Tag Archive | "Stade des Alpes"

COUPE DU MONDE FÉMININE DE FOOTBALL FIFA FRANCE 2019


À 6 semaines du coup d’envoi de la Coupe du monde football féminine, les
représentants du monde touristique et commercial de l’agglomération
grenobloise se sont réunis à l’Office de tourisme métropolitain, à l’invitation
de Grenoble-Alpes Métropole, pour un point d’étape avant le début de la
compétition au Stade des Alpes.

L’ensemble des acteurs sont pleinement mobilisés
pour accueillir les nombreux touristes, visiteurs et personnels de la compétition
qui découvriront le territoire grenoblois pendant cet événement international.

Depuis plus d’un an, la métropole grenobloise se prépare à l’accueil de la 8e Coupe du monde
féminine de football de l’histoire. En se jouant pour la première fois en France, l’un des pays phare
du football dans le monde, cet événement planétaire exceptionnel et hors-norme va installer
durablement le football féminin dans le paysage sportif mondial.

La FIFA, organisatrice de la compétition, table ainsi sur plus d’un milliard de téléspectateurs au
total qui assisteront aux 52 matches disputés dans les 9 villes et métropoles hôtes de l’Hexagone
du 7 juin au 7 juillet 2019. Un chiffre en hausse de 40% par rapport à la précédente compétition
qui se déroulait au Canada. Pour tous les territoires accueillant cette compétition, l’enjeu est
donc de taille, tant en termes de visibilité médiatique que de qualité d’accueil.

AMBASSADEURS DU TERRITOIRE

Les acteurs du tourisme et du commerce du territoire grenoblois l’ont bien compris, qui se
sont manifestés et mobilisés dès l’annonce de la candidature métropolitaine à la réception
de la compétition sur son sol. Une mobilisation qui n’a pas failli depuis.
Hôteliers, restaurateurs, commerçants et plus généralement acteurs du monde du tourisme,
tous ont répondu présents, prêts à se faire ambassadeurs du territoire pour accueillir dans
les meilleures conditions les milliers de supporters, membres de délégations sportives,
personnels de la compétition, représentants des médias et autres visiteurs particuliers
ou professionnels qui viendront sur le sol grenoblois à l’occasion des 5 matchs organisés au
Stade des Alpes du 9 au 22 juin 2019.

Dès les premiers échanges avec la FIFA, le monde économique local s’est manifesté aux côtés
de la Métropole comme un partenaire enthousiaste et engagé. De nombreuses réunions de
préparation et temps d’échanges ont eu lieu depuis.

DE NOMBREUSES ACTIONS POUR ACCUEILLIR LES VISITEURS DU MONDE ENTIER

Cette rencontre du 26 avril, à six semaines du coup d’envoi de la compétition, marque un temps
particulier, visant à présenter à l’ensemble des partenaires les actions concrètes mises en
place pour parfaire à la fois l’accueil des visiteurs venant du monde entier et l’expérience
du public local, très impatient.
Un dépliant touristique spécifique a ainsi été créé, contenant à la fois des informations pratiques
et des propositions de visites spécifiques du territoire organisées par l’Office de tourisme
métropolitain ; les hôteliers, restaurateurs, commerçants sont pour leur part destinataires
d’un document précisant les modalités d’accueil des visiteurs des différentes nations
sélectionnées pour la compétition ; la ville de Grenoble sera très prochainement pavoisée aux
couleurs de la Coupe du monde et des cheminements piétons seront matérialisés au sol pour
se rendre au stade, notamment depuis la gare, en passant par le centre- ville et les quartiers
commerçants ; à l’initiative de l’Office de tourisme métropolitain, des bénévoles du territoire
seront présents sur des lieux stratégiques (gare, centre-ville…) les veilles et jours de matchs
pour renseigner et orienter les visiteurs ; les Unions commerçantes préparent de leur côté
un vaste programme d’animation destiné à animer les commerces et rues de la ville ; elles ont
reçu à cette occasion un kit contenant quelques éléments de décoration et d’information
(affiche officielle de la Coupe du Monde, drapeaux, flyers..) pour leurs établissements.

La Métropole a également présenté à cette occasion le plan Mobilité déployé sur le territoire
lors des jours de matchs et le Village officiel d’animations de la Coupe du monde (“FIFA Fan
Fest”) qui sera gratuit et ouvert au public du 7 au 23 juin à proximité immédiate du Stade des
Alpes, sur l’anneau de vitesse du parc P. Mistral.

Catégorie La Métro, sportCommentaires fermés

Finale de la Coupe de France de football féminin au Stade des Alpes


Christophe Ferrari, Président de Grenoble-Alpes Métropole et Eric Piolle, Maire de
Grenoble se félicitent de l’excellente nouvelle qui vient d’être annoncée par la
Fédération Française de Football à l’occasion du tirage au sort des 32emes de finale
de Coupe de France de football féminin.
En effet, la finale de la prochaine Coupe de France de football féminin se déroulera
au Stade des Alpes à Grenoble le dimanche 15 mai 2016.
Les projecteurs généralement braqués sur les footballeurs vont l’être à cette
occasion sur les footballeuses. Conformément aux orientations des deux
collectivités, l’accent mis sur l’égalité d’accès au sport entre les femmes et les
hommes verra une concrétisation concrète grâce à l’organisation de cette fête du
football féminin.
Préfigurant, nous l’espérons tous, l’organisation de la Coupe du Monde de Football 2019
dans cette même enceinte, nous voulons remercier Monsieur le Président du
District de l’Isère de Football qui, par son implication constante, nous permet
d’accueillir un tel évènement.
Véritable phénomène en France, le foot féminin voit une explosion du nombre de ses
licenciées et pratiquantes. Médiatiquement, c’est indéniable, le football féminin a
changé de dimension. En cela, accueillir le dernier acte de cette épreuve
extrêmement populaire, contribuera, nous le souhaitons vivement, à l’essor et à la
promotion de cette pratique dans l’ensemble de notre agglomération et de notre
département.

Catégorie La Métro, sportCommentaires fermés

Grenoble-Auxerre au stade des Alpes


Il y avait de grosses incertitudes sur la tenue de la rencontre Grenoble-Auxerre au stade des Alpes le samedi 31 octobre. La cause: le lendemain, dimanche 1er novembre le FCG rencontre le club de Toulon en top 14. FCG-Toulon étant le match phare de la 7ème journée du top 14 et retransmis en direct sur Canal +.

Les responsables du club de rugby estimant qu’il leur fallait plus de 24 heures pour préparer le stade ne voulaient pas de match de foot la veille..

Cela aurait porté un gros préjudice aux footballeurs grenoblois, premiers de leur championnat. Ils auraient du délocaliser leur match contre la réserve d’Auxerre.

Le souci est que ce genre de situation risque de se reproduire plusieurs fois dans la saison.. Et comment ça va se passer la saison prochaine si le GF38 monte en national!

Marc Chéreque, président du FCG, conscient du problème et de la solidarité sportive qui doit être de mise entre clubs d’une même ville a annoncé, lors d’une conférence de presse, la possible disponibilité du Stade des Alpes pour la rencontre contre Auxerre le samedi 31 octobre. Ceci étant assorti de plusieurs contraintes, pour le GF38, qui n’ont rien d’insurmontable

Les dirigeants, encadrement et joueurs du GF38 ont accueilli cette nouvelle avec un certain soulagement. Le Président du club Stéphane Rosnoblet:  » recevoir à domicile, à Grenoble et non hors du département, est pour nous un enjeu majeur et une condition des succès à venir. C’est pourquoi le GF38 est disposé à fournir des efforts particuliers pour permettre le bon déroulement des deux rencontres. Les conditions de présence d’affichage ne nous semblent pas insurmontables, alors que la primeur accordée au FCG n’a jamais été contestée au regard du contexte actuel. »

Et de rajouter:  » C’est pourquoi nous demandons à nos partenaires et nos supporters d’accueillir favorablement cette démarche et de comprendre les conditions imposées par la situation présente. »

Cet arrangement ne peut se faire au coup par coup, il doit se pérenniser. Voilà pourquoi le GF38 réitère sa demande d’une rencontre associant les représentants du FCG, du GF38 mais aussi de la ville de Grenoble, de la Métro et du gestionnaire du stade. Ceci afin de poser les règles d’utilisation du Stade des Alpes dans le but de garantir une bonne gestion sur le principe défendu par la municipalité « d’un stade pour deux clubs » et d’un stade de repli neutre pour les deux structures.

Cela doit être possible, Marc Chéreque concluant sa conférence de presse par ces mots:  » on n’a pas le choix, on doit s’entendre. »

gf5.jpg

GF38-auxerre, samedi 31 octobre à 15 heures, FCG-Toulon dimanche 1er novembre à 16h45… Le stade des Alpes va vibrer…!

Gilbert PRECZ

Catégorie sportCommentaires fermés

Stade des Alpes: trouver une solution…


C’est une particularité grenobloise: le stade des Alpes accueille les rencontres du FCG ( rugby) et du GF38 (foot-ball).

Ce partage se passait plutôt bien.. oui on dit « se passait » puisque des problèmes d’utilisation du stade ont vu le jour pour les semaines, voire les mois à venir.

En effet le GF38 se voit contraint de jouer à l’extérieur, au minimum, ses 5 prochains matches à domicile, le stade des Alpes étant occupé prioritairement par le FCG.

Le président du GF38, Stéphane Rosnoblet déplore cette situation:

 » les joueurs et l’encadrement réalisent un début de saison remarquable récompensé par une première place au classement de son championnat. L’objectif de monter en national peut être atteint. « 

Le président déplore que plusieurs rencontres de son équipe soient délocalisées hors du département:  » cet état de fait compromet clairement le projet sportif du club partagé avec la municipalité et la Métro. Le GF38 doit pouvoir compter sur un accord équitable et durable pour jouer à domicile de façon à envisager sereinement l’avenir.. »

Stéphane Rosnoblet ne remet pas en cause  » la primeur acquise sur le terrain par le FCG, qui joue en top 14, mais une solution doit être trouvée afin de respecter les besoins du GF38. »

Invitation

Le Président Rosnoblet propose une rencontre  » constructive » entre toutes les parties concernées, à savoir les représentants des deux clubs, la ville de Grenoble, la Métro, et Sogestal qui est la gestionnaire du stade afin de sortir de l’impasse et  » de mettre en place une organisation raisonnée et pérenne de façon à ce que chaque club puisse mener à bien le projet qui est le sien ».

Le GF38  à travers ses dirigeants, entraineurs, joueurs, a créé une dynamique, tant sur le terrain qu’auprès des partenaires. Nul doute que s’il devait s’expatrier hors département pour jouer ses matches à domicile, le préjudice serait énorme.. Rappelons nous le Racing Club de Lens la saison passée…

La raison l’emportera nous en sommes persuadés..surtout si toutes les parties concernées n’occultent pas les supporters qui seront les premiers lésés si aucune solution est trouvée..


Gilbert PRECZ



Catégorie sportCommentaires fermés

Coupe du monde féminine de football 2019


Christophe FERRARI, Président de Grenoble-Alpes Métropole, se réjouit
de la décision de la FIFA d’organiser en France la coupe du monde
féminine 2019. Pour la métropole grenobloise, qui s’est porté candidate
pour accueillir certaines rencontres, il s’agit d’une formidable
opportunité pour promouvoir notre territoire.

La FFF intéressée par le stade des Alpes

La FFF a sélectionné 11 agglomérations dont les équipements correspondent
aux critères préconisés pour ce genre de manifestation. Avec 20 000 places,
le stade des Alpes bénéficie des standards récents en matière de sécurité,
de fonctionnalités et d’aménagements. Il était donc tout indiqué pour
accueillir un tel événement qui réunira 24 équipes nationales pour la phase
finale de juin-juillet 2019. Un accord de principe pour la mise à disposition du
stade a ainsi été signé par les trois partenaires que sont la FFF, Grenoble–
Alpes Métropole et le groupe Carilis-Sogestal, délégataire de l’équipement.
Dans le cadre de la préparation des équipes, d’autres équipements de
l’agglomération comme ceux des massifs environnants pourraient servir pour
les entraînements.

Une opportunité saisie au service de notre territoire

Avec des retombées économiques estimées à plus de 100 M€ sur la France
entière et un coût particulièrement modeste au regard des bénéfices
attendus, c’est aujourd’hui une opportunité que notre agglomération saisit
au service de son territoire. Au-delà de l’activité générée pour notre tissu
économique, notamment dans les secteurs de l’hôtellerie et, plus largement,
du tourisme, la retransmission de cette compétition nous offrira une
visibilité exceptionnelle permettant de valoriser, dans le monde entier, les
atouts riches et diversifiés de notre territoire. Lors de la dernière coupe, ce
sont pas moins de 3000 journalistes issus de 181 pays qui ont couvert
l’événement.

La promotion du sport féminin

La coupe du monde féminine de football représente la deuxième compétition
de la FIFA. C’est aujourd’hui une des priorités de la FFF qui souhaite
développer une compétition comme une pratique sportive de plus en plus
prisée ainsi qu’en témoignent notamment des audiences en constante
augmentation depuis la création de cette coupe en 1991. Avec une équipe de
France 4e au classement FIFA, nul doute que l’engouement sera au rendezvous.
Le choix du Stade des Alpes serait, pour la Métropole, une formidable
occasion de promouvoir le sport féminin, mais aussi et surtout l’égalité
femmes-hommes, un engagement cher à notre agglomération depuis de
nombreuses années déjà.

La décision finale sur le choix des 9 sites accueillant la coupe du monde aura
lieu à l’automne. D’ici là, tout le territoire est mobilisé pour faire valoir
auprès de la FFF les atouts de nos équipements et de notre Métropole.

LOGO GAM

Catégorie La Métro, La MétroCommentaires fermés

Une coupe du monde au stade des Alpes..??


0708_l2_stadegrenoble2_mono.jpg

Christophe FERRARI, Président de Grenoble–Alpes Métropole, a répondu
positivement à la demande du Président de la Fédération Française de
Football (FFF), Noël LE GRAËT, d’accueillir des matchs de la coupe du
monde féminine de football 2019 au stade des Alpes dans le cadre de la
candidature de la France à son organisation.

La FFF intéressée par le stade des Alpes

La FFF a sélectionné une dizaine d’agglomérations dont les équipements
correspondent aux critères préconisés pour ce genre de manifestation. Avec
20 000 places, le stade des Alpes bénéficie des standards récents en
matière de sécurité, de fonctionnalités et d’aménagements. Il était donc
tout indiqué pour accueillir un tel événement qui réunira 24 équipes
nationales pour la phase finale de juin-juillet 2019. Un accord de principe pour
la mise à disposition du stade a ainsi été signé par les trois partenaires que
sont la FFF, Grenoble–Alpes Métropole et le groupe Carilis-Sogestal,
délégataire de l’équipement. Dans le cadre de la préparation des équipes,
d’autres équipements de l’agglomération comme ceux des massifs
environnants pourraient servir pour les entraînements.

Une opportunité saisie au service de notre territoire…

Avec des retombées économiques estimées à plus de 100 M€ sur la France
entière et un coût particulièrement modeste au regard des bénéfices
attendus, c’est aujourd’hui une opportunité que notre agglomération saisit
au service de son territoire. Au-delà de l’activité générée pour notre tissu
économique, notamment dans les secteurs de l’hôtellerie et, plus largement,
du tourisme, la retransmission de cette compétition nous offrira une
visibilité exceptionnelle permettant de valoriser, dans le monde entier, les
atouts riches et diversifiés de notre territoire. Lors de la dernière coupe, ce
sont pas moins de 3000 journalistes issus de 181 pays qui ont couvert
l’événement.

… et du sport féminin

La coupe du monde féminine de football représente la deuxième compétition
de la FIFA. C’est aujourd’hui une des priorités de la FFF qui souhaite
développer une compétition comme une pratique sportive de plus en plus
prisée ainsi qu’en témoignent notamment des audiences en constante
augmentation depuis la création de cette coupe en 1991. Avec une équipe de
France 4e au classement FIFA, nul doute que si la France est choisie, au
printemps 2015, l’engouement sera au rendez-vous.

Ce sera, pour la Métro, une formidable occasion de promouvoir le sport féminin, axe possible d’une future politique sportive métropolitaine, mais aussi et surtout l’égalité femmes-hommes, un engagement cher à notre agglomération depuis de nombreuses années déjà.

la Métro LO


Catégorie La Métro, La Métro, sportCommentaires fermés

Raid Métro Vert…


Le Stade des Alpes a été le passage obligé de la deuxième édition du Raid Métro Vert.

Les 1000 concurrents avaient en effet rendez vous, très tôt le matin, au stade pour prendre le départ puis durant toute la journée, différentes animations sportives s’y sont déroulées. Ceci  en attendant l’arrivée des compétiteurs. Bien entendu la tyrolienne qui traversait tout le stade a connu un énorme succès.

Voici en quelques clichés la vie du stade des Alpes durant cette journée »Raid Métro Vert ».

Cliquer sur la photo pour l’agrandir.

Catégorie A la une, La Métro, loisirs/détente, sportCommentaires fermés

Raid Métro Vert:


Gilles Moulin, maire de Murianette est très impliqué dans l’opération Raid Métro Vert. Et pour cause il est également vice président de la Métro en charge des grands équipements et des espaces naturels et de loisirs ainsi que président du syndicat d’aménagement de la base de loisirs du Bois Français. Base qui sera au coeur de l’actualité de la deuxième édition du Raid Métro Vert qui, comme vous le savez se déroulera ce dimanche 26 septembre.

moulinGilles Moulin:  » l’année dernière nous avons souhaité mettre en valeur plusieurs points verts de l’ Y grenoblois. Cette année on a décidé de concentrer cette opération qui allie sports et loisirs sur une seule branche de l’ Y. Si le stade des Alpes reste le pôle central du raid on ira ensuite vers le nord est en direction de L’Ile d’amour et le Bois Français. Cela évitera une certaine dispersion, des liaisons neutralisées….La sécurité qui sera omniprésente sera également plus simple à mettre en place. »

Il ne faut pas oublier que le Raid Métro Vert a acquis, l’espace d’une édition ses lettres de noblesse.  » Le Raid Métro Vert se classe dans le peloton de tête dans sa catégorie, juste derrière Vallon Pont d’Arc. » La preuve, les inscriptions sont closes. Le nombre des 1000 participants est atteint.

Trois parcours sont au programme:

- Le parcours « découverte » facile, ludique, réservé à la famille. Il aura une distance de 28 kilomètres.

- Le parcours « Raider » plus exigeant s’adresse à des sportifs confirmés. Il aura une distance de 50 kilomètres.

- Le parcours « experts » difficile concernera les sportifs habitués à ce genre d’épreuve, à l’élite.. La distance sera de 75 kilomètres.

raid page 1

Raid 2009

Au cours des parcours plusieurs disciplines sportives seront proposées aux compétiteurs: vélo, roller, vtt mais aussi canoë avec la descente de l’Isère.

Les visiteurs, spectateurs ne seront pas oubliés, loin de là.  » Toute la journée des animations sportives seront proposées sur les trois sites concernés: stade des Alpes, Ile d’Amour et le bois Français. Il y aura également des animations de sensibilisation sur le sport et la santé, l’environnement, un marché de producteurs locaux, une initiation au jardinage, des espaces de restauration. Tout a été pensé pour que le Raid Métro Vert allie sport, loisirs, détente et famille. »

En tant que président du syndicat d’aménagement du Bois Français, Gilles Moulin est ravi qu’une étape se fasse sur cette base de loisirs située entre St Ismier et Le Versoud.  » Sur 75 hectares, de verdure, de forêt, de lacs, de loisirs aquatiques, elle offre  à des milliers de visiteurs, qui viennent de plus en plus nombreux, un formidable havre de paix! »

raid

Raid Métro Vert: l’art d’allier sports loisirs détente et sortie familiale. Photo 2009.

La Métro souhaite que ce raid Métro Vert soit un rendez vous sportif, populaire mais veut montrer qu’elle a une politique offensive concernant la préservation des espaces verts dans et autour de Grenoble.  » Que ceux ci soient cadrés ou libres d’accès. On souhaite également préserver les espaces agricoles, l’agriculture péri urbaine qui a toute sa place et également la forêt qui a un grand rôle à jouer. Ceci entre bien dans la politique de développement vert telle qu’elle est définie dans le Grenelle. »

Rendez vous dimanche 26 septembre à partir de 9 heures au stade des Alpes, à l’Ile d’Amour à Meylan et au Bois Français.

ATTENTION: Les inscriptions au Raid Métro Vert 2010 sont désormais closes.

Catégorie A la une, La Métro, loisirs/détente, natureCommentaires fermés

Dimanche 26 septembre: 2ème édition du RAID Métro vert à Grenoble


TOP DEPART dimanche 26 septembre pour une 2ème édition du Raid de l’impossible aventure de l’agglo grenobloise.

BANIERE150_150-3Forte du succès de la première année, la communauté d’agglomération renouvelle l’événement pour encore plus de plaisir, de surprises et de sports nature.

Ce défi insolite entre ville et montagne vous emmènera au fil de l’Isère vers la vallée du Grésivaudan et débordera  largement sur le massif de Belledonne.

Un programme toujours très varié qui vous fera passer du VTT au trail, du canoë au roller avant un finish spectaculaire en tyrolienne dans le STADE DES ALPES.

Ce raid multisports, accessible à tous, par équipe de 2 propose trois parcours en fonction des ambitions de  chacun, 28, 50 et 75 km.

Toujours une catégorie famille pour courir avec sa fille ou son fils et un classement jeunes – de 20 ans sur le 50 km.

Enfin, un coût d’inscription de 25 € par personne – incluant un Tee Shirt technique ! (20€ en famille).

Bref, il vous faudra vraiment une bonne excuse pour ne pas être sur la ligne de départ le dimanche 26 Septembre 2010.

Un événement de LA METRO (Communauté d’agglomération grenobloise) créé et organisé en partenariat avec SPORT AVENTURE EVENTS.

Organisation : 04 76 63 38 00

inscriptions

Catégorie La Métro, environnement, évasionCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

mai 2019
L Ma Me J V S D
« avr    
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+