Tag Archive | "truffes Isère"

Bienvenue à www.truffes38.com


Le syndicat des trufficulteurs de l’Isère a souhaité mettre un grand coup d’accélérateur sur la communication. Il faut dire que peu de personnes savent que l’Isère est un département trufficole! Il n’est pas rare que l’on demande aux trufficulteurs si la truffe de l’Isère est aussi bonne que celle du Périgord ou de la Drôme…

Afin de mieux faire connaître cette production qui a toute sa place dans notre département, le syndicat des trufficulteurs de l’Isère a pris une mesure tant efficace que spectaculaire: dédier un site internet-blog à la filière truffes de notre département: http://www.truffes38.com/

Pour Paul Chamarbois, Président du syndicat, la mise en ligne d’un site internet « était indispensable car la truffe de l’Isère est méconnue et pourtant elle mérite que l’on s’y intéresse, qu’on la cave, qu’on apprenne à la cuisiner, qu’on la déguste!

Notre objectif étant que sur truffes 38.com on trouve  de nombreuses rubriques et accessibles à tous et interactives. On pourra en effet y découvrir une foule de renseignements qui seront mis en ligne en direction tant des professionnels que des amateurs de notre truffe.« 

A ce propos un appel est lancé pour qu’un maximum de lecteurs participe à la vie de truffes38.com en le garnissant d’infos diverses, annonces, recettes….

truffes38.com a été présenté aux adhérents du syndicat des trufficulteurs de l’Isère lors de l’assemblée générale qui s’est déroulée à Beaurepaire.

Biassu, le dessinateur de sillon38 salue à sa façon l’arrivée de truffes38.com!


biass Truffes


Contacts

Syndicat des trufficulteurs de l’Isère

MFR

50 Rue de Rivalta

38450 VIF

TEL: 06 03 47 43 68

Mail: sti-truffes@wanadoo.fr

site: www.truffes38.com

Catégorie A la une, trufficultureCommentaires fermés


edf.png

Catégories

Archives

Agenda

février 2021
L Ma Me J V S D
« jan    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728

A propos

Sillon38.com est un journal qui se veut interactif, agricole et rural. C’est le premier du genre. Sur le fond, il reprend à son compte le principe, déjà utilisé par des confrères parisiens, du journal à trois voix: des journalistes, des experts (ou, si l’on péfère des hommes et femmes de l’art), des internautes.
Nous contacter
PHVsPjwvdWw+