian Pichoud, vice-président du CG38 chargé du Tourisme, qui était le rapporteur de ce dossier qui, au-delà de sa vocation touristique, touche à l’aménagement du territoire.

Précisons en préambule le détail du financement de ce projet dont l’investissement global annoncé est de 387 M€ :

-     la Région Rhône-Alpes, (délibération du 9 juillet dernier, contribue au projet à hauteur de 7M€ (promotion touristique, développement durable, énergies renouvelables, formation professionnelle)

-     le département de l’Isère mobilise :

>8M€ dédiés aux collectivités publiques pour la modernisation des réseaux d’eau et d’assainissement auxquels se raccordera le village vacances Center Parcs

>7M€ en aides aux investisseurs en résidence de tourisme en zone de revitalisation rurale (ZRR) pour un maximum de 1000 cottages

Si personne dans l’hémicycle ne déclare condamner a priori ce projet, qui va générer des emplois dans un canton durement touché par le chômage (on compte sur 600 emplois /an et jusqu’à 1000 en pointe pendant la durée du chantier, 700 emplois pour 468 ETP en phase d’exploitation), c’est autour du financement qu’a tourné en grande partie le débat de ce matin. Le deuxième volet du financement, perçu comme une aide à l’entreprise, une aide à des personnes (ceux qui vont investir dans l’acquisition des cottages mis en vente par l’opérateur) qui n’en ont pas besoin et bénéficient déjà d’avantages (défiscalisation) a alimenté  la discussion. Quelques interventions glanées au fil des échanges :

Sur les bancs des élus communistes (qui voteront contre le 2e volet de la délibération):

-      Claude Bertrand se dit OK pour voter l’aide de 8M€ aux collectivités publiques mais pas les 7M€ qui vont bénéficier à des investisseurs privés, des gros contribuables, qui auront droit à une défiscalisation. Il demande donc de dissocier le vote.

-      Daniel Rigaud souligne le fait que les emplois proposés seront des emplois précaires. Il s’insurge en outre contre l’attitude de l’entrepreneur, mettant le Département au pied du mur : « C’est ça ou je vais ailleurs ! Cela ne laisse pas de place à la discussion. Où est le débat ? »

Sur les bancs des Verts et apparentés :

-      Catherine Brette : « Nous avons dit oui, en juin 2008, à l’étude de faisabilité du projet. Mais aujourd’hui, on formule plusieurs critiques vis-à-vis d’un projet déjà fortement encouragé par l’Etat à travers la loi Demessine et Scellier. Ce projet n’a pas besoin de l’aide du CG38. Cette aide serait plus utile si elle était versée aux Gîtes de France. Le tourisme vert est l’avenir du département ».

-      Olivier Bertrand : « Personne n’est contre la création d’emplois, bien sûr. Mais on a le droit de se poser des questions sur le mode de développement touristique que l’on veut soutenir en Isère ».

Tous deux ont voté contre cette délibération dans sa totalité.

-      Serge Revel décide de s’abstenir sur le second volet de la délibération: «Je suis d’accord sur l’inutilité de l’aide du Conseil général à une entreprise telle que Pierre & Vacances ».

Sur les bancs de l’opposition départementale :

-      Marcel Bachasson : « Depuis ce 27 juin 2007 où nous sommes entrés en contact avec Pierre&Vacances, beaucoup de travail a été fait. Et on ne peut que s’en féliciter. C’est pour notre territoire un enjeu vital en termes d’emploi. C’est une forme de relance pour notre département, une opportunité pour des entreprises ainsi que pour les collectivités qui pourront mettre aux normes leur réseau d’assainissement  et d’eau potable. Cette opportunité, il fallait la saisir. Sinon, Pierre&Vacances allait s’installer ailleurs. Et peut-être pas très loin de chez nous ! »

-      René Vette : « Les Chambarans, c’étaient étymologiquement, des champs bons à rien ! Cela ne sera plus vrai demain ».

-      André Gilet : « Favoriser les entreprises locales, le code des marchés ne le permet pas ! Il faut passer par des appels d’offres»

-      Georges Colombier : « J’ai rencontré récemment des agriculteurs en difficulté de la vallée de la Galaure. Une agricultrice m’a confié qu’elle espérait beaucoup avoir un emploi à mi-temps au village vacances ».

Sur les bancs de la majorité départementale :

-      Erwann Binet : « Sans cette somme de 7M, Pierre & Vacances allait s’installer ailleurs. C’est l’engagement de principe rapide du CG38 sur ce point qui a permis de faire tenir le projet ».

-      Christian Nucci : « C’est un ballon d’oxygène dans un secteur très affecté par la crise. L’agriculture locale, entre autres, souffre. Le projet Center Parcs est une formidable opportunité pour mettre en place une filière de vente directe de produits frais, entre autres».

-      Charles Galvin : « Nous avons réussi à faire valoir la filière bois dans ce projet. Non seulement nous avons obtenu que les cottages soient construits en bois et en bois local, mais il se pourrait aussi que la chaudière à bois soit alimentée par une entreprise iséroise. Nous ne sommes pas encore sûrs du résultat ».

-      Christian Pichoud : « Ce seront des emplois annuels qui sont proposés, donc, en matière de sécurité, d’une qualité certaine. Comparés aux emplois saisonniers, notamment en montagne, on ne peut pas dire qu’il s’agisse d’emplois précaires ».

-      André Vallini : « Nous prenons ce matin une décision historique. Et il est normal que l’on en débatte longuement. C’est, en tout cas, un dossier qui nous a demandé un gros investissement, un dossier compliqué, passionnant, qui nous a mis en face de  M.Bremond, un capitaine d’industrie, comme on disait naguère, avec qui nous avons négocié point par point. Nous étions en concurrence, il ne faut pas l’oublier. La Drôme des collines, la Saône-et-Loire étaient candidates. Ce projet était un beau plan de soutien à l’emploi. On nous l’envie dans toute la France ».

La mobilisation de moyens du CG38 a été prise en contrepartie d’une prise en compte forte du développement durable, traduite par des engagements sur plusieurs points : qualité d’isolation des hébergements, limitation des besoins en climatisation, utilisation d’ébergie renouvelable pour une chaufferie bois, récupération des eaux du centre aqualudique, mise en place d’un plan déplacement d’entreprise, tri et valorisation des déchets, recrutement local, vitrine touristique de l’Isère, interdiction des sports mécaniques thermiques.

Catégorie aménagement, tourismeCommentaires fermés

Center Parc de la forêt de Chambaran: pourquoi la Région investit 7M€


A l’invitation de Marcel Bachasson, maire de Roybon, Jean-Jack Queyranne, Président de la Région Rhône-Alpes, a visité  le site du futur village de loisirs « Center Parcs » à Roybon (Isère), qui sera le 5ème « Center Parcs » français. Il était accompagné par Bernard Soulage, 1er Vice-président délégué aux transports, déplacements et infrastructures, et Eliane Giraud, Conseillère régionale déléguée à l’agriculture, au développement rural et aux Parcs naturels régionaux.

A leurs côtés, se trouvaient Erwann Binet et Christian Nucci, vice présidents du Conseil général, et plusieurs maires des communes voisines.

CP2

Ceux-ci ont écouté les explications de Gérard Brémond, PDG de Pierre et Vacances, maître d’oeuvre dans ce projet.

Cliquer pour voir notre précédent article.

Jean Jacques Queyranne a souligné l’imprortance de ce projet et les différentes retombées positives qui vont en découler.

 » Ce n’est pas tous les jours que l’on trouve une entreprise qui souhaite investir près de 400 millions d’euros dans notre région. Une région qui est la deuxième destination touristique en France: 150 millions de nuitées. Center Parcs de la forêt de Chambaran en apportera 1, 5 million de plus.. Cette réalisation permettra de diversifier notre tourisme. celui-ci est très axé sur la montagne. On va donc élargir la gamme de nos possibilités avec un tourisme de quatre saisons. On retiendra également la forte demande de nos rhônalpins pour un tourisme de proximité. Nous allons donc là aussi leur offrir un créneau supplémentaire. »

Aubaine pour l’emploi

Le président de la région a abordé la « formidable aubaine de l’ouverture de ce centre de loisirs sur l’emploi. Dans un contexte de crise et de forte dégradation de l’emploi, ce projet constitue une véritable opportunité de développement économique et permettra la création de près de 700 emplois directs. Avec 97% des recrutements effectués dans notre région, ce projet sera un ballon d’oxygène pour l’emploi des Rhônalpins et notamment des jeunes qui veulent construire leur avenir en Rhône-Alpes. Il s’agira d’emplois durables, non délocalisables bien entendu. »

….pour la filière bois

Le domaine de la forêt de Chambaran va également donner un coup de fouet à notre filière bois. Seule « 1/3 de notre forêt régionale est valorisée. Nous avons une réserve naturelle, renouvelable importante. Center Parc nous permettra de travailler sur deux pistes: le bois de construction, pour les cottages en particulier et le bois énergie avec la mise en place d’une chaufferie bois. Celles ci auront obligatoirement un effet structurant sur la filière bois régionale. »

Jean Jack Queyranne se dit rassuré par le cahier des charges mis en place par la direction de Pierre et Vacances dans les domaines aussi variés que l’environnement, le maintien du milieu naturel, la gestion des déchets….

CPRA

Voila à quoi ressemblera le centre de vacances du domaine de la forêt de Chambaran. Ouverture prévue en 2013

Voici les 4 domaines relevant des compétences régionales sur lesquels il est prévu d’agir, à hauteur de 7 millions d’euros :

- L’insertion et la formation professionnelles de personnes peu qualifiées (1,5 M€) :
augmentation de l’offre de formation dans les domaines du service et de la cuisine, financement de 70 à 80 Contrats d’Aide et de Retour à l’Emploi Durable (CARED), action coordonnée avec le Service Public de l’Emploi, les organismes de formation et Center Parcs …
- La maîtrise des impacts  environnementaux (3,5 M€) : gestion des déchets, économie d’eau, actions de protection de la biodiversité, haute performance énergétique des cottages, matériaux de construction respectueux de l’environnement…
- Le soutien à la structuration de la filière bois (1 M€) : valorisation du bois de Rhône-Alpes tant pour la construction des cottages que pour l’énergie consommée (réalisation d’une chaufferie bois)
- La promotion du tourisme local et régional (1 M€) : mobilisation de Rhône-Alpes Tourisme dans ce projet qui représentera, à terme, près de 1,5 millions de nuitées.

Catégorie environnement, tourismeCommentaires fermés

Center Parc de la forêt de Chambaran: et l’agriculture?


Au cours de la rencontre entre collectivités territoriales et direction de Center Parcs, nous avons abordé le problème de l’agriculture à travers un jeu de questions réponses. Conclusion: l’agriculture ne sera pas oubliée!

Après la présentation du projet par le PDG de Pierre et Vacances, Gérard Brémond, le vendredi 9 octobre à Roybon, nous avons croisé Frédéric Bret, agriculteur à Montfalcon, commune voisine. A la question que penses tu de cette réalisation, il nous répond du tac au tac: » Je n’ai pas entendu parler d’agriculture, notre souhait: avoir un magasin de vente directe au centre de ce parc de loisirs. »

Réponse du PDG: « Il est tout à fait possible d’envisager un commerce de ce style au sein de notre site de Roybon. Je vous dirai même que cette idée nous intéresse vivement ».

« Notre projet entre dans le cadre du développement durable, du tourisme durable. Nous cherchons donc à favoriser les productions de proximité. Celles-ci peuvent remplir les rayons de nos commerces d’alimentation, nos restaurants. Nous impliquerons au maximum les agriculteurs locaux qui le souhaitent d’autant plus que nous les savons très dynamiques, que la région a une large gamme de productions et que celles-ci sont de très bonne qualité. »

Réaction de Frédéric Bret: « Reste à mobiliser nos agriculteurs… »

Dernier sujet: la décharge, Gérard Brémond a été très clair: « Si construction il y a, cela ne nous dérangerait pas, ne remettrait pas en cause notre projet, même si nous ne comprendrions pas cette décision. Ce serait, à mon sens une erreur fondamentale dans l’aménagement du territoire. »

Catégorie environnement, tourismeCommentaires fermés

Projet Center Parc de Roybon: la Région vote une aide de 7M€


Le Conseil régional a voté hier à Charbonnières (Rhône) , lors de son assemblée plènière, une aide de 7M€ au projet de Center Parc Pierre&Vacances à Roybon (Isère). La discussion a été vive entre le groupe des Verts et les autres conseillers régionaux. Le soutien financier de la Région faisait débat à trois niveaux.

Compte tenu de l’intérêt du projet en matière de développement économique local, la Région Rhône-Alpes, première collectivité locale à délibérer sur ce projet, a décidé d’intervenir sur quatre domaines relevant de ses champs de compétences :
- L’insertion et la formation professionnelles de personnes à faible qualification (1,5 M€)
- Le développement des énergies renouvelables (3,5 M€)
- Le soutien à la structuration de la filière bois (1 M€)
- La promotion du tourisme local et régional. (1 M€)

Lire l’article de notre confrère Michel Despros sur Enviscope: michel.desprost@enviscope.com

par christian

Catégorie aménagementCommentaires fermés

Center Parc de Roybon: J.J Queyranne interroge André Vallini sur ses intentions


Dans un courrier daté d’aujourd’hui -jeudi 18 juin 2009-  qu’il nous a fait parvenir, le président de la Région Rhône-Alpes, Jean-Jack Queyranne, interroge André Vallini sur les intentions du Conseil général de l’Isère concernant le projet Center Parc à Roybon. On sait que les discussions sont en cours depuis plusieurs mois avec le groupe Pierre&Vacances pour fixer, entre autres, les modalités du financement de cet énorme entreprise (voir nos précédents articles).

Jean-Jack Queyranne qui rappelle en préambule, dans ce courrier, que l’intervention de la collectivité régionale « s’inscrirait dans le cadre de ses compétences », écrit notamment :
« Dans ce contexte, le courrier que vous avez adressé le 3 juin au président du groupe Pierre & Vacances apparaît comme une remise en cause des modalités d’intervention du Département de l’Isère au soutien de ce projet. Ce courrier fait référence à un principe de parité d’intervention entre la Région et le Département qui n’avait jamais été avancé ni retenu. Je vous rappelle les termes de ma lettre qui soulignait que la Région serait susceptible d’intervenir sur trois thématiques relevant de ses compétences : énergies renouvelables, formation pour les demandeurs d’emploi, promotion touristique.
Soucieux que ce projet soit conduit à son terme, je souhaite savoir si votre collectivité entend continuer à soutenir ce projet et si oui à quel niveau de financement et selon quelles modalités. S’agissant de ces dernières, il me paraît indispensable pour la Région d’en être pleinement informée avant que je puisse soumettre à l’Assemblée le 9 juillet prochain le projet de délibération qui a été élaboré en lien avec le groupe Pierre&Vacances ».

Jean-Jack Queyranne attend donc, avec une certaine impatience, la confirmation de l’intérêt du Département de l’Isère pour ce projet. Nous ne manquerons pas de vous communiquer la réponse d’André Vallini sur ce point, dès que nous en aurons la teneur.
par Christian

Catégorie aménagementCommentaires fermés

edf.png

Catégories

Archives

Agenda

janvier 2021
L Ma Me J V S D
« déc    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+