Tag Archive | "Salon de l’agriculture à Paris"

L’ Isère en première ligne


C’est devenu une tradition, lors du salon de l’agriculture, une journée est consacrée à l’Isère. Elle se déroule sur l’espace Auvergne Rhône-Alpes.

La Chambre d’agriculture et le Département s’associent, l’espace d’une journée, pour présenter les productions de qualité et les atouts touristiques de l’Isère..

Robert Duranton, vice Président du département en charge de l’agriculture accompagné  des conseillers départementaux  Daniel Cheminel, Anne Gérin et Sandrine Martin Grand ont durant toute la journée du 1er mars, celle de l’Isère arpenté les allées du salon à la rencontre des isérois, qu’ils soient éleveurs, producteurs…

Ceux ci, accompagnés par plusieurs responsables du monde agricole, dont Jean Clause Darlet, président de la chambre d’agriculture, Jérôme Crozat président de la FDSEA , Pascal Denolly, président du comité d’agrément Is(h)ere..ont fait de nombreux arrêts,  au stand du Vercors, à sur l’espace Divagri,  du Coram ( collectif des races locales de massif),  que l’espace de la maison du lait..à l’espace animaux ou ils ont rencontré les éleveurs isérois présents… Et bien sûr sur l’espace Auvergne Rhône -Alpes pour la journée dédiée à l’Isère..

Les invités ont pu découvrir que  l’Isère est un département gastronomique, avec une multitude de produits variés et de qualité qui sont de plus en plus labellisés Is(H)ere.

Voici le déroulé de cette journée en images..

Catégorie A la une, Département de l'IsèreCommentaires fermés

Le Vercors fait salon à Paris


Le Vercors sera présent au salon de l’agriculture à Paris ( du 24 février au 4 mars) Le programme s’annonce chargé et alléchant.. Rendez vous au hall 1123

Catégorie foires/salonsCommentaires fermés

Vercors: une année 2018 bien chargée!


Rencontre avec Jacques Adenot, président du Parc Naturel Régional du Vercors et Franck Girard président de la Communauté de communes du massif du Vercors.. Nous avons abordé l’actualité et les projets pour 2018..

On ne pouvait pas aborder avec le président de la CCMV la question des éventuelles fusions entre les communautés de communes attenantes.

 » Oui ce sujet a été d’actualité mais je ne tenais pas travailler dans la précipitation. Voilà pourquoi il y a un an j’ai engagé une étude spécifique sur les possibilités de rapprochement avec les communautés attenantes à la notre. Elles sont au nombre de trois et celles ci ne sont plus dans cette optique de fusion. Je comprends tout à fait cette décision et de fait l’étude est stoppée.  On en reste donc là pour le moment » a tenu à nous préciser Franck Girard.

Cela n’empêche pas la CCMV d’être très active et d’avoir des projets pour cette année 2018.  » Nous continuons à soutenir Vercors =lait dans ces travaux de modernisation. Ceux ci seront achevés fin 2018, début 2019.. Nous tenons beaucoup à la réussite de Vercors Lait, qui est une entreprise fleuron du massif.

Nous vivons une aberration: Notre plateau est couvert de forêts que nous exploitons. Est-il normal que les grumes aillent se faire travailler à des dizaines, voire des centaines de kilomètres de chez nous et reviennent ensuite sur le plateau. Notre réflexion porte sur l’opportunité d’installer une scierie sur notre territoire.

Autre chantier: la finalisation du PLUI qui a eu comme objectif de protéger les espaces forestiers, agricoles et aussi de limiter, contenir de façon raisonnable le taux d’accroissement de la population sur notre espace  » a précisé Franck Girard.

Ce dernier a tenu à rajouter que le Vercors, terre de champions va vivre une grande année en 2018 avec les Jeux Olympiques d’hiver.. » Plusieurs athlètes, une bonne dizaine,  issus du plateau sont tout à fait capables de ramener une médaille de Corée. Nous voulons honorer leur talent, audace en organisant  une grande fête au printemps avec tous nos sportifs, partenaires.. »

La gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations (GEMAPI) est, depuis le 1er janvier une compétence confiée aux intercommunalités (métropoles, communautés urbaines, communautés d’agglomération, communautés de communes. La Communauté de communes du massif du Vercors a donc cette nouvelle compétence.

Franck Girard trouve que cette compétence cadrée au niveau du territoire de la CCMV est trop restrictive.  » Il faut voir cette compétence sur une échelle plus globale. Il me semble que ces missions doivent être partagées entre la Parc du Vercors et le département. Le Parc gérant la compétence aquatique et le département la prévention des inondations à travers le Symbhi.. »

Jacques Adenot, président du Parc est tout à fait en phase avec cette proposition  » qui va dans le bon sens « ..

Avec lui nous avons bien entendu aborder le problème de l’APAP que l’on dit en grande difficulté.  » Une structure comme l’APAP a toute sa raison d’être, et j’espère que des solutions seront trouvées afin de repartir sur des bonnes bases.

L’agriculture sur le Parc est indispensable à plusieurs niveaux. De plus on ne peut que féliciter son dynamisme, la qualité du travail fourni et aussi la jeunesse de ses agriculteurs. Oui il faut une structure qui réunisse en son sein toutes les filières qui composent notre agriculture. Une des particularité du Parc et c’est aussi une force, une richesse, est d’avoir de multiples filières qui vont de l’élevage  jusqu’à l’apiculture, les plantes aromatiques.. Cette structure doit en particulier faire le lien avec l’ensemble des acteurs, décideurs du territoire.. Travailler avec eux sur la communication, la promotion.. »

A propos de promotion 2018 est une grande année pour le produit fleuron du Vercors: le bleu du Vercors Sassenage.

En effet le Bleu a obtenu l’AOC en 1998. On fêtera donc les 20 ans de l’appellation.Pour ce de nombreuses animations se mettent en place. Le rendez vous le plus important étant la fête du bleu qui se déroulera les 28 et 29 juillet à Lans en Vercors.  » Cette fête sera orchestrée par le Parc avec le Siver et l’APAP comme partenaires essentiels. Le programme qui sera présenté sera dense avec en particulier une présentation historique du bleu, une rencontre avec d’autres  » petites » appellations bleu telles que la fourme de Montbrison, le bleu de Gex.. Ce sera l’occasion aussi de réunir plusieurs générations d’agriculteurs.. »

Bien entendu le Vercors sera une nouvelle fois présent au salon de l’agriculture à Paris ( 24 février/ 4 mars) ou  » nous sommes très attendus par les milliers de visiteurs »..

On en reparlera…

Gilbert PRECZ


Catégorie Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

Venez goûter l’Isère au Salon de l’Agriculture à Paris


1

Catégorie Département de l'Isère, foires/salonsCommentaires fermés

Salon de l’agriculture à Paris: la « villarde » en timbre!


C’est une initiative originale qui mérite qu’on s’y arrête.. La poste a souhaité s’associer au patrimoine régional, local, à travers les animaux, qu’ils soient domestiques ou de ferme. Pour ce elle édite chaque année un carnet à 3 volets comportant 12 timbres autocollants différents.

En 2013 ce sont les chevaux qui ont été mis à l’honneur… En 2014 place aux vaches..

13 races bovines préservées depuis plus de 30 ans par les associations d’éleveurs ont été sélectionnées en partenariat avec l’Institut de l’Élevage. Ces races sont: la Bretonne pie noir, l’Armoricaine, la Béarnaise, la Casta, la Bordelaise, la Ferrandaise, la Lourdaise, la Maraîchine, la Mirandaise, la Nantaise, la Saosnoise, La race de Villard-de-Lans, communément appelée La Villarde, et la Froment du Léon.

La « villarde » qui étant en voie de disparition et qui a du son salut que par l’initiative de passionnés se retrouve donc mise en valeur.. Cela ne fera que compléter la promotion faite par le Parc Régional du Vercors qui est présent au salon de l’agriculture de Paris avec… des villardes..

Ce carnet présente  donc les races de vaches ayant un très faible effectif, souvent moins productives que les races les plus couramment rencontrées.

Il existe 13 races bovines préservées depuis plus de 30 ans par les associations d’éleveurs, en partenariat avec l’Institut de l’Élevage, institut de recherche-développement au service de l’élevage herbivore.

Un intérêt tout particulier est porté à ces races puisqu’elles sont très identitaires de nos régions françaises auxquelles elles sont parfaitement adaptées, et très caractéristiques dans leur morphologie : couleur de robe, forme de cornes…

Les 13 races ont été représentées sous différentes postures et dans un environnement simple et naturel pour une meilleure identification :

LA POSTE 1LA POSTE 2La poste 3

Le timbre sera vendu en avant-première à :
· Paris :
- Le samedi 22 février 2014, de 9h à 19h au Salon de l’Agriculture,
Stand Phil@poste Hall 4
Paris Expo Porte de Versailles, 1, place de la Porte de Versailles, 75015 Paris
- Le samedi 22 février 2014 de 10h à 18h au Carré d’Encre,
13 Bis, rue des Mathurins, 75009 Paris
Il sera vendu dans certains bureaux de poste à partir du 3 mars 2014,
par correspondance à Phil@poste service clients et sur le site Internet
www.laposte.fr/timbres

Valeur du timbre : 0,61 €

Catégorie agriculture, foires/salonsCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

avril 2019
L Ma Me J V S D
« mar    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
2930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+