Tag Archive | "St marcellin"

Villard de lans sans coquilles!


La fête de la coquille St Jacques qui se déroule ce week-end à Villard de Lans, le port de montagne le plus important de France » a connu un premier jour de  » folie ».. Les 37 tonnes de coquilles St Jacques sont parties comme des  » petits pains ».

Il faut dire qu’il était prévu un arrivage de 42 tonnes mais les conditions marines ont empêché certains bateaux d’aller en mer.. Ce ne sont donc que 37 tonnes de coquilles St Jacques qui ont été débarquées à Villard..

Notre titre d’article qui se veut provocateur est exact… Ce dimanche soir il ne restera plus une coquille à villard…

Nous en sommes à la 11ème édition de cette fête qui rassemble la mer et la montagne et surtout les gastronomes, qu’ils soient cuisiniers, producteurs ou convives..

Plusieurs dizaines de chefs,  venus de toute la France, étoilés, meilleurs ouvriers de France ont tenu à participer à cette fête et surtout à cuisiner ce met noble qu’est la coquille.

L’ inauguration de la fête menée par le Président de cuisines et passions en Vercors, Claude Ruel, fondateur de la fête a vu de nombreux élus locaux et départementaux honorer cette fête autour de Chantal Carlioz maire de Villard de Lans et vice présidente du conseil Départemental en charge du tourisme. Inauguration haute en couleur par la présence de plusieurs confréries dont celles de la coquille St Jacques bien évidemment mais aussi du bleu du Vercors Sassenage, du St Marcellin, des côtes du Rhône…

Cette année le parrain est William JACQUIER MOF (Meilleur Ouvrier de France) en 1996 patron du restaurant le vivarais à Lyon.

Plutôt que de longs discours découvrons cette première journée en images



Catégorie A la une, Communauté de Communes du Massif du Vercors, Département de l'IsèreCommentaires fermés

Bienvenue à la confrérie du gratin dauphinois


C’est à l’occasion de la fête organisée à l’occasion des 35 ans de France bleu Isère qu’a officiellement été lancée la confrérie du  gratin dauphinois.

Cette recette née en Isère et cuisinée à toutes les « sauces » même avec du fromage! va donc retrouver toutes ses lettres de noblesse grâce aux actions que vont mener les membres de la confrérie vouée au gratin dauphinois.

Cette confrérie a pu voir le jour grâce à une osmose entre les maîtres restaurateurs de l’Isère, Isère tourisme et France bleu Isère.

La mission première de la confrérie sera bien entendu de promouvoir le gratin dauphinois à travers ses recettes conformes  mais aussi notre territoire, notre terroir, nos produits locaux ..

Le premier grand maître de cette nouvelle confrérie est le  » tout jeune » retraité Vincent Fortunato.. Le parrain ne pouvait être que Serge Papagalli qui a juré fidélité en prenant un coup de cuillère en bois…sur les épaules!!

Le maître restaurateur  le plus heureux n’étant autre que Sylvain Rousset propriétaire du restaurant le gratin dauphinois à Grenoble..

Désormais la confrérie du gratin dauphinois complètera la gamme des produits isèrois mis en valeurs par les confréries du bleu du Vercors Sassenage, noix de Grenoble, St Marcellin, Murçon matheysin, des échalas dauphinois…

123

Catégorie Département de l'Isère, agro-alimentaireCommentaires fermés

St Marcellin a fêté les 5 ans de l’IGP


Il nous tardait de retrouver notre petite Marcelline, la chère mascotte, pour ce grand rendez-vous annuel du mois d’avril qui célèbre notre petit fromage à la renommée nationale.

Une 18ème édition, impulsée par une nouvelle dynamique et un renouvellement des animations dont des démonstrations culinaires professionnelles et amateurs.

Un beau dimanche en famille où il a été agréable de déambuler à travers le marché de producteurs et de savoir-faire, d’assister à des fabrications de saint-marcellin, de donner une petite caresse aux vaches et autres animaux de la ferme pédagogique ou encore se faire maquiller. Et bien sûr, qu’est-ce qu’une fête sans musique ! Un programme riche et varié qui a réservé bien des surprises.
Une manifestation à la fois ludique et éducative où petits et grands sont découvert un savoir-faire unique sans oublier la diversité et la qualité des produits qui font la richesse de notre terroir.

Chacun a pu découvrir le St Marcellin mais aussi divers produits locaux dont le bleu du Vercors Sassenage qui fête ses 20 ans d’AOP, la noix de Grenoble, ses 80 ans d’AOC..

Au niveau culinaire faire,  les ateliers animés par Jonathan Greck du restaurant l’Insolite à Voiron, Oenologie avec M. Maucarré de la Cave des Carmes à Saint-Marcellin ont connu un beau succès de fréquentation..

Bien entendu la mini ferme avec vaches, veaux, cochons mais aussi volailles, moutons ont attirés petits et grands. Heureuse initiative proposée par les élèves de la MFR de chatte..

Seul hic, les traditionnelles intronisations organisées par la confrérie du St Marcellin ont été occultées. La direction de Lactalis ayant fait pression pour que Bernard Perazio, vice président du Département qui devait être intronisé ne le soit pas.. Ceci sur fond de station d’épuration…

Catégorie A la une, foires et fêtesCommentaires fermés

Isère food festival: une sacrée vitrine..


La deuxième édition de l’Isère food festival a connu un succès largement supérieur à la première édition. La barre des 5000 visiteurs a largement été franchie et le grand hall du MIN de Grenoble n’a pas désemplit toute cette journée de dimanche.

Il faut dire que les animations étaient alléchantes..

L’Isère food Festival qui entre dans le cadre de la fête de la gastronomie a mis en valeur le thème choisi:  » au coeur de la gastronomie. »

Le parrain de cette édition entrait bien dans le moule de cette manifestation: Bernard Mure Raveaud, l’homme à la moustache et au col bleu banc rouge car meilleur ouvrier de France et surtout meilleur fromager du monde aura été un ambassadeur idéal..

Agriculteurs,  entreprises agroalimentaires, restaurateurs, chefs, divers métiers de bouche chacun a fait le maximum pour mettre en avant nos produits isérois.

il y avait en effet plus de 50 producteurs et artisans sous la grande Hall du MIN. Ils étaient accompagnés de 17 chefs qui n’ont eu de cesse de concocter de bons petits plats.. Vu aussi le concours  » cuisinez local »mais aussi de nombreuses expositions, dégustations bien évidemment, sculptures sur glace, atelier de cuisine, oenologie..

St Marcellin, Bleu du Vercors Sassenage, Murçon matheysin étant accompagnés par leurs confréries..

Jean Pierre Barbier, président du Département, a passé un long moment au MIN mettant en valeur le label AlpIs(h)ere tout en annonçant que l’Isère serait présente au prochain salon de l’agriculture à Paris..

Voici un diaporama qui pourrait s’intituler: une matinée à Isère food Festival..





Catégorie terroirs/gastronomieCommentaires fermés

Il faut consommer du St Marcellin..


C’est franchement la chance à pas de chance… Les deux jours pluvieux de ces dernières semaines sont tombés les jours de la fête du St Marcellin.. Cela n a pas altéré le moral des organisateurs, des exposants, et des visiteurs qui dès ce dimanche matin ont assistés à une série d’animations menées à un rythme effréné.

De nombreux producteurs venus de toute la région ont fait découvrir ce que l’on fait de mieux au niveau gustatif, accompagnés par les produits phares que sont le bleu du Vercors Sassenage, la noix de Grenoble accompagnés par leur confrérie.

La démonstration du chien de troupeau et celle du cavage, recherche de truffes par le chien, ont connu un beau succès..

Au niveau des intronisations, le grand maître de la confrérie u St Marcellin,  François Ballouhey a précisé: lors des deux premiers jours, nous avons mis à l’honneur la gastronomie en intronisant deux chefs: Alexis Fonteneau et Luc Leydier, aujourd’hui nous souhaitons mettre à l’honneur deux acteurs de la filière lait: Paul Dubois qui a travaillé durant de nombreuses années au sein d’entreprises fromagères et Bruno Neyroud, éleveur laitier et président du Comité du St Marcellin, un acteur essentiel dans l’organisation de la fête du St Marcellin.

Bruno Neyroud en profitant pour donner un coup de « gueule ».  » Quelle idée de programmer la journée mondiale du fromage le 27 mars, le jour de la St Habib… Mobilisons nous pour cette fête se déroule le 6 avril jour de la St Marcellin.. »

Jean claude Darlet, président de la chambre d’agriculture de l’Isère a appuyé cette démarche en rajoutant que  » la filière lait basée autour de St Marcellin est dynamique mais elle a besoin d’être soutenue. Pour ce il faut consommer du St Marcellin mais aussi les produits locaux qui sont d’excellente qualité. Consommer local c’est maintenir des paysages entretenus, c’est maintenir des emplois, c’est préserver un tissu rural vivant.. »

Et de conclure » il faut aussi prendre conscience que le foncier agricole doit être maintenu même si nous savons que l’on doit construire des logements, ouvrir des zones industrielles, artisanales, commerciales.. »

Michèle Bonneton députée de la circonscription a appuyé ces propos en confirmant que le St Marcellin est bien ancré dans notre territoire, l’IGP obtenue fin 2013 est une reconnaissance importante qui devrait dynamiser toute une filière..

Il était temps de déguster la St Marcelline, la Vercouline en attendant le défilé des stars du jour!

Gilbert Precz



Catégorie A la une, foires/salons, lait/produits laitiersCommentaires fermés

St Marcellin fête la gastronomie..


Pluie du matin n’arrête pas le pèlerin, surtout s’il participe à la fête du St Marcellin.. Par chance la pluie était fine voire inexistante le matin de ce samedi ou la fête du St Marcellin s’est associée au marché hebdomadaire.

La pôle central de l’animation se situant sous le stand du conseil départemental ou le chef Luc Leydier,  de l’Auberge de l’Abbaye à Saint Antoine l’Abbaye a concocté en direct des plats mettant en évidence le St Marcellin.. Le veau façon Rossini à la crème de St Marcellin, quel régal et que dire de l’inattendue, de la surprenante glace au St Marcellin… Tous les visiteurs présents ont tout simplement été bluffés..

Luc Leydier maître restaurateur cuisine essentiellement des produits frais, locaux et à cuisson lente..

Référencé dans le Guide Michelin (2 fourchettes et 1 maison), 2 toques au Gault & Millau depuis 2011 le maître restaurateur précise:   » J’ai découvert le Saint-Marcellin en arrivant dans la région, et je l’ai tout de suite apprécié : c’est un fromage très fin qui possède un vrai caractère. J’aime le proposer en plateau, mais je le cuisine également en plats chauds ou froids. Le Saint-Marcellin a l’avantage de se décliner facilement, je l’ai déjà présenté en sauce avec de la crème et du miel.. »

Bien entendu il a été honoré en entrant au sein de la confrérie du St Marcellin:  » c’est un immense honneur » a t-il confié..

La fête se poursuit ce dimanche qui sera un grand jour avec un programme chargé. Place aux vaches…!

Voici le programme détaillé..

1

Voici quelques clichés pris samedi matin..


Catégorie foires et fêtesCommentaires fermés

Le petit palet blanc à l’honneur


La ville de St Marcellin a vécu  deux jours de fête pour honorer son produit phare: le petit palet blanc, le St Marcellin tout simplement. Comme l’ont précisé Jean Michel Revol  maire de St Marcellin et André roux, président de la Communauté de communes du Pays de St Marcellin;,  » quand on dit que l’on est de St Marcellin on nous rétorque inlassablement: la ville du fromage!.. »

Un fromage qui est devenu un produit fleuron depuis l’obtention de l’IGP fin 2013  » mais une production en danger car les producteurs de lait ne vivent pas de leur métier  » ont précisé Jean Claude Darlet, Président de la chambre d’agriculture de l’Isère et  Bruno Neyroud, président du Comité du St Marcellin..

 » Le St Marcellin, est un produit phare . Il doit être mis en valeur et bien entendu c’est un scandale que les producteurs de lait travaillent à perte. » a  confirmé Michèle Bonneton, députée.

Place à la fête tout de même et quelle fête! Durant toute la journée de samedi, de multiples animations se sont succédées  à un rythme trèz soutenu, ceci en présence de plusieurs confréries du département.

A noter que Jean Pierre Barbier, Président du Conseil Départemental, a tenu à visiter la fête..  » le St Marcellin mérite qu’il soit honoré » a t-il dit en parcourant les stands des producteurs fermiers.

Voici le déroulé de la journée de samedi en images.


Catégorie lait/produits laitiersCommentaires fermés

Fêtons le St Marcellin à … Carrefour Voiron


Carrefour Voiron, groupe Provencia organise une série d’animations autour du St Marcellin IGP..et vous invite à participer à la fête du St Marcellin qui se déroulera à St Marcellin le samedi 4 avril.

Sans titre

Catégorie consommationCommentaires fermés

Les produits agricole de l’Isère à l’honneur…


A l’initiative de Michèle Bonneton, Députée de la 9ème circonscription de l’Isère, les produits agricoles de l’Isère ont été mis à l’honneur à l’Assemblée Nationale les 17 et 18 juin.

ST MARC 3

L’agriculture de ce département est riche de produits agricoles variés, de qualité, dont plusieurs bénéficient d’une appellation d’origine protégée qui est une reconnaissance de leur qualité supérieure. Ainsi le Bleu du Vercors-Sassenage, la Noix de Grenoble  et les vins de Savoie ( commune de Chapareillan)bénéficient d’une Appellation d’Origine Protégée. Le fromage Saint-Marcellin a obtenu fin 2013 son I.G.P., Indication Géographique Protégée, après plus de 10 ans de travail mené par le Comité Interprofessionnel du Saint-Marcellin.

Ce fromage a donc été particulièrement valorisé dans les restaurants de l’Assemblée Nationale où le chef-cuisinier a proposé des préparations culinaires à base de Saint- Marcellin : mousse de Saint-Marcellin aux herbes fraîches et rôti au miel, mignon de porc caramélisé au Saint-Marcellin.

Elles ont répondu présents afin de savourer le Saint-Marcellin au naturel et cuisiné ainsi que les belles productions issues de l’agriculture de la 9ème circonscription :
la Noix de Grenoble, le Bleu du Vercors-Sassenage, les ravioles au Saint-Marcellin, les pâtisseries, le jus de cerises ratafia, la Chartreuse Verte (qui fête ses 250 ans cette année) et les vins du département.

Si plusieurs personnes invitées n’ont pu faire le déplacement, grève à la SNCF, le président de l’assemblée permanente des chambres d’agriculture,  Guy Vasseur, le président de la Fédération nationale laitière, Thierry Roquefeuil, ont tenu à être présent à cette manifestation en l’honneur des produits isérois.

Bruno neyroud, président du Comité du St Marcellin, a présenté les différentes facettes de ce fromage  » tant apprécié « . Il a rappelé que celui ci avait, à une certaine époque des tailles différentes suivant qu’il était fabriqué en montagne, plus gros ou en plaine, plus petit. Bien entendu il a tenu a appuyer sur  » le rôle essentiel que joue ce fromage, sur le plan environnemental, social, économique.. » Propos appuyés par le maire de St Marcellin, Jean Michel Revol, qui avait tenu lui aussi à faire le déplacement.

ST MAR 1

Jean Michel Revol qui a eu la surprise d’être intronisé au sein de la confrérie du St Marcellin…

Les habitudes changent, évoluent, la consommation de fromage aussi.  » Au restaurant on est passé du fromage  et dessert, à fromages ou dessert. Cela demande une adaptation culinaire, à savoir celles de présenter le St Marcellin préparé de différentes façons..

Cela a été le cas pendant la dégustation offertes aux  élus locaux et nationaux, acteurs de la vie agricole et économique, journalistes et chroniqueurs gastronomiques,  mais aussi aux représentants de fromageries-crémeries, d’épiceries fines parisiennes…



Catégorie agro-alimentaire, bleu du Vercors Sassenage, lait/produits laitiersCommentaires fermés

La ville de St Marcellin a fêté l’IGP de son fromage, le St Marcellin..


C’est fait.. La ville de St Marcellin a fêté l’IGP de son fromage, le St Marcellin..

Organisée par l’association St Marcellin Animation entourée de nombreux partenaire, la fête du St Marcellin nommée pour l’occasion « fêtons l’IGP » s’est déroulée dans une ambiance festives mais aussi conviviale, gastronomique..et placée sous le signe des confréries, on y reviendra…

Jean Michel Revol, maire de St Marcellin a rappelé combien cette petite tomme est associée à la vie de la commune. » L’obtention de l’IGP est une distinction rare, seuls 200 produits en France détiennent ce label en France, un label de qualité.. L’IGP a été obtenue après plusieurs années de travail à tous les niveaux et le St Marcellin l’a enfin obtenue, pour notre plus grande joie. Un St Marcellin connu et reconnu.; et Jean Michel Revol de citer Sacha Guitry:  » le St Marcellin, comme je comprends qu’on l’ait canonisé.. » Il a également rendu un émouvant hommage à la  » mère  » Richard, récemment décédée.  » Renée Richard, cousine de Jacques Martin, plus qu’une fromagère, icône  des halles de Lyon, a largement contribué à la mise en valeur du St Marcellin. ..C’était sa plus célèbre ambassadrice ».

André Roux, conseiller général se rappelle également du combat  » qu’il a fallu mener pendant plus de 20 ans pour que le St Marcellin obtienne ses lettres de noblesse qui sont IGP.. A travers ce label c’est le travail , le rôle de l’agriculteur qui sont mis en avant.. Il ne faut pas oublier qu’un agriculteur génère entre 6 et 8 emplois.. »

Propos repris par la députée Michèle Bonneton:  » la vache est un acteur majeur! Elle fourni du lait de qualité qui sera transformé en St Marcellin.. » Elle a promis de sensibiliser l’ensemble des députés à apprécier le St Marcellin et  » je vais même proposer au président de la République de le mettre à sa table ». C’est un fromage de qualité, pour preuve Louix XI en raffolait même si à l’époque il était fabriqué avec du lait de chèvre. »

Les agriculteurs ont bien entendu été associés à cette fête.. Bruno Neyroud, président du Comité du St Marcellin:  » au niveau de la date, cette fête correspond au début de l’année agricole, la nature redémarre.. » Il est bien entendu  » heureux » que le St Marcellin soit reconnu IGP  » mais j’espère que ce label de qualité aura des répercussions favorables auprès des éleveurs.. »

Jean claude Darlet, président de la chambre d’agriculture de l’Isère a souligné  » l’énorme travail accompli pendant 20 ans afin que le St Marcellin obtienne l’AOC..chose qui n’a pas été possible  puis l’IGP..  C’est une reconnaissance de la qualité du travail fourni par nos producteurs.  L’agriculture joue un grand rôle sur notre territoire, elle est source de protection de l’environnement et elle procure des emplois non délocalisables..

Cette fête a également été le moment de baptiser la toute nouvelle confrérie du St Marcellin. Celle ci a comme marraine  les confréries du bleu du Vercors Sassenage, de la noix de Grenoble, du Murçon, du Picodon, de la raviole… Inutile de dire que la cérémonie c’est déroulée dans une ambiance conviviale, confraternelle..Le grand maître de la confrérie du St Marcellin étant François Ballouhey.

Voilà comment se présente le bureau de la confrérie du St Marcellin:

Francois Ballouhey: grand maître

Sébastien Maucarré:chancelier

Pascal Vaucher: grand chambellan

Marie-Heléne Grillot: chambellan

Jean François Jullin: grand argentier

On retiendra la devise qui peut se décliner de deux manières: le St Marcellin se déguste sans fin.. ou sans faim.. Nous, on a choisi, on prend les deux..

Nous tenons à féliciter les organisateurs de cette fête qui ont eu l’excellente idée de mener Bouquine, la vache star de la fête à l’EHPAD de la ville. Ses résidents ont beaucoup apprécié cette animation inattendue..

Gilbert Precz

Voici le déroulé de cette journée en image..Cliquer sur les photos pour les agrandir..



Catégorie A la une, lait/produits laitiersCommentaires fermés

Catégories

Archives

Agenda

décembre 2019
L Ma Me J V S D
« nov    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+