Tag Archive | "Sodiaal"

Une réunion entre paysans pour parler du lait


La confédération Paysanne de l’Isère communique:

Une réunion entre paysans pour parler du lait le 9 février 2016

La Confédération paysanne souhaite réunir le plus grand nombre de paysannes et paysans autour de différents témoignages (coopératives de Yenne et/ou des Entremonts, adhérents de Biolait et Sodiaal) pour réfléchir ensemble aux solutions à faire naître pour reprendre en main la destinée de nos productions laitières.

Nous voulons que cette réunion permette à chacun et chacune de s’exprimer sur les choix qu’il/elle a faits, leurs atouts et contraintes, sans jugement. Et que l’interconnaissance fasse naître des idées, des envies, des espoirs.Nous considérons que cette crise laitière est structurelle et non pas conjoncturelle et que le saupoudrage financier étatique n’apporte qu’un répit.Si les solutions ne viennent pas d’en haut, elles seront à faire pousser localement.


Nous vous donnons donc rendez-vous le mardi 9 février à 10h à la salle des fêtes des Echelles. La réunion (témoignages et discussion) sera agrémentée d’un buffet offert par la conf’.

Intervenants :

-Régis Damian (Coop de Yenne)
-Gilles et Isabelle Costa-Roch (Biolait)
-Jean-Claude Roux-Sibillon (Sodiaal + transformation à la ferme)

Programme :

10 h : Accueil et tour de table Témoignages avec : -Régis Damian, du CA de la Coop de Yenne -Gilles et Isabelle Costa-Roch, éleveurs adhérents à Biolait -Jean-Claude Roux-Sibillon, adhérent de Sodiaal et transformateur à la ferme
Temps d’échange avec la salle

13 h : Buffet offert par la Conf’ Isère

14h : Suites à donner

Catégorie lait/produits laitiersCommentaires fermés

Sodiaal soutient les jeunes agriculteurs


Dans le cadre de son plan stratégique Sodiaal 2020,la coopérative laitière Sodiaal Union a présenté un dispositif de soutien à ses jeunes agriculteurs à l’occasion des Journées Nationales des JA Sodiaal organisées dans le Nord.

« Les 24 et 25 juin, les Journées Nationales des Jeunes Agriculteurs Sodiaal ont réuni à Pecquencourt (Nord) plus de 160 jeunes producteurs laitiers venus de toutes les régions laitières couvertes par la coopérative, pour y travailler et y échanger entre eux et avec leurs responsables élus et opérationnels, comme chaque année depuis quatre ans.

Damien Lacombe, président de la Coopérative y a présenté en détail le nouveau dispositif ambitieux d’accompagnement à l’installation des jeunes agriculteurs baptisé SodiaalBox, qui sera mis en œuvre à compter du 1er janvier 2015.

Simple, utile et adapté aux réels besoins des jeunes agriculteurs qui ont travaillé à sa conception, ce dispositif a été baptisé SodiaalBox.

D’une valeur maximale de 10.000 euros par bénéficiaire, il donne accès à des actions de formation technique, d’amélioration de la qualité et de la sécurité, d’organisation du travail, ainsi qu’au financement du capital social. Environ 250 agriculteurs de moins de 40 ans devraient en bénéficier chaque année.

La SodiaalBox vient en complément d’une dotation volume de 300.000 litres uta déjà mise en œuvre par Sodiaal.

Damien Lacombe, président de Sodiaal Union, avait déclaré, lors de l’Assemblée générale du 18 juin convoquée à Paris : « Les jeunes agriculteurs sont au cœur de notre stratégie Sodiaal 2020 car notre avenir à tous repose sur leur avenir à eux.

C’est pourquoi nous avons voulu agir vite avant cette phase d’ouverture des marchés. Nous sommes convaincus que ce dispositif pérenne et systématique encouragera les jeunes à se lancer et à nous rejoindre. »

Damien Lacombe a réaffirmé fortement cette conviction et cette volonté devant les 160 jeunes agriculteurs réunis à Pecquencourt.

Sodiaal, 1ère coopérative laitière française, 3ème européenne et 5ème mondiale, considère en effet qu’elle se doit de prendre une part conséquente au renforcement d’un socle de jeunes agriculteurs français qui investissent, et s’investissent, dans une production laitière efficiente et qui répond aux attentes de qualité et de goût exprimées par les consommateurs.

C’est pourquoi la coopérative laitière Sodiaal Union travaille à conforter l’avenir de ses producteurs :

- par des débouchés bien valorisés, structurés autour d’activités complémentaires couvrant l’ensemble des métiers du lait. Ceci s’est traduit par les rapprochements des dernières années avec Entremont, puis Blâmont, 3A, Lacopab et dernièrement La Briarde Laitière ;

- par une organisation de gestion des volumes adaptée à l’ère post-quotas. Cette organisation, définie en concertation avec les producteurs, vient d’être validée par l’Assemblée générale du 18 juin. Elle permet à chaque producteur de maintenir sa production inchangée ou de produire davantage dans un contexte de forte croissance de la demande mondiale qui est une véritable opportunité ;

- par une organisation qui a placé les besoins spécifiques des jeunes agriculteurs au cœur de sa gouvernance, avec un Pôle Sociétaires, véritable antichambre du Conseil d’administration de Sodiaal, où les jeunes agriculteurs Sodiaal sont très bien représentés et où leurs problématiques font partie des sujets prioritaires ;

- par la création de services renouvelés à ses sociétaires, et notamment à la nouvelle génération d’éleveurs, plus formée et capable d’orienter ses choix économiques, pour asseoir la pérennité de la coopérative Sodiaal et de la filière laitière française.

Sodiaal se donne ainsi toutes les chances d’être demain un acteur laitier majeur, en croissance rentable et au professionnalisme reconnu, fidèle à ses valeurs coopératives au service de ses producteurs. C’est ainsi que chaque année, 250 jeunes producteurs choisissent de rejoindre les rangs de la coopérative Sodiaal. »

Catégorie lait/produits laitiersCommentaires fermés

L’Autorité de la concurrence autorise le rachat par Sodiaal du groupe Entremont


SODIAAL - Accès à sodiaal.fr

L’Autorité de la concurrence vient de rendre une décision par laquelle elle autorise le rachat par la coopérative agricole Sodiaal (marques Yoplait, Candia, RichesMonts) du groupe Entremont, actif dans le secteur de la collecte de lait et de la fabrication de fromages.

La puissance de marché de la nouvelle entité restera limitée sur le marché de la collecte de lait

Avec l’acquisition du groupe Entremont, Sodiaal deviendra le numéro 2 sur le marché de la collecte de lait en France, derrière le groupe Lactalis. Les fournisseurs auxquels cette coopérative fera face sur ce marché seront cependant ses propres adhérents et l’Autorité a rappelé que ce contexte assurait un équilibre des relations entre vendeurs et acheteur, les éleveurs bénéficiant de leur position de sociétaires et de la sécurisation de leurs débouchés.

L’opération n’affectera pas la concurrence sur les marchés de la vente de fromages

L’analyse de l’opération a montré que les chevauchements d’activité entre Sodiaal et Entremont sur les marchés des fromages demeureront limités. Le seul segment sur lequel la nouvelle entité détiendra des parts de marché significatives est celui du fromage à raclette vendu sous marque de distributeur. L’Autorité a considéré que du fait de la puissance d’achat de la grande distribution face aux fabricants de marques de distributeurs, cette position n’était pas susceptible d’affecter la concurrence.

Catégorie lait/produits laitiersCommentaires fermés

Prix du lait: jour J!


Depuis plusieurs semaines les producteurs de lait contrôlent la grande distribution afin de voir si le retrait de certains produits est bien effectif. Il s’agit de ceux fabriqués par BONGRAIN, BEL, LACTALIS, SODIAAL.

En Isère de nombreuses opérations ont été organisées et en grande majorité les magasins ont joué le jeu. Il faut rappeler que les producteurs réclament une augmentation de 2cts par litre au minimum.  » Nous gagnons 10000 euros par an en travaillant entre 50 et 60 heures par semaine » argumente un producteur.  » Augmenter le prix du lait serait irresponsable, nous sommes l’un des pays d’Europe ou nous payons le lait le plus cher rétorque un industriel. Allez voir à combien il est en Allemagne » rétorque un représentant des industriels.

Ce grand écart n’empêchera pas le dialogue puisque les industriels ont accepté de recevoir les représentants des producteurs de lait. Rencontres qui se dérouleront dans la journée.

Catégorie lait/produits laitiersCommentaires fermés

Producteurs de lait, la mobilisation s’accentue…


Les dernières négociations sur le prix du lait à la production ont mis en lumière la « voracité » de Lactalis, Bongrain et Bel mais aussi Sodiaal qui refusent toujours de payer les producteurs au juste prix du marché et d’appliquer l’accord interprofessionnel.

Après quelques jours de mobilisation pour exiger un prix juste et décent, avec la compréhension et le soutien des consommateurs, rien ne bouge !

La fédération régionale des producteurs de lait, la FRSEA, les JA appellent donc les consommateurs à ignorer les marques qui refusent d’assurer un revenu décent aux producteurs de lait.

Voici le communiqué qu’ils ont fait passer aux entreprises et magasins concernés.

« Communiqué du 3 août 2010 à destination des enseignes de la grande distribution

Madame, Monsieur,

L’année 2009 a été très difficile pour le secteur laitier francais. Seul une maitrise drastique des volumes a permis aux producteurs français de maintenir un prix, certes insuffisants, mais plus élevés que nos voisins européens. Aujourd’hui que la conjoncture se montre plus favorable et que les producteurs peuvent décemment attendre des hausses de prix, les grands industriels laitiers Lactalis, Bongrain et Bel mais aussi Sodiaal, jouent la provocation.

Demander l’alignement du prix français sur le prix allemand revient à dénoncer les accords interprofessionnels signés en juin 2009.

Ces entreprises vantent en permanence la réactivité du marché… pour ne pas se l’appliquer dans un contexte favorable aux producteurs. Pour employer une image, les producteurs ont eu « la tête sous l’eau » en 2009 et alors qu’ils reviennent en surface pour respirer un peu avec un espoir de remontée des prix, les industriels les « maintiennent sous l’eau ».

Les producteurs ont décidé de réagir par un mouvement ciblé d’ampleur nationale, mais après quelques jours de mobilisation et l’appui des médias rien ne bouge et ces industriels continuent la provocation!

Si Lactalis, Bongrain, Bel et Sodiaal s’obstinent à refuser d’acter une hausse des prix conforme aux tendances des marchés (+11.1%) dans les jours qui viennent, les producteurs sauront intensifier l’action.

Ces 3 industriels  et cette coopérative visent le profit à tout prix,  même si cet objectif passe par l’affaiblissement et la disparition des producteurs français.

L’action engagée le 30 juillet 2010 est élargie aux Lait CANDIA de la coopérative Sodiaal.

Les producteurs rendront de nouveau visite dès mercredi 4 août 2010 à tous les magasins de la région Rhône Alpes pour appeler les consommateurs et les distributeurs au boycott des produits Camembert Président (Lactalis), Caprice des Dieux (Bongrain) Vache qui rit (Bel) et Lait CANDIA (Sodiaal).

Gageons que ce délai permette à ces entreprises  d’accepter l’application des tendances dès  le troisième trimestre 2010. »


Catégorie lait/produits laitiersCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

février 2020
L Ma Me J V S D
« jan    
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
242526272829  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+