Tag Archive | "sud isère"

Démarrage d’un nouveau contrat de développement dans le Sud Isère


Un programme de développement régional de 7,4 millions d’euros qui démarre cet automne dans les 108 communes du Sud Isère pour les 6 prochaines années (2012-2018).

Le territoire Alpes Sud Isère rassemble le Sud Grenoblois autour de Vizille, l’Oisans, le Trièves, la Matheysine, le Beaumont et le Valbonnais. Il s’ouvre aux portes de Grenoble jusqu’au Parc National des Ecrins et au Parc Naturel Régional du Vercors, à l’extrémité sud du département.

Le CDDRA Alpes Sud Isère est constitué autour de 6 intercommunalités (CC du Sud Grenoblois, CC. de l’Oisans, CC. du Trièves, CC. de la Matheysine, CC du Pays de Corps, CC des vallées du Valbonnais,) et 10 communes hors groupement intercommunal de la Matheysine (Monteynard, Cognet, Saint Honoré, Saint-Arey, Mayres-Savel, Nantes en Rattier, Marcieu, Prunières, Sousville, Ponsonnas). Il est porté administrativement par la Communauté de communes du Sud Grenoblois.

Le CDDRA Alpes Sud Isère est un espace de coopération territoriale entre les collectivités d’Alpes Sud Isère et la Région Rhône-Alpes pour appuyer l’aménagement et le développement de ce territoire en majorité rural et de montagne et périurbain à proximité de l’agglomération grenobloise.

Les enjeux de développement pour Alpes Sud Isère sont de maintenir une activité économique et des emplois sur le territoire, d’offrir un cadre de vie de qualité aux habitants et de renforcer le vivre ensemble et les solidarités territoriales.

Les élus se sont donc fixés pour objectifs de :

- Dynamiser et diversifier l’activité économique du territoire

Ex : création d’une gamme d’offres touristiques valorisant les richesses patrimoniales, développement des filières bois énergie, bois construction, chimie-environnement en lien avec l’agglomération grenobloise, professionnalisation de la vente directe agricole, développement du secteur de l’économie sociale et solidaire, accompagnement de démarches collectives vers l’emploi (guichet de la pluriactivité, groupement d’employeurs, groupes de travail locaux), soutien à la création d’activité par un appui individuel au porteur de projet, par la construction d’offres d’activités, par la mise en place d’outils collectifs type pépinière

- Améliorer l’offre de services, l’habitat et préserver les ressources foncières

Ex : services itinérants et numériques, améliorer la visibilité de l’offre commerciale et de l’offre culturelle, renforcer les liaisons en transport Sud Isère/agglomération, favoriser l’habitat économe en ressources foncières et énergétiques, valoriser le foncier agricole et forestier

- Favoriser les échanges et coopérations entre les collectivités, entre les acteurs du territoire, avec les nouveaux habitants, et avec les territoires voisins

Ex : outils d’information, outils collaboratifs, agenda culturel, actions d’échanges et solidarité entre habitants, valorisation des ressources rurales et de montagne en lien avec des territoires voisins

Dès octobre 2012, le CDDRA pourra soutenir les projets publics et privés qui viendront appuyer la mise en œuvre de ce programme régional de développement.

Une équipe technique est chargée d’accompagner les porteurs de projet, de favoriser l’émergence de projets par l’animation de réseau et de partenariats et d’effectuer un travail de veille et de prospection sur des sujets à enjeu pour le territoire.

Plus d’informations sur www.alpes-sud-isere.fr

Contact : CDDRA Alpes Sud Isère – 121, rue du Général de Gaulle – 38220 Vizille – T : 04 76 78 86 38, cddra@alpes-sud-isere.fr

Catégorie territoiresCommentaires fermés

Sud Isère: enjeux et orientations de la charte forestière de territoire


Dans le cadre de la mise en place de la Charte Forestière de Territoire (CFT) du Sud Isère et suite à la présentation de l’état des lieux, nous abordons une phase importante qui est les Enjeux et Orientations de cette CFT Sud Isère.
Pour toucher l’ensemble des partenaires de cette vaste charte ( son périmètre) et aborder les différents thèmes (diversité des 5 territoires) trois réunions territoriales auxquelles vous êtes convié, sont programmées :

Pour le territoire Sud Grenoblois : le mercredi 27 juin 2012 à 18 h à Jarrie, Clos Jouvin – 100 montée de la Creuse; siège de la C C du Sud Grenoblois.

Pour le territoire de l’Oisans : le jeudi 28 juin 2012 à 18 h à Bourg d’Oisans à La Maison des Sces. Publics, avenue Aristide Briand.

Pour le territoire des cantons de Corps, la Mure et Valbonnais : le mardi 03 juillet 2012 à 18 h à Saint Jean de Vaulx

à la Mairie (salle des Fêtes).

charte

Rappel

: info.CFT Sud Isère sur le site : https://sites.google.com/site/cftsudisere/

Communauté de Communes des Vallées du Valbonnais Rue principale – Les Oches 38740 VALBONNAIS

Tél : 04 76 30 14 04_ Fax: 09 70 32 18 50


Nos partenaires

Maison Familiale Rurale – MFR Vif - 50, avenue de Rivalta – 38 450 Vif
Tel : 04 76 72 51 48
Fax : 04 76 72 43 53 – e-mail : mfr.vif@mfr.asso.f


Catégorie Forêt Alpes Sud IsèreCommentaires fermés

MFR: ouvrons les yeux sur notre territoire


L’assemblée générale de l’Union Nationale des Maisons Familiales Rurales s’est déroulée durant trois jours à Lyon. Le fil rouge de cette importante rencontre pour les MFR étant : ouvrons les yeux sur notre territoire. L’ensemble des débats, interventions, conférences, ateliers qui étaient au programme ont permis aux 2500 participants de réfléchir sur l’avenir de notre territoire et de voir comment les MFR peuvent poursuivre leurs démarches dans ce sens.

De nombreux temps forts ont donc alimenté cette rencontre. Parmi ceux ci on retiendra les espaces d’échanges ainsi que les ateliers qui ont dominé l’ensemble de la deuxième journée de cette assemblée générale.

Au niveau des espaces d’échanges, les participants ont réfléchi à la question: quels sont les métiers à vivre dans les territoires. Parmi ceux ci: l’aide à domicile, les métiers du cheval, du secteur de l’agroéquipement, de l’automobile, de l’informatique, des circuits courts en agriculture, le commerce de proximité… mais aussi les métiers saisonniers, ceux liés aux espaces naturels, à la forêt apparaissent de plus en plus d’actualité.

Huit ateliers intitulés: initiatives locales, territoires et MFR ont également permis de mieux comprendre comment les Maisons familiales rurales pouvaient, en étant à l’écoute du territoire répondre à la demande, diversifiée certes, de ses acteurs.

salle

L’un de ces ateliers, entrant dans le cadre du thème « territoires, espaces et compétences » a pris le Sud Isère et sa forêt pour exemple. Il s’agissait de voir comment valoriser une filière bois locale et maintenir de l’emploi en zone de montagne.

Patrick Chion, président de l’Association forestière Trièves-Beaumont -Matheysine a présenté cette région qui ne manque pas d’atouts: « Alpes Sud Isère est un territoire composé de 8 cantons, 109 communes et 65 000 habitants environ. Les activités des hommes se sont organisées autour d’un environnement naturel diversifié.chion
On y trouve des espaces :
- de terres agricoles, de forêts et d’alpages
- de vallées et de plaines qui ont permis l’implantation d’industries organisées autour de l’hydroélectricité en reconversion économique
- de moyenne et haute montagne centrés essentiellement autour d’une activité touristique.

La forêt joue également un rôle important sur ce territoire. Une forêt de qualité qui ne demande qu’à être exploitée de façon durable. Ses acteurs ne manquent pas d’énergie, d’esprit d’initiative. La construction d’une plateforme bois à St Michel les Portes en est l’exemple type. La mise en place du Label bois des Alpes en est un autre. »

Patrick Chion a bien entendu évoqué la certification PEFC qui sera un passage obligé pour vendre les bois et qui assure la gestion durable des forêts. Il s’est bien sûr félicité des bonnes relations qui existent avec la MFR de Vif.  » Nous manquons de bûcherons, d’entreprises de travaux forestiers… La direction de la MFR, mais également les élus locaux, dont le conseiller général Charles Galvin, en charge de la forêt, nous ont écouté et ensemble nous avons étudié la possibilité de créer un groupement d’employeurs. »

Pour Dominique Chartier, directeur de la MFR de Vif, le groupement d’employeurs « est une solution idéale car il répond aux chartierpréoccupations des entreprises et des salariés. Ces derniers peuvent, grâce à ce groupement d’employeurs n’avoir qu’une fiche de salaire, travailler toute l’année sur divers postes en fonction de leurs compétences.

En un mot, un groupement d’employeurs peut permettre de créer des emplois stables, locaux pour des postes habituellement précaires. »

Il a également souligné que dans certaines zones comme le Sud Isère, le « diplôme » ne correspond pas obligatoirement à la demande des employeurs. Ceux ci ont besoin parfois de personnel ayant une certaine pratique, polyvalence.

C’est ce qu’a expliqué Florence Pathier, formatrice à la MFR de Vif. Certains jeunes diplômés ont par passion, par goût acquis des connaissances dans d’autres domaines que ceux résultants de leurs études. A nous de les découvrir et de les mettre en avant afin que les jeunes trouvent plus facilement du travail et que les employeurs embauchent des salariés correspondant à leurs attentes…. »

Il s’agit de valoriser les compétences des jeunes.

Alain Merlin, directeur de la fédération départementale des maisons familiales et rurales de l’Isère a abondé dans ce sens:  » De plus en plus, dans certaines zones, on travaillera à la demande. En montagne par exemple on aura un emploi, l’hiver, dans le tourisme et l’été dans des métiers liés à la forêt, ou autres…  Nous savons que nous avons un grand rôle à jouer. Des contacts ont été pris, avec l’AFRAT d’Autrans pour étudier comment harmoniser cette nouvelle donne. »

Un défi que les MFR sont prêtes à relever.

Sur l'espace de présentation des produits de la région rhône-Alpes, l'Isère est bien représentée.

Sur l'espace de présentation des produits de la région Rhône-Alpes, l'Isère bien représentée.

Voici l'oeuvre de Chapeau Cornu...

Voici l'oeuvre de Chapeau Cornu...

...Et celle de Mozas

...Et celle de Mozas

La MFR de Vif organise une opération compostage

La MFR de Vif organise une opération compostage



Catégorie Forêt Alpes Sud Isère, enseignement-formationCommentaires fermés

Guide: Aide à la création d’activités en Alpes Sud Isère


Un recueil d’expériences a été réalisé dans le cadre du projet initié par l’ARDEAR et l’ADDEAR de l’Isère en 2008 et intitulé « Aide à la création d’activités en Alpes Sud Isère » vient de paraitre.
Ce projet, réalisé dans le cadre du PSADER Alpes Sud Isère, vise à favoriser la création et la transmission d’activités rurales en Alpes Sud Isère grâce à des actions de sensibilisation, d’accompagnement et de formation pour des
porteurs de projets, des cédants et des élus ruraux.

recueil

Pour en prendre connaissance:

Recueil experience ARDEAR

Pour obtenir une version papier du recueil, envoyer une demande à l’adresse mail suivante: ardear.asi@orange.fr ou par téléphone: 04.76.78.87.39.

Ce guide a pu être réalisé grâce au soutien de la  Région et du FEADER

Catégorie monde ruralCommentaires fermés

AFTBM: Olivier Allagnat remplace Bruno Lavoye


AFTBMPour des raisons professionnelles, Bruno Lavoye, technicien à L’AFTBM se trouve dans l’obligation de démissionner de son poste. Il sera, c’est certain regretté car il a fait « du bon boulot » et a participé activement à la valorisation de la forêt du sud Isère. Son remplaçant a très vite été trouvé. Il s’agit d’olivier Allagnat. Il prendra officiellement ses fonctions au 1er mai.

Un technicien heureux de ses nouvelles fonctions: » originaire du nord-Isère, j’ai évolué ses dernières années au sein des principales structures de la forêt privée et publique dans un cadre, chaque fois, de technico-commercial. Ainsi j’ai acquis une vision de l’intérieur de la filière forêt bois. »

Ce sera obligatoirement un atout pour l’AFTBM et ses adhérents. « C’est en effet  avec un regard neuf et une grande volonté de participer au dynamisme de cettephoto magnifique région qu’est le Trièves, Beaumont, Matheysine que je serai aux côtés de l’ensemble des acteurs de la filière et des adhérents de l’association. Ceci  afin de pérenniser les actions déjà entreprises par l’AFTBM. Je souhaite aussi apporter au quotidien ma motivation et mon savoir faire dans toutes démarches de gestion patrimoniale. De plus, mon expérience dans le domaine commercial me permet de garantir une négociation d’achat des bois, avec une juste rémunération pour les propriétaires forestiers. »

Olivier Allagnat pense également à un avenir plus lointain: « Il nous faudra les années à venir mobiliser un volume de bois plus important, afin de mener à bien nos projets. Mais cette augmentation de la récolte ne sera jamais faite au détriment de la qualité de travail dans les parcelles des propriétaires forestiers ».  Il précise qu’il veillera tout particulièrement à la bonne réalisation des travaux…

Le nouveau technicien est donc conscient de la tâche qui l’attend et ne veut pas décevoir car » grâce à ses adhérents, à Bruno Lavoye, au président Patrick Chion ainsi qu’à l’ensemble des partenaires, l’AFTBM a su se démarquer comme l’un des plus dynamiques groupements associatifs forestiers de l’Isère. »

Catégorie Forêt Alpes Sud IsèreCommentaires fermés


Catégories

Archives

Agenda

décembre 2019
L Ma Me J V S D
« nov    
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+