Tag Archive | "sapin"

Mon beau sapin


Chaque année, 5 millions de sapins de Noël naturels sont vendus en France. Le sapin de Noël est une activité agricole et non pas forestière, elle ne contribue donc pas à la déforestation des forêts naturelles. Le Morvan est la première région productrice de France avec ¼ de la production nationale, soit 1 million d’arbres.

Privilégiez les circuits courts
1 million de sapins viennent de l’étranger, principalement du Danemark, généralement transportés en camions frigorifiques. Préférez des sapins cultivés en France, vous éviterez ainsi la pollution due à leur transport.

Evitez les sapins couverts de neige artificielle
Leur flocage est le plus souvent réalisé avec des produits chimiques, ce qui empêche leur compostage.

Faites un geste pour Handicap International… et pour la planète
Fabriqué à base de céréales, le sac à sapin proposé par Handicap International est 100% biodégradable et compostable ! De couleur or, il décore le pied du sapin et permet ensuite de le jeter sans répandre d’épines sur le sol.

Pensez au recyclage
Après les fêtes, plusieurs magasins et beaucoup de communes collectent les sapins de Noël pour les transformer en compost ou en couvre-sol dans les espaces verts.

Si vous avez la main verte
Vous pouvez acheter un sapin en pot pour pouvoir le replanter dans votre jardin ! Sachez qu’il faut le faire dans les jours qui suivent son achat. Si vous le laissez trop longtemps dans votre maison, la transplantation ne pourra pas se faire.

Si vous ne pouvez pas vous passer de votre sapin artificiel

Evitez de changer votre sapin artificiel tous les 3 ans afin obtenir un vrai bénéfice environnemental ! Sachez tout de même, que ces sapins sont pour la plupart fabriqués à partir de matériaux dont la production et la transformation sont très polluants et nuisibles, sans compter qu’ils sont souvent fabriqués à l’autre bout du monde.

Il était une fois le sapin de Noël…
En France, l’arbre de Noël fut introduit à Versailles, en 1738, par Marie Leszcynska, femme de Louis XV, d’origine polonaise. En Grande Bretagne, l’époux de la Reine Victoria, le Prince Albert d’origine allemande fit dresser un sapin de Noël au château de Windsor en 1841. De la cour, la mode du sapin de Noël se répandit rapidement dans la bourgeoisie, puis chez les gens du peuple.
A cette époque, un beau sapin de Noël devait avoir six hauteurs de branches et être posé sur une table recouverte d’une nappe de damas blanc. On le paraît de guirlandes, de bonbons et de fleurs en papier. La décoration a évolué de noix dorées, feuilles de papier colorées, petits gâteaux anisés jusqu’à la boule de verre qui fait son apparition vers les années 1850. Les divers éléments servant à son ornementation furent d’abord conçus à la maison, avant d’être produits industriellement.
Au milieu du XVIIe siècle, l’illumination du sapin se faisait au moyen de coquilles de noix remplies d’huile sur lesquelles flottaient de petites mèches. Elles seront remplacées, au début du XXe siècle par des ampoules électriques.
D’autres variantes, tels les sapins artificiels apparaîtront au tournant du XXe siècle.(source : site du Parc Naturel du Morvan)

Source: ministère du développement durable

Catégorie forêtCommentaires fermés

AFTBM: des voeux de mobilisation


AFTBM

Chers Propriétaires Forestiers

Nous vous présentons à l’occasion de la nouvelle année tous nos vœux de Bonheur, Santé et Réussite sylvicole  (entre autres)

L’A.F.T.B.M., Association Forêts Trièves-Beaumont Matheysine, notre association  de sylviculteurs, regroupe environ 250 adhérents, elle est le premier groupement de l’Isère en nombre d’adhérents, elle a initié la plateforme bois de Saint Michel les Portes et la production de bois énergie sous forme de plaquettes bois est une véritable réussite puisque elle devrait atteindre les volumes fixés de « 12.000 m3 » en production et vente dès la fin de l’année 2010.

Nous en profitons pour remercier la confiance de nos clients (collectivités et privés) qui apprécient déjà la qualité de ces plaquettes avec un taux d’humidité de 25 % assurée grâce à l’innovation de ventiler les plaquettes bois par le sol pour en améliorer l’efficacité de séchage.

Notre association grâce à la présence de son technicien forestier Bruno LAVOYE, a mobilisé 4.000 m3 de bois d’œuvre. Malgré cela, la mobilisation des bois sur le secteur de l’A.F.T.B.M. reste insuffisante. C’est pourquoi nous adressons une demande aux propriétaires forestiers quelque soit la surface dont ils disposent, pour estimer les quantités mobilisable, et leur proposer l’aide de l’association pour la mise en œuvre. Une superficie de 3 ha minimum est souhaitée pour le travail des bûcherons et des ETF ; possibilité de regrouper plusieurs parcelles ou plusieurs propriétaires sur un même secteur.

Plusieurs types de bois et d’essences sont concernés comme par exemple :

- sapin, épicéa, mélèze Ø 30 cm et plus pour le bois d’œuvre,

- bois feuillus pour le bois de chauffage,

- bois énergie pin Ø 20 cm et plus

N’hésitez pas à nous contacter nous vous ferons la meilleure offre sur pied. Notre technicien peut assurer toute la logistique : bûcheronnage / débardage / transport / livraison et également le suivi des clients ainsi que votre règlement en fin d’opération.

Notre technicien, évaluera également avec l’ensemble des demandes la possibilité de réaliser des opérations communes pour limiter les frais d’opération pour tous.

Cependant la condition minimum pour envisager ces travaux est que les parcelles soient desservies par des pistes ou des routes forestières à proximité. Là aussi le technicien peut vous aider.

Contactez nous :

- en écrivant à M. le Président de l’AFTBM, Mairie 38650 St Michel les Portes  en indiquant : la commune, la superficie de la parcelle (des parcelles), les lieux-dits de celle(s)ci, si votre commune a un cadastre numérisé, ce sera plus facile de nous adresser le document.

-ou en téléphonant au 04 76 34 35 92 (laisser un message en nous donnant les heures où nous pourrons vous joindre),

- ou en appelant directement notre technicien Bruno LAVOYE  sur son portable au                06 08 11 06 50

Patrick Chion, président de l’AFTBM

Nota : Vous pouvez suivre l’ensemble de l’actualité forestière sur le site www.foret38.com, et particulièrement à la rubrique AFTBM.

Catégorie Forêt Alpes Sud IsèreCommentaires fermés

Prix des sapins et épicéas


Pierre Basso, président du groupement des sylviculteurs de Chartreuse, Isère,  nous fait parvenir les cours des bois relevés à la vente ONF de Savoie et Ain en juin 2009.

prix de vente moyen sur pied au m3 sapins et épicéas confondus

Volume de o,5 a 1,5
Savoie: 22,30 euros, Ain: 35,80
Volume de 1,5 a 2,5
Savoie: 35,34 euros, Ain: 39,70
Volumes +de 2,5
Savoie: 36,0 euros, Ain 41,4
A titre comparatif se reporter aux prix que nous avons mis en ligne le 14 octobre 2008

Catégorie - filière bois, Forêt de ChartreuseCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

février 2021
L Ma Me J V S D
« jan    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+