Tag Archive | "St pierre de Chartreuse"

Concours départemental de chevaux de trait comtois


Le syndicat d’élevage du cheval en Dauphiné et la commune de St Pierre de Chartreuse organisent le concours départemental de chevaux de trait comtois le dimanche 13 août 2017 sur le plan de ville à partir de 10h.

Les 40 plus belles juments de trait comtois de l’Isère et de l’avant pays-savoyard défileront devant un jury d’experts provenant du berceau de race, la Franche-Comté.

A l’issue de ce concours officiel ministère de l’Agriculture, les plus beaux sujets seront sélectionnés pour participer au Régional Comtois qui aura lieu cette année le 20 Août à Hotonne (01) et ensuite pour le concours National de Maîche dans le Haut-Doubs.

Tout au long de la journée concours de pouliches de 1 an, 2 ans, 3 ans, juments suitées et non suitées. A 17h30 prix de championnat (Championne suprême).

Sans titreMusique et ambiance montagnarde. Buvette des éleveurs.

Entrée gratuite.

Catégorie filière équineCommentaires fermés

Fête de la forêt de montagne:


Belle effervescence ce samedi matin sur le plan de ville de St Pierre de Chartreuse… Vue la météo on se doutait bien que la fête de la forêt de montagne allait attirer la grande foule.. Si la veille les stands étaient occupés par les producteurs locaux ce samedi c ‘est la filière bois, à tous les niveaux qui a pris le relais..Ceci dans un cadre majestueux..

Au cours de cette fête se déroule de façon traditionnelle l’assemblée générale de l’association des communes forestières de l’Isère.

Celle ci présidée par Guy Charron a vu la présence  de Jean Claude Darlet, président de la chambre d’agriculture de l’Isère, Robert Duranton, vice président du Conseil Départemental, en charge de l’agriculture.. L’assemblée étant accueillie par Stephane Gusmeroli maire de la commune.

L ‘association des communes forestières de l’Isère oeuvre à la mise en valeur des ressources forestières au service des intérêts des collectivités.

Pour ce elle s’est fixée trois objectifs principaux:

- jouer le rôle d’interface entre élus des collectivités au plus proche des réalités du terrain et les grandes instances décisionnaires départementales, régionales et nationales

- appuyer et suivre les démarches d’animation territoriale

- donner des outils et des clés aux élus via des formations thématiques.

Agir globalement nécessite de penser globalement, via un réseau.. C’est pourquoi  les actions l’association des communes forestières de l’Isère s’inscrivent dans celles de l’union régionale et de la fédération nationale des communes forestières.

tout au long de l’année diverses actions sont menées en direction des élus. Guy charron se félicitant du dynamisme de l’association a tenu à remercier le Conseil Départemental pour  » l’aide apportée et en particulier pour son soutien financier. Ils sont indispensables! »

Robert Duranton a rappelé que le département est tout à fait proche de la filière bois dans son ensemble.  » Le département  lui consacre 750 000 euros/an. Subventions que l’on espère pérenniser malgré la fameuse loi Notre..Nous travaillons dans ce sens avec la région.  »

Et de rajouter: » le Département a construit 15 bâtiments en bois et poursuivra dans ce sens, de même que nous sommes très sensibilisés au développement des dessertes forestières. »

Cette AG s’est terminée par la remise d’une distinction  » la plus haute que donne la Fédération nationale des communes forestières  » à Robert Alleyron-Biron, maire de La Rivière, qui a toujours cru au développement de la filière bois et qui a prôné dès 2001 la valorisation du bois local.

Yvonne Coing Bellet fille d’agricultrice, propriétaire forestier sur les contreforts du Vercors, investie dans de nombreuses associations, structures de tous horizons, en particulier agricoles, forestières, municipales… a reçu des mains de Bruno de Quinsonnas, président de l’Union des forestiers privés de l’Isère, l’insigne de chevalier du mérite agricole.

On retiendra enfin les mots du maire de St Pierre de Chartreuse élu depuis peu:  » je connais très peu la filière bois.. Que la fête soit organisée à St Pierre me permet de mieux l’appréhender.. Je la trouve très complexe mais très dynamique et même passionnante. J’ai retenu les mots de gouvernance, coopération, réussite, travailler ensemble… Et je suis très fier de voir que le bois du massif de Chartreuse est en bonne voie pour obtenir l’AOC. Ce serait une sacrée vitrine..et l’ensemble de la Chartreuse profiterai de cette reconnaissance.. »





Catégorie A la une, forêtCommentaires fermés

Concours départemental de chevaux de trait comtois


Sans titreLe syndicat d’élevage du cheval en Dauphiné et la commune de St Pierre de Chartreuse organisent le concours départemental de chevaux de trait comtois le dimanche 14 août 2016 sur le plan de ville à partir de 10h.

Les 40 plus belles juments de trait comtois de l’Isère et de l’avant pays-savoyard défileront devant un jury d’experts provenant du berceau de race , la Franche-Comté.

A l’issue de ce concours officiel ministère de l’Agriculture, les plus beaux sujets seront sélectionnés pour participer au Régional Comtois qui aura lieu cette année le 21 Août à Sarcey(69) et ensuite pour le concours National de Maîche dans le Haut-Doubs.

Tout au long de la journée concours de pouliches de 1 an, 2 ans, 3ans, juments suitées et non suitées. A 17h30 prix de championnat (Championne suprême).

Musique et ambiance montagnarde avec chansons de nos montagnes et repas chartroussin  sous chapiteau avec les éleveurs. Buvette des éleveurs.

Entrée gratuite.

Catégorie filière équine, élevageCommentaires fermés

Concours régional comtois 2015


Le syndicat d’élevage du cheval en Dauphiné qui regroupe les éleveurs de chevaux de l’Isère, de la Drôme et de l’avant-pays savoyard a été choisi pour organiser le concours régional de chevaux de trait comtois à St Pierre de Chartreuse. C’est la cinquième fois que le concours se déroule sur ce site..

Les 130 plus belles pouliches et juments de race comtoise identifiées, vaccinées, inscrites au stud-book comtois et ayant été sélectionnées dans des concours d’élevage dans les huit départements de la région Rhône-Alpes ont participé à ce concours régional , reconnu ministère de l’agriculture, devant un jury issu du berceau de race(Franche-Comté).

Les meilleurs sujets de chaque section sont sélectionnés pour participer au concours national de la race qui sa déroulera le vendredi 18 septembre à Maîche dans le Haut-Doubs puis sélectionnés pour le concours général agricole de Paris en février 2016.

T2

Ce concours régional amène de nombreux éleveurs de nos deux régions ainsi que de très nombreux visiteurs adeptes du cheval de trait mais aussi des amateurs du monde rural.

 » nous n’avons jamais vu autant de monde  » s’est félicité Roger Roux Fouillet Président du syndicat d’élevage comtois du Dauphiné, Président de l’Association des syndicats de Rhône-Alpes

et depuis quelques jours président des talons comtois au niveau national.

Le cheval comtois, une des 9 races de chevaux de trait français bien présent dans nos montagnes au relief accidenté qui entretient de nombreuses prairies délaissées par l’agriculture moderne. Il participe à l’entretient des zones difficiles mais aussi aux travaux de débardage ainsi qu’à l’entretient des zones viticoles ou maraichères.

T1

Roger Roux Fouillet de rajouter: » Ce concours régional est aussi une manifestation importante au cœur de notre massif de part son côté festif et traditionnel de part de son côté touristique, économique et environnemental. »

Le tout nouveau député Pierre Ribeaud, qui succède depuis peu à François Brottes a participé à ce concours ainsi que le président du Conseil Départemental Jean Pierre Barbier.

Ce dernier a apporté son soutien sans réserve à cette filière et a pris une initiative très originale et très appréciée par les éleveurs comtois:  » le conseil départemental va acheter un comtois et le mettre à disposition des éleveurs  de trait comtois de l’Isère… »

Pour voir les résultats du concours, cliquer ici

2015 – Saint Pierre de Chartreuse


Catégorie A la une, filière équine, élevageCommentaires fermés

St Pierre de Chartreuse: concours comtois


C’est une coutume, St Pierre de chartreuse accueille chaque année le concours local des chevaux comtois. Ce dimanche 12 août, et  une cinquantaine de juments accompagnées éventuellement de leurs poulains assureront donc l’animation du plan de ville de St Pierre.

Le cheval de trait est de moins en moins utilisé en agriculture et pourtant... il rend de gros services en relief difficile

Le cheval de trait est de moins en moins utilisé en agriculture et pourtant... il rend de gros services en relief difficile

Il faut rappeler que le comtois est un cheval de trait qui ont rendu de nombreux services aux agriculteurs. Cheval rustique il s’adapte aux reliefs difficiles. Aujourd’hui les mâles partent en boucherie, les pouliches étant réservées à l’élevage et aux activités d’élevage.

Le cheptel rhônalpin compte aujourd’hui environ 2000 juments. En Isère, en comtois et percherons, on doit comptabiliser 300 éléments.

Dimanche se déroulera donc le concours d’élevage  avec la présence d’éleveurs de l’Isère et de Savoie.

Celui ci est organisé par  le Syndicat d’élevage du Dauphiné et l’institut du cheval Français et de l’équitation.

C’est un concours modèle et allures, il s’agit donc pour chaque animal présenté de contrôler sa morphologie : tête, encolure, épaule croupe… son allure au pas et au trot.

L’intérêt étant bien entendu que l’animal marche le plus régulièrement possible, bien régulier au niveau des aplombs. Pour les éleveurs de chevaux de trait, ce genre de manifestation est primordial

Roger Roux Fouillet, éleveur, une des chevilles ouvrière de ce concours en pleine préparation...( photo d'archives)

Roger Roux Fouillet, éleveur, une des chevilles ouvrières de ce concours en pleine préparation...( photo d'archives)

Le matin, à partir de 9h30, sera réservé aux pouliches de 1,2 et 3 ans.

L’après-midi, ce sera au tour des juments suitées ( accompagnées de leurs poulains.)

La remise des prix étant prévue à 17 heures.

Chaque année ce concours est de haute tenue et attire de nombreux spectateurs qui peuvent assister à de nombreuses animations dont le fameux repas chartrousin.

Catégorie filière équine, élevageCommentaires fermés

Critérium: VDB gagne à St Pierre de Chartreuse


C’est le belge Jurgen Van den Broeck qui gagne en force la première étape du Critérium qui proposait aux coureurs de partir d’Albertville pour rejoindre St Pierre de Chartreuse.

vdb

Tout s’est joué dans le final de cette étape longue de 144 kilomètres. Il faut dire que la montée sur St Pierre de Chartreuse n’est pas simple à négocier. On a cru un instant que le français Thomas Voeckler allait pouvoir gagner cette étape mais c’était sans compter sur les « costauds  » de ce Critérium: VDB, Vinokoutov, Evans…En effet Alexandre Vinokourov, le nouveau maillot jaune de l’épreuve,  Cadel Evans, Bradley Wiggins, Janez Brajkovic, Nicolas Roche,  Thibaut Pinot ont terminé à quelques encablures du belge.

Classement général:

vino

1. Alexandre Vinokourov (KAZ/AST) 3h43:09.

2. Jürgen Van den Broeck (BEL/OLO) à 0:05.

3. Cadel Evans (AUS/BMC) 0:07.

4. Bradley Wiggins (GBR/SKY) 0:11.

5. Edvald Boasson Hagen (NOR/SKY) 0:13.

6. Nicolas Roche (EIR/ALM) 0:17.

7. Janez Brajkovic (SLO/RSH) 0:20.

8. Joaquin Rodriguez (ESP/KAT) 0:23.

9. Thibaut Pinot (FRA/FDJ) 0:24.

10. Thomas Voeckler (FRA/EUC) 0:27.

Des spectatrices bien particulières qui ont compris que la victoire d'étape allait se jouer à 500 mètres de la ligne d'arrivée à St Pierre de chartreuse.

Des spectatrices bien particulières qui ont compris que la victoire d'étape allait se jouer à 500 mètres de la ligne d'arrivée à St Pierre de Chartreuse.


Catégorie sportCommentaires fermés

1ère étape Critérium du Dauphiné: arrivée à St Pierre de Chartreuse


C’est la première fois que St Pierre de chartreuse accueillera une étape en ligne du Critérium.

En effet la dernière et seule fois ou la course a fait une halte à St Pierre de Chartreuse c’était en 1988. Il s’agissait d’un contre la montre dont le départ était donné depuis Grenoble. Le grimpeur colombien Lucho Herrera réalisant le meilleur temps. Il gagnera même l’épreuve.

Cette première étape verra les coureurs partir de la ville olympique d’Albertville. La course traversera le vignoble savoyard: Les Marches, Apremont avant de passer par Chambéry et franchir trois côtes avant d’entrer en Isère. La course démarrera, pour les favoris  à St Laurent du Pont qui sera le point de départ de la montée de 10 km vers l’arrivée à St Pierre de Chartreuse. La route est étroite, sinueuse.

Nul doute que le critérium ne sera pas joué lors de cette première étape mais certains peuvent déjà le perdre. Il s’agira à notre sens d’une étape piège.

st pierre 1st Pierre 2

Catégorie sportCommentaires fermés

PNR de Chartreuse: un territoire de moyenne montagne volontaire et innovant


chartreuse 1Jean-Jack QUEYRANNE, Président de la Région Rhône-Alpes, et Eliane GIRAUD, Conseillère déléguée à l’administration générale et aux Parcs Naturels Régionaux (PNR), Présidente du Syndicat mixte du PNR de Chartreuse, ont signé aujourd’hui à Saint-Pierre-de-Chartreuse (Isère) la convention de station durable du massif de Chartreuse, en présence de Claude COMET, Conseillère déléguée au tourisme et à la montagne.


Bénéficiant chaque année de 1,4 M€ de subventions régionales, le PNR de Chartreuse va recevoir 508 000 € supplémentaires sur 3 ans (2010 – 2013) dans le cadre de cette convention. Validée par la Région le 26 février 2011, celle-ci a pour objectif de:
· définir et mettre en oeuvre une stratégie marketing de la destination « Chartreuse »,
· renouveler la gouvernance touristique,
· développer un tourisme de valorisation et de protection des ressources et des patrimoines accessibles à tous,
· accompagner la modernisation et le développement d’une offre touristique adaptée aux évolutions climatiques et aux attentes des clients.
Au-delà de ces 4 axes stratégiques, cette convention se décline à travers un programme de 15 actions et de 40 opérations. On peut notamment citer la création de la 1ère station de trail française à Saint-Pierre de-Chartreuse en partenariat avec l’entreprise Raidlight, ou encore la construction d’Habitations Légères de Loisirs (HLL) en bois de Chartreuse.
Comme l’a souligné Jean-Jack QUEYRANNE, « l’originalité du projet de massif, porté par le PNR de Chartreuse, réside dans la mise en oeuvre d’un tourisme des 4 saisons, un travail important réalisé sur la gouvernance à l’échelle du massif, la recherche de transversalité dans l’économie touristique ainsi qu’une réelle volonté d’expérimentation des partenariats publics / privés ».
En Rhône-Alpes, 14 conventions de station durable ont déjà été signées par la Région, pour un montant total de 11,2 M€. Il s’agit de soutenir les stations de moyenne montagne dans leur stratégie de diversification et/ou de reconversion touristique et de les accompagner progressivement vers un nouveau modèle économique, social et culturel respectueux des principes de développement durable et moins dépendant du produit neige et de l’offre ski.

Dates et chiffres clés sur le PNR de Chartreuse
76 700 hectares
46 300 habitants
60 communes (41 en Isère et 19 en Savoie) et 7 communautés de communes fédérées
1er label PNR accordé par la Région en 1995 et renouvelé en 2008 (jusqu’en 2019)


Catégorie parcsCommentaires fermés

Critérium du Dauphiné: ça se jouera en Isère!


Le parcours du 63ème critérium du Dauphiné vient d’être dévoilé et le moins que l’on puisse dire est qu’il sera montagnard!

Le critérium, véritable rampe de lancement du tour de déroulera du 5 au 12 juin.

On notera que toutes les étapes seront animées et que plusieurs arrivées au sommet sont programmées dont une à St Pierre de Chartreuse et une autre au Collet d’Allevard.

L’Isère sera la plaque tournante de cette édition puisque les coureurs du Dauphiné emprunteront, en avant première, à l’identique le circuit du contre la montre du tour autour de Grenoble.

Les étapes:
5 juin: prologue à Saint-Jean-de-Maurienne (Savoie), 5,5 km
6 juin: 1re étape Albertville (Savoie) – Saint-Pierre-de-Chartreuse (Isère), 144 km
7 juin: 2e étape Voiron (Isère) – Lyon, 179 km
8 juin: 3e étape Grenoble – Grenoble, 42,5 km (contre-la-montre)
9 juin: 4e étape La Motte-Servolex (Savoie) – Mâcon, 172 km
10 juin: 5e étape Parc des Oiseaux Villars-les-Dombes (Ain) – Les Gets (Haute-Savoie), 207,5 km
11 juin: 6e étape Les Gets – Le Collet d’Allevard (Isère), 185 km
12 juin: 7e étape Pontcharra (Isère) – La Toussuire (Savoie), 117,5 km

Catégorie sportCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

octobre 2017
L Ma Me J V S D
« sept    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+