Tag Archive | "Thierry Gamot"

Vercors: Salon des entreprises


 » La communauté de communes du massif du Vercors se mobilise pour maintenir et renforcer l’attractivité de son territoire. Elle veut être à l’écoute des acteurs économiques, des habitants, des visiteurs..Ceci pour créer les conditions favorables à une nouvelle dynamique au service de l’économie locale, de l’emploi et pour répondre également aux nouvelles attentes et besoins des acteurs et habitants du massif. Pour ce nous menons plusieurs actions dont l’organisation du salon des entreprises.; » nous dira Thierry Gamot vice président de la CCMV en charge  de l’économie et du développement des entreprises.

Le salon des entreprises qui s’est déroulé à Villard de Lans a attiré un nombreux public venu à la rencontre de la quarantaine d’entreprises présentes.

 » Le but essentiel de ce salon est de mettre en contact les chefs d’entreprises eux mêmes, de permettre aux élus et au grand public de découvrir la gamme large de corps de métiers qui existe sur notre territoire. Inutile d’aller dans la vallée, nous avons tout sur place!  » clame Thierry Gamot..

 » Ce salon permet également de mieux cerner la transversalité forte qui existe entre l’économie, l’aménagement et le territoire, mais aussi la qualité de nos entreprises qui sont, ne l’oublions pas le vecteur essentiel de l’emploi local.  »

Le salon des entreprise a choisi un thème d’actualité: l’énergie au quotidien. Un tour de salon nous a permis que les entreprises du Plateau sont très au fait de cette thématique. Diverses animations ont informé et sensibilisé la population sur les initiatives locales réduisant l’impact environnemental.

Chantal Carlioz, maire de Villard de Lans, vice présidente du Conseil Départemental en charge du tourisme a tenu à rajouter  » la présence  et la diversité des entreprises est une chance pour notre territoire, c’est même une richesse. Elles sont une source d’emplois et nous devons les accompagner afin qu’elles se développent. Nous devons également retenir qu’ aux côtés du chef d’entreprise se trouve une famille à qui nous devons offrir tous les services dont elle a besoin: scolarité, transports, le très haut débit.. « 

A noter une présence très active de divers partenaires dont le Crédit Agricole sud Rhône-Alpes, By My Car entreprise qui a présenté un véhicule roulant au GNV…

Gilbert PRECZ



Catégorie A la une, Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

La 38e Foulée Blanche aura bien lieu !


La Foulée Blanche
Suite aux nombreuses réunions de ces derniers jours, le comité d’organisation de la Foulée Blanche a décidé de maintenir la plus importante manifestation populaire de ski nordique des Alpes françaises, un temps fort essentiel à la vie sociale et économique d’Autrans-Méaudre.

« Les conditions d’enneigement actuelles et les prévisions météo concordantes pour la semaine prochaine, nous permettent d’organiser la 38e édition de ce grand rendez-vous nordique sur des parcours adaptés sur le site de Gève » confirment les membres de l’association Foulée Blanche.

On skie à Autrans sans interruption depuis fin novembre

M. Thierry Gamot, maire de la commune, précise « Autrans est un des rares sites nordiques de France où l’on skie sans interruption depuis le 28 novembre ». Le savoir-faire des techniciens du domaine nordique et la passion des habitants-pratiquants, permet au site de Gève (1300 m d’altitude) de tirer son épingle du jeu et d’offrir 17 km de pistes bien entretenues aux fondus de nordique !

Le plateau de Gève accueillera les courses de la 38e Foulée Blanche

Le comité d’organisation souhaite être clair et limpide sur la question : la probabilité de donner les départs des courses de la semaine
prochaine depuis le centre nordique situé au village, est très mince. Aussi, les parcours de repli sur Gève sont en cours d’élaboration, en
fonction de l’enneigement actuel. Ces derniers pourraient être remis à jour selon les hauteurs de neige apportées par les prochaines chutes annoncées. Le plateau de Gève et ses 17 km de pistes actuellement ouvertes au public, accueillera donc les parcours de la 38e Foulée Blanche, dès mercredi pour l’ouverture avec la Foulée des Jeunes.

En 2016, la 38e Foulée Blanche entre dans la cour des grandes

A Autrans, on sait relever des défis, et tous les acteurs l’ont prouvé dès le mois de juin 2015 en soutenant l’intégration de la Foulée Blanche au calendrier de la FIS Worldloppet Cup, rien de moins que la Coupe du Monde de ski nordique de longue distance. Hasard du calendrier, la Foulée Blanche en sera également l’étape d’ouverture, une importante responsabilité prise très au sérieux par les organisateurs du Vercors.

LE PROGRAMME

12

Catégorie Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

Autrans-Méaudre en Vercors: Hubert Arnaud élu maire


C’est dans une salle des fêtes de Méaudre bien remplie que c’est déroulée l’élection du maire de la commune nouvelle Autrans-Méaudre en Vercors.

12Les conseillers municipaux des deux anciennes communes, 34 au total dont Thierry Gamot maire d’Autrans et Pierre Buisson maire de Méaudre, ayant la charge d’élire ce qui sera à jamais comme le premier maire de cette nouvelle commune qui a officiellement vue le jour le 1er janvier 2016.

Pour ce faire, un seul candidat s’est présenté: Hubert Arnaud. Les résultats du vote sont les suivants:

- bulletin blanc: 6

- Hubert Arnaud: 28 voix.

Hubert Arnaud s’est donc vu remettre l’écharpe de maire de la commune d’Autrans-Méaudre en Vercors.

Il a bien entendu remercié les deux conseils municipaux pour leur confiance et à travers eux celle des 3200 habitants que forment la commune nouvelle.   » Je sais que la tâche ne sera pas facile, je suis conscient de l’énormité de la charge de travail, mais je compte sur l’appui de tous, sur les associations, pour réussir le challenge proposé..Il faudra apprendre à travailler ensemble, à être conciliant, à s’adapter, j’ai l’habitude de ce genre de situation ayant été président du syndicat intercommunal Autrans-Méaudre. « 

Hubert Arnaud a rappelé que la création de la commune nouvelle aura un impact sur l’argent public,  » nous serons moins impactés par la baisse des dotations de l’ Etat. Cela n’empêche, il faudra mutualiser nos actions afin de faire baisser certaines charges et être plus cohérents, efficaces..C’est par exemple le cas au niveau des régies touristiques. »

Hubert Arnaud, 20 de vie municipale a son actif a conclu sa première intervention en tant que maire de la commune d’Autrans-Méaudre en Vercors par une anecdote:  » je suis né à Autrans, je vis à Méaudre.. Pour les autrannais je suis méaudrais et inversement.. »

Il restait à élire les adjoints. Ceux ci sont au nombre de 10:

- Eric Lazzaroni

- Isabelle collavet

- Pascale Moretti

- Alain Mouchiroud

- Maryse Nivon

- Martine De Bruyne

- Jean-Marc Orioli

- Laure Ravix

- Pierre Buisson

- Thierry Gamot

Nous avons conscience d’avoir vécu un moment historique..

Gilbert PRECZ


3

Hubert Arnaud pourra compter sur l'appui des deux maires délégués, Thierry Gamot et Pierre Buisson

Catégorie Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

Autrans-Méaudre en Vercors: le OUI s’impose!


Les deux conseils municipaux, avec à leurs têtes Thierry Gamot pour Autrans et Pierre Buisson pour Méaudre ont pendant deux heures durant répondu aux questions de la salle. Nous parlons bien entendu du projet de fusion des deux communes..

La salle des fêtes de Méaudre était pleine à craquer « preuve que ce projet historique vous concerne au plus haut point  » se sont félicités les deux maires.

Ce projet de fusion a été pensé, réfléchi, travaillé à travers 6 commissions  » il y a eu des discussions parfois pas faciles »..De là il en est sorti une charte. Il est demandé aux habitants , inscrits sur les listes électorales de se prononcer, ou pas, sur la fusion des deux communes. Fusion qui serait effective au 1er janvier 2016.

Pierre Buisson et Thierry Gamot ont indiqué que cette charte a été adoptée à l’unanimité des deux conseils municipaux respectifs.

Thierry Gamot rajoutant:  » Le monde bouge, la France bouge, les régions évoluent, les métropoles ont vu le jour, les intercommunalités s’agrandissent, les communes ne peuvent pas rester en l’état. La France c’est 36000 communes, soit plus que sur l’ensemble des pays européens. La moitié d’entre elles ont moins de 500 habitants.. Oui il faut évoluer..

Pierre Buisson :  » il faut bien faire la distinction entre village et commune. Nos villages perdureront avec leurs spécificités, leurs structures propres..  Eglises, commerces..postes ou agences postales, écoles..  Oui, les services de proximité perdureront et la fusion ne perturbera en rien les méaudrais et autranais.

20151014_204344

Par contre les communes, au niveau administratif ne feront plus qu’une.. « 

Il faut savoir que les deux communes ont déjà mutualisé leurs actions à travers un syndicat intercommunal, le SIAM. «   Pour faire simple, la commune nouvelle serait un super SIAM  » précise Pierre Buisson.

Cette fusion Autrans/Méaudre n’aurait que des avantages.  La carotte étant bien entendu financière.  Il a été démontré, graphiques à l’appui, que la non fusion des communes serait catastrophique.  » On a subi des baisses de dotations qui nous ont obligé de prendre des décisions importantes: non renouvellement du personnel, baisse de subventions au associations, hausse des impôts, du prix de l’eau.; si par malheur Autrans devait rester Autrans se serait un massacre à la tronçonneuse..avec des décisions qui pourraient aller jusqu’à mener une réflexion sur le maintien de la foulée blanche, du festival du film..de nouvelles hausses d’impôts » a averti Thierry Gamot.

L’enjeu est d’importance.. Le manque à gagner pour les deux communes s’élèverait à 700 000 euros sur 5 ans pour les deux communes!

Au fait comment se nommerait la commune nouvelle: Autrans-Meaudre en Vercors, tout naturellement dirons nous..

A noter que la commune Autrans- Méaudre en Vercors serait mise en place de façon progressive, pendant 4 ans, avant de véritablement prendre son envol en 2020, suite aux élections mu nicipales..

Dans la salle, un retraité a dit avoir lu  » avec beaucoup d’attention la charte: elle est bien ficelée, on voit que rien n’a été laissé au hasard.. j’adhère ç votre projet.. »

2

 » Je suis née à Autrans, je travaille à Méaudre, j’ai épousé un méaudrais et je serais entéré à Autrans.. moi depuis longtemps les deux communes ne font qu’une..Je trouve ce projet  humainement magnifique. C’est une belle opportunité pour encore mieux mettre en valeur nos villages, notre Vercors… » Et de préciser: la fusion des communes aura des retombées autres que financières pures et dures.. On peut parler du développement touristique par exemple..Ne ratons pas le coche!

Pour découvrir la charte cliquer ici:

Document PDFCHARTE A TELECHARGER

Cette charte est soumise à l’ approbation  des autranais et méaudrais inscrits sur les listes électorales entre le 15 et le 25 octobre prochain. il s’agira de voter OUI ou  NON.

Vote en mairie ou par correspondance.

Gilbert PRECZ

Catégorie Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés

Fusion Autrans-Méaudre: les habitants décideront..


C’est une certitude, Thierry Gamot, maire d’Autrans est  » un chaud partisan  » de la fusion des communes de Méaudre et d’Autrans.

 » Cette fusion est une évidence, je dirais même une obligation  » rajoute t-il.  » Pour les habitants des deux communes ce rapprochement ne changera pas grand chose à leur vie quotidienne. Par contre si cette fusion ne se faisait pas, ce serait catastrophique, en particulier au niveau des finances. Je dis même attention à la « purge » car des décisions très douloureuses devront alors être prises ! « 

Pour argumenter encore plus, Thierry Gamot précise:  » Autrans et Méaudre ont de nombreux points communs et ont une longue histoire commune, ont réalisé de nombreux projets, travaux, ceci grâce à un syndicat intercommunal, le SIAM. »  Et de citer de nombreux exemples de cette collaboration : » alimentation en eau potable depuis le Trou qui Souffle, hangars bois, halte garderie des Bout’Choux, harmonisation des tarifs des domaines skiables, des cantines et des activités péri scolaires, rapprochement des offices de tourisme, et demain Maison de Santé … »

Cette unification aurait pu se faire  » normalement » mais le maire et le conseil municipal d’Autrans ont souhaité consulter les habitants.

 » Il s’agit d’une réflexion personnelle, réfléchie. Je ne pouvais me résoudre de mettre à l’écart la population d’une décision aussi importante que celle de créer une commune nouvelle. De plus ce projet n’était pas inscrit dans notre programme de campagne lors des élections municipale de 2014. pour une raison simple : la loi sur les communes nouvelles n’était pas encore sortie….Je pense donc que cette consultation est tout à fait légitime. « 

A la question : il y a un risque que le non l’emporte, Thierry Gamot en est conscient:  » bien sûr qu’il y a un risque. Nous savons que  l’opposition à un projet mobilise toujours davantage que son approbation. Mais ce risque porte un nom : la démocratie.

Depuis le début de l’été six groupes de réflexion composés d’élus de nos deux communes ont travaillé sur six grandes thématiques : Organisation et relations institutionnelles – Finances et Personnel – Tourisme, Sports et événementiel – Agriculture et Forêt – Routes, Réseaux et Bâtiments – Social, Scolaire et Culture.

Ces travaux ont débouché sur la rédaction d’un projet partagé : la charte de la commune nouvelle Autrans Méaudre. Nos concitoyens devront approuver ou pas cette charte.

Thierry Gamot martèle:

 » La commune nouvelle est une nécessité:

-  pour faire face à la disparition programmée du Syndicat Intercommunal Autrans Méaudre

-  pour peser d’avantage dans la future grande intercommunalité Royans Vercors qui se dessine

-  pour maintenir le niveau des dotations financières de l’Etat plutôt que de subir leur diminution  qui va nous placer dans une situation intenable. »

Il répond à celles et ceux qui souhaitent prendre le temps de la réflexion:  » nous avons une date couperet, le 1er janvier 2016, fixée par la loi…On ne peut y déroger… »

Le nom de la future commune qui est proposé est tout simplement Autrans-Méaudre car les habitants comme leurs élus sont très attachés aux noms de leurs villages a rajouté Thierry Gamot.

A noter que le conseil municipal de Méaudre souhaite y rajouter  » en Vercors ».

Les autranais et méaudrais s’exprimeront pendant dix jours entre le 15 et le 25 octobre prochain.

Les modalités de cette consultation sont claires :

- Un tiers de votants par rapport au nombre d’électeurs inscrits sur les listes électorales de la commune nous parait un minimum pour que les résultats soient significatifs. En dessous de ce niveau les Conseils Municipaux considéreront que nos concitoyens leur font confiance et prendront donc leurs responsabilités.

Si cette première condition est remplie il faudra au moins 50 % des suffrages exprimés pour que le OUI (ou le NON) l’emporte.

Thierry Gamot cite volontiers Ernest Renan :  » qu’est ce qu’une nation ? une nation c’est un territoire, une population, mais c’est aussi un projet. Je remplace juste nation par commune … Nous sommes en train de mener un projet historique ! »

Propos recueillis par Gilbert Precz

Catégorie A la une, Communauté de Communes du Massif du VercorsCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

novembre 2019
L Ma Me J V S D
« oct    
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
252627282930  

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+