Tag Archive | "St -Nizier du Moucherotte"

Communauté de communes du Massif du Vercors


La Communauté de communes du Massif du Vercors a connu une actualité de fin d’année 2016 très dense avec en particulier la démission de son président Pierre Buisson. Franck Girard, maire de St Nizier du Moucherotte lui a succédé.

Franck Girard est conscient de la tâche qui l’attend et sait qu’il peut  » compter sur une équipe soudée pour mener à bien les différents dossiers qui vont se succéder durant la mandature. »

Pour le président de la CCMV le plus important est celui de la fusion des intercommunalités.

 » Nous avons plusieurs scénarios possibles et lors de ce premier semestre 2017 nous allons les étudier tous en abordant les sujets importants comme la fiscalité, la gouvernance, l’économie.; mais aussi les conséquences concernant l’artisanat, l’agriculture, l’activité commerciale..

 » Une fois cette étude réalisée, nous allons lancer une très large concertation auprès des habitants. On estime en effet que ceux ci doivent prendre part aux débats, au choix qui sera fait.. »

Ensuite une décision sera prise..sans doute en fin d’année ou en début d’année 2018.  » Nous prendrons le temps nécessaire afin de prendre la bonne décision.. »

Franck Girard ne cache pas ses ou plutôt sa préférence:  » je souhaite que le Vercors reste le Vercors, cela signifie que je ne souhaite pas du tout un mariage entre la CCMV et un territoire urbain ». .. Pour expliquer son choix: »Nous avons chacun notre propre identité, nos problématiques sont différentes, et les projets de territoires sont différents.. »

D’autres dossiers sont sur le bureau du président…

On peut citer l’office de tourisme intercommunal à mettre en place » celui ci regroupera quatre communes: Autrans-Méaudre en Vercors, Lans, St Nizier du Moucherotte et Engins..  Nous participons activement et financièrement à la modernisation de l’outil de travail et à  l’extension de la coopérative Vercors Lait. Celle ci aura un coût de 3,8 millions d’euros. Vercors lait est à saturation au niveau de sa production, son extension est impérative.. Et n’oublions pas que la coopérative joue un rôle économique et social important sur le plateau, à travers l’emploi par exemple.. Vercors Lait produit une gamme de fromages importante mais aussi et surtout le bleu du Vercors Sassenage qui a l’AOP.. C’est un produit fleuron de notre territoire que nous devons protéger..! »

Cette initiative est d’autant plus appréciée que le Vercors est un territoire ou l’agriculture y a toute sa place.. » Nous avons de nombreux jeunes qui se sont installés.. » Nous devons être conscients de ce dynamisme et apporter notre soutien à l’ensemble des agriculteurs du plateau, cela passe par exemple par un PLUI qui protège les terres agricoles mais aussi par le Comité local de l’installation..

1Le développement du territoire  » qui est le nôtre passe aussi par la mise en place d’un service attractivité au niveau économique, touristique.. »

Franck Girard rappelle aussi que « dans les dossiers à gérer il y a aussi  la gestion de l’eau et des milieux aquatiques qui est transféré aux communautés de communes dans le cadre du contrat rivière.. »

Le Président de la CCMV se montre très enthousiaste  » même si comme chacun le sait, les dotations de l’Etat sont en baisse, les charges sont de plus en plus importantes.. parfois il sera difficile de jongler..mais on fera le maximum pour notre territoire.. « 

Et de conclure,  » je suis confiant d’autant plus que les relations avec le Parc Naturel régional du Vercors se sont assainies, on travaille aujourd’hui en parfaite osmose, confiance… »

Un Parc qui a lui aussi changé de présidence en 2016.. Celle ci est assurée par Jacques Adenot, un homme qui défend lui aussi son territoire, celui du Vercors…

Gilbert PRECZ

Catégorie A la une, Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

7 octobre: 26e randonnée Sipavag


Ce dimanche 7 octobre se tiendra la 26ème randonnée SIPAVAG à destination du parc du Vercors. Cette randonnée d’automne, ouverte à tous, sera l’occasion d’inaugurer le nouveau tronçon de la Grande Traversée du Vercors : « De Grenoble à Saint-Nizier du Moucherotte. »

En effet, à partir du 7 octobre, le réseau GTV s’agrandit via une nouvelle section, au départ de la gare de Grenoble, jusqu’à Saint-Nizier. La randonnée emprunte l’ancienne voie du tram Grenoble / Villard-de-Lans. C’est cette portion qui sera à découvrir le 7 octobre, avec trois itinéraires de difficultés différentes.

Un point de ravitaillement sera offert aux randonneurs des différents parcours.
Ceux qui s’engageront en direction du parcours long, auront en plus la possibilité de faire
une pause pique-nique tiré du sac et d’assister à l’inauguration de la GTV prévue à
14 heures à l’arrivée à St Nizier du Moucherotte.

A partir de 15 h 30, des navettes gratuites seront mises à disposition des randonneurs
pour le retour au Parc Karl Marx.

Pour cet itinéraire long (25 km, dénivelé positif 1 180 m, temps de marche 5 h
Aller, 2 h la descente). Il sera donc nécessaire de partir au plus tard à 9 h du parc
Karl Marx pour être à 14 h à St Nizier du Moucherotte.

Voici les trois parcours détaillés :

Itinéraire court – (longueur 7,9 km ; dénivelé positif 390 m ;
temps de marche 3 heures aller/retour).

Au départ du parc Karl Marx, les premiers mètres de la randonnée s’effectueront sur
la petite route d’accès au hameau des Vouillants. La côte, un peu raide au début, hissera
rapidement les randonneurs dans une ambiance forestière caractéristique du bois
des Vouillants. Après le hameau, le site de la ferme Raymond vous offrira une vue plus
dégagée grâce à ces prairies avoisinantes. Déjà 200 m au-dessus de la ville, les paysages
commencent à s’ouvrir. Juste avant Pré Faure, les randonneurs s’engageront sur
la gauche vers le désert de l’écureuil, puis resteront à flanc pour rejoindre la porte
de Beauregard, nouvellement aménagée et où un ravitaillement les attendra. La suite
s’effectuera sur les traces de Jean-Jacques Rousseau à travers le désert portant son nom.
Les randonneurs admireront dans ce défilé, les falaises sculptées par le passage de l’eau,
il y a bien longtemps. À la sortie du désert, de retour à Pré Faure, les randonneurs
n’auront plus qu’à redescendre par le chemin de montée.

Itinéraire moyen – (longueur 11,8 km ; dénivelé positif 630 m ;
temps de marche 4 h 30 aller/retour).

Identique au petit parcours jusqu’à Pré Faure, les randonneurs prendront la direction
de la ferme Froussard à 480 m d’altitude, dont il ne reste que quelques ruines. Après
une épingle à gauche, le chemin se redresse et, toujours dans une ambiance forestière,
acheminera les randonneurs jusqu’au prochain replat à 610 m d’altitude. Un point de
ravitaillement mérité les attendra près des ruines de la Ferme du Couvent dite aussi
des Visons en référence à l’élevage qui s’y pratiquait. De là, les paysages alternent entre
prairies et petit bois sur un faux plat montant à destination de la fameuse tour Sans Venin,
point haut de cet itinéraire. Après avoir profité du paysage exceptionnel de ce belvédère,
le retour s’effectuera par le GR9, d’abord en longeant la route sur 300 m, puis en
rejoignant par une pente soutenue dans un premier temps l’entrée de Beauregard.

La prairie accueillante de ce lieu sera l’occasion de pique-niquer après 3 h 30 de marche .
Le retour s’effectuera également par le désert Jean Jacques Rousseau en suivant
l’itinéraire de retour commun au petit parcours.

Itinéraire long – (longueur 25 km ; dénivelé positif 1 180 m ;
temps de marche 7 h 30 aller/retour).

Pour les randonneurs plus entraînés, il est proposé la montée intégrale de l’ancienne
voie du tram jusqu’à Saint-Nizier-du-Moucherotte. L’objectif sera d’atteindre le village
de Saint-Nizier pour assister à l’inauguration de la GTV prévue à 14 heures Il sera donc
nécessaire de partir au plus tard à 9 heures du parc Karl Marx. Jusqu’à la Tour sans Venin,
les randonneurs côtoieront ceux qui ont opté pour le parcours moyen, puis traverseront
alors la D106 pour suivre très provisoirement le GR9. Après quelques dizaines de mètres
abrupts, le chemin prend la montée paisible du tram : douce et régulière. Bientôt,
les randonneurs auront l’agréable surprise de découvrir l’ancienne gare du tram
de Seyssinet-Pariset, aujourd’hui utilisée en maison d’habitation. L’ancienne voie continue,
direction nord-ouest jusqu’à la prochaine épingle qui jouxte la route. Puis, direction sud,
les randonneurs découvriront aussi, avant l’épingle suivante, deux tunnels dont un, le plus
long, récemment et discrètement éclairé. Éloigné de toute habitation, cette partie
de l’itinéraire offre une étonnante ambiance où la nature reprend tranquillement
le dessus sur ces aménagements que l’homme n’exploite plus depuis les années 1950.

Les randonneurs arrivent à l’épingle suivante, à 860 m d’altitude, prés du lieu dit Ravaud
où ils trouveront avec plaisir un dernier point de ravitaillement avant Saint-Nizier.

Le chemin reprend la direction nord-ouest et se transforme bientôt en petite route revêtue.
L’itinéraire se faufile entre les maisons du hameau Les Michalons puis recoupe le GR9
qui sera utilisé à la descente. Il reste à ce niveau 2,5 km à parcourir avant d’arriver
à Saint-Nizier, via le grand parking du tremplin, sous les 3 pucelles. Après la traversée
du village, l’arrivée de la randonnée aura lieu sur le parking situé au pied de la piste de ski.

Après un pique-nique bien mérité et tiré du sac, ainsi qu’une cérémonie d’inauguration
officielle du tronçon de la GTV Grenoble/Saint-Nizier, les randonneurs rejoindront
Grenoble par le GR9, plus direct, mais compter au moins 3 heures de descente pour
atteindre le parc Karl Marx, terme de cette randonnée.

sipavag 2

Crédit photos: Christian Morel, Marc Mingat

Comment s’y rendre

Accès en transports en commun
ligne TRAM A, arrêt Louis Maisonnat.
Ligne bus n° 51 : arrêt, Louis Maisonnat.
Ligne de bus n° 55 : arrêt, Karl Marx
Accès en voiture
Stationnement au parking du parc Karl Marx
Covoiturage conseillé
Accès à vélo
Par les pistes cyclables

Équipement conseillé
- de bonnes chaussures de marche, un petit sac à dos pour le pique-nique,
- une trousse de premier secours.
- Selon les conditions météo : un vêtement de protection de pluie, un coupe-vent, des
lunettes de soleil, de la crème solaire.

Partenaires

La Métro, La Communauté de Communes du Sud Grenoblois, La Communauté de
communes du Massif du Vercors, Grenoble, Fontaine, Seyssinet-Pariset, Saint-Nizier, Le
Parc Naturel Régional du Vercors, La Grande Traversée du Vercors, La Compagnie de
Chauffage, Décathlon.


la 26e randonnée Sipavag
« De Grenoble à Saint-Nizier, par la Grande Traversée du Vercors (GTV) »
Départ de Fontaine, du parc Karl Marx
Inscription sur place gratuite et obligatoire de 7h30 à 10h30.
Informations : 04 76 24 48 59

Le  SIPAVAG
Crée en 1979, le SIPAVAG (Syndicat pour la protection et l’Aménagement
des franges Vertes de l’Agglomération Grenobloise) est une structure intercommunale
sans fiscalité propre. Elle regroupe 44 communes issues de la Communauté
d’agglomération de la Métro (Grenoble-Alpes Métropole) et de la Communauté
de commune du Sud Grenoblois (CCSG).

Son but est d’aménager et de valoriser un territoire de proximité de moyenne montagne,
grâce à la création et l’entretien d’itinéraires de randonnée, accessibles à la circulation
de tous aussi bien des piétons, des vététistes que des cavaliers.

On compte à l’heure actuelle 600 kilomètres de chemins respectant la charte signalétique
directionnelle départementale du PDIPR (Plan Départemental des Itinéraires
de promenade et de randonnée).

Sur ces itinéraires, un collectif d’accompagnateurs en montagne propose plusieurs offres
de randonnées tout au long de l’année et en week-end.

Chaque année, une carte représentant l’ensemble du réseau SIPAVAG est disponible
gratuitement dans les communes adhérentes et les offices de tourisme.

Catégorie A la une, Communauté de Communes du Massif du Vercors, La MétroCommentaires fermés

Bienvenue au pays du Bleu Vercors Sassenage


Comme nous l’annoncions sur sillon38, des panneaux « Bienvenue au pays du Vercors Sassenage sont installés aux portes du Vercors ( Bienvenue au pays du Bleu Vercors Sassenage).

panneau bleu

Le Bleu du Vercors-Sassenage, labellisé AOP en 1998, acquiert peu à peu de la notoriété. La filière avait à coeur d’identifier la zone de production de son fromage.
Les panneaux placés aux entrées de St Nizier du Moucherotte, Engins et Choranche marquent la porte d’accès au territoire côté Isère. Trois autres seront posés en 2013 dans la Drôme, à Léoncel, St Agnan en Vercors et St Eulalie.
La réalisation de ce panneau a été faite en partenariat technique et financier avec la Communauté de Communes du Vercors, l’Association de Relance de la Villarde, la Coopérative Vercors-Lait, le Conseil Général de l’Isère, le Parc Naturel Régional du Vercors et le SIVER.

Le visuel inscrit le lien fort qui unit le bleu à son territoire et sa race de vache traditionnelle.

L’inauguration des panneaux placés à Engins et St Nizier du Moucherotte a permis de comprendre que le bleu du Vercors Sassenage a besoin de tous les outils de promotion pour poursuivre sa marche en avant… La coopérative Vercors Lait a progressé de façon spectaculaire au niveau du tonnage produit.  » En 2005 on fabriquait 135 tonnes de bleu, 190 cette année  » a annoncé fièrement le président de Vercors Lait, Paul Faure. A cela se rajoute bien entendu la production fermière, 43 tonnes en 2011.

La promotion, la communication y sont pour beaucoup et les panneaux mis en place entrent bien dans ce cadre là.

Catégorie Communauté de Communes du Massif du Vercors, bleu du Vercors SassenageCommentaires fermés

Fermade à SAINT-NIZIER-DU-MOUCHEROTTE


Depuis 1978, la Ferme Rony vous accueille dans un espace préservé, où le troupeau de Blondes d’Aquitaine vous garantit une excellente viande bovine.
Les chèvres alpines chamoisées, nourries d’une herbe riche en diversité et traites à la main, nous permettent de produire une gamme de fromages de chèvre incomparables.
Enfin, à partir de recettes traditionnelles, nous préparons une charcuterie fermière ainsi que des repas d’hôtes, lors de vos séjours insolites dans nos tipis et tentes prospecteurs.
Sylvie et François vous attendent pour partager un merveilleux moment de ressourcement et de convivialité.

Programme
17h00 : balade-visite de ferme 19h00 : repas-spectacle

Réservations : 04 76 53 42 75 – fermerony@orange.fr
Repas-spectacle. Adulte 25 € – Enfant 12 €

Catégorie agricultureCommentaires fermés

St-Nizier-du-Moucherotte: que la fête continue!


vache

Chacun se souviendra à St -Nizier-du-Moucherotte, et bien au delà, de la fête du bleu. Elle a connu un succès considérable et les 20000 visiteurs ont tous apprécié l’organisation de cette manifestation qui était parfaite.  » Si on a pu réussir dans cette entreprise, c’est en grande partie grâce aux bénévoles » dira le maire Franck Girard. Lui-même a été surpris d’une telle implication de l’ensemble des habitants de la commune,  » qu’ils soient réunis au sein d’une association ou de façon individuelle ».

Depuis la fête du bleu, les mentalités ont évolué à St- Nizier. « Avant, on croisait notre voisin, sans même se dire bonjour, aujourd’hui nous sommes amis »,  nous dira un St-Nizard et « c’est grâce à la fête du bleu! » Le cas n’est pas isolé et le maire souhaite que cette osmose se poursuive.

Franck Girard:  » La fête du bleu ne va pas revenir de si tôt à St-Nizier et il serait dommage que cet élan de solidarité s’essouffle. On va essayer de mettre en place une manifestation culturelle, sportive….qui implique la grande majorité des St-Nizards, il serait formidable que l’on se retrouve tous autour d’un projet commun et qu’on le monte ensemble. Nous en sommes à l’étape de la réflexion. »

La fête du bleu aura donc une suite à St-Nizier!

Catégorie bleu du Vercors SassenageCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

novembre 2019
L Ma Me J V S D
« oct    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+