Tag Archive | "Saint-Georges-de-Commiers"

Entre Grenoble et Briançon, le tunnel du Chambon est fermé


Le Préfet de l’Isère informe que pour des raisons de sécurité le tunnel du Chambon situé sur le
territoire communal de Mizöen est fermé dans les deux sens.

Des fissures constatées sur la voûte du tunnel, provoquées par des mouvements géologiques du
versant de montagne, sont susceptibles de provoquer des éboulements dans le tunnel.
Très prochainement les investigations techniques vont permettre d’établir un diagnostic et des
travaux de confortement seront engagés.

La durée des travaux fera l’objet d’une communication rapide.

Pendant la période de fermeture, il convient aux usagers d’utiliser les déviations mises en place:
- Les usagers circulant en direction de Briançon devront suivre l’itinéraire empruntant la RN 85
depuis Vizille (Isère) en direction de Gap, via La Mure, le col Bayard et Gap puis la RN 94 en
direction de Briançon sauf pour les poids lourds supérieurs à 26T non munis de dispositif
ralentisseur homologué indépendant des freins de secours et des freins de service (interdits de
la limite 38/05 à Gap).

- Les usagers en provenance de Briançon, et circulant en direction de Grenoble, devront suivre la
RN 94 via Gap (Hautes Alpes) puis la RN 85 en direction de Grenoble, via le col Bayard et La
Mure, sauf pour les poids lourds supérieurs à 7,5T et autocars non autorisés qui devront
emprunter, depuis la RN 85 à La Mure, la RD 529 via Saint-Georges-de-Commiers.

L’ensemble des moyens sont mobilisés pour permettre au plus vite une évaluation de la situation et
un rétablissement sécurisé de la circulation dans ce tunnel.

Pour plus d’information vous pouvez consulter les sites suivants:
- www.itinisere.fr
- www.bison-fute.gouv.fr/

Catégorie transportCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

octobre 2020
L Ma Me J V S D
« sept    
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+